Archive for the ‘Nos lecteurs ont la parole’ Category

On liquide ! Acte 2. Un nouveau texte envoyé par notre ami Jean Paul.

15 mars 2021

Courrier des lecteurs – Liberté d’expression –

Jean Paul nous a envoyé il y a 10 jours un article concernant un livre appelé « Les liquidateurs ». Apprécié au point que l’un d’entre vous nous a écrit : « pour la première fois, on peut lire sur votre Blog quelque chose d’intelligent » . Comme quoi cher lecteur, tout arrive !!!! Mais le nombre de visites sur notre blog nous a quand même, presque… impressionné.

Alors cette semaine Jean louis nous parle d’une disposition que le gouvernement serait sur le point de passer dans la loi.

Jean Paul écrit :

Vous devez sans doute savoir que lorsqu’une petite entreprise fait faillite, une liquidation est prononcée. Un administrateur est nommé. Celui ci récupérera ce qu’il peut, vendra ce qu’il reste à vendre ou à brader, et ce qui est sauvé servira en priorité à payer les salaires, et indemnités de départ. Enfin tout ce qui vous est en principe dû. Rien de plus mais rien de moins. Ou presque car cela prend un certain temps et on y laisse toujours des plumes.

Il existe un organisme chargé de veiller au bon déroulement de cette procédure d’indemnisation des travailleurs : son nom, l’A.G.S. Comme « Accompagnement, Garanties, Salaires ». Créé par les employeurs. Géré par l’UNEDIC. Il existe d’ailleurs une cotisation payée par les employeurs pour abonder ce fonds d’indemnisation, censé dans un premier temps surveiller que vos droits sont respectés et le cas échéant, compenser (tout ou partie) ce qui est dû au salarié, si les actifs de la société liquidée ne suffisent pas. En sachant que se retrouver sans travail n’est jamais une position enviable même si on  a réussi à toucher plus ou moins ce à quoi on avait droit.

Mais notre gouvernement veut inverser la vapeur. Contre l’avis des syndicats mais aussi du patronat.

Si le gouvernement réussit dans son souhait, désormais on remboursera en premier les banques, on donnera de l’argent au fisc, et s’il en reste, on verra ce qu’on peut faire pour les salariés. Quitte à trouver des sous en imposant encore un peu plus les classes moyennes si jamais ça renâcle un peu trop dans les chaumières ou si certains descendent dans la rue avec un gilet dont la couleur reste à trouver.

Un véritable scandale, lorsque l’on sait que l’une des « Ordonnances Macron » interdit à un juge français de considérer la situation financière globale d’une multinationale qui déclencherait un plan social en France pour délocaliser une activité vers un autre pays où le cout du travail est plus bas !

En 2018, 150 000 français virés de leur emploi ont été accompagnés par l’AGS pour environ 1 milliard d’euros distribué. Mais vous imaginez qu’en 2022, ils soient 600 000 à se retrouver sur le carreau. Et que les banques soient obligées de baisser d’un tiers les dividendes versés à leurs actionnaires. Dans cette France, le pays d’Europe où ils sont le plus conséquents. Ou encore qu’un fonds de pension américano-panaméen, dont le siège est à Hong-Kong, ait des problèmes pour payer la retraite des anciens pilotes ou hôtesses, la plupart des Lituaniens, qui travaillaient pour une compagnie low-cost Canadienne assurant de nombreux vols en zone Pacifique.

Un membre de notre gouvernement, questionné par un journaliste économique connu, lui répond : « Mais c’est pas nous qui en avons eu l’idée. C’est Bruxelles qui nous dit que cela pourrait concourir à une certaine harmonisation (quel terme bien choisi) de la fiscalité en Europe. TOUT EST DIT ! Ce n’est plus l’Europe des citoyens mais l’Europe des Banques, des fonds d’investissement et des Lobbies. Et « Choupinet », bien obéissant serait prêt à spolier les travailleurs pour les beaux yeux de la nouvelle présidente de l’Europe.

En 2020, le premier ministre Édouard Philippe avait dit qu’on ne toucherait pas à ce dispositif qu’il qualifiait quand même, au passage, de privilège « exceptionnel ». Car être lourdé de sa boite et toucher son salaire avant de se retrouver à Pole Emploi, devrait donc être considéré comme « exceptionnel » ? Merci qui ?

