Archive for the ‘ça nous plait !’ Category

Depuis 40 ans une certaine élite veut liquider la France…. depuis 2017 cette élite est au pouvoir !

25 février 2021

Courrier des lecteurs – Comité de lecture des lecteurs de Blog-Cabestany – Liberté d’Expression

« Les liquidateurs » ou « ce que le Macronisme inflige à la France »

Le livre que plusieurs de nos lecteurs nous ont signalé cette semaine comme incontournable !

L’auteur de cet ouvrage écrit en préface : Emmanuel Macron , le 3 juillet, a dit : « Une gare c’est un lieu où l’on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien ! ». Je dédie mon livre à ceux « qui ne sont rien » !

Jean-Paul vous en dit un peu plus :

« Peut être avez vous entendu parler récemment de « Capitalisme illibéral », une doctrine qui sévit depuis les années 80 et qu’il est difficile de définir sinon qu’il s’agit du « chacun pour soi ». Capitalisme débridé où le seul but est de s’enrichir soi même, quelques puissent en être les conséquences pour ces autres français des classes moyennes, trop bêtes pour avoir réussi à s’enrichir eux mêmes. Qui ne méritent rien d’autre sinon qu’on puisse « leur marcher sur la gueule ». Des citoyens qui ne méritent pas d’être gouvernés par une élite intelligente, lorsqu’eux mêmes ne sont que des veaux.

C’est la casse de l’industrie de la France, la casse de l’économie qui nous entoure, le libre-échange, la mondialisation à outrance, les fusions, absorptions, acquisitions, où l’on peut brader le patrimoine national à des vautours comme dans l’affaire Alstom qui était pilotée par le Ministre de l’économie Macron. Mais dégageant des honoraires scandaleux pour les banquiers.

Et on pourrait  se référer au « Théorème de Scheer », à savoir qu’à chaque fois qu’on délocalise l’emploi d’un français dans un pays étranger, on laisse entrer un migrant de ce même pays dont on a aucun besoin. Mais la France est généreuse et se doit d’accueillir la misère du monde entier comme nous l’expliquent la Gauche et maintenant les Verts. Non seulement on va devoir assumer le chômage de ce français qu’on a privé d’emploi mais en plus par notre imbécilité – ou plutôt celle de nos dirigeants – on va accueillir ce migrant. Le loger, l’indemniser, prendre ses enfants à l’école. Un migrant qui tuera peut être l’un des nôtres mais la gauche lui trouvera toutes les excuses du monde.

Mais on vous expliquera que la France est devenue une « Start Up Nation »  où l’on a uniquement de besoin de diplômés Bac + 5 (ou plus) car tout ce qu’on consomme peut être fabriqué loin de notre sol. Mêmes les médicaments.

Ou que la vocation de la France est de devenir un musée pour touristes du monde entier. S’ils reviennent un jour !

…………….

Et on a presque touché le fond lorsqu’on voit qu’il est interdit pour un industriel français  de supprimer un emploi dans des pays comme la Chine ou la Turquie mais qu’on peut le faire – sans vergogne – sur notre sol.

Et pendant ce temps l’hôpital croule sous la bureaucratie, et ne peut plus accueillir les malades, les ponts sont sur le point de s’écrouler, l’école est malade, le logement devient inabordable, la pauvreté et les inégalités sévissent de plus en plus. La liste est bien plus longue.

Depuis 40 ans c’était la doctrine défendue par nos élites qui avançaient à petits pas. De façon masquée. Depuis 2017, nous avons un Président qui avance à pas de géant dans cette liquidation programmée de son pays et qui la revendique.

Il y a 20 ans Martine Aubry bradait l’industrie de l’exploration médicale de pointe (scanner, IRM) pour financer à court terme ses 35 heures. Depuis tous nos dirigeants bradent nos fleurons industriels, vendent nos aéroports (Toulouse), nos ports, et bientôt nos barrages. Et notre Président, appelé par l’Europe du sobriquet de « Petit Mozart de la Finance » voudrait bien faire exploser EDF. Son projet : brader notre patrimoine aux étrangers qui pratiquent une mondialisation perverse et déloyale. Jusqu’au ministre des finances qui dit ne pas savoir combien nous devons à la Banque Centrale de Chine !?

Mais la Droite est incapable de balayer devant sa porte et de reconnaitre ses erreurs. Quant à avoir des idées …..   La Gauche croit toujours à son grand retour. Et tout cela facilite l’opportunisme de celui qui dirige notre pays, nous méprise, mais se félicite de voir combien nous sommes des idiots prêts à le réélire ! »

BLOG-CABESTANY : Merci Jean-Paul pour nous avoir signalé ce livre qui était passé sous nos radars mais qu’on a lu d’une traite, en numérique, sur notre tablette. Merci pour nous en avoir fait le commentaire ce qui nous a épargné de le faire. Et on aurait été probablement moins bons que vous ! On a juste raccourci votre texte car on aurait pu en faire plusieurs articles. Mais ne vous gênez pour nous écrire, nous instruire, nous soutenir. Merci


La chronique futuriste de notre ami Jean de Kervasdoué ! Quelques passages pris au hasard.

15 février 2021

Courrier des lecteurs

Notre ami (et même un peu plus) Jean de Kervasdoué, est l’auteur du livre à succès « Les Écolos nous mentent ». Il s’agit bien des « pseudo-écolos politiques », au pouvoir ou qui en rêvent en se rasant, et qui font une récupération répugnante d’un sujet grave. Et non des simples citoyens qui ont toutes les raisons d’être inquiets pour l’avenir de leurs enfants. Jean a écrit une chronique futuriste à paraitre bientôt dans un grand média. Il imagine que nous avons élu un Président issu du Parti des Verts, ou du même acabit, à l’Élysée en 2022. Ou une femme comme par exemple Madame « Covidalgo » pour paraphraser certains de ses adversaires qui lui ont déjà préparé son CV pour le cas où ! Voici quelques passages – non choisis – du texte de Jean présentant une France plutôt apocalyptique. Mais parfois la réalité peut dépasser la fiction. Il y mélange avec beaucoup d’habileté, parfois de l’humour, parfois une pointe de cynisme, la situation actuelle en 2021 et de l’anticipation. Mais saurez vous vous y retrouver ? Saurez vous ce qui est de l’actualité et ce qui relève de la prévision ? En avant-première pour nos lecteurs :

Jean de Kervasdoué

« Les appartements sont glacials.  La température descendant à 12°, après les quelques heures de chauffage autorisées. Les tenues d’intérieur ressemblent à celles du XVIII siècle. Les Français retrouvent mitaines, bonnets et manteaux matelassés pour lire ou regarder leur ordinateur, jusqu’à ce qu’il s’éteigne, faute de capacité suffisante de leur batterie…..

La France a élu en 2022 un président écologiste. Son programme : sortir du nucléaire. Les panneaux solaires sont couverts de neige, ils ne fonctionnent plus le jour…. Les éoliennes, qui en grand nombre marquent la campagne et les côtes françaises, restent obstinément immobiles, faute de vent……

Le métro ne marche qu’aux heures de pointe quand on lui octroie de manière préférentielle le courant des centrales nucléaires encore en état de marche et que nos voisins acceptent de vendre à grand prix leur l’électricité……

À l’instar de 2021 dans la ville d’Amiens, les bus électriques, généralisés dans toutes les villes de France depuis 2024, tombent en panne….. 

Les musées et les théâtres sont désertés par les visiteurs et les comédiens rebutés par le froid polaire qui y régnait……

Au nom de la déforestation, Noël tristement sans sapin fut aussi sans bûche, autre que pâtissière, comme le reste de l’année. Il est désormais interdit de rejeter le gaz carbonique séquestré dans son bois…..

La France frappe de nouveau sa monnaie et est revenue au franc. Les partenaires de la France ont épuisé leur capital de confiance lorsque le débat a porté sur le non-remboursement de la dette, in extremis reporté à plus tard. Non seulement la dette accumulée par la pandémie de Covid a continué à se creuser jusqu’en 2023, mais…..

La durée du travail a été fixée à 28 heures. De surcroît, reprenant les propositions de Yannick Jadot lors de la campagne présidentielle de 2017, l’âge de la retraite, pour un nombre significatif de travailleurs, est désormais de 55 ans et, pour faire bonne mesure, un revenu universel est versé à chaque Français le jour de sa naissance….. La charge de la dette est devenue le premier poste des dépenses budgétaires et engloutit la totalité de l’impôt sur le revenu….

Depuis 2024, le nombre de naissances est en chute libre, neuf mois après que le Parlement français, à l’instar de la Chine des décennies plus tôt, a voté une loi « enfant unique » pour limiter les rejets de gaz à effet de serre qu’accompagne le passage sur Terre de tout être humain……

Du fait du bannissement du moteur diesel, les grandes entreprises françaises de l’automobile ont déplacé leur production en Afrique du Nord et dans les pays de l’Europe de l’Est. Il en est de même d’Airbus, touché par la crise et particulièrement pénalisé en France. En effet, dès 2021, le gouvernement a interdit les liaisons aériennes intérieures entre deux villes quand elles sont accessibles par train en moins de cinq heures. Comme la 5G est également interdite en France, tous les chercheurs, tous les créateurs, tous les bureaux d’études ont déménagé. Non seulement l’emploi est rare, mais le coût de la vie a fortement augmenté…..

L’inflation depuis la sortie de l’euro est à plus de deux chiffres….

Le zéro pesticide a aussi fait la joie des poux. Ils n’épargnent plus les adultes. Les hommes se rasent, les femmes les plus coquettes tentent, sans succès, des décoctions à base de plantes…..

La protection des insectes a également permis l’expansion du moustique tigre et, avec lui, la diffusion du chikungunya, remonté à l’ouest et au nord des Alpes-Maritimes…..

Le Tour de France, banni de Lyon par son maire en 2020, a vu cette interdiction s’étendre à la France. Il s’appelle désormais le « Tour d’Allemagne », l’Espagne et l’Italie ayant déjà le leur…..

Le cannabis est autorisé. Toutes ces difficultés se noient donc dans un brouillard psychédélique qui permet d’attendre le printemps…..

……/……. »

Blog-Cabestany :  vous devriez retrouver bientôt le texte intégral de Jean de Kervasdoué dans l’un des médias de la presse écrite sur lesquels vous vous précipitez chaque matin ….. sans doute ! Et lisez ses livres. Le conseil avisé de plusieurs des lecteurs de Blog-Cabestany. Et le nôtre !

« Emma », une gentille Cabestanyenque de 83 ans, s’est fait vacciner ce week end à Perpignan !

1 février 2021

COURRIER DES LECTEURS

Merci à nos soignants !

« Emma », une ancienne enseignante, est une gentille mamie de 83 ans que l’on a rencontrée en faisant la campagne des municipales pour Colette Appert, fin 2019. On lui avait rendu visite dans sa petite maison à Cabestany, devenue presque trop grande pour celle aujourd’hui qui y vit toute seule, loin de sa famille, et qui se raccroche à ses souvenirs, ses objets familiers, son chat et son piano. Et depuis une opération à Médipole elle se déplace avec difficultés, a du mal à monter à l’étage et dort sur un canapé dans le salon.

