Bonne Fête de Pentecôte !

29 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Bon Week End de Pentecôte à tous !

27 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

OQTF : Éric Dupond-Moretti accuse-t-il Emmanuel Macron d’avoir menti ? selon les médias !

24 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Benoit, Cabestanyenc, fidèle lecteur de Blog-Cabestany nous informe d’un article qu’il a lu sur « l’Observatoire du Mensonge », ayant pour origine plus que probable le site « Boulevard Voltaire »

OQTF : Éric Dupond-Moretti accuse-t-il Emmanuel Macron d’avoir menti ?

Dans les dîners en ville, sitôt que l’on est tombé d’accord pour dire que Dupond-Moretti est un exécrable garde des Sceaux – difficile de prétendre le contraire -, il est convenu de rappeler, pour faire bonne mesure, qu’il a été néanmoins un avocat de grand talent. « Acquitator » était, paraît-il, son petit nom.

Pourtant, quand il s’agit de plaider sa propre cause, Dupond-Moretti est très mauvais. La preuve par ses tentatives de justification dans l’émissionde France 5 bien nommée La Fabrique du mensonge sur “l’affaire Lola”.

Pour Éric Dupond-Moretti, avancer que « si l’OQTF avait été exécutée, il n’y aurait pas eu de meurtre, et donc que l’État est responsable du meurtre » est un « syllogisme effrayant ». L’État n’est-il donc pas responsable de l’exécution des OQTF ? De la même façon, Olivier Véran avait affirmé, quelques jours après l’assassinat : « Ce n’est pas l’État qui a tué Lola, c’est une criminelle. » Comme si la responsabilité portée par la criminelle excluait toutes les autres. Si un serrurier avait posé un verrou défaillant et qu’il advenait un cambriolage, quel propriétaire ne se retournerait pas contre l’artisan ? Suffirait-il à ce dernier de rappeler avec hauteur qu’il n’est pas le voleur pour se débiner ?

Mais Éric Dupond-Moretti n’en reste pas là. Il avance une explication très osée pour se défausser : le verrou France n’est pas réparable, vous voyez. « Il y a des OQTF que personne ne peut exécuter. » Ou, dit autrement, il est des obligations non obligatoires. Alors, pourquoi continuer à les appeler ainsi et, surtout, continuer à les prononcer ? Parce qu’étant inutiles, comme dirait Cyrano de Bergerac, elles sont encore plus belles ? Le théâtre de l’absurde bat décidément son plein. Au vu de sa capillarité et en dépit de son coffre, le rôle de la cantatrice chauve sied mal à Éric Dupond-Moretti, mais le rhinocéros, ma foi…

Sauf qu’en 2019, Emmanuel Macron n’avait rien dit de tout cela et avait même affirmé tout le contraire : lors d’un entretien accordé à Valeurs actuelles, il avait fait la promesse que 100 % des OQTF seraient exécutées. Oliver Véran avait ensuite enfoncé le clou en octobre 2022 – après le meurtre de Lola : « Nous voulons vraiment atteindre cet objectif total. »

Alors, qui a menti ?

Sources :

OQTF : Éric Dupond-Moretti accuse-t-il Emmanuel Macron d’avoir menti ?

OQTF : Éric Dupond-Moretti accuse-t-il Emmanuel Macron d’avoir menti ?

« Aurélien Pradié refuse de se glisser dans les chaussons d’Emmanuel Macron » écrit Maïté Torres dans « Made in Perpignan » !

23 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Aurélien Pradié refuse de se glisser dans les chaussons d’Emmanuel Macron

L’article complet de Maïté Torres est à retrouver sur le site « Made in Perpignan »

https://madeinperpignan.com/

« Bonne Fête de l’Ascension à vous aussi. Merci ! »

18 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Merci pour les sympathiques messages déjà reçus. Bonne Fête de l’Ascension à vous aussi…. et à toutes et tous !

« Communiqué de Presse de France Nature Environnement sur les pesticides dans l’arboriculture » : envoyé par Pierre !

17 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS – SANS COMMENTAIRES

L’un de nos fidèles lecteurs, Pierre, arboriculteur lui même en fin de carrière, et dont certains membres de sa famille, à commencer par lui, souffrent d’affections dues – probablement – à un usage non maitrisé des pesticides nous envoie ce communiqué de Presse de France Nature Environnement.

Pierre » écrit : « Nous sommes lancés dans une fuite en avant, nous imaginant qu’il y a pas d’autre issue de que d’utiliser, chaque année, un peu plus de ces produits mortels que l’on s’imagine être la solution pour notre survie économique. Au point de mettre en danger notre vie, et celle de nos enfants ? Et des consommateurs mais personne n’a semble t’il la réponse. Mais rien que de se poser la question, en public, devant ses confrères, vous  attire haine et pire ! On va dans le mur mais on accélère ! »

CP – arboriculteurs pesticides-

Vous pouvez cliquer sur les textes ci-dessous pour les agrandir. Ils ont téléchargeables et imprimables.

Perpignan, mercredi 17 mai 2023 : Réunion avec Aurélien Pradié !

16 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

 

https://republicains.fr/federation/66-pyrenees-orientales/

 –

https://www.aurelienpradie.fr/

Réunion Publique avec Aurélien Pradié mercredi 17 mai à Perpignan

14 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Tags : Aurélien Pradié, mercredi 17 mai 2023, Réunion Publique,  Perpignan, 18 h 30, Salle des Libertés, 3 rue edmond Bartissol, « Les Républicains », Christine Gavalda-Moulenat Présidente Fédération Pyrénées Orientales, Permanence le mercredi après midi, 53 avenue du Général de Gaulle Perpignan, téléphone : 04 68 80 94 31, Gaullisme, Politique, Assemblée Nationale, Sénat, France, Union Européenne, Liberté, Liberté d’Expression, …..