Les ex-politiques de Gauche qui se sont ralliés à Macron ne verraient rien à redire dans cette forfaiture, paraît il. Renier leurs supposées valeurs sociales ne paraît pas leur coûter si cher car ils en ont pris l’habitude depuis 2017. Sans aucune vergogne. En effet les Macronistes préfèrent surveiller ce qu’il y a dans leur propre gamelle plutôt que ce qu’on pique dans celle des travailleurs. Quant à la Droite, on ne l’entend pas beaucoup non plus. Quand il s’agit d’harmoniser la fiscalité dans les divers pays d’Europe, il faut bien commencer quelque part et il faut niveler – hélas – par le bas , sous entend ce politique qui prétend avoir pourtant la fibre sociale et qui se verrait bien Président en 2022. Quand même un peu gêné aux entournures! Ah ces Gaulois et leurs privilèges ! Des privilèges qu’ils payent quand même en étant les plus imposés de la planète. Mais quand la France sera au niveau des salaires de la Roumanie, on aura réussi l’harmonisation tant souhaitée par Bruxelles !

Pour ne pas me faire remonter les bretelles par Blog-Cabestany parce que je suis trop bavard, j’en resterai là pour aujourd’hui. Mais cela se passe de commentaires.

signé : Jean-Paul pour mes amis de Blog-Cabestany

BLOG-CABESTANY : merci Jean Paul. Et en effet, cela se passe de commentaires !

 

Mais qui a donc piqué les plaques dédiées aux « gilets jaunes » à Cabestany ?!

12 mars 2021

Courrier des lecteurs

Forte récompense – parait il -pour retrouver les plaques dédiées aux « Gilets jaunes » : on parle même d’une récompense en « bitcoins » !

René la casquette nous écrit :

« Grand émoi, effroi, terreur et épouvante, jeudi après midi sur la place du village, à Cabestany, lorsque les citoyens apprennent qu’on aurait volé les plaques de bois dédiées aux « gilets jaunes » sur la place du même nom. Des oeuvres d’art : des bouts de bois ramassés sans doute à la déchetterie et un coup de barbouille dessus. Les « Gilets Jaunes » méritaient mieux que ce simulacre d’intérêt qui n’a pas du couter cher à la Mairie mais aura permis au premier magistrat de poser pour la postérité.

Alors que la France est secouée par une banalisation de la violence, n’en ferait t’on pas un peu trop pour cet emprunt qui a du servir à alimenter un barbecue ? Jusqu’à un article dans l’Indép…

Moi les « Gilets Jaunes, je les respecte ! Et je sais que Blog-Cabestany pense comme moi. Macron nous prend pour des gueux et que des français le disent haut et fort n’a rien de condamnable.

La Mairie n’a pas le monopole de l’indignation. Sauf qu’elle est par trop sélective.

Alors je me gausse lorsque j’entends ce partisan des élus de la majorité municipale dire : « s’il y avait eu des caméras cela ne serait pas arrivé ».

J’avais envie de lui dire que c’est bien à cause de cette idéologie imbécile qui refuse les caméras qu’on vend – en toute impunité – des produits illicites sous la fenêtre de ma bonne amie à Cabestany.

C’est bien à cause de cette idéologie de bazar et cette doctrine de la gauche de la gauche (et maintenant des « Verts ») qu’il n’y a pas une police municipale conséquente et armée. Car peut être ne retrouverait t’on pas le matin la vitre de sa voiture cassée pour faucher un parapluie.

Mais il en est ainsi à Cabestany !  Alors je vais être clair. Je ne me réjouis en aucun cas d’un acte de délinquance le plus minime soit il. Quelles qu’en soient les victimes ! Et le symbole des « Gilets Jaunes » ne méritait pas cela, si c’est vraiment eux qui étaient visés.

Mais n’y a t’il pas une disproportion à Cabestany lorsqu’un citoyen est victime d’un acte de malveillance et lorsqu’on emprunte deux ou trois bouts de bois tellement moches qu’ils étaient quasiment une offense aux individus qu’on voulait honorer ?

Qu’on ait piqué ces panneaux ne me fait pas rire. Mais qu’un « coco » nous explique que cela ne serait pas arrivé s’il y avait eu des caméras pour les protéger, me fait vraiment me gondoler.