On a pris, depuis,  l’habitude de l’appeler au téléphone de temps à autres. Pour prendre de ses nouvelles : de sa santé, de ses problèmes avec l’Administration… et de ses tracas avec des voisins. Elle a passé les fêtes de fin d’année sans voir personne. Pas de repas des anciens à Cabestany, ce qui est normal vu les circonstances. Mais pas même un colis, nous dit elle. Ou quelqu’un à part vous pour s’inquiéter de mon sort.  Et de nous demander où en est ce projet de minibus pour permettre aux anciens de se déplacer, par exemple pour aller consulter ou se rendre à Médipole. De toutes les façons, dit Emma, cela fait des années que je n’attends plus rien de la Mairie que les vieux se semblent guère intéresser.

Le minibus : ne serait ce pas plutôt une idée de l’équipe de Colette Appert, nous semble t’il. Un projet au service des aînés  qui serait déjà mis en application si le résultat de la dernière élection municipale avait été différent. On sait d’ailleurs que Emma, comme bien d’autres anciens,  ne s’est pas risquée à se déplacer pour voter aux municipales dans le contexte de la pandémie que nous vivons et qui semble devoir se prolonger indéfiniment.

Mais pour nous, chez Blog-Cabestany, le moment semble bien mal choisi pour faire de la politique lorsque la situation sanitaire est, toujours selon nous, particulièrement grave et qu’il existe  à l’évidence des sujets bien plus importants et même vitaux !

Ce matin lundi, Emma nous a fait le plaisir de nous téléphoner pour nous dire qu’elle s’était fait vacciner durant le week end, à l’Hôpital de Perpignan.

Un accueil chaleureux, des soignants sympathiques, des gens prévenants. Le service est parfaitement organisé, dit elle.

Emma nous a  expliqué : « C’est ma petite nièce, depuis le Luxembourg, qui avait pris le rendez vous en allant sur Internet. Moi même, j’avais essayé de le faire au téléphone sans succès. Et je m’étais résignée à ne pas pouvoir me faire vacciner tellement cela paraissait difficile et insurmontable si on n’a pas d’ordinateur ou de téléphone portable.  A l’hôpital de Perpignan, dans le pavillon réservé à la vaccination j’étais derrière un monsieur de 65 ans qui s’est fait aimablement mais fermement refouler, car trop jeune (!). Ne faisant pas partie des « + de 75 ans ». Mais pour une dame qui aura 74 ans cette semaine, cela n’a pas semblé faire de difficulté.

Emma en sortant de la vaccination s’est retrouvée face à l’une de ses anciennes élèves, aujourd’hui soignante, et qui arrivait pour prendre son service à l’hôpital. Dans le service des malades atteint du coronavirus.  Cette dernière paraissait épuisée. Lorsqu’Emma lui a fait des compliments sur l’organisation de la vaccination, la soignante lui a répondu : « On est prêts à vacciner, de jour comme de nuit, cinq fois, dix fois plus sans aucun problème.  Mais tout dépend des approvisionnements ». Et cette infirmière, exposée en première ligne, quadragénaire et mère de famille, explique qu’elle même n’a d’ailleurs pas encore été vaccinée, car on lui aurait laissé la possibilité, dit elle,  de laisser sa place pour une personne âgée ! Bravo !

« Mais « ça chauffe dur en face » dit cette soignante en montrant du doigt le corps principal de l’hôpital. On se dévoue au maximum, on ne laisse absolument personne de côté, mais cela fait trop d’années que nos politiques ont décidé de sacrifier la santé au profit de je ne sais quoi. Même si cette pandémie n’était pas prévisible.  Et j’espérais que Monsieur Castex allait prendre des mesures plus radicales car j’ai peur qu’on aille dans le mur ».

Et d’expliquer que – à son avis – ces mini-confinements, ces couvre feux à géométrie variable, et cette politique du « Lac des Cygnes » (!?) (un pas de côté, un pas chassé, un entrechat) risquent de prolonger indéfiniment les problèmes. Bien sur que les commerces souffrent. Bien sur que confiner pèse sur les esprits. Mais il faut prendre le taureau par les cornes, dit cette soignante. Si on ne confine pas radicalement une bonne fois pour toutes. Si on ne teste pas davantage pour isoler – pour de bon – les gens asymptomatiques. Si on ne vaccine pas plus vite, les restaurants ne seront peut être pas ré-ouverts avant des mois et des mois, dit elle. Oui, sans doute, s’ils ne sont pas remplacés par des distributeurs automatiques de plats surgelés du « Cap’tain  Pfizer » ! Car il y aura du matériel à recycler.

Pour se faire vacciner à l’hôpital de Perpignan,  Emma a du payer un taxi et le faire patienter avant de la  ramener chez elle. Elle conclut : « J’aurais certes préféré pouvoir me faire vacciner à côté de chez moi, par Marie-Pierre, à Bajoles (nous, on croit comprendre qu’il s’agit de la pharmacie qui est à deux ou trois cents de mètres de son domicile) mais ce vaccin ne se manipule sans doute pas comme le vaccin de la grippe ».

Le principal est que Emma semble aller bien car elle nous rassure en précisant  avoir parfaitement bien supporté l’injection. Et on va prendre régulièrement de ses nouvelles.

Encore bravo pour nos soignants ! Et dès que nous le pourrons, que vous le pourrez,  il faut se faire vacciner  vite !!!!

« God bless America »

20 janvier 2021

Courrier des lecteurs – sans commentaires –

x

Blog-Cabestany : pour nos amis, pour nos lecteurs outre-Atlantique, pour la Démocratie, pour l’Unité, pour notre alliance historique, pour la Paix !

Lecture : Charles Martel, de Georges Minois. Chez Perrin Editeur. Le conseil de Maxime Tandonnet !

18 janvier 2021

Courrier des lecteurs – Culture – Cercle des Lecteurs de l’Association Trait-d’Union-Cabestany – « Défendons la Culture » – « Nous sommes fiers de nos racines » – « Ils n’écrivent pas que pour nous mais nous autorisent à les reprendre » – Liberté -Liberté d’Expression – Ne nous laissons pas imposer ce que devrions lire, écrire ou penser ! »

Reprise du Blog de notre ami Maxime Tandonnet :

Lecture: Charles Martel, Georges Minois, Perrin 2020

Publié le 17 janvier 2021 par maximetandonnet

Écrire une biographie de Charles Martel est un exercice compliqué. L’image de ce dernier a été complètement défigurée par les exploitations idéologiques qui en ont été faites, et finalement, bannie dans l’éducation nationale. En outre, fort peu d’informations à son sujet sont parvenues jusqu’à nous. L’ambition de l’auteur, historien du Moyen-âge, est d’écrire une biographie impartiale, débarrassée des oripeaux idéologiques et passionnels qui entourent cette figure clé de l’histoire, le créateur d’une dynastie. La réussite est totale et nous permet de disposer d’un ouvrage passionnant sur un homme et son époque.

        Charles ne s’est jamais appelé « Martel » de son temps. Ce surnom évoquant le guerrier écrasant ses ennemis, lui a été attribué un siècle plus tard.  Il est le descendant des Pépinides, une grande famille de l’Austrasie, la branche orientale du royaume franc, couvrant le nord-est de la France, l’actuelle Belgique, les Pays-Bas et une partie de l’Allemagne. Son père, Pépin d’Herstal, maire du palais (ou Premier ministre) des rois mérovingiens, régnait de fait sur l’Austrasie et la Neustrie, l’autre partie du royaume couvrant  le Nord de la France actuelle.

        Charles – prénom jusqu’alors inexistant chez les Francs – a pris la succession de son père à l’issue d’un concours de circonstances. Enfant « bâtard », né de la seconde épouse de Pépin (plus ou moins officielle), en conflit aigu avec la première, il s’impose à la suite du décès de ses demi-frères. Personnage plutôt discret jusqu’à la trentaine, son prestige s’affirme à la suite d’une succession de brillants succès militaires destinés à maintenir l’unité du Royaume franc contre les Neustriens avides d’indépendance (victoire d’Amblève en 716), la soumission des entités vassales de ce Royaume, la Bourgogne, la Bavière, l’Aquitaine, ou à combattre les ennemis hors du Royaume qui le harcèlent (Frises, Saxons).

        Charles est aussi un politique d’une grande habileté. Il pouvait, à tout moment renverser les derniers Mérovingiens, totalement écartés du pouvoir et privés de toute influence, et se faire proclamer roi à leur place. Pour éviter de susciter les jalousie et la discorde chez les « grands » qui le soutiennent, il choisit de préserver la fiction d’un royaume mérovingien, sous la légitimité duquel il exerce les pleins pouvoirs. Ses rapports avec les évêques sont ambigus: Charles se fait haïr par la confiscation des biens de l’Eglise mais il contribue à l’évangélisation à travers son soutien militaire aux moines chargés par le pape de porter la bonne parole (Saint Boniface).

        Le siècle qui couvre les années 650 à 750, donc l’ensemble de son « règne de fait »,  est l’un des plus obscurs de l’histoire européenne. La culture, la connaissance, toute trace de civilisation en ont disparu, même si elles survivent dans certains monastères qui ont le monopole de l’écriture et de la lecture. Aucune création littéraire ou musicale voire même architecturale de cette époque ne nous est parvenue. Charles qui parle une langue germanique, est lui-même probablement analphabète comme les nobles francs de son temps pour qui la seule valeur importante est l’art de la guerre. Les assassinats, les massacres, les anéantissements de population ou réduction à l’esclavage, à la suite d’un siège, font partie de la vie courante. La christianisation de ce temps,  n’est qu’en surface et l’Evangile n’a guère d’influence sur la barbarie des mœurs politiques ou guerriers.

        L’auteur s’attarde sur le fait d’armes le plus connu de Charles (dit Martel): sa victoire contre les Sarrazins au Nord de Poitiers en 732. Son ennemi, Abd al-Rahman, était dans la logique, non pas de simple razzia, mais de poursuite de l’expansion de l’islam après la conquête de l’Afrique du Nord et de l’Espagne. Ses cavaliers, alliées ponctuels des Basques, semaient la terreur dans l’Aquitaine, dévastant cette province qui était l’une des plus opulente des territoires relevant en principe du royaume. L’affrontement eut lieu à 20 km au Nord de Poitiers. Il opposait sur la route de Tours une dizaine de milliers de fantassins francs, sous l’autorité de Charles, allié à l’aquitain Eude, jusqu’alors l’un de ses plus redoutables adversaire, aux redoutables cavaliers d’Abd al-Rahman. La bataille, fait exceptionnel en ce temps, dure plusieurs jours. C’est la mort au combat de ce dernier qui provoque la débandade des Sarrazins. Les chroniques des historiens musulmans parlent d’une victoire des Européens, un signe divin emblématique qui pour la première fois, marque les limites de la conquête islamique. En revanche Charles, les Francs et les Aquitains, selon l’auteur, ne se plaçaient aucunement dans une optique de « guerre de civilisation » dont ils n’avaient guère conscience mais de résistance classique à un envahisseur qui menaçait le royaume.

        Voici un livre passionnant, sur une des époques les plus troubles et les plus méconnues de notre histoire, le haut Moyen-âge, sur un personnage lui aussi méconnu mais dont le rôle fut absolument crucial dans l’histoire européenne, père de la dynastie des Carolingiens (son fils Pépin, dix ans après sa mort en 741, se fit couronner roi des Francs) et bien entendu, grand père de Charlemagne.