 

https://republicains.fr/federation/66-pyrenees-orientales/

 

« Minable lamentable pitoyable : la Commémoration du 8 mai à Paris hier n’était que mépris pour les Anciens Combattants » écrit « Sam » !

9 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

« Minable lamentable pitoyable : la Commémoration du 8 mai à Paris hier n’était que mépris pour les Anciens Combattants »

« Sam», pied noir, engagé volontaire en Indochine, ancien combattant, blessé de guerre, nous ne le connaissons pas. Il croisait souvent, nous dit il, l’un de nos amis, disparu depuis, au Monument aux Morts, Square Bir Hakeim.  Il nous a écrit à Blog-Cabestany un long mail d’indignation. Nous en avons extrait des morceaux choisis, publiables, au nom de la Liberté d’Expression. Si celle ci a encore du sens pour d’aucuns.

« Georges » écrit : « Hier 8 mai 2023 je m’étais rendu exceptionnellement à Paris pour assister à la Cérémonie à l’Arc de Triomphe. Sans doute pour la dernière fois de ma vie en raison de mon age de la fatigue et mon handicap. Voyage éprouvant. Arrivé à Paris que je ne connais que bien peu je prends le métro mais il se dit autour de moi que la moitié des stations sont fermées. État de guerre ? Alerte nucléaire ? Paranoïa ? On nous fait tous sortir à une station  que je connais pas. Pour arriver devant un triple cordon de barrières derrière lesquelles des Gardes Mobiles (peut être de Cabestany) sont massés en troupeau. Je les plains. Même un « black-bloc » ne passerait pas. « Sauf si on a des ordres supérieurs de les laisser faire et tout casser pour décrédibiliser les syndicats comme dans les derrières manifs » selon l’avis de certaines de mes connaissances qui le proclament. Sous leur entière responsabilité. Comment savoir ?

Les Champs Élysées sont déserts. Comme la Place Rouge ? Suis je à Paris ou à Moscou. Poutine est déjà à l’Élysée ?

Plusieurs anciens combattants avec leur médailles, bloqués, repoussés, sont furieux contre cette discrimination inacceptable un jour de commémoration. Pour quelles bonnes raisons les tient on éloignés d’une cérémonie qu’on aurait pu croire faite pour eux. A moins qu’il ne s’agisse d’une comédie de nos dirigeants, faite pour les faire passer à la télé. De l’entre soi entre élites loin de ce peuple si mal fréquentable.

Une ci-devant citoyenne est en grande conversation avec un Lieutenant de près de 2 mètres de haut. Elle est habillée de la tête aux pieds en bleu et rouge. Ça fait un peu carnaval. Elle a endossé – paraît il – une tenue de « sans culottes ». Avec un pantalon dont une jambe est rouge et l’autre bleue. Parce que les sans culottes portaient des pantalons ? Elle s ‘époumone à souffler dans un Vuvuzela qu’on ne risque pas d’entendre à 3 km du Soldat Inconnu. Mon déguisement ? : mes médailles que j’arbore fièrement. En quoi suis je un danger pour la République ? Qui semble en passe de devenir une république de fantoches si j’en juge par cette situation ridicule. Mais le ridicule ne tue pas.  J’avais gardé chez moi des objets appartenant à mon père, un grand résistant. Depuis tout a disparu lorsque que j’ai été encore cambriolé. Pauvres forces de l’ordre que l’on utilise pour empêcher les anciens combattants de s’approcher de l’Arc de Triomphe !!!!! Plutôt que d’assurer la sécurité des braves gens. La sécurité des personnes et des biens. Quelle dérive ! Et on s’étonne du ressentiment de nos concitoyens.

Le grand lieutenant explique que personne ne passe à moins d’avoir un laissez-passer. Un « Ausweiss » donc en 2023 si vous préférez comme au temps de Pétain et Laval. Le 8 mai 45 avait une autre gueule que ce Paris aujourd’hui bunkérisé où le pouvoir devient parano. Mais pourquoi ? Et par la faute de qui ?

La citoyenne que je ne connais pas me dit : « Tu comprends les oreilles de « Minouchette » ne supportent pas le bruit des casseroles. Sinon il trépigne de ses petites mains et de ses petits pieds. Et « Pan-pan cul-cul ! »  Mais qui est Minouchette ? J’aurais le temps d’y réfléchir une fois revenu à Perpignan. Car je reprends le premier train pour rentrer. Tous çà pour çà ? Une cérémonie populaire escamotée pour les caprices de ceux ou celui que moi je ne préfère pas nommer.

Cette cérémonie volée confisquée aux Anciens est une insulte pour eux et pour tous les Français ! Mais qui dans ce gouvernement a connu la guerre ? Ou fait même son service militaire ? Quel mépris !

Je suis un vieux Gaulliste le moule est cassé et on se décompte de moins en moins.

Mon gendre cotise encore aux « Républicains » plus par résignation qu’avec enthousiasme. Moi j’ai honte a chaque fois que je vois un ancien élu RPR, UMP se galvauder avec ceux qui sont au pouvoir. Je sais qu’il en reste quand même encore quelques uns (ou unes) pour défendre notre honneur.

Car c’est notre honneur qui est bafoué dans une telle situation.

De Gaulle avait dit « Paris libéré ! ». Mais aussi Paris martyrisé ! Et Paris était bel et bien martyrisé hier lundi 8 mai. Quel scandale quel mépris pour les hommes de bonne volonté !