René

Blog-Cabestany : tu as raison René ! On a corrigé une grande partie de tes fautes d’orthographe et on s’est permis d’arranger ton texte sans le trahir. Nous condamnons en effet tout ce qui est un acte de  délinquance, quel qu’il soit, et quelle qu’en soit la victime. Et nous nous sommes sentis souvent proches des Gilets Jaunes lorsqu’il n’y avait pas des violences qui accompagnaient leurs revendications. Mais nous expliquer que les caméras ne servent à rien pour protéger les citoyens des  faits de délinquance mais qu’il faudrait en installer sur ce rond point pour protéger des bouts de bois démontre bien l’incohérence des gens qui prétendent gérer notre ville !!!!

 

« Banalisation de la barbarie en France » écrit Maxime Tandonnet

10 mars 2021

Courrier des lecteurs – Sans commentaires –

Banalisation de la barbarie en France

« INFO EUROPE 1 Une jeune fille de 14 ans est morte noyée lundi soir à Argenteuil, dans le Val d’Oise, après un différend avec deux autres adolescents de son lycée. Les deux suspects, un garçon et une fille de 15 ans qui ont été interpellés, auraient frappé la victime en bord de Seine et l’auraient poussée dans le fleuve. Selon divers témoignages, les deux suspects harcelaient cette fille. 1 L’émotion était vive ce mardi matin devant le lycée professionnel où étudiait, Alisha, une jeune fille de 14 ans retrouvée morte noyée dans la Seine lundi soir à Argenteuil, dans le Val d’Oise. Son décès aurait fait suite à un différend avec deux autres adolescents du même lycée. »

Harcèlement, violence, noyade d’une adolescente. La jeune fille de 14 ans était une bonne élève au lycée professionnel d’Argenteuil. Elle a donc été persécutée par d’autres collégiens jaloux, jusqu’au massacre, jusqu’à la noyade. Hier, le fait divers passionnait les médias et les sociologues. Demain, plus personne n’en parlera. On imagine que la jeune fille était d’un milieu populaire. La scène se déroule dans un lycée professionnel d’Argenteuil et non au lycée Henri IV, à Science po ou HEC. De ce que l’on sait, elle travaillait pour s’en sortir et cela semble ne pas lui avoir été pardonné par ses bourreaux. L’événement est lourd de signification. Il est emblématique du naufrage français dans l’anomie, la démence collective, la sauvagerie. Sans doute les meurtres d’adolescents entre eux ont toujours existé. Oui, mais là, c’est autre chose: un lynchage gratuit, une déferlante de haine, des coups sauvages jusqu’au meurtre par noyade. L’esprit d’angélisme et d’excuse est à l’œuvre sur les médias. Les vrais mots ne viennent pas: persécution, torture, massacre d’une adolescente. Ni plus, ni moins. Il est beaucoup question de la faute des réseaux sociaux et des jeux vidéos qui déboussoleraient la jeunesse. Excuse facile: comme si tous les amateurs d’Internet avaient vocation à devenir des tortionnaires… Non ce crime est emblématique d’une France à la dérive, sans foi ni loi, d’une partie de la jeunesse privée d’éducation, de toute notion de bien et de mal, décivilisée, livrée à la barbarie pure et simple, ou plus rien ne compte et surtout pas le respect de dignité et de la vie humaine.  Tout ceci est juste abominable.

Maxime TANDONNET

https://maximetandonnet.wordpress.com/2021/03/10/banalisation-de-la-barbarie-en-france/

Blog-Cabestany : sans commentaires

Aujourd’hui 8 mars, Journée Internationale de la Femme !

8 mars 2021

COURRIER DES LECTEURS

image en provenance du site des Nations Unies

Blog-Cabestany : merci à vous mesdames de nous le rappeler ! si seulement on pouvait publier cette image dans tous les pays !?

« Le Pape avec les Chrétiens d’Orient » se réjouit Danielle !

6 mars 2021

Courrier des Lecteurs – sans commentaires

Danielle écrit : « Je me réjouis de la visite du Pape en Irak pour rencontrer les Chrétiens d’Orient dont le sort n’est guère enviable mais dont  on ne parle pas beaucoup dans les médias. J’espère que leur sort n’est pas celui qui nous attend dans notre pays…. « 

Blog-Cabestany : merci à vous Danielle, et merci à tous ceux qui nous ont écrit ces jours ci pour nous parler des sujets les plus divers !