        Maxime TANDONNET

Blog-Cabestany : Merci, Maxime ! Et découvrez les autres ouvrages passionnants de Georges Minois sur la Guerre de Cent ans, Charlemagne, et toute une partie de notre histoire médiévale revisitée pour remplacer les images d’Epinal qu’on a tous en tête par un véritable travail d’historien.

 

       

 

L’Éditorial [politique] et – à plusieurs mains – de Bonne Année, du collectif de rédaction de Blog-Cabestany !

4 janvier 2021

COURRIER DES LECTEURS – C’EST VOUS QUI LE DITES – LIBERTÉ D’EXPRESSION – NOS LECTEURS ONT LA PAROLE – SANS VOUS CE BLOG N’EXISTERAIT PAS –

    Y a t’il un pilote dans l’avion France ?

L’Éditorial [politique] et – à plusieurs mains – de Bonne Année, du collectif de rédaction de Blog-Cabestany !

Merci aux cent personnes ou presque qui nous ont envoyé un petit mot par mail, un dessin, un lien vers une vidéo ou un air de musique pour la nouvelle année. Merci à tous ceux qui se sont connectés sur notre site en trois jours et qui étaient largement plus du millier.

Des chiffres bien modestes ? Certes ! Dont nous nous contentons sans faire d’auto-satisfaction. Nous ne sommes pas Ouillade, ou La-Clau, ou Made in Perpignan, ou Le Bourricot, ou d’autres que nous regardons comme le feraient des amateurs devant des pros. Nous en retirons quand même que vous êtes aussi nombreux à nous écrire qu’il y a exactement un an. Nous étions alors en période électorale. Vous étiez intéressés par ce qu’on avait à vous dire sur la campagne des municipales qui s’annonçait.

Hélas pour vous, vous êtes davantage derrière vos différents écrans à cause du « 3C » comme on dit outre atlantique. Le « Chinese Communist Coronavirus ». Une arme de destruction massive pour écrabouiller ceux qui s’imaginent qu’on puisse encore vivre Libres dans un modèle de société démocratique. La Liberté étant l’antithèse de ce Communisme triomphant qui n’est qu’une effroyable dictature qui méprise la vie humaine. Bafoue notre dignité. Un système expansionniste, nationaliste, qui avance comme un rouleau compresseur en Asie. Mais ensuite ? Et que certains en France défendent encore par aveuglement. Mais un jour tout cela s’effondrera ! Notre pays se sera peut être effondré avant. Comment peuvent être crédibles chez nous ceux qui auront été incapable d’anticiper une « Rave party » de 2 500 personnes. Lorsqu’on attend d’eux qu’ils nous évitent un attentat perpétré par une seule personne ?

AUCUN de nos lecteurs ne nous a dit qu’il était contre la vaccination. TOUS redoutent que cela soit géré de façon brouillonne, et qu’on organise la pénurie, comme pour les masques, par un gouvernement dans lequel on n’a plus aucune confiance. Car partout en Europe les autres pays ont anticipé, préparé une stratégie. Et le Ministre de la Santé n’est capable que de dire : « ne confondons pas vitesse et précipitation ». Et pendant ce temps les soignants n’en peuvent plus ! Sommes nous gérés par des « fantoches » nous demandez vous. Et si la réponse était dans votre question ?

Lorsqu’on est seulement capables d’envoyer trois gendarmes se faire molester contre 2500 délinquants dont certains sans doute drogués qu’on a laissé faire la fête pendant trois jours, on se dit que pour la logistique de la vaccination, notre gouvernement devrait plutôt la confier à AMAZON !!!

Fabien (un pseudo) demande : pourquoi ne pas faire de Blog-Cabestany, un réseau social. Pourquoi n’êtes vous pas sur Facebook ? Pourquoi ne peut on pas se parler entre lecteurs de votre Blog. Pourquoi ne peut on pas connaître les autres qui se connectent à votre site, ou vous écrivent. La réponse est que Blog-Cabestany n’est pas à proprement dit un réseau social. Ni un forum. Blog-Cabestany n’est pas sur Facebook …. mais Colette Appert y est.

https://fr-fr.facebook.com/colette.appertsaris

Blog-Cabestany est fabriqué par un collectif de gens Libres, pas tous des Cabestanyencs, mais qui écrivent en toute Liberté, ne demandent d’argent à personne dans un monde où il faudrait avoir à tous moments la carte bleue à la main. Et nous respectons nos sources d’information, et l’identité de ceux qui nous font confiance et peuvent nous écrire, nous envoyer tous les documents qu’ils veulent sans être connus des autres. Demain c’est peut être vous qui nous écrirez mais votre anonymat sera toujours préservé.

Qu’est ce qui va changer sur Blog-Cabestany en 2021. Pas grand’ chose. Notre correcteur devient une correctrice. Notre juriste à Paris, une juriste. Le monde se féminise est c’est tant mieux. Notre interlocuteur chez notre hébergeur en Californie semble revenir à de meilleures dispositions… pour les trois mois à venir. Et entre les rédacteurs, les administrateurs, les webmasters, on est tenté en ce début d’année de réfléchir à simplifier la chaine pour ne pas devenir une grosse machine administrative.

Vous voulez nous passer un message ? Ou pour Trait-d’Union-Cabestany, l’association citoyenne et écolo de notre ville. Ou écrire à Colette Appert. Ou à quelqu’un que vous pensez que l’on connaît.

Une seule adresse, alors juste un clic sur ce lien qui se connectera directement à votre émaileur :

blog.cabestany@gmail.com

On vous souhaite à tous le meilleur pour cette nouvelle année qui ne commence pas mieux que celle qui est derrière nous ! Alors Bonne Année à tous. Et considérez que ce Blog n’est en somme que ce que vous en faites vous mêmes en nous contactant, en nous écrivant, en nous donnant de la matière. Dans le respect d’une certaine éthique et au nom de la Liberté d’Expression. Sans vous, sans l’intérêt que vous nous portez, sans vos avis, vos demandes, vos contributions en infos de toutes sortes, ce Blog n’existerait sans doute plus depuis longtemps !

Tags : Cabestany – Pyrénées Orientales – Colette Appert – Trait-d’Union-Cabestany – Blog-Cabestany – William Vermont – Covid 19 – Vaccination – Y a t’il un pilote dans l’avion – Chinese Communist Coronavirus – Emmanuel Macron – Blog – Liberté d’Expression – Courrier des lecteurs –

Bonne Année 2021

1 janvier 2021

Courrier des Lecteurs

« Noël des chrétiens martyrisés » écrit Maxime Tandonnet !

26 décembre 2020

« Ils n’écrivent pas que pour nous mais nous autorisent à les reprendre »

Noël des chrétiens martyrisés

En cette veille de Noël, nos pensées se tournent vers les chrétiens confrontés aux persécutions, partout dans le monde. 2020 aura été une année particulièrement sanglante, dans l’indifférence du monde occidental, miné par la mauvaise conscience et la haine de soi. Le nombre de chrétiens tués dans le monde en 2020 dépassera les 4 000. Il était de 2 985 en 2019. Cette année-là, 3 711 chrétiens étaient détenus dans le monde et 9 488 églises fermées, détruites ou ciblées par des attaques.

Au Nigeria, depuis 2015, 4 000 chrétiens ont été assassinés par Boko Haram, dont 500 prêtres exécutés. La première place du classement des persécutions antichrétiennes est occupée par la dictature communiste de Corée du Nord où l’on encourage les citoyens à dénoncer les chrétiens, internés dans des camps, torturés et exécutés. En Afghanistan et en Somalie, respectivement au deuxième et troisième rang du classement, les chrétiens, généralement des musulmans convertis, sont passibles de mort pour apostasie.

Au Pakistan, les enlèvements et viols de jeunes femmes chrétiennes sont quotidiens. 1,5 million de chrétiens animistes du Soudan ont été tués par les islamistes dans les années 1990-2000. En Chine, où le christianisme s’est secrètement développé au fil des ans, le nombre de chrétiens détenus a été multiplié par 10 en dix ans.  En Inde, les crimes visant les chrétiens indiens ont augmenté de 40 % au cours de l’année 2020. Au Moyen-Orient, la chasse aux chrétiens s’est accélérée depuis 10 ans. Une véritable épuration ethnique est en cours. En Irak, les chrétiens étaient 1,5 million en 2003, ils sont 200 000 aujourd’hui.

Les chrétiens de Syrie sont désormais 700 000 contre 2,2 millions avant la guerre civile. Les coptes continuent d’être persécutés en Égypte. En Turquie, les chrétiens représentaient plus de 30 % de la population il y a cent ans. Ils sont aujourd’hui 0,1 %. Après le génocide des Arméniens, des Assyro-chaldéens, le massacre et l’exil forcé des Grecs pontiques, il ne reste plus rien.

Mais cela ne suffit pas à Erdogan. Au Haut-Karabakh, en septembre-novembre 2020, il a mobilisé des djihadistes aux côtés des Azéris: églises, monastères et maisons incendiées, viols, décapitation, lynchages, massacres de villageois, y compris des femmes et enfants. Un génocide se déroule dans l’indifférence et la passivité des nations occidentales dont les dirigeants et les télévisions préfèrent se terrer et fermer les yeux.

Maxime TANDONNET

Blog-Cabestany : sans commentaires !

https://maximetandonnet.wordpress.com/2020/12/24/noel-des-chretiens-martyrises/

 

Noel avec nos amis »

25 décembre 2020

Courrier des lecteurs

Merci à tous, on vous aime !

Bon Noël à tous !

25 décembre 2020

Courrier des lecteurs

Tanguy nous écrit : «Bénévole, je passerai la nuit de Noël au contact des plus démunis. En communion avec mes amis les Chrétiens d’Orient !»

24 décembre 2020

Courrier des lecteurs

L’un d’entre nous a reçu ce matin un message de notre ami Tanguy à Paris. En réponse à un mail lui demandant ce qu’il ferait ce soir. Bien qu’âgé et ayant eu de graves problèmes de santé récemment, notre ami Tanguy, après avoir exercé jadis de grandes responsabilités professionnelles, est aujourd’hui un simple bénévole au sein des Œuvres Hospitalières Françaises de l’Ordre de Malte. Il écrit dans son message :

«Ma place en cette nuit de Noël est comme à l’habitude auprès des plus faibles et des plus démunis. Heureusement pour nous, il n’y a pas de confinement ou de couvre feu. Et la tache est tellement immense que nous faisons ce que nous pouvons. Mais c’est loin de suffire ! Et comme vous le savez je serai cette nuit dans les rues à Paris mais mon cœur sera loin d’ici, en communion avec mes Frères les Chrétiens d’Orient ».

Blog-Cabestany :

Nous connaissons l’engagement de Tanguy. Nous aussi avions passé une nuit de Noël à Paris, autrefois, avec l’Association ATD Quart Monde et sa présidente Geneviève de Gaulle. La situation sanitaire n’était pas celle d’aujourd’hui. Mais le besoin d’apporter de l’aide à ceux qui vivent dans la rue était aussi grand. Nous avions croisé Tanguy qui était déjà bénévole pour l’Ordre de Malte mais faisait aussi partie du Conseil d’Administration de cette œuvre et connaissait bien notre amie Geneviève. Nous avions sympathisé. Tanguy vivait une partie de l’année au Liban mais sillonnait pour son travail le proche Orient. De la Syrie à l’Irak, de la Jordanie à l’Égypte où il avait également un bureau à Alexandrie. C’était avant que l’on commence à s’en prendre aux Chrétiens d’Orient. C’était à l’époque où il était agréable de boire l’apéro le soir, à une terrasse, que ce soit à Beyrouth, à Marseille, à Alger ou à Buenos Aires.