Sam

-o-

BLOG-CABESTANY : Merci Sam. Et surtout portez vous bien. Plus que 4 ans à tenir face à cette débâcle de notre pays, dites vous. Mais si c’est pour supporter pire encore par la suite ? Car ce pouvoir par son incompétence crasse semble avoir ouvert un boulevard aux Populistes de tous bords. Quelle duplicité ! Un propos politique que nous reprenons trop souvent malheureusement ! Car si nous sommes encore une démocratie c’est par la politique que l’on pourra peut être en sortir. Ni par la violence, ni par des triples barrières de sécurité avec des policiers – qui obéissent aux ordres – pour museler le peuple !

 

« Pour nos amis, pour nos lecteurs,….et pour les autres ! »

8 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Commémoration du 8 mai 45

Avec le Souvenir Français, avec les Associations, avec tous les citoyens qui sont impliqués dans le Devoir de Mémoire, qui se sentent concernés, qui eurent peut être à souffrir eux mêmes – ou leurs parents – de ce conflit. Dans cette période troublée où tout peut arriver par la faute de dictateurs psychopathes et dérangés. Parce ce que la Paix est le bien le plus précieux pour nous. Mais hélas pas pour tous ! Mais qu’il ne faut pas non plus se laisser égorger comme des moutons sans se défendre et qu’il faut résister à la barbarie, quel qu’en soit le prix.

Merci à vous tous !

« Bon 1er mai à toutes et tous »

1 mai 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

 

Dans le « Courrier des Lecteurs » : « Qui sème le vente récolte la tempête »

26 avril 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

LA BIENVEILLANCE

« Ceux qui ne sont rien » vous remercient aussi (je les connais bien), par conséquent, je vous écris en leurs noms, parce qu’ils n’ont vraiment rien, aucun ordi, ni téléphone portable, ni gilet jaune à se mettre sur leurs corps pleins de souffrances. Que des vêtements, parfois, offerts par nos associations qui combattent la misère et luttent contre les moult “dépressions”, et ” dénutritions” de plus en plus nombreuses en notre Pays blessé, martyrisé, vous connaissez ….

Cette fin de semaine, ils viendront me voir, entouré de mes amies et amis, comme d’habitude, pour recevoir : ” de quoi manger ” tout simplement.

En effet, ce samedi prochain, ils seront invités à Un vrai repas, et pour chacun de ”ceux qui ne sont rien”, cela sera un vrai bonheur, des échanges exquis auront lieu avec certains de ”ceux qui ne sont rien”, surtout depuis qu’un ignoble individu nous dirige, toujours plus, vers le néant et le malheur, à cause de ses trop nombreuses erreurs colossales.

Partout, où il passe et repasse, il ne sait que déclencher la misère et une apocalypse de haine. Aussi, hier soir, nous étions 93 personnes (nombre prémonitoire), à organiser la journée de ”bienveillance” pour ce samedi prochain qui apportera un peu de douceur, de bien être envers ” ceux qui ne sont rien”, et qui méritent d’être aimés, tout simplement.

Quant à l’ignoble individu qui n’est plus rien : l’Histoire ne retiendra même pas son nom, puisqu’il s’appelle : ” PERSONNE”, ainsi que celles et ceux qui se sont fourvoyés à se coucher devant lui, pour lui plaire et satisfaire leurs intérêts personnels, contre l’intérêt général de la France.

Maintenant, si sa dernière devise avouée, par vantardise est devenue : ” …je garde le cap …”, à ce niveau de crétinerie, pourquoi n’ajoute t-il pas son : ”quoiqu’il en coûte ? ”

Effectivement, au point où il a ruiné la France, il apprendra, à ses dépens, que pour ” laminer” le peuple des ”ceux qui ne sont rien”, ses paroles sont comme celles de l’enfant qui aime le monde de l’imaginaire, mais celui-ci devra franchir le seuil du réel et de l’irréel, alors il découvrira, avec stupéfaction, dès qu’il passera de l’autre côté du miroir, qu’il devra rentrer tout seul après avoir bu sa tasse de café amer, presque vide, et il s’apercevra que son imagination débordante l’aura mis cette nuit là au cachot, pour n’avoir pas su que l’on ne peut entraîner le peuple de France dans l’imaginaire qu’en les installant dans une atmosphère de bienveillance.

Ce que Macron ne sait pas faire, parce que devenu un ”Roi maudit”, il ne devra point oublier que, même dans l’imaginaire :

” Qui sème le vent récolte la tempête ! “

À bon entendeur !

Signé : « Le Redoutable »

-o-

 

BLOG-CABESTANY écrit :  l’article provient du site suivant (juste un clic et vous aurez l’original qui est toujours mieux qu’une copie) :

https://observatoiredumensonge.com/la-bienveillance/

 

Un dessin de L.B. envoyé par une de nos lectrices en colère !

21 avril 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

L.B. est un dessinateur humoristique dont on retrouve les dessins dans Siné Magazine

Notre lectrice nous adresse le commentaire suivant :

« le pesticide – parait il cancérigène – que défend le Ministre de l’Agriculture pour plaire à certains lobbies n’aurait pas été validé par le Gouvernement. Mais pour un qui est retoqué et c’est heureux  combien de produits dangereux pour notre santé sont toujours autorisés ? Qui font sans doute des dégâts chez les consommateurs. Mais dont l’utilisation est un véritable suicide chez les agriculteurs qui les manipulent. Une folie qui laisse des veuves et des orphelins dans le milieu où j’évolue. Pourquoi ?  « 

BLOG-CABESTANY : selon notre avis, la réponse est dans votre question ! Amitiés

« Interdiction de taper ce soir sur vos casseroles à 20 heures 00 » durant l’allocution présidentielle rappelle René !