Ce soir 26 février à 20 h 00, rendez vous sur la page Facebook d’Anticor !

26 février 2021

http://newsletter.anticor.org/nl2/1ys3/mikmo.html?m=AMIAAJaIbCQAAcq_cH4AAGTG_y0AANf_sPsAJS0SAAIIswBgN9jobxB9PZ2uS3iFaBouUWH0FQAB8rA&b=fc6ff344&e=cce3c74b&x=xZbhIzdxhuUDUrGFXb57YrQE88XW_CNQu8MiQYi6ZH8

ANTICOR écrit :

Chères Sympathisantes, chers Sympathisants,

Peut-être l’avez-vous constaté dans les médias, la période est agitée pour notre association.

L’agrément d’Anticor, qui lui permet d’agir en justice, a été prorogé jusqu’au 2 avril. La validité de cet agrément, créé en 2013 pour permettre aux associations anticorruption de se porter partie civile dans les affaires politico-financières, devait expirer le 15 février. La demande de son renouvellement n’a pas été tranchée dans le délai prévu de quatre mois et le gouvernement s’est accordé jusqu’au 2 avril pour instruire notre demande.

En parallèle, certains et certaines ont lancé une campagne de décrédibilisation de notre association dans les médias et sur les réseaux sociaux. 

Nous déstabiliser c’est bien l’objectif de ces quelques-uns qui pensent qu’en nous dénigrant publiquement, nos soutiens vont cesser de nous soutenir, nos donateurs de donner et nos adhérents d’adhérer. 

Rien de tout ce que l’on nous reproche ne justifie une telle cabale médiatique, au demeurant savamment orchestrée. Ceux qui nous suivent sur les réseaux sociaux savent que nous ne sommes pas seuls : de très nombreux internautes nous ont manifesté leur soutien.

À cette  campagne de diffamation, nous répondons : dans la presse, sur les réseaux sociaux et bien sûr directement à vous. À vous encore plus qu’aux médias nous n’avons rien à cacher, contrairement à ce qu’aimerait nous faire croire ceux qui nous attaquent.

Beaucoup nous demandent, mais que pouvez-vous faire pour nous aider ?

2 choses très simples :

– Nous organisons ce vendredi 26 février à 20h une séance de questions-réponses des internautes via un Facebook Live que vous pouvez rejoindre (voir informations ci-dessous). Il n’est pas nécessaire d’avoir un compte Facebook pour se connecter et si vous avez des difficultés d’affichage, pensez à rafraichir la page.

– Une adhérente d’Anticor a envoyé une pétition qu’elle a mise en ligne pour nous soutenir. Si vous le souhaitez, vous pouvez également la signer et la partager dans vos réseaux. Plus le nombre de signataires sera élevé, plus nous montrerons qu’Anticor n’est pas seule, que cette petite association porte les nombreux espoirs citoyens d’une démocratie saine. Signer la pétition.

Anticor ressortira grandie de cette affaire rocambolesque.

Merci encore de votre soutien !

A très bientôt pour la suite de l’aventure.

L’équipe d’Anticor

BLOG-CABESTANY : le lien vers la pétition

https://www.change.org/p/monsieur-castex-ne-nous-d%C3%A9cevez-pas-renouvelez-l-agr%C3%A9ment-d-anticor

Depuis 40 ans une certaine élite veut liquider la France…. depuis 2017 cette élite est au pouvoir !

25 février 2021

Courrier des lecteurs – Comité de lecture des lecteurs de Blog-Cabestany – Liberté d’Expression

« Les liquidateurs » ou « ce que le Macronisme inflige à la France »

Le livre que plusieurs de nos lecteurs nous ont signalé cette semaine comme incontournable !

L’auteur de cet ouvrage écrit en préface : Emmanuel Macron , le 3 juillet, a dit : « Une gare c’est un lieu où l’on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien ! ». Je dédie mon livre à ceux « qui ne sont rien » !