-o-

Avec Colette Appert, et tous nos amis Cabestanyencs, nous souhaitons à tous que ce Noël 2020 vous soit le meilleur possible dans un contexte si particulier.

Nous ne pourrons nous empêcher d’avoir une pensée pour les plus faibles, les plus démunis, les personnes isolées ou malades. On ne fera pas la fête. En espérant voir de meilleurs jours.

BON NOËL A TOUS !

https://fondationordredemalte.org/chretiens-dorient-la-fondation-poursuit-son-engagement-en-faveur-des-persecutes/

https://www.atd-quartmonde.fr/

Carole nous parle d’un livre qui l’aura beaucoup perturbée !

14 décembre 2020

COURRIER DES LECTEURS

Carole, l’une de nos fidèles lectrices, nous parle d’un livre qui l’aura beaucoup perturbée. Où l’on parle de virus utilisés comme des armes bactériologiques !

Carole écrit :

Amaryllis Fox, si tel est son vrai nom, est une brillante étudiante américaine. Obtenant de brillants diplomes en 2000, à Washington, elle a étudié l’archéologie, l’ethnologie, les civilisations anciennes, les langues mortes ou anciennes et les dialectes du bassin méditerranéen dont l’arabe. Elle s’engage pour une ONG qui défend les Droits de l’Homme et part en Birmanie. Elle fera sortir du pays une interview clandestine de l’opposante Aung San Suu Kyi. Un acte dont elle ne mesure pas l’importance mais qui fera date.

Elle est repérée et recrutée par la CIA comme analyste. A brasser des quantités de documents. Paperasse et bureaucratie. Mais on ne veut pas que se renouvelle un « 11septembre 2001 » car on s’aperçoit avec effroi qu’on aurait pu détecter la préparation de cet attentat terroriste à de nombreux signes dans la masse trop fournie d’informations. On aurait pu ainsi éviter le drame.

En 2015 elle quitte la CIA pour fonder une famille et vivre comme n’importe qui. Et elle écrit un livre de souvenirs où elle parle davantage de son enfance, de sa vie personnelle, que de son métier d’espionne sur lequel elle ne peut pas trop s’étendre pour ne pas dévoiler de secrets.

Elle explique comment de nombreux analystes comme elle, jour et nuit, parcourent des tonnes de documents pour essayer de deviner des cibles, des lieux, des méthodes. Quelles sortes d’attaques terroristes (chimiques, bactériologiques, nucléaires ou autres) pourraient germer dans l’esprit de ceux qui veulent nous affaiblir ou nous abattre.

A la page 154 de son livre « Undercover » (Sous Couverture), elle énumère – parmi de nombreuses autres hypothèses – et plusieurs années avant le Coronavirus, la possibilité qu’un terroriste se fasse volontairement ou involontairement inoculer un virus mortel très dangereux. Et on recense des dizaines de ces virus dangereux, fabriqués dans des laboratoires, et qui peuvent devenir des armes bactériologiques. Dans son hypothèse de travail, ce terroriste – kamikaze ou victime inconsciente – sillonne le métro de New-York jusqu’à être terrassé par le virus qu’il porte en lui. Infectant le premier jour, quelques personnes qui infecteront elles mêmes quelques dizaines, puis centaines ou milliers les jours suivants. Jusqu’à déclencher une terrible pandémie.

De la fiction. Ou une prémonition ? Nombreux sont sans doute ses lecteurs qui auront pensé qu’il s’agissait d’une élucubration sortie de son imagination ?

Son livre, sorti aux États-Unis il y a plusieurs années, n’aura pas été un succès littéraire à l’époque. Il aura fallu attendre 2019 pour qu’un petit éditeur le traduise en français. Puis, on le redécouvre aujourd’hui. Mais en raison de son ancienne appartenance à la CIA on peut imaginer que bien des services secrets de nombreux pays l’auront lu avant nous, lors de sa parution.

Carole

Blog-Cabestany : Merci, Carole !

 

Un adhérent de l’Association « Trait-d’Union-Cabestany » demande à Blog-Cabestany de mettre en ligne une liste de médicaments à déconseiller !

30 novembre 2020

Courrier des lecteurs – sans commentaires –

Un adhérent de votre Association Écologique et Citoyenne à Cabestany, « Trait-d’Union-Cabestany », et en même temps l’un de nos plus fidèles et assidus lecteurs de notre Blog nous demande de mettre en ligne un article récemment sorti dans la Revue Prescrire et qui liste tout une série de médicaments à déconseiller. Voir le lien à cliquer tout en bas de notre article

Nous n’avons aucune autorité en la matière. Nous sommes juste allés vérifier que cet article existait bien et qu’il était disponible gratuitement et téléchargeable à tout citoyen. Une simple précaution d’usage que nous rappelons à tous nos amis qui voudraient que l’on mette en ligne ce qu’ils ont l’amabilité et la gentillesse de nous envoyer régulièrement. Et que nous ne mettons pas toujours en ligne mais que nous diffusons parfois à nos nombreux amis par un autre canal à savoir par mail.

Le mail étant, à ce jour, le moyen que VOUS préférez pour communiquer avec nous de façon confidentielle. Pour nous informer. Pour nous faire parvenir des documents confidentiels. Et lorsqu’ils sont trop volumineux on vous indique une moyen pour nous permettre de les récupérer

Le mail étant, à ce jour, le moyen que NOUS préférons pour accuser réception de vos informations, de vos envois, pour vous répondre, pour  communiquer avec vous de la façon la plus confidentielle qui soit.

Comme vous êtes nombreux à l’avoir constaté, si vous vous adressez à nous au travers d’une adresse GMAIL, nous répondons souvent via d’autres adresses que nous considérons plus sures. Et si cela n’arrive pas tous les jours, nous avons demandé à nos webmasters de nous doter de messageries cryptées. Même s’il ne s’agit jamais de secrets d’État mais tout simplement de documents sensibles concernant la vie municipale. Nous n’en dirons pas davantage !

Mais nous nous faisons un point d’honneur à respecter nos engagements vis à vis de la CNIL. A respecter le droit vis à vis des autorités. Et à ne jamais nous retrouver en porte à faux ! Vous garantissant simplement l’anonymat le plus absolu et la préservation de nos sources, ce qui est notre marque de fabrique dans le respect de nos institutions. Et de la Liberté d’Expression qui nous est chère ! Et le moyen le plus sur que nous ayons trouvé, à ce jour, après avoir pris connaissance de ce que vous vouliez nous faire savoir, est de l’effacer de nos disques durs au travers d’un broyeur électronique logiciel de dernière génération (shredder) qu’aucun moyen informatique même le plus sophistiqué ne saurait récupérer.

continuez à nous écrire :

blog.cabestany@gmail.com

Et pour ce qui est de l’article de décembre 2020 de la Revue Prescrire, juste un clic ci-dessous pour accéder au PDF :

pour_mieux_soigner_des_medicaments_a_ecarter_ _bilan_2021

 

 

« DROITE DE DEMAIN » : un joli site internet mais au delà ? s’interroge Jean Marc à Blog-Cabestany !

6 novembre 2020

COURRIER DES LECTEURS – C’EST EUX QUI LE DISENT – LIBERTÉ D’EXPRESSION –

le logo du site dont nous vous parlons

« DROITE DE DEMAIN » : un joli site internet mais au delà ? s’interroge Jean Marc qui écrit à Blog-Cabestany ! Jean Marc qui rajoute : « De Gaulle se présentait comme le Président de la France avant d’être celui des Français. Et il écrivait (je cite) [« Je me place au dessus des Partis (politiques) et des chapelles. Je prends mes décisions pour le bien de la Nation et de ses citoyens. Pas pour défendre les intérêts d’une poignée de Français ou pour me faire aimer des autres »]

Nous lui répondons : Jean Marc, tout comme vous, l’un de nos rédacteurs a été contacté, à plusieurs reprises – par mail – par une équipe qui s’appelle « Droite de Demain ». Qui prétend bien nous connaître, apprécier la pugnacité de Colette Appert et de ses colistiers, semble avoir déjà lu notre blog, et penserait de nous le plus grand bien !?!?

      Blog-Cabestany, un bien modeste blog, a certes un vaste réseau, qui comprend des élus ou anciens élus au plan national ou régional, dans bien des endroits de l’hexagone, ou en Corse. Nous avons encore bien des amis journalistes ou qui l’ont été et écrivent encore ou écrivaient pour des titres prestigieux. L’un de ses rédacteurs est toujours Secrétaire-Général Adjoint d’un Cercle Gaulliste qui fut – jadis – influent. L’une de nos proches amies, qui fut il y quelques années déjà, stagiaire à l’Élysée du temps de Nicolas Sarkozy, est aujourd’hui une politologue reconnue, bien renseignée, et elle nous informe au jour le jour. Mais est ce que tout cela ne représenterait pas le « monde d’avant » pour lequel cette équipe n’aurait peut être pas, tant que cela, de considération ?

D’ailleurs peut être que cette équipe inconnue – pour le moment – a raison et il est peut être temps de balayer le passé ? Mais selon notre opinion, pas sans oublier notre Histoire, nos traditions, nos racines. Sans oublier qui nous sommes et d’où nous venons. Peut être est il temps en effet de tourner la page ? Mais si c’est pour faire pire qu’avant comme cette triste expérience que nous vivons avec ce nouveau Président de la République que nous n’avons pas choisi car sinon nous en éprouverions de la honte. Qu’en pensent ceux à gauche ou à la gauche de la gauche qui l’ont propulsé au pouvoir ? Ils seraient prêts à le réélire nous disent ils !

Un joli site Internet mais on commence par nous demander des sous. Il est vrai que sans ressources on ne va pas loin. On en sait quelque chose à Cabestany où pour les municipales le manque de moyens nous a pénalisé. Et Blog-Cabestany fermera son site peut être plus tôt qu’il ne le souhaiterait pour des raisons financières, mais on ne vous demandera jamais de mettre la main à la poche.

Notre devoir est de vous informer. Le vôtre de vous faire une opinion par vous mêmes. Le site, si vous avez envie d’aller voir : (juste un clic ci-dessous)

https://droitededemain.fr/

et par contre vous irez voir – c’est un conseil et pas un ordre – ce qu’en dit l’ami Maxime Tandonnet : (encore un clic)

https://maximetandonnet.wordpress.com/2020/11/04/entretien-avec-droite-de-demain-sur-letat-de-la-democratie-francaise/

Bon week end. Protégez vous et protégez les vôtres !

« Faut il honorer nos défunts le 1er ou le 2 novembre ? »

2 novembre 2020

Courrier des lecteurs

Nicolas, le prof d’Histoire répond sur Blog-Cabestany à Michel qui demande :  « Faut il honorer nos défunts le 1er ou le 2 novembre ? »

Nicolas écrit :

Selon moi qu’importe ! Michel, le 1er novembre est bien une fête religieuse appelée la Toussaint qui, comme son nom l’indique, est le fête des Saints de l’église catholique romaine. Parfois célébrée aussi dans certaines autres religions chrétiennes, orthodoxes, levantines, protestantes, selon des rites qui différent d’un pays à l’autre. La Toussaint n’a pas toujours été célébrée le 1er novembre. Au moyen age plusieurs papes en ont fait varier la date selon leurs humeurs.