17 avril 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

 

Un mail nous arrive à 18 h oo le 17 avril 2023. Notre ami René se permet de nous rappeler qu’il est formellement interdit ce soir à 20 h 00 d’ouvrir sa fenêtre, de sortir sur son balcon, ou dans son jardin, et de frapper sur des casseroles durant l’allocution présidentielle.

Plusieurs préfets (Marseille, Dijon, ….) ont déjà pris un arrêté dans ce sens et les contrevenants s’exposent à des amendes de 135. euros.

Si vous ne voulez pas attenter à la dignité de notre Président tant aimé, il vaudrait mieux ce soir à 19 h 55 quitter vos cuisines et arrêter de monter votre mayonnaise, ou remuer les couvercles de vos marmites, s’il vous reste encore quelque sou pour les remplir, que ces bruits incongrus ne prêtent pas à confusion. Merci René pour ce rappel à l’ordre qui ne fera que calmer nos braves concitoyens qui ne voudraient surement pas – dans un climat social tellement apaisé – commettre un crime de lèse-majesté !

Bon Lundi de Pâques !

10 avril 2023 by

Courrier des lecteurs

« Tous à la Sanch »

7 avril 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

-o-

Un article déjà paru par le passé sur notre Blog mais la vidéo dans laquelle nous avons prélevé les images nous appartient et l’utilisation de la musique d’accompagnement, composée de l’autre côté de la frontière,  a été déclarée selon les dispositions légales en vigueur, alors autant en profiter !

On espère vous voir, si possible, vendredi 7 avril  2023, dans les rues de Perpignan pour participer à cette célébration que nous ne voudrions manquer pour rien au monde. Sauf cas de force majeure. Amitiés à vous tous.

 

-o-

BLOG-CABESTANY : vendredi nous aurons une pensée pour tous ceux qui ont disparu trop vite et trop nombreux, parmi nos ami(e)s. Nous leur dédions cet article !

Cabestany va t’elle s’appeler Cabestanique ? Des citoyens amers !!! Mais ne sommes nous pas le 1er avril ?

1 avril 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Cabestany va t’elle s’appeler Cabestanique ? Des citoyens amers !!! Mais ne sommes nous pas le 1er avril ?

On était plutôt à court d’idées et on a demandé à plusieurs fidèles lecteurs, des sapiteurs de préférence, de nous venir en aide en nous envoyant des tapuscrits de leur choix et à leur guise, par mail. Nous en reprenons un ci-dessous :

Le texte de Gilles de Cabestany

Cabestany va t’elle s’appeler Cabestanique ? Comme Pantin va s’appeler Pantine en région parisienne. Grace à un maire qui était dit on proche de Jospin… et qui aime parait il la musique de Chopin. Et où certaines habitantes les Pantinettes n’auraient pas le tout à l’égout.

Je vais donc vous exposer que tel était le sujet de conversation au centre du village de Cabestany ce matin. Notre ville va t’elle changer de nom ? Se féminiser pour obéir à cette vague d’abrutis parisiens.

Ils sont plusieurs citoyens venus jouer au P.M.U. Car ils ont un « tuyau ». Celui d’un homme qui connait un homme qui connait un entraineur qui parle à l’oreille de son cheval. Ou alors c’est le contraire. On sait avec quelle réussite cela se termine en général en perdant sa mise. Mais il se dit que le chiffres d’affaires du P.M.U serait aussi en baisse et aurait perdu trois pur sang.

L’un des citoyens me dit : « Si Cabestany devient Cabestanyque nous serons particulièrement amers » ! En appuyant fortement sur la liaision entre le « t » de particulièrement et le mot « amers ». Ils me regardent en rigolant. Je demande bêtement : »j’ai pas compris quelque chose ? ». Ils se marrent encore plus. L’un vient à mon secours : « si les citoyens sont « tamers », pourvu qu’on ne surnomme pas notre ville « Cabestanique tamers ». Je commence à comprendre. Au secours !

Je m’éclipse alors que mes braves compatriotes se livrent à des élucubrations dont je ne comprend pas la moitié. Du genre « il n’y a pas de chauves à Ajaccio mais à Calvi, si ! ».

René qui est né à Macon me rassure car son maire lui a promis qu’il ne féminiserait jamais le nom de sa ville.  Dommage. Déjà que tous les jours à la télé on doit écouter Sardine la chefesse des Verts et Donquichottesse des barbecues ou pelalesnatges en catalan,  les délires wokes ou woks, les encicliques (ou claques) du Pape (pas François) mais Ndiaille aille aille. Et une association de féministes (je respecte le féminisme) veut s’attaquer au nom des rues qu’on a attribué à moins de 10% de femmes par rapport aux hommes. J’imagine qu’on féminise Robespierre en Robespierrette ou qu’on renomme cette rue du nom de la Mère Denis.

Mais je m’égare comme dirais ma voisine l’austère Lise qui a l’habitude de dire : « mon concubin  je l’ai rencontré lors d’un voyage d’études à La Havane ».    Quelle époque !  Je  laisse mes amis à leurs occupations hautement culturelles. Je les quitte car je suis pressé d’aller bosser. D’ici mes 64 ans j’ai pas fini d’en bavé.

Avant de m’éclipser René me demande si à midi je vais faire comme Johnny. Que fait Johnny le midi je lui demande. Il me répond : « l’idole déjeune ».

J’ai justement rendez vous ce matin à Canette en Roussillonne puis je vais allez voir Cyprienne. Et cette après midi mon rendez vous d’Argelesse est annulé et je vais à Bar-caresse et Le-cat(e). Tant qu’ils ont pas encore changés le nom de « Le Boulou en La goulue ».