Jean-Paul vous en dit un peu plus :

« Peut être avez vous entendu parler récemment de « Capitalisme illibéral », une doctrine qui sévit depuis les années 80 et qu’il est difficile de définir sinon qu’il s’agit du « chacun pour soi ». Capitalisme débridé où le seul but est de s’enrichir soi même, quelques puissent en être les conséquences pour ces autres français des classes moyennes, trop bêtes pour avoir réussi à s’enrichir eux mêmes. Qui ne méritent rien d’autre sinon qu’on puisse « leur marcher sur la gueule ». Des citoyens qui ne méritent pas d’être gouvernés par une élite intelligente, lorsqu’eux mêmes ne sont que des veaux.

C’est la casse de l’industrie de la France, la casse de l’économie qui nous entoure, le libre-échange, la mondialisation à outrance, les fusions, absorptions, acquisitions, où l’on peut brader le patrimoine national à des vautours comme dans l’affaire Alstom qui était pilotée par le Ministre de l’économie Macron. Mais dégageant des honoraires scandaleux pour les banquiers.

Et on pourrait  se référer au « Théorème de Scheer », à savoir qu’à chaque fois qu’on délocalise l’emploi d’un français dans un pays étranger, on laisse entrer un migrant de ce même pays dont on a aucun besoin. Mais la France est généreuse et se doit d’accueillir la misère du monde entier comme nous l’expliquent la Gauche et maintenant les Verts. Non seulement on va devoir assumer le chômage de ce français qu’on a privé d’emploi mais en plus par notre imbécilité – ou plutôt celle de nos dirigeants – on va accueillir ce migrant. Le loger, l’indemniser, prendre ses enfants à l’école. Un migrant qui tuera peut être l’un des nôtres mais la gauche lui trouvera toutes les excuses du monde.

Mais on vous expliquera que la France est devenue une « Start Up Nation »  où l’on a uniquement de besoin de diplômés Bac + 5 (ou plus) car tout ce qu’on consomme peut être fabriqué loin de notre sol. Mêmes les médicaments.

Ou que la vocation de la France est de devenir un musée pour touristes du monde entier. S’ils reviennent un jour !

…………….

Et on a presque touché le fond lorsqu’on voit qu’il est interdit pour un industriel français  de supprimer un emploi dans des pays comme la Chine ou la Turquie mais qu’on peut le faire – sans vergogne – sur notre sol.

Et pendant ce temps l’hôpital croule sous la bureaucratie, et ne peut plus accueillir les malades, les ponts sont sur le point de s’écrouler, l’école est malade, le logement devient inabordable, la pauvreté et les inégalités sévissent de plus en plus. La liste est bien plus longue.

Depuis 40 ans c’était la doctrine défendue par nos élites qui avançaient à petits pas. De façon masquée. Depuis 2017, nous avons un Président qui avance à pas de géant dans cette liquidation programmée de son pays et qui la revendique.

Il y a 20 ans Martine Aubry bradait l’industrie de l’exploration médicale de pointe (scanner, IRM) pour financer à court terme ses 35 heures. Depuis tous nos dirigeants bradent nos fleurons industriels, vendent nos aéroports (Toulouse), nos ports, et bientôt nos barrages. Et notre Président, appelé par l’Europe du sobriquet de « Petit Mozart de la Finance » voudrait bien faire exploser EDF. Son projet : brader notre patrimoine aux étrangers qui pratiquent une mondialisation perverse et déloyale. Jusqu’au ministre des finances qui dit ne pas savoir combien nous devons à la Banque Centrale de Chine !?

Mais la Droite est incapable de balayer devant sa porte et de reconnaitre ses erreurs. Quant à avoir des idées …..   La Gauche croit toujours à son grand retour. Et tout cela facilite l’opportunisme de celui qui dirige notre pays, nous méprise, mais se félicite de voir combien nous sommes des idiots prêts à le réélire ! »

BLOG-CABESTANY : Merci Jean-Paul pour nous avoir signalé ce livre qui était passé sous nos radars mais qu’on a lu d’une traite, en numérique, sur notre tablette. Merci pour nous en avoir fait le commentaire ce qui nous a épargné de le faire. Et on aurait été probablement moins bons que vous ! On a juste raccourci votre texte car on aurait pu en faire plusieurs articles. Mais ne vous gênez pour nous écrire, nous instruire, nous soutenir. Merci


Avec « Trait-d’Union-Cabestany » protégeons l’Amazonie !

18 février 2021

Courrier des lecteurs

Avec « Trait-d’Union-Cabestany », votre Association citoyenne et écolo, joignons nous à tous ceux sur notre planète qui demandent, aujourd’hui 18 février 2021, la préservation de l’Amazonie : sa foret, son peuple, son eau, son oxygène qui nous permet de rester en vie !