Le jour des Défunts est bien par contre le 2 novembre. Un usage qui remonte également à la nuit des temps et à ne pas confondre avec la Toussaint. Chez nous, le 1er novembre jour de la Toussaint est férié quand le 2 novembre ne l’est pas. Et le Jour des Défunts a une origine païenne. C’était l’occasion d’une grande fête chez les Gaulois mais aussi dans d’autres pays que le nôtre, chez les Scandinaves, dans les contrées Germaniques, les Balkans, ou la péninsule Italienne ou ibérique. Et pour oublier son chagrin on buvait beaucoup et on faisait une fête qui pouvait prendre une tournure d’orgie ou l’occasion de se défier en combat singulier avec comme résultat d’occire le plus souvent son meilleur ami !?

C’est un pape aimé de tous, au 20ème siècle, après la deuxième guerre mondiale, qui aura émis le souhait qu’en plus des propres défunts de nos familles, on honore les victimes des deux guerres qui venaient d’ensanglanter l’Europe. Un double symbole si on honore ceux des nôtres qui sont Morts pour la France.

En France, beaucoup ont  pris l’habitude de commémorer leurs défunts le jour de la Toussaint. Par commodité. Ce qui dérangerait certains puristes ! Peu importe car à un jour près le principal est bien d’honorer ceux qu’on aimait et qui nous ont quittés.

Au nom de la laïcité, d’autres voudraient supprimer le jour de la Toussaint. Qu’importe ! Il suffit de décaler ce jour férié au 2 novembre et tout le monde y trouvera son compte. Car quelle que soit sa religion, ou même si on est athée, agnostique, ne pas consacrer une journée par an à commémorer ses défunts ferait de nous des barbares. Et la date du 2 novembre peut être considérée comme une fête autant républicaine, royaliste que religieuse, athée ou païenne. Mais elle appartient à nos racines et à notre condition humaine.

Et que sait on sur cette fête d’Halloween nous demandent des lecteurs ? Je vous répondrai qu’Il s’agit d’une fête païenne qui serait d’origine Celte car célébrée en Écosse ou en Irlande depuis plus d’un millénaire. Une fête qui remplaçait une célébration encore bien plus ancienne datant de 3000 ans qui se déroulait le dernier jour de l’année du calendrier. Et on y honorait les défunts.  Des historiens pensent que son origine encore plus ancienne pourrait même devoir être recherchée en Asie centrale, chez les Mongols ou dans des peuplades habitant aux confins de la Chine. On se grimait, on se déguisait pour tromper le mauvais sort et éloigner les esprits. Deux papes au moyen age auront caressé l’idée de se réapproprier Halloween et de l’intégrer à la religion catholique. Quitte à exciper de faux écrits parlant d’un Saint dont ne sait même pas s’il a jamais existé. Qui aurait débarqué en Angleterre ce jour là pour convertir – avec succès – à la foi catholique, des peuples Vikings. Une tromperie pas vraiment du gout des croyants à l’époque et qui aura fait un flop et a failli provoquer un véritable schisme ! Un sacrilège ! Mais la manipulation aurait peut être pu fonctionner. Qui sait ?

Halloween aura a été importée au 19ème siècle aux États Unis par les immigrants Irlandais. Elle est toujours très pratiquée chez les enfants outre Atlantique qui se déguisent et vont quémander des friandises en sonnant aux portes. Bien des mamies préparent des cookies, des brownies et un bol de chocolat chaud pour ces petits garnements pour lesquels cela a son importance. Mais ne demandez pas à un petit américain s’il a une idée concernant l’origine de cette pratique. Il n’en a aucune et ce n’est guère son problème. C’est juste un moment de convivialité.

Il y a cinquante ans on ne parlait guère d’Halloween en France. Sinon qu’on retrouve dans les archives des faits divers sanglants qui se seraient déroulés ce jour là dans des milieux s’apparentant à des sectes. Où des illuminés en profitaient pour s’adonner à des pratiques sataniques entre adultes. Jusqu’à ce qu’une marque de soda américaine s’empare d’Halloween pour des raisons commerciales, la réinvente et en fasse un événement festif à coups de millions de dollars de publicité et de marketing. Dans vos commerces on installe désormais de la décoration d’ Halloween pour vous inciter à consommer plus. Et comme ça ne prenait pas dans le E-commerce alors on vous aura ressorti du tiroir le « Black Friday ». En attendant mieux ou pire.

Aujourd’hui, en France,  Halloween est diversement suivi sur un plan géographique. Bien plus à Marseille qu’à Strasbourg. Pas vraiment à Brest. Bien plus dans les banlieues habitées par des minorités ethniques ou religieuses que dans les quartiers bourgeois. Une aubaine pour les dentistes. Bien des étudiants en sociologie y auront consacré leur thèse. On aura même lu ici ou là que Halloween avait été récupéré par l’Islam…. pour faire le pendant de Noël une fête un peu trop catho. Même si pour les enfants c’est le fait de recevoir des cadeaux qui prime avant tout symbole.  Pour bien des gens, Halloween est la réminiscence de la fête du Veau d’Or, de la consommation débridée, où l’on honore le Dieu de l’argent et du profit. Une occasion pour vous faire dépenser de l’argent dans des masques et costumes, des citrouilles en plastique, et tant d’autres choses inutiles. Là on y croit davantage ! Et pour ce qui est du mauvais gout on peut difficilement faire mieux. Dans nos écoles on connait mieux le jour d’Halloween que celui de la victoire en 1945 !?

Enfin dans bien des milieux catholiques, célébrer Halloween serait tout simplement honorer le diable !!!  Une fête anti-catholique, anti-cléricale soutenue par les laïcards, la gauche, et bien d’autres pour le plaisir de défier les fidèles catholiques. On aura heureusement remis en fabrication les bonbons au poivre pour donner à ces enfants qui viennent vous importuner l’envie de ne pas y revenir. Mais on ne signale aucun cas d’empoisonnement ! En période de terrorisme se complaire à tout ce qui est « trash » dans cette fête est largement perçu par de plus en plus de parents comme singulièrement malsain et inapproprié ! La religion orthodoxe et plusieurs pays  à l’Est militent même pour son interdiction pure et simple.

Et je vous parlerai une autre fois de ma fête, la Saint Nicolas ! Vaste sujet…….

Nicolas

et continuez à nous écrire :

blog.cabestany@gmail.com

 

Nous faut il un Général comme recours à l’Elysée….. ? se demande Louis.

12 octobre 2020

Courrier des lecteurs

Un livre à ne pas manquer qui devrait sortir chez votre libraire incessamment

      Louis, l’un de nos fidèles lecteurs, originaire de Saint Cyprien, étudiant à Montpellier, a la gentillesse de nous informer que le Général Pierre de Villiers s’apprête à faire paraître son dernier livre – sans doute cette semaine – intitulé « L’équilibre est un courage », chez Fayard.

      Cher lecteur, ne nous en voulez pas mais on a un tramway d’avance sur vous. L’un de nos rédacteurs fait partie de façon bénévole, d’un certain Comité de lecture, et reçoit de nombreux livres avant leur parution. Pour qu’il donne son avis selon des critères très précis qui lui sont définis par les éditeurs.

       Il nous a donc parlé de cet ouvrage qu’il a lu avant le public mais il n’avait pas le droit de nous le prêter avant sa mise en vente officielle. Mais comme le livre trainait sur son bureau !!!

      On l’a parcouru assez vite et on le relira de façon plus attentive avec grand plaisir. On en aura retenu que vu au travers du prisme de sa brillante carrière et avec sa vision de militaire de haut range, Pierre de Villiers tire un constat sur la France d’aujourd’hui. Un pays écartelé et divisé par des fractures multiples : éducatives, sociales, religieuses. Avec des inégalités importantes entre ceux qui sont sous le seuil de pauvreté et ceux qui s’enrichissent sans travailler. Ce qui plombe la France est bien que nos élus ne pensent qu’à leur petite carrière, leurs intérêts personnels, leur réélection, raisonnent à court terme, et manquent de vision d’avenir pour notre pays dans un monde qui devient hostile, dangereux, instable.

      Le moment est sans doute venu pour ceux qui nous gouvernent de montrer du courage et d’exercer une autorité ferme mais reposant sur des réelles compétences. Mais le moment est également venu pour les Français de respecter cette autorité, de ne pas mélanger la politique, le corporatisme, le syndicalisme, la religion, son origine ethnique ou culturelle et de comprendre que si chacun a des droits, il a aussi des devoirs. Et que la France a une Histoire qu’on ne peut – et qu’on ne doit pas – effacer d’un coup d’éponge !

      Certains verront peut être dans ce livre l’amorce d’un programme politique ambitieux. D’autres, au contraire un simple constat qui ne présage en rien de la volonté de l’auteur de faire de la politique et de se lancer dans l’arène. Nous, on a pas réussi à se mettre d’accord sur le même avis !

      Pierre de Villiers a rencontré de nombreux français et a ressenti leur angoisse. Il y a les citoyens qui veulent s’en sortir par le haut et raisonnent de façon positive. Mais d’autres qui voient tout de façon négative, pensent qu’il nous faudra toucher d’abord le fond avant d’essayer et de réussir – ou non – à remonter à la surface. Et le fait qu’il n’y ait pas de réel consensus entre les Français, et que certains ne pensent qu’à les diviser,  est sans doute la cause de tous nos problèmes.

      Nous, on y a vu un excellent livre à mettre dans notre bibliothèque dès qu’il sera en vente. Mais on attendra sans doute que vous soyez nombreux à l’avoir lu et à nous en avoir parlé, pour en discuter plus avant.

et continuez à nous écrire :

blog.cabestany@gmail.com

Neonicotinoïdes : le retour de Glyphosaton 1er, écrit Jacques !

6 octobre 2020

Courrier des lecteurs

Le personnage de Glyphosaton 1er appartient à l’un de nos lecteurs et pas à la rédaction de notre blog !

Vous êtes plusieurs à nous écrire pour dénoncer la reculade du Président ou du Gouvernement sur l’interdiction des Néonicotinoïdes, tueurs d’abeilles.

Pour tout dire, nous ne sommes pas des scientifiques et toutes ces explications nous dépassent. On aura quand même noté que l’un d’entre vous nous écrit que la nouvelle Ministre de l’Écologie est une « Jument de Troie ». Après tout, qui nous dit en effet que ces Grecs qui traversèrent l’Hellespont pour aller détruire la ville de Troie et récupérer la Belle Hélène, avaient construit un cheval de sexe mâle et pas une jument qui aurait pu participer au Prix de Diane.

Quant au personnage de Glyphosaton 1er, il appartient à l’un de nos lecteurs et nous ne sommes pour rien dans cette construction intellectuelle bien supérieure à notre niveau d’intelligence !  Son auteur nous dit simplement qu’il espère pour nous que nous ne serons pas victimes d’un commando de Macroniens. Ce qui ne nous fait pas vraiment rire mais il en est ainsi de la Liberté d’Expression ! Et en quoi cette caricature serait elle pire que les dessins de Charlie-Hebdo ?