Voilà chez amis de Blog-Cabestany mon texte (du vécu) qui répond peut être à votre demande. Je l’espère. Et si j’ai la chance d’être retenu pour passer sur mon blog préféré je vous promets d’autre joyeusetées. Avec mes amitiés. Signé Gilou pour mes amis.

-o-

BLOG-CABESTANY : Original ! Un texte dont on a pas changé une virgule (s’il y en avait). Merci Gilles ! En féminisant votre prénom on aurait pu dire que vous étiez une « fine lame ». Merci de nous lire, de nous écrire, de nous aider. Mais pourquoi pas Cabestaniche, dont les habitants seraient alors des Cabestani-chiens et des Cabestani-chiennes ? Qu’on salue en ce jour spécial où on avait rien à dire ou pas envie d’écrire nous mêmes. Mais nos lecteurs le font apparemment tellement mieux que nous !!!!!!!!!

« BRAVO à nos députés « L.R. » – trop peu nombreux – qui ont voté la censure de ce gouvernement  de girouettes ! dit ce vieux gaulliste à Blog-Cabestany

20 mars 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

On vous livre le texte que nous venons de recevoir de l’un de nos vieux amis :

« BRAVO à nos députés « L.R. » – trop peu nombreux – qui ont voté la censure de ce gouvernement  de girouettes qui est aux ordres d’une marionnette»

« Il ne fait guère de doute que la France a besoin d’une réforme des retraites si l’on pense à nos enfants et à nos petits enfants.

Mais il nous faut une réforme équitable et juste. Pas une réforme comptable, bourrée d’erreurs, d’approximations et de mensonges, pour seulement faire plaisir à Ursula à Bruxelles ou aux marchés financiers. Pas une réforme qui méprise le travail des seniors, qui trahit les femmes qui ont élevé des enfants. Qui mésestime ceux qui font du terrassement dans nos rues, ont un travail manuel pénible, ou nettoient nos bureaux d’entreprise, en travaillant à temps partiel 2 heures le matin et 2 heures le soir pour des clopinettes. Mais lorsqu’on est le Président des riches pourquoi s’intéresser aux classes moyennes sinon pour les brimer toujours plus avec dédain.

Le pire est que tout le monde est désormais convaincu que si ce Président arrogant mais couard avait soumis sa réforme à l’Assemblée Nationale, il ne fait aucun doute qu’elle aurait été votée. A quelques voix près peut être. Mais le compte y était.

Sauf que ce Président sans âme, sans courage, arrogant et méprisant a préféré avoir recours au 49,3. Quelle lâcheté. Nous sommes gérés par un peureux qui ne fait pas honneur à notre pays ?

Et que dire des ces manifestants habillés en noir, qu’on appelle les « Blacks Blocs » et dont on aurait le droit de se demander s’ils ne sont pas les supplétifs du pouvoir. Mais je n’ai hélas pas la réponse.

Que va devenir mon parti qu’un ancien président auquel j’ai eu le tort de croire, a essayé de brader à Macron ? En échange de quoi ? Mais je ne m’inquiète pas. Car pourquoi voter pour un député LR aux législatives ? Si c’est pour qu’il se couche devant ce Président immature, inconséquent et incapable. Et pour lui lécher les babouches.

Les députés qui ont voté la censure ont aidé à la clarification politique nécessaire dans le bordel où nous sommes. Et je préfèrerai voir mon parti disparaître plutôt que de le voir récupéré de façon si vile et tellement intolérable par cette majorité présidentielle relative qui n’a aucun cap, aucune idée, aucune valeur morale, sinon sauver sa rente de situation.

Sauf que ce pouvoir délétère ouvre un boulevard aux populistes de tous bords. Pauvre de nous ! Comment avoir du respect pour celui qui est tellement incapable de nous gouverner et nous entraine vers le chaos.

J’écris ce texte à chaud, mais il fallait ce soir, même maladroitement que je dise ce que j’avais sur le cœur. Et croyez que mes convictions restent inchangées.

Comme disait l’un de nos grands rois : « tout est perdu, fors l’honneur ! »

Amitiés à BLOG-CABESTANY !

-o-

BLOG-CABESTANY : que vive la « Liberté d’expression ». Merci pour ce témoignage spontané. Et nous avons pratiqué les corrections que vous nous avez demandées en cours de soirée.

R . A . S.

19 mars 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

 

Lucien, un citoyen que nous ne connaissons pas mais qui nous dit être un de nos fidèles lecteurs, nous a demandé de publier une photo, en précisant bien de la mettre en ligne le 19 mars. DONT ACTE

la photo envoyée par « Lucien »

Le prénom Lucien nous fait penser à un ami disparu pour lequel nous avions une immense affection.

Il s’agit bien sur de notre ami Lucien Garcia, de Cabestany qui était né dans les années 30 à Aint Mouchent en Algérie. Il avait débarqué en Sicile, puis en Provence. Un de ces héros invisibles qui n’étalaient pas leur vie et parlaient peu de leurs souffrances. Ils estimaient n’avoir fait que leur devoir et remerciaient la providence de les avoir épargnés.

Lucien Garcia nous a quitté en 2020. C’était hier ! Mais on ne l’oublie pas. Et on salue sa famille.

Merci à vous Lucien de nous avoir envoyé cette photo qui parlera à beaucoup d’entre nous. Et les autres ? Ils ne méritent même pas qu’on s’en préoccupe tant ils sont plus qu’insignifiants et n’existent pas à nos yeux !

Et nos amitiés à tous les Lucien qui nous lisent !

-o-

 

Courrier des lecteurs : « aujourd’hui, 23 février 2023, nous enseignants observeront une minute de silence pour notre collègue assassinée…… ! »..