« N’y a t’il pas des problèmes écologiques plus proches de chez nous et tout aussi importants qu’il faudrait traiter en priorité ?  »  C’est ce qu’on s’attend à lire dans le courrier que vous n’allez pas manquer de nous envoyer pour qu’on le répercute à votre Association. Certes ! Que vous nous lisiez à Cabestany, à Brest, ou Fréjus. Car nous en avons déjà débattu au sein de l’Association avec un intervenant extérieur compétent qui nous a fourni les explications qu’on souhaitait. 

Il s’avère que ce problème nous concerne tous, en dehors du fait que nous sommes peinés de voir la forêt amazonienne disparaitre et ses habitants chassés ou tués, comme encore récemment.

Car si les brésiliens brulent leur foret c’est pour planter, cultiver des espèces qui répondent à la demande mondiale de protéines végétales pour nourrir les animaux d’élevage. Et la France n’est pas la dernière à importer ces végétaux – transgéniques ou pas – pour nourrir les animaux que nous allons retrouver dans nos assiettes. En attendant que la viande vienne directement du Brésil comme notre Président l’aurait promis au Président Brésilien.

Car nous avons en France des milliers d’hectares à l’abandon – dont nous vendons d’ailleurs une partie à la Chine – et où nous pourrions cultiver de quoi nourrir les animaux de nos étables. Mais nous préférons importer du Brésil et inciter les brésiliens à bruler leur foret pour répondre à notre demande. C’est donc NOUS qui brulons la foret amazonienne….  par procuration. Et nous ne serions pas concernés ?

Plutôt que d’aider nos agriculteurs, techniquement, financièrement, nous préférons aller chercher de quoi nourrir nos animaux à l’autre bout du monde. Et l’Etat français est complice. Soit de laisser nos paysans utiliser des pesticides en quantité pour essayer de s’en sortir. Soit de les laisser aller acheter des céréales loin de notre pays pour nourrir leurs bêtes. Mais bientôt la viande viendra d’ailleurs et le problème sera réglé. Sauf pour les agriculteurs qui se seront suicidés entre temps ou auront vendu leur exploitation aux Chinois. Et nous qui consommerons n’importe quoi !

Alors réfléchissez avec nous, avec l’Association « Trait-d’Union-Cabestany » qui est en lien quotidien avec de grandes associations écologiques françaises ou européennes. Des associations apolitiques, car ce ne sont pas les « Verts » dont est issue l’actuelle Ministre, qui oeuvrent dans le bon sens mais plutôt nous enfument en prévision des futures échéances électorales.

Direz vous encore que le problème de l’Amazonie ne vous concerne pas ?

La chronique futuriste de notre ami Jean de Kervasdoué ! Quelques passages pris au hasard.

15 février 2021

Courrier des lecteurs

Notre ami (et même un peu plus) Jean de Kervasdoué, est l’auteur du livre à succès « Les Écolos nous mentent ». Il s’agit bien des « pseudo-écolos politiques », au pouvoir ou qui en rêvent en se rasant, et qui font une récupération répugnante d’un sujet grave. Et non des simples citoyens qui ont toutes les raisons d’être inquiets pour l’avenir de leurs enfants. Jean a écrit une chronique futuriste à paraitre bientôt dans un grand média. Il imagine que nous avons élu un Président issu du Parti des Verts, ou du même acabit, à l’Élysée en 2022. Ou une femme comme par exemple Madame « Covidalgo » pour paraphraser certains de ses adversaires qui lui ont déjà préparé son CV pour le cas où ! Voici quelques passages – non choisis – du texte de Jean présentant une France plutôt apocalyptique. Mais parfois la réalité peut dépasser la fiction. Il y mélange avec beaucoup d’habileté, parfois de l’humour, parfois une pointe de cynisme, la situation actuelle en 2021 et de l’anticipation. Mais saurez vous vous y retrouver ? Saurez vous ce qui est de l’actualité et ce qui relève de la prévision ? En avant-première pour nos lecteurs :

Jean de Kervasdoué

« Les appartements sont glacials.  La température descendant à 12°, après les quelques heures de chauffage autorisées. Les tenues d’intérieur ressemblent à celles du XVIII siècle. Les Français retrouvent mitaines, bonnets et manteaux matelassés pour lire ou regarder leur ordinateur, jusqu’à ce qu’il s’éteigne, faute de capacité suffisante de leur batterie…..