Quant à Jeremy, qui nous parle de la 5G, il nous précise que le Président Macron, en parlant des « Amish » ne faisait pas référence à des Portugais mais à une communauté religieuse protestante en provenance d’Europe qui s’est installé aux États Unis.   Là encore, on n’est pas certains d’avoir compris. Mais si cela devait être désobligeant pour nos amis Portugais, qu’ils sachent bien qu’on a aucunement l’intention de nous moquer d’eux et qu’on les aime !

et continuez à nous écrire :

blog.cabestany@gmail.com

Avec les jeunes pour le Souvenir Français dans les P.O. !

5 octobre 2020

Courrier des lecteurs – Honneur à nos Aînés – Souvenir Français

au centre le Délégué du Souvenir Français pour les Pyrénées Orientales, Gilles Glin,  dont vous trouverez l’adresse mail en bas de cet article

            Ce samedi 3 octobre, à Ortaffa, l’Association du Souvenir Français, présidée par notre ami Serge Barcellini, tenait son congrès annuel.

            L’allocution du Délégué Général pour notre département des Pyrénées Orientales, le Général Glin était très écoutée. Elle faisait suite à sa lettre du deuxième semestre 2020, dont on retrouvera les termes sur le site suivant :

https://souvenir-francais-66.pagesperso-orange.fr/

            Cette année, les jeunes comme à l’habitude, mais sans doute plus encore, étaient à l’honneur.

            Gilles Glin rappelait qu’il n’y a pas d’age pour s’intéresser à l’histoire de France, à ce qu’ont pu endurer nos ainés. Faire un travail de mémoire et reprendre un nécessaire flambeau. Ils font y sensibiliser nos enfants dès leur plus jeune âge. L’association du Souvenir Français a ainsi conclu des partenariats avec des organisation impliquant les jeunes tels que les conseils municipaux des jeunes ou encore les Cadets de la Défense, les Cadets de la Gendarmerie Nationale ou les jeunes Sapeurs-Pompiers.

            Le Souvenir Français forme aussi des sections de jeunes porte-drapeaux. Des enfants de 12 à 18 ans qui s’impliquent dans les activités du Souvenir Français. Présents lors des diverses commémorations officielles, participant régulièrement à des déplacements et voyages qui sont organisés principalement pour eux.

                      Cette passation du flambeau auprès des jeunes consiste entre autres à l’une des missions principales du Souvenir Français : l’entretien des sépultures, trop souvent abandonnées, des Morts pour la France ou le nettoyage des monuments aux morts, de nos villages, lorsqu’ils sont insuffisamment entretenus.

            L’adhésion des jeunes au Souvenir Français est sur une courbe ascendante mais il se trouve que jamais le besoin n’avait été aussi grand avec la disparition d’une classe d’age qui était concernée au premier chef. L’adhésion est gratuite pour les enfants qui s’engagent à oeuvrer pour l’Association. Des jeunes qui doivent être motivés mais qui mieux que leurs parents ou grands parents serait mieux à même de les inciter à se comporter comme de futurs citoyens responsables et impliqués dans la transmission intergénérationnelle ? Des adultes qui sont également les bienvenus !

Pour contacter, en un clic, le Délégué Général du 66 : gillesglin@gmail.com

Courrier des lecteurs de Blog-Cabestany : vos commentaires !

8 septembre 2020

Courrier des lecteurs – sans commentaires –

Colette Appert écrit :

Pour ma part, en tant qu’élue je me dois de dénoncer, d’informer et d’alerter la population et la municipalité en place (qui est dans le déni le plus complet) sur les « incivilités » chaque jour plus importantes dans notre commune. Objectif : ouvrir les yeux des responsables élus en place (il serait temps que ceux-ci sortent de leur monde merveilleux) afin que les dispositions qui s’imposent soient prises.
Je remercie le collectif du Blog Cabestany toujours à mes côtés dans ce travail quotidien.

L’un de nos fidèles lecteurs qui a l’habitude d’écrire des choses qui ont du sens, fait ce commentaire :

Tout comme l’ensemble des autres communes de France, la commune de Cabestany est soumise aux lois intangible des rapports de causes à effets. En effet, les domaines de la sécurité et de la tranquillité publique sont une des fonctions « régalienne » d’un maire. Il se doit de s’adapter en fonction des besoins de ses administré(e)s mais aussi et surtout avec la tendance des communes voisines afin de maintenir une certaine cohérence d’ensemble. Hors je constate que la tendance politique en matière de sécurité et de lutte contre la délinquance sur la ville de Perpignan est depuis bien une décennie un cheval de bataille à juste titre. La délinquance aussi s’adapte naturellement au climat et mesures de cette politique de prévention et de répression en débordant sur des zones à moindre risques pour leurs méfaits. Dans le jargon professionnel on appelle cela l’effet « tache d’huile ». Rien d’étonnant mais de plus navrant de voir sa commune sous l’emprise de ce phénomène qui est une cause a effet dont le village et ses administrés en subiront les dommages collatéraux. Dans un deuxième temps vous noterez un sentiment d’insécurité croissant qui se changera en insécurité. Même sans aller vers une montée exponentielle d’une délinquance probable. Économiquement ce ne sera pas top pour la valeur foncière et le développement Economique. Je note que Perpignan s’est doté d’une police municipale armée et formée et que la commune de Cabestany a une police municipale « végétative » (en termes de comparaison de mission uniquement car je ne doute aucunement des compétences du personnel). Au maire de faire le nécessaire et aux administré(e)s de lui faire entendre.

Blog-Cabestany : Merci à tous. Pour nous c’est suffisamment explicite et ne mérite pas que nous y rajoutions le moindre commentaire !

 

C’est la rentrée à Cabestany !

4 septembre 2020

Courrier des lecteurs

La tribune de l’opposition dans le numéro de septembre 2020 du Cabes’infos

  Pour l’opposition c’est la rentrée à Cabestany. Pour Blog-Cabestany, le fait marquant est le départ sous d’autres cieux et pour des raisons professionnelles et affectives de la délicieuse Alicia dite « la chipie ». Nous avons perdu notre muse et notre petite fourmi travailleuse. Nous avons perdu la chef d’orchestre de notre blog.

     Qui…. maintenant pour répondre désormais à vos mails de façon personnelle à 3 heures du matin, nous prendre au téléphone le dimanche après midi pendant la sieste, suivre les événements mondiaux sur C.N.N.,  rédiger le prochain article du Blog sur sa tablette, allongée sur la sable à Canet, tout en préparant le prochain cours magistral pour ses étudiants ?

     Qui… maintenant pour être disponible 365 jours par an et 24 heures sur 24. Et bénévole, avec une bonne imprimante, connaissant bien la galaxie Linux, et capable d’écrire sans fautes ?

     On a bien reçu quelques propositions mais le Collectif de Blog-Cabestany a ses exigences. Un/e candidate d’un niveau  maitrise ou doctorat, mais aussi d’une grande culture, littéraire mais un peu scientifique, féru d’Histoire, artiste, polyglotte, connaissant l’informatique, s’intéressant à la politique, la géopolitique. Sportif et écolo. Capable de dévorer les médias à peine sorti du lit. Avec un carnet d’adresses impressionnant. Bénévole, dévoué, et souriant. Heureusement on en demande pas autant à nos ministres !

     Et avec des idées de Droite, et prêt à soutenir Colette Appert sans réserves. Et pourquoi pas Gaulliste ? Et pas question de lui laisser les mains libres !

     Quelqu’un aimant les Catalans, mais aussi les Bretons ou les Corses ! Quelqu’un ayant du respect pour les Anciens Combattants, nos Ainés, les Pieds Noirs et bien d’autres que cette Mairie parait délaisser.

     Quelqu’un qui aurait de bonnes connaissances juridiques, capable de se débrouiller avec nos webmasters Montpelliérains, nos hébergeurs américains qui n’en veulent qu’à notre Carte Bleue. Mais préférerez une American Express ! Quelqu’un/e  capable aussi de se coordonner avec ceux qui ont concourus jusqu’à aujourd’hui  à la rédaction de Blog-Cabestany. Une avocate à Paris, des profs de littérature Normands et Niçois, un prof d’histoire à Versailles, des journalistes ou anciens journalistes à La Baule, Dinard ou Paris, des élus ou anciens élus qui nous soutiennent. Et la liste est loin d’être exhaustive.

      Et puis quelqu’un ayant la fibre développement durable, mais pas de ces ayatollahs faisant de la politique plutôt que de l’écologie, vert à l’extérieur mais rouge dedans, amis des communistes, opportunistes jusqu’à la nausée, ne désirant que de voir la France envahie par des migrants.

     Et quelqu’un qui comme nous déteste les Populistes, les extrémistes et Macron cet usurpateur qui nous gouverne mais qui pense plutôt à se reconvertir au Liban, ou chez General Electric.

     Une perle rare quoi ! En attendant …….

     Et vous chers amis lecteurs, qui êtes restés à Cabestany durant tout l’été, vous nous avez écrit que jamais vous n’aviez vu autant de visages inconnus trainer sur nos trottoirs. Regardant tout. Paraissant s’intéresser à tout, à nos maisons, à nos jardins, à nos voitures, à nos habitudes et nos déplacements. Allant jusqu’à sonner pour demander si c’est toujours la famille Sanchez qui habite la maison voisine où la boite aux lettres n’a pas de nom, et pour savoir si nos voisins – qui ne s’appellent bien sur pas Sanchez –  sont partis en vacances et quand ils rentrent.

     Sans faire partie d’une quelconque association nous aurons du jouer malgré nous  les Voisins Vigilants. Nous faisant injurier ou menacer lorsque nous prenions note des immatriculations de certains véhicules étrangers à nos rues et semblant marauder. Et même des photos. Et l’un de ces inconnus nous aura lancé « heureusement que ce n’est pas comme cela dans tous les quartiers à Cabestany ». Que voulait il dire ? Mais il est des quartiers à Cabestany où les gens seraient naïfs et peu méfiants, selon vos dires. Ou aveuglés par une idéologie « Bisounours ».

     On aura sonné à notre porte pour nous proposer dans une boite à chaussures des abricots qui auraient pu été cueillis à l’insu des propriétaires. Pour nous vendre les objets les plus divers et les plus hétéroclites, trop bon marché et dont n’avions pas besoin (tombés du camion?). On nous aura proposé de nous  tondre la pelouse ou repeindre le casot (sans facture). Ou d’envoyer une « copine » venir faire le ménage chez nous.

Mais on connait hélas aussi, certains de nos amis, qui travaillant à Toulouse s’inquiètent pour leur avenir. Des petits commerçants ou artisans au bord de la faillite. Un ingénieur qui se propose de gagner sa vie et nourrir ses enfants  en venant tailler l’olivier ou faire du bricolage ou n’importe quoi ! Et nous ne méprisons personne qui en difficulté est prêt à tout pour gagner sa vie. Mais honnêtement !!!