23 février 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Serge écrit :

Aujourd’hui, nous, les enseignants, observeront une minute de silence à 15 h 00, pour notre collègue assassinée, dans un pays où tout fout le camp. Où dans nos lycées il n’y a plus ni médecin scolaire, ni infirmière, ni personnel pour assurer le social. Où il n’y a plus de discipline, sinon le « pas de vague » de nos hiérarchies qui obéissent à la gauchiasserie ministérielle d’un ministre qui n’y connait rien et n’a surtout pas envie d’être informé des problèmes.Dans un pays où en fait de retraite à 64 ans, et pourquoi pas ?, on voit ces femmes de ménages partir déjà à 65 ans et demi avec une retraite de 327. euros mensuelle. Dans un pays dont le Président est un incapable, un inutile, et ne pense qu’à détruire le peu qui marche encore. Cet assassinat de l’une de nos collègues ne doit surprendre personne. C’est le fruit de l’incompétence de ceux qui nous dirigent depuis des années. Aggravée par la réélection d’un XXXXXXXX*.

BLOG-CABESTANY dit : Nous sommes solidaires, Serge, de votre peine et pensons à peu près la même chose que vous !!!!!!

16 h 30 : Chère Mélanie, c’est avec l’autorisation de Serge que nous avons fait disparaitre le dernier mot de son article. Non pas que ce mot fut inapproprié ! Au contraire même …… Il était tout a fait adapté à la situation mais ne correspondait pas à l’éthique journalistique de notre Blog qui ne veut pas tomber dans la forme de dialectique, à l’Assemblée Nationale, de la Nupeserie : un Parti dont nous ne partageons pas les idées  pas plus que nous partageons les idées de cette Droite de la Droite qui comme la Gauche de la Gauche faisait il y a encore un an l’éloge de ce dictateur qui écrase un pays voisin sans vergogne. Et notre prof d’histoire (Nicolas) nous rappelle qu’en 1953 un certain Staline avait déclaré « qu’il voyait bien son empire s’étendre jusqu’au Havre ». Une phrase exacte. Et on pourrait vous rappeler les sabotages perpétrés par les ouvriers communistes au début de la seconde guerre mondiale dans nos usines d’armement, suite à l’accord entre Staline et Hitler. Avant que ce dernier ne décide d’envahir la Russie. Mais tous ces faits et propos, authentiques, sont des livres d’historiens que notre Ministre de l’Éducation Nationale n’a jamais du ouvrir. Sans doute préfère t’il lire le Journal de Mickey !

 

 

Un événement se voulant politique mais qui aura su être chaleureux et convivial : la cérémonie des vœux du Parti LR qui se déroulait à Canet !

4 février 2023 by

L’entrée des Voiles Rouges à Canet et une photo d’une partie de l’assistance

L’article

Ce samedi 4 février 2023, en fin d’après midi, avait lieu la cérémonie des vœux du Parti « Les Républicains » dans la salle des « Voiles Rouges » à Canet en Roussillon.

Nous étions accueillis sur le pas de la porte par la toujours souriante et aimable Présidente, Christine Gavalda-Moulenat. Elle était entourée de son Comité d’Accueil, à savoir les représentants départementaux du Mouvement mais également ces mêmes bénévoles – toujours disponibles – qui se dévouent sans compter pour nos idées et qu’il ne faut pas oublier de remercier.

Nous ne connaissons pas le nombres d’adhérents LR à ce jour. Évidemment moindre – hélas – que ce que nous avons connu il a quelques années. Mais pour un Parti que certains voudraient voir très affaibli, l’assistance dans la salle, nombreuse, entre ceux qui avaient trouvé une chaise et ceux qui restaient debout, aurait pu nous faire croire qu’on était revenu à une époque plus favorable. Pas de quoi s’en plaindre !

Nous avions le plaisir de revoir des amis, des copains ; des connaissances que nous n’avons pas revues – pour certains – depuis 2019. Ou que nous avons peut être croisés – ici ou là – sans les reconnaître derrière leur masque médical.

Se succédaient à la tribune : Stéphane Loda, Maire de Canet et Secrétaire Départemental, Alexandre Ortiz-Bodiou, récemment élu à Banyuls, qui représente désormais les Jeunes L.R. et qui a soutenu avec beaucoup de vigueur la liste d’opposition de Colette Appert aux dernières municipales de Cabestany. Jean Sol, notre Sénateur qui se représentera à l’automne. Puis prenait la parole : François Calvet, également notre Sénateur qui nous a rappelé son impressionnante carrière politique. Se présentera à sa place, sa suppléante Lauriane Josende, très applaudie. Quant à François Calvet, il aura eu droit à une standing ovation bien méritée.

Tous rappelaient que nos élus sont toujours très motivés, prêts à se battre pour ce en quoi nous croyons. Ils sont à notre écoute. Et le Parti L.R. dans notre Département se porte plutôt bien dans une morosité ambiante. Seront remerciés, le Trésorier, et tous ceux qui sont – chaque jour – à la manœuvre ! Et  n’oublions pas qu’il n’est jamais trop tôt pour préparer les prochaines échéances électorales.

Enfin, notre Présidente départementale mais également depuis les dernières élections du parti, fin 2022, Secrétaire Générale Déléguée du Mouvement L.R. à Paris, s’emparait du micro. Nous entendions les paroles que nous espérions. A savoir que le Parti L.R. est bien et reste un parti de Droite. De ce qu’on appelle depuis des lustres, la Droite Républicaine. Qui ne veut rien à avoir à faire avec les Insoumis auxquels se sont agrégés par opportunité néfaste, Socialos et Verts. Un Parti qui n’a rien en commun avec ce Front National, devenu récemment Rassemblement National ; mais où est d’ailleurs la différence ? Le R.N. un parti qui n’en est pas moins respectable, plébiscité par de nombreux électeurs, n’est à nos yeux ni de droite ni de gauche, mais seulement un parti « populiste »  avec lequel nous ne partageons quasiment rien… et sans doute moins encore.