La France a élu en 2022 un président écologiste. Son programme : sortir du nucléaire. Les panneaux solaires sont couverts de neige, ils ne fonctionnent plus le jour…. Les éoliennes, qui en grand nombre marquent la campagne et les côtes françaises, restent obstinément immobiles, faute de vent……

Le métro ne marche qu’aux heures de pointe quand on lui octroie de manière préférentielle le courant des centrales nucléaires encore en état de marche et que nos voisins acceptent de vendre à grand prix leur l’électricité……

À l’instar de 2021 dans la ville d’Amiens, les bus électriques, généralisés dans toutes les villes de France depuis 2024, tombent en panne….. 

Les musées et les théâtres sont désertés par les visiteurs et les comédiens rebutés par le froid polaire qui y régnait……

Au nom de la déforestation, Noël tristement sans sapin fut aussi sans bûche, autre que pâtissière, comme le reste de l’année. Il est désormais interdit de rejeter le gaz carbonique séquestré dans son bois…..

La France frappe de nouveau sa monnaie et est revenue au franc. Les partenaires de la France ont épuisé leur capital de confiance lorsque le débat a porté sur le non-remboursement de la dette, in extremis reporté à plus tard. Non seulement la dette accumulée par la pandémie de Covid a continué à se creuser jusqu’en 2023, mais…..

La durée du travail a été fixée à 28 heures. De surcroît, reprenant les propositions de Yannick Jadot lors de la campagne présidentielle de 2017, l’âge de la retraite, pour un nombre significatif de travailleurs, est désormais de 55 ans et, pour faire bonne mesure, un revenu universel est versé à chaque Français le jour de sa naissance….. La charge de la dette est devenue le premier poste des dépenses budgétaires et engloutit la totalité de l’impôt sur le revenu….

Depuis 2024, le nombre de naissances est en chute libre, neuf mois après que le Parlement français, à l’instar de la Chine des décennies plus tôt, a voté une loi « enfant unique » pour limiter les rejets de gaz à effet de serre qu’accompagne le passage sur Terre de tout être humain……

Du fait du bannissement du moteur diesel, les grandes entreprises françaises de l’automobile ont déplacé leur production en Afrique du Nord et dans les pays de l’Europe de l’Est. Il en est de même d’Airbus, touché par la crise et particulièrement pénalisé en France. En effet, dès 2021, le gouvernement a interdit les liaisons aériennes intérieures entre deux villes quand elles sont accessibles par train en moins de cinq heures. Comme la 5G est également interdite en France, tous les chercheurs, tous les créateurs, tous les bureaux d’études ont déménagé. Non seulement l’emploi est rare, mais le coût de la vie a fortement augmenté…..

L’inflation depuis la sortie de l’euro est à plus de deux chiffres….

Le zéro pesticide a aussi fait la joie des poux. Ils n’épargnent plus les adultes. Les hommes se rasent, les femmes les plus coquettes tentent, sans succès, des décoctions à base de plantes…..

La protection des insectes a également permis l’expansion du moustique tigre et, avec lui, la diffusion du chikungunya, remonté à l’ouest et au nord des Alpes-Maritimes…..

Le Tour de France, banni de Lyon par son maire en 2020, a vu cette interdiction s’étendre à la France. Il s’appelle désormais le « Tour d’Allemagne », l’Espagne et l’Italie ayant déjà le leur…..

Le cannabis est autorisé. Toutes ces difficultés se noient donc dans un brouillard psychédélique qui permet d’attendre le printemps…..

……/……. »

Blog-Cabestany :  vous devriez retrouver bientôt le texte intégral de Jean de Kervasdoué dans l’un des médias de la presse écrite sur lesquels vous vous précipitez chaque matin ….. sans doute ! Et lisez ses livres. Le conseil avisé de plusieurs des lecteurs de Blog-Cabestany. Et le nôtre !

« Trappes, le grand aveuglement » écrit Maxime Tandonnet !