    Une personne âgée nous aura demandé si elle n’avait pas eu tort de fermer sa porte à un couple parlant à peine le français qui lui proposait de lui montrer :  » comment remplir le formulaire administratif pour demander une « indemnité de confinement » réservée aux plus de 65 ans ! Parce que çà existe ? Et on en passe. Et heureusement que nous ne sommes pas paranos, car pour la vente d’herbes aromatiques ou de farine, il n’y aura jamais eu de confinement. Ce monde devient cruel et dangereux sans parler de la menace virale qui pèse sur nos têtes.

  Et il nous aura fallu intervenir pour faire sortir de la piscine de nos voisins partis en vacances une bande de jeunes venus de Perpignan et prétendant en avoir l’autorisation. Et avant de partir ils nous auront réclamé à boire, de l’argent, et menacés de revenir avec des copains à eux. « On va tout péter » étant leur seule façon de communiquer !

    Ensauvagement de la société ? On n’a pas la réponse et on ne fera pas de la récupération politique mais puisque la mairie semble ne rien faire, à vous entendre, qui nous interdira de faire poser des grilles, des alarmes et même des caméras chez nous ? Qui nous redonnera un peu de cette confiance perdue ? A croire que nos élus de tous bords veulent nous jeter dans les bras des Populistes.

     Et personne ne pourra nous empêcher de surveiller la maison de nos voisins, surtout s’ils sont âgés et de leur proposer de nous déranger à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit s’ils pensent avoir besoin qu’on les protège. C’est ce qu’on appelle de la Solidarité !

     Lorsque la puissance publique ne fait plus rien pour le protéger, et il ne s’agit aucunement de mettre en cause nos policiers ou nos gendarmes, le citoyen a le droit d’assurer par lui même sa propre sécurité. Un devoir et une obligation pour sa survie. La défaillance de nos institutions, le laxisme ou la carence de nos élus nationaux ou locaux en étant la cause.

Bonne rentrée ! Et sans Alicia à quand le prochain article sur notre blog ? Ne soyez pas trop pressés !

Si l’on ne répond plus de façon personnelle à vos messages, on est toujours capables de vous lire. Bon courage à vous tous qui nous écrivez encore, en ces temps difficiles ! Nous, nous ne lacherons rien !

continuez à nous écrire :

blog.cabestany@gmail.com

 

Dans la torpeur aoûtienne ! écrit Maxime Tandonnet

2 août 2020

Dans la torpeur aoûtienne

Au mois d’août, dans une France écrasée de chaleur anesthésiée par le soleil de plomb, tout est permis, tout est possible. L’Assemblée nationale vient de voter sans sourciller, dans un hémicycle au trois cinquièmes vide, la PMA sans père, remboursée par la sécurité sociale. Les contributeurs Français sont donc sommés de prendre en charge l’abolition officielle de la paternité comme pilier de la famille et de l’enfance. Le débat de société? Quel débat de société? L’avez-vous vu passer? Pas moi. Un vote lâche, honteux, en catimini. « Conservateur » l’opposant à cette réforme? Non: résistant, résistant à une dérive totalitaire de la même nature que toute forme d’expérimentation touchant à la nature humaine. Les mots de traîtres et d’opportunistes ne sont pas excessifs pour qualifier ceux qui ont retourné leur veste pour un maroquin sur ce sujet essentiel.

        Autre sidération: un garde des sceaux, s’exprimant, par définition au nom du gouvernement, a réclamé le rapatriement en France des jihadistes: c’est-à-dire, ceux qui au nom de daesh, directement ou par complicité, ont massacré, torturé, violé, enlevé, crucifié, égorgé, anéanti des villages, femmes et enfants, commis des génocides sur les populations chrétiennes et Yézidies, orchestré des attentats qui ont ensanglanté la France (250 victimes).  Au nom des droits de l’homme? Et les droits des prisonniers égorgés, des enfants traités en esclave sexuels, des villageois exterminés et des malheureuses victimes du Bataclan ?

  Ce matin, il se confirme que la France est l’un des pays les plus frappés au monde par la grande dépression due au covid, deux points au dessus de la moyenne de l’UE: – 13,8% du PIB, contre – 10,1 % en Allemagne. A l’origine de ce désastre: la déroute de l’équipe au pouvoir, un aveuglement de deux mois sur les « masques », diabolisés avant d’être rendus strictement obligatoires, et le choix irresponsable, faute de masques, d’un confinement absolu qui a plongé l’économie française dans le marasme. Mais les responsables de cette débâcle, dignes de l’état-major en mai-juin 1940, dans l’indifférence générale, sont toujours là, en poste, pavoisant, pérorant, jacassant et droits dans leurs bottes, prêts à rempiler comme si de rien n’était. D’ailleurs, le silence à ce sujet de la classe politique de l’extrême gauche à l’extrême droite incluses, (en dehors d’une poignée de parlementaires courageux et lucides) est assourdissant. 

        Question fondamentale : l’apathie du pays dans ses profondeurs, est-elle le fruit de l’indifférence, du déclin intellectuel, d’un authentique abrutissement de masse? Ou bien n’est-elle au contraire que le reflet de la surface des choses, entre reportages et commentaires lèche-bottes et sondages truqués, couvrant un mouvement de révolte, un grondement sourd dans les profondeurs de la France qui ne demande qu’à s’exprimer en la première occasion ?

Maxime TANDONNET

 

https://maximetandonnet.wordpress.com/2020/08/01/dans-la-torpeur-aoutienne/

Blog-Cabestany : sans commentaires !

continuez à nous écrire :

blog.cabestany@gmail.com

 

La Loi Avia rejetée par le Conseil Constitutionnel : une occasion manquée par le fait d’amateurs de ce gouvernement ! dit Gersende

19 juin 2020

Ils n’écrivent pas que pour nous mais nous autorisent à les publier !

Gersende, politologue, ex Sciences Po, ex stagiaire à l’Élysée en 2008, écrit :

Qui peut se réjouir de voir les professeurs de ses enfants, être insultés sur les réseaux sociaux ?

Qui peut se réjouir de voir ses propres enfants, menacés par leurs camarades sur Internet de se faire massacrer à la récré ?

Qui peut se complaire de cette haine, de ces vidéos insupportables, de cette violence, de cette dégradation des femmes sur notre ordinateur ?

Qui peut défendre les pédophiles, et la pédopornographie ?

Internet existe depuis bientôt 40 ans. Beaucoup d’entre nous sommes connectés depuis 30 ans, et adeptes des réseaux sociaux depuis une vingtaine d’années.

Comme on aurait aimé voir nos politiques s’attaquer au problème, depuis bien longtemps, qu’ils soient de Droite ou de Gauche ?

Et lorsque la Macronie veut s’intéresser au problème on applaudit des deux mains !

N’y a t’il pas dans notre pays des Juristes capables de rédiger une Loi de façon intelligente et efficace ?

Lorsqu’on confie le soin de faire une Loi à des gens qui ne paraissent pas en avoir les compétences on ne peut qu’être déçus. Et lorsque sous couvert de s’attaquer à la violence ou à la haine, on s’aperçoit qu’on vous a concocté une Loi qui rétablit la censure politique. Une Loi interdisant à un Blog comme le vôtre de dire ce qu’il pense. Une loi qui muselle la « Gilet Jaune » ou la soignante qui veut s’exprimer, je le dis.

Y a t’il des millions d’amateurs de pédopornographie, racistes, et adeptes de la violence en France ?  On ose espérer que NON.

Mais il y a des millions de citoyens qui sont attachés à la Liberté d’expression !!!

Alors lorsque la Loi Avia est retoquée par le Conseil Constitutionnel, on ne peut que se dire qu’il s’agit là d’une occasion manquée. L’occasion de réguler les réseaux sociaux avec des mesures applicables. Dénuées d’arrière pensées politiciennes !

A moins que ce gouvernement de velléitaires n’ait choisi de s’y prendre d’une telle façon qu’il était certain à l’avance que sa Loi serait rejetée. Pitoyable !

Gersende

Blog-Cabestany : Merci Gersende qu’on avait pas lue depuis un certain temps ! On s’est engagé à ne pas commenter les écrits des personnes qui nous autorisent à les publier. On n’en pense pas moins !

continuez à nous écrire :

blog.cabestany@gmail.com

 

 

« KENTOC’H MERVEL EGET EM ZAOTRA » ou le 18 juin 1940 sur l’Ile de Sein

18 juin 2020

courrier des lecteurs – liberté d’expression – Cercle gaulliste de réflexion politique et sociale – 18 juin 2020 –

 

« kentoc’h mervel eget em zaotra »

Que les puristes nous pardonnent quelque liberté avec la syntaxe de la langue bretonne qui est plutôt parlée qu’écrite. Avec ses variantes entre Morbihan et Finistère Nord.

On vous livre une sentence qu’on entend encore plusieurs fois par jour chez les toujours bretonnants et qui signifie, plus littérairement que littéralement : « plutôt périr que vivre sans honneur ». Une devise, anonyme,  qui vient du fond des âges, reprise par les habitants de l’Ile de Sein qui rejoindront Londres et le Général de Gaulle en juin 1940, sans que l’on sache vraiment combien avaient entendu son appel. Un marin pêcheur, en mer, non loin des côtes anglaises, avait capté le message et à peine revenu dans son île n’avait eu aucun mal à rallier tous les hommes – soutenus par leurs femmes – à  la cause de ce qui s’appellera à partir de ce jour là : « La France Libre ».

Ils étaient un peu moins de 150 hommes. Le plus jeune avouant 16 ans mais n’en ayant pas 14 et il était accompagné de son grand père plus que  septuagénaire. Ils se firent tous bénir par le recteur (prêtre) de la paroisse et ils appareillèrent sur plusieurs chalutiers à la marée montante pour aller mouiller dans un port anglais.  Le Général de Gaulle les passera en revue et serrera la main de chacun.  

Ces hommes s’engageront dans les Forces Armées Britanniques, dans les Forces Française Libres (terrestres) en Afrique du Nord ou dans les Forces Navales Françaises Libres : certains dans les rares sous-marins battants pavillon Français et ayant eu le panache de fuir la France quand les autres bâtiments obéissant à Vichy finiront plus tard par se saborder dans le déshonneur et la honte alors qu’ils auraient pu, cent fois, prendre la haute mer et se joindre à ceux qui avaient choisi le camp de la Liberté.  On doit – entre autres – à ces sous-mariniers l’amorce d’une opération qui se traduira par  la Libération de la Corse, le premier département de France libéré des Allemands et des Italiens qui n’avaient hélas pas choisi le bon camp. (Épopée du sous marin Casabianca)

Quelques uns de ces habitants de l’Ile de Sein débarqueront le 6 juin 1944 sur nos côtes normandes au sein du Commando Kieffer, d’autres passeront par la Sicile. Ces patriotes seront plus de  20%  à ne jamais revoir leur ile natale bretonne, la plupart ayant péri alors qu’ils n’avaient pas encore fêté leur 21ème anniversaire.

Après guerre, l’île de Sein recevra la Croix de la Libération, la Croix de guerre et la Médaille de la Résistance.