Christine Gavalda-Moulenat aura également prononcé ces mots que nous attendions : elle n’est pas Macron-compatible. Et elle aura fait une brève référence au Gaullisme. La Droite Républicaine fera valoir ses opinions à l’Assemblée ou au Sénat. Sans sectarisme. Défendant les lois qu’elle aurait défendue si elle était encore au pouvoir. Rejetant les autres, sauf si des amendements primordiaux et conséquents les rendaient acceptables. Mais nous n’avons pas de boule de cristal ! Et que nous retrouvions notre force de persuasion ou de conviction est entre les mains de chaque militant ! Chacun a sa place et son rôle à jouer. Et c’est de la base que viennent les idées nouvelles que défendrons nos représentants.

Un savoureux buffet « crêpes » attendait ceux qui s’étaient déplacés. Certes il fallait jouer des coudes pour s’approcher du buffet. Mais cela en valait la peine.

Nous ne pouvions quitter les « Voiles Rouges » sans discuter avec certains de nos amis mais également de sympathiques inconnus : du Soler, de Pia, de Théza….. ou autres. Tous nous disaient leur attachement à ce Parti. Une position indéfectible. Tous nous disaient leur déception devant ce Président de la République, arrogant, maladroit mais tellement malhabile. Qui n’apprend rien de ses erreurs. Pire, il n’a pas le courage de les reconnaître. « Errare humanum est, perseverare diabolicum ». Inutile de traduire. Un Président qui se dit de Centre-Gauche mais préfère les Riches, et méprise les plus démunis. Un Président qui matraque les classes moyennes qui font pourtant marcher la France, en se levant pour aller travailler, en payant taxes et impôts à n’en plus finir. De quoi être dégoutés. Un Président que trop de nos amis politiques ont pourtant rejoint par flagornerie ou opportunisme de mauvais aloi. Mais il faut « faire avec » nous disait cette Perpignanaise, fataliste ou désabusée.

« Nous continuerons de militer pour que la Droite Républicaine revienne au pouvoir et apporte plus de justice sociale et d’humanité dans ce monde cruel. » Telles seront les dernières paroles que nous aurons recueillies avant de rentrer à Cabestany. En étant plutôt optimistes mais ne faut-il pas essayer de l’être – même si nous sommes inquiets – lorsque la guerre est si proche de nos foyers ?

                                                                     -o-

Les intervenants : Stephane Loda en haut à gauche, Alexandre Ortiz-Bodiou en haut à droite, Jean Sol en bas à gauche, François Calvet en bas à droite

-o-

Christine Gavalda-Moulenat, une Présidente totalement engagée, mais toujours aimable et souriante, et à l’écoute des militants …. et de tous !

-o-

Nos « compagnons » chantant « La Marseillaise » en coeur avec toute la salle

Les sentences ou illustrations de cet article sont tous  : Libres de droit de reproduction

Existe t’il une solidarité entre Médecins à Cabestany ? Des Cabestanyencs doivent t’ils subir la double peine !

6 janvier 2023 by

L’année 2023 commence plutôt mal à Cabestany, et ne souhaitez pas une « Bonne Santé » à votre voisin si vous ne voulez pas passer pour un provocateur ou être taxé de cruauté mentale.

Il se trouve qu’une brave généraliste a du fermer son cabinet fin 2022. Sans crier gare ! Pour des raisons impérieuses de santé et on ne peut que lui souhaiter que son état s’améliore. Si ses patients l’avaient su à temps, ils seraient aller renouveler leurs ordonnance. Ce qui ne semble pas être le cas de certains Cabestanyencs. Du moins ceux qui nous ont contacté....

Une octogénaire en « ALD » (affection longue maladie) qui avait un rendez vous fin décembre, s’est vu informée que son rendez vous était annulé sans autre explication. Comment se retourner ? Elle n’a plus aucun médicament pour son insuffisance cardiaque et son diabète à partir du 1er janvier 2023. Son pharmacien lui en a quand même avancé une boite en disant qu’il fallait régulariser la situation rapidement. C’est quoi rapidement si aucun médecin ne veut s’occuper d’elle ? Peut on laisser des malades en danger ?

Si elle ne peut plus prendre ses médicaments elle atterrira aux urgences. Les Urgences ont elles besoin de voir arriver un/e malade dont le tort est de ne pas avoir pu voir son ordonnance renouvelée ? Est ce ainsi que le système de soins libéral fonctionne – non pas dans le tiers monde – mais à Cabestany ; petite commune des Pyrénées-Orientales.

Non seulement ces Cabestanyencs qui ont perdu leur généraliste ont perdu leurs repères, mais les autres cabinets de la ville leur claquent la porte au nez comme s’ils étaient des pestiférés ! La double peine !

L’idéal aurait été que les nombreux médecins à Cabestany se répartissent les malades de cet ancien cabinet. MAIS NENNI ! Des médecins qui ont pourtant signé le Serment d’Hippocrate.

ALORS QUE DEVIENNENT CEUX QUI SE RETROUVENT DU JOUR EN LENDEMAIN SANS MÉDECIN ? Éjectés du système ? Si on peut appeler cela un système ? Où un malade ressemble bien à du matériel jetable.

Nos lecteurs, des patients déboussolés, prennent le téléphone et appellent des journées entières les médecins de Cabestany, mais aussi de Saleilles, Saint Nazaire, ou beaucoup plus loin !

Dans un Cabinet de Cabestany, une secrétaire énervée, mais est elle à classer dans la catégorie des tortionnaires ou des victimes, répond à une personne qui appelle pour la première fois : « C’est vous qui avez déjà téléphoné trois fois ce matin, je reconnais votre voix (?????), le médecin ne prend aucun patient et vous commencez à m’emmerder car j’ai autre chose à faire ».(elle a été enregistrée) «

Au Cabinet Avicenne (cité comme on pourrait en citer d’autres) qui se targue d’avoir plusieurs médecins, la secrétaire – un peu plus aimable – répond : « je suis la secrétaire de TOUT le cabinet, et si je vous dis qu’AUCUN médecin du Cabinet ne vous prendra, n’insistez pas. AUCUN c’est AUCUN.  Débrouillez vous ! »». (elle a aussi été enregistrée) «

Cette patiente, a écrit à la Sécu en recommandé. Elle espère avoir un jour une réponse. Pour lui dire quoi ? On vous le fera savoir lorsqu’on en saura plus. Car pour le moment elle n’a reçu aucune réponse à part l’accusé de réception de son recommandé.

Plus grave, une Cabestanyenque qui veut rester anonyme, nous dit : »Ma mère a des idées suicidaires. Si un malheur arrivait je serais obligée de porter plainte contre les médecins de Cabestany . Il y a « non assistance à personne en danger». Mais le problème est qu’il ne semble y avoir aucune solidarité entre médecins dans notre ville.

Si par hasard,  une ou plusieurs personnes se sentaient injustement traitées nous leur accorderons volontiers le « Droit de Réponse » qui s’impose dans une Démocratie.

Et surtout si un médecin a une bonne idée, on est preneur. SAUF, si c’est pour conseiller à Jacques, une figure bien connue à Cabestany, veuf, un Papy bientôt nonagénaire, qui ne voit plus guère, ne conduit plus, vit seul, qu’il faut qu’il se rendre à la consultation de 19 h 00 à l’Hôpital de Perpignan. Une provocation bien inutile. Il s’y est rendu ayant appelé un taxi,  (cher : une journée de pension) pour un petit retraité. Il a attendu des heures pour être reçu par un/e médecin aimable mais qui ne le comprenait pas car il n’avait pas emmené son dossier de 10cm d’épaisseur. Heureusement, Jacques, paumé sur le parking de l’hôpital en pleine nuit, aura eu la chance qu’une gentille infirmière hospitalière, en fin de service, après sa journée éreintante, prenne la peine de le faire monter dans sa voiture, et fasse un assez long détour pour le ramener à son domicile en pleine nuit. MERCI A ELLE ! Mais Jacques a parfaitement compris que l’on se défaussait de son problème en l’envoyant à des kilomètres de chez lui. Un gentil citoyen qui se sent méprisé même ou à cause de son grand age.

Est il vraiment infaisable pour des médecins libéraux de montrer un minimum de solidarité et de se partager une patientèle qui n’aura peut être plus la même de sympathie pour un corps médical dont les français ont pourtant jusqu’ici une bonne image, dont les français approuvent les revendications ?

Les Français sont inquiets d’un système de santé qui semble partir en quenouille et ils en rejettent les dérives sur les erreurs de leurs dirigeants politiques.

Les Français dont derrière leurs soignants et prêts à les soutenir  mais lorsque ces derniers refusent de soigner un malade leurs justifications ne sont plus entendables !

Il serait dommage que par un manque de compassion de nos médecins vis à vis de patients paumés, ces derniers éprouvent un ressentiment négatif sur la médecine libérale.

ET LES COMMENTAIRES QUE NOUS RECEVONS SUR NOTRE BLOG EN CE DÉBUT D’ANNÉE SONT TRÈS ACERBES, TRÈS NÉGATIFS ET TRÈS INQUIÉTANTS  !

Signé : MATIGNON

-o-

Vous pouvez communiquer avec nous par le même email que nous nous partageons par roulement avec Alicia, Claude, René, et d’autres bénévoles….

blogcabestany@orange.fr

Nous vous répondrons à tous si vous nous accordez le délai nécessaire pour le faire et Bonne Année quand même……..

et retrouvez nous toujours sur : https://blogcabestany.com

-o-

Nos lecteurs s’alarment en ce début d’année !

3 janvier 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

PAUL écrit : « Après avoir déversé des tonnes de pognon sur les Discothèques, les boites de nuits, les Club Échangistes et (bars Homos), que nous n’avons d’ailleurs aucun motif de mettre en cause. Pas plus que de créer une polémique sans objet, ce gouvernement va t’il laisser crever les boulangers à cause de factures d’électricité multipliée par 10, 12. dans un pays qui se targue depuis des années d’être autonome grâce à ses centrales nucléaires. A qui profite le crime ? Qui est prêt à payer une baguette 5. euros. Plusieurs boulangers se sont suicidés depuis quelques semaines.  Pour le gouvernement l’avenir de la baguette passe sans doute par les hyper Carrefour, Leclerc, ou autre. Qui s’en sortiront en vous prenant une ristourne sur la boite de raviolis. Pas celle de cassoulet que vous ne trouverez plus en rayon. Mais comment faire autrement ? Ne serait il pas temps pour un Président – à condition qu’il en ait entre les jambes – de sortir de ce marché Européen infernal. Où la guerre en Ukraine n’est qu’un faux prétexte. Et va t’on couper le courant dans les blocs chirurgicaux, en réanimation ? AU SECOURS !

Blog-Cabestany : merci Paul d’être le premier à nous écrire en 2023. Bonne année à vous.

Bonne Année 2023

1 janvier 2023 by

COURRIER DES LECTEURS

Joyeux Noël !

24 décembre 2022 by

A TOUS NOS LECTEURS