Merci à Tri Yann – O Breizh – Ma Bro

Avec le compagnonnage de nos amis du « Cercle Gaulliste de Réflexion Politique et Sociale » et du « Groupe Gaulliste Sceaux » (les gaullistes à Sceaux dans le département 92)

 

Tags : Cercle Gaulliste de Réflexion Politique et Sociale – Les Gaullistes de Sceaux – La Droite Républicaine à Cabestany – Philip de Kersanec – Croix de la Libération – Ile de Sein – Colette Appert – Blog-Cabestany – blogcabestany.com – Honoré d’Estienne d’Orves – Casabianca – Libération de la Corse – Charles Pasqua – Le serment de Bastia – Liberté – Liberté d’expression – Marie Guilcher – Rouanez ar Péoc’h – Clet Chevert – Sao Breiz evit ar Vro gallek – 18 juin 1940 – charles-de-gaulle.org – Hervé Alot-Matignon – 4 Carlton Gardens – Le « Rubis » – Frégate « l’aventure » – Mers el Kébir – Bir Hakeim – Monclar – Daniel Le Gaouyer – Erwan Chauchard – Vicomte Auguste Alot de Kersanec Matignon – Alicia Jones-Smith – William Vermont – Gwalarne de Kersanec – Emile Muselier – Philippe Auboyneau – Georges Thierry d’Argenlieu – Philippe Kieffer – Monument aux morts de Paimpol – Fred Scamaroni – Ecole des Mousses – http://www.charles-de-gaulle.org/ – Nicolas, le Prof d’Histoire – Jacques Godfrain

Du miracle à l’esprit de Dunkerque – il y a 80 ans – l’opération Dynamo

28 mai 2020

Spirit of Dunkirk

Du « miracle » à l’Esprit de Dunkerque

Mai-Juin 1940, Dunkerque fût le théâtre d’un tournant de l’Histoire. La Seconde Guerre mondiale a rendu célèbre l’Opération Dynamo qui permit en neuf jours seulement l’évacuation de plus de 338.000 soldats alliés vers l’Angleterre.

Après l’interminable « drôle de guerre » qui suit la déclaration de guerre faite par la Grande-Bretagne et l’Allemagne en septembre 1939, la situation évolue soudainement lorsque l’Allemagne déclenche une offensive sur la Hollande, la Belgique et le Luxembourg, le 10 mai 1940. En quelques jours l’armée allemande bouscule les alliés qui se replient dans le nord de la France. Craignant de voir ses troupes prises au piège et estimant la bataille perdue, l’Angleterre décide d’évacuer par la mer ses troupes qui se replient sur Dunkerque. Baptisée « Opération Dynamo » par les Britanniques, l’opération est dirigée par l’amiral Ramsay.

Tout ce qui peut flotter au sud de l’Angleterre est mobilisé : navires de guerre, de commerce, de pêche, de plaisance, canots et minuscules embarcations, les « little ships », qui ne s’étaient jamais aventurés à plus de quelques milles de la côte. Sous des attaques aériennes continuelles, près de 340 000 soldats alliés, dont 120 000 soldats français et quelques milliers de soldats belges, peuvent être évacués par Dunkerque, près d’un tiers des soldats partira depuis les plages. 40 000 soldats ne pourront embarquer et seront fait prisonniers. Il s’agit pour la plupart des divisions chargées de ralentir la progression allemande et qui contribueront à la réussite de l’opération.

Le Musée Dunkerque 1940 – opération Dynamo ainsi que le Fort des Dunes sont deux incontournables de l’histoire de la destination.

Une visite ludique et immersive avec l’application mobile Dynamo

Les scènes de vie se révèlent au long du parcours : reconstitutions augmentées, histoires interactives, réalité virtuelle commentée, vidéos et ressources d’archives. L’histoire vous révèle différents contextes et angles de vue. Une approche ludique et résolument immersive, qui favorise l’interprétation des différents épisodes de l’Opération Dynamo.

Télécharger sur Google Play

Télécharger sur l’App Store

Téléchargez l'appli Dynamo

« Lorsqu’on élit des crétins…… » ou les meilleurs extraits d’une chronique de Christophe Paoli !

6 mai 2020

« c’est vous qui le dites » – « Ils n’écrivent pas que pour nous mais nous autorisent à reprendre leurs écrits » – « Liberté de la Presse « – « Liberté d’Expression »

 

Les meilleurs extraits :

Selon les statistiques officielles de l’OCDE, datant de 2018, la France disposait de TROIS lits réservés aux « soins aigus » par 1000 habitants, contre SIX pour l’Allemagne. Soit la moitié. Même si la notion de soins aigus reste floue et mal documentée….

….. Au début de la pandémie, l’Allemagne disposait de 28 000 lits de réanimation, de respirateurs, de tests de dépistages, de masques et d’un système de santé fonctionnant correctement. Et même  si les services d’infectiologie ont été rapidement saturés, jamais en Allemagne on aura cessé de procéder à des scanners, IRM, radios quand cela s’imposait. De soigner les autres malades et de pratiquer les actes chirurgicaux nécessaires ou urgents. La France ne disposait, elle, que de 5000 à 6000 lits (selon les sources) de réanimation, peu de respirateurs, pas de tests, pas de masques pour les soignants, un système déjà saturé où l’on manquait de lits…… Et on a bloqué le système en ne s’occupant plus que des malades infectés par le virus. Et pour le moment le système n’a tenu que grâce au courage des soignants. Le système D comme débrouille. Ou la méthode à Mimille. Un système qui ne repose que sur l’héroïsme des personnels parait bien fragile. On sait où nous a mené le courage sacrificiel de nos soldats en 40. Pour ce qui est des autres malades on ne sait pas ce qui est prévu, ni même s’il est prévu qu’on se réoccupe d’eux quelque jour ?  ……

…… A ce jour, on compte 5 fois plus de victimes du virus en France qu’en Allemagne. La France disposant de 5 fois moins de moyens que ce pays voisin qui est beaucoup plus industrialisé et réactif que nous.  Est ce là l’explication ?

….. En outre, contrairement à nous, l’Allemagne a choisi de baser son système de santé sur la prévention que l’on considère chez nous comme de l’argent jeté par les fenêtres !?  En Allemagne, dès qu’on détecte une maladie cardio-vasculaire, cancer, diabète ou autre on s’avise de la soigner de façon précoce. Avant que cela ne s’aggrave ! Avant que cela ne coute trop cher selon l’avis des responsables allemands de la Santé ! On essaie de garder le malade chez lui entouré d’une système d’infirmières libérales et de médecins de ville. S’il le faut on le transporte quelques jours dans un établissement de santé proche de chez lui. Puis on le ramène à son domicile. En France, on a supprimé les services de proximité. Lorsque le malade arrive aux urgences, à plus d’une heure de chez lui, il est déjà parfois très mal en point. Il faudrait des moyens colossaux, des personnels en abondance pour s’occuper de lui. Or on a même pas suffisamment de lits…..

….. Deux philosophies contradictoires. Chacun étant certain de détenir la vérité. En Allemagne, où les dépenses de santé sont absolument identiques à la France, pour 100 agents hospitaliers on compte 24 administratifs. En France 36. Ces 12 bureaucrates supplémentaires dans le système français sont 12 médecins ou infirmières en moins ! Et en Allemagne, le directeur de l’hôpital sera souvent un médecin épaulé par un comptable et des administratifs. En France on a donné directement le pouvoir aux comptables. Qui ne supportent pas l’interférence des médecins pour les conseiller. Mais on demande à ces médecins de remplir des formulaires administratifs de toute nature et à n’en plus finir et de passer leur temps à compter les seringues. Et pour faire des économies on pense à encore supprimer des lits en chargeant des énarques de s’en occuper. Le remède est pire que le mal …..

Mais en France, pour les nouveaux dirigeants politiques de cette nouvelle classe politique qui considère que tout ce qui appartient au passé, au « vieux monde », doit être balayé, le proverbe « Mieux vaut prévenir que guérir » est un non-sens. On ne parle plus que de « startup-nation », on vante la mondialisation, la finance. Tout le reste est devenu ringard. Il n’y a que les « fainéants », les « illettrés », « ceux qui « foutent le bordel » qui ne comprennent pas cet ordre nouveau.

….. Il en est de même si on traite le problème des migrants. En Allemagne on souhaite la bienvenue à ces migrants, on les héberge. Mais on les met au boulot et on leur explique que s’ils ne jouent pas le jeu, leur avenir pourrait s’assombrir. En France on fait comprendre au migrant qu’il n’est pas le bienvenu. Mais personne ne l’oblige à travailler. D’ailleurs a t’on du travail pour lui ? Sinon au noir, en fermant les yeux pour ne pas le voir. Mais on inonde le système d’aides sociales qui coûtent un pognon de dingue. Pourquoi le migrant se sentirait il obligé de s’intégrer ? De bosser. Ou d’aller ailleurs ? Ou serait il mieux ailleurs ? Nulle part. Surtout si on l’a déjà viré d’Allemagne. En remerciements, il méprise la main qui le nourrit. A ses yeux un aveu de notre faiblesse …..

….. En Allemagne, 30% du PIB provient de l’Industrie avec un tissu de petites et moyennes entreprises familiales qui n’existent plus chez nous. Des PME aidées et conseillées par des banques régionales. Des PME qui ont besoin de main d’oeuvre et ne songent nullement à délocaliser. En France, la part de l’industrie ne représente plus que 15%. Soit la moitié de l’Allemagne. Mais on compte sur la Chine pour fabriquer ce que nos chères multinationales qui payent moins d’impôts que les autres n’ont plus envie de produire sur notre sol, au nom de nos grands principes libéraux dont on est tellement fiers qu’on voudrait en plus les faire appliquer chez les autres…..

Vit t’on mieux en Allemagne qui n’avait pas encore la notion de SMIC il y a peu et où il y a de nombreux emplois précaires ? Surement davantage qu’en France. L’Allemagne où l’on doit travailler jusqu’à 68 ans en moyenne. C’est au citoyen d’en juger ! Et je ne cherche pas à démontrer quoi que soit. Simplement énoncer des faits vérifiables que chacun pourra interpréter comme il l’entend.  Moi même je ne saurai vivre loin de ma Corse natale. Pas même sur le continent !

La principale différence entre l’Allemagne et la France provient essentiellement du choix de ses citoyens pour désigner ses dirigeants. En France qu’il s’agisse du plan local, régional ou national, on choisit son candidat sur son étiquette politique et pas sur ses compétences. Si on est de gauche il n’y a que l’étiquette de gauche qui importe. A droite, idem. Pour finir par se laisser berner par celui qui n’est pas celui que l’on croyait qu’il était….  En France on élit des crétins. Nous sommes donc gouvernés par des crétins. Et dégoûtés, on reste à la maison lors de l’élection suivante et on se retrouve avec des dirigeants élus par défaut…….

…. En France si le citoyen avait davantage d’exigence dans le choix des personnes qu’il choisit. Si le citoyen avait davantage d’exigence quant à l’action de ses dirigeants, aux résultats obtenus, les choses seraient sans doute différentes. Mais que le Français ouvre enfin les yeux et comprenne qu’il est le seul responsable de son malheur !

Christophe Paoli, journaliste indépendant, Ajaccio

Blog-Cabestany : Nous ne ferons pas de commentaires. Nous nous y somme d’ailleurs formellement engagés auprès de l’auteur. Pour obtenir le droit de reproduire ces morceaux du texte d’un journaliste qui signe le plus souvent ses articles sous le nom de « Casabianca ».  En référence au nom de ce  sous marin des Forces Navales Françaises Libres qui participa à la Libération de la Corse à l’automne 1943 ? Qui sait ?

Mais vous pouvez nous envoyer vos commentaires :

blog.cabestany@gmail.com