13 février 2021

Courrier des lecteurs – Liberté d’expression – Liberté citoyenne – Ils nous autorisent à les reproduire – Sans commentaires –

Trappes, le grand aveuglement

A Trappes, un professeur de philosophie, M. Didier Le Maire fait l’objet de menaces, doit être protégé par la police et changer de métier pour avoir pris la défense de son collègue assassiné, M. Paty. Le maire de la ville et la municipalité ont pénétré dans le lycée pour distribuer des tracts dénonçant ses propos. Le ton médiatique général est à l’incrédulité, au scepticisme: le professeurs n’aurait-il pas une part de responsabilité? Un provocateur?  Le système politico-médiatique tend à relativiser la gravité des troubles: « aucune menace sérieuse », lit-on. Trappes, ce serait tout autre chose. De fait, l’aveuglement et la lâcheté font rage. Qu’un professeur de philosophie, sous la pression des islamistes ne puisse pas assurer son cours et s’exprimer en toute liberté et sécurité est en soi une monstruosité. Ce qui se passe dans cette commune est abject. Selon des informations de la presse (Marianne), les habitants juifs de Trappes ont dû quitter la ville en raison du climat de persécutions qui y règne, tout comme la communauté portugaise qui y était nombreuse. Les populations musulmanes qui refusent l’ordre islamiste (y compris vestimentaire) sont poussées au départ à leur tour. Cela s’appelle une épuration ethnique. Et cela se passe en France en 2021. Il n’y a aucunement matière à relativiser ni à nuancer: la tonalité générale politico-médiatique est scandaleuse. Depuis 60 ans, le pouvoir politique est coupable d’avoir laisser s’installer une telle situation qui rappelle les heures les plus sombres de l’histoire dans un climat médiatique et intellectuel dominé par l’angélisme et le déni. Rien de ce que nous voyons aujourd’hui, et surtout pas dans les gesticulations politiques, de l’extrême droite à l’extrême gauche et en passant pas la loi creuse dite sur le « séparatisme », pour ne pas appeler les choses par leur nom, n’est à la hauteur de cet immense et monstrueux scandale.  Solidarité totale et sans la moindre réserve à l’égard de M. Didier Le Maire, et tous les professeurs de philosophie, de français, de mathématiques, de sciences naturelles ou d’éducation physique qui subissent de plein fouet, dans leur métier et leur vie privée, l’effondrement sur plusieurs décennies d’une république comme un château de carte. Il est bien de combattre le djihadisme au Sahel. Pourquoi le laisse-t-on depuis si longtemps prospérer sur le territoire français?

Maxime TANDONNET

https://maximetandonnet.wordpress.com/2021/02/13/trappes-le-grand-aveuglement/

Blog-Cabestany : selon nos accords avec les auteurs mis en ligne nous n’ajoutons aucun commentaire

Pourquoi le Gouvernement fait il trainer plus que de raison l’agrément d’Anticor ?

5 février 2021

COURRIER DE LECTEURS – Sans commentaires –

Plusieurs lecteurs nous écrivent : En quoi le fait qu’une Association Citoyenne qui lutte contre la corruption pourrait elle donc gêner le Gouvernement Castex ? Une position étrange de nos gouvernants. Personne n’y voit de malice mais il serait temps que les choses soient clarifiées si le gouvernement n’a sans doute – espérons le – rien à cacher !!!!

CP-Anticor-attend-le-renouvellement-de-son-agrement-ministeriel.PDF

« Emma », une gentille Cabestanyenque de 83 ans, s’est fait vacciner ce week end à Perpignan !

1 février 2021

COURRIER DES LECTEURS

Merci à nos soignants !

« Emma », une ancienne enseignante, est une gentille mamie de 83 ans que l’on a rencontrée en faisant la campagne des municipales pour Colette Appert, fin 2019. On lui avait rendu visite dans sa petite maison à Cabestany, devenue presque trop grande pour celle aujourd’hui qui y vit toute seule, loin de sa famille, et qui se raccroche à ses souvenirs, ses objets familiers, son chat et son piano. Et depuis une opération à Médipole elle se déplace avec difficultés, a du mal à monter à l’étage et dort sur un canapé dans le salon.

On a pris, depuis,  l’habitude de l’appeler au téléphone de temps à autres. Pour prendre de ses nouvelles : de sa santé, de ses problèmes avec l’Administration… et de ses tracas avec des voisins. Elle a passé les fêtes de fin d’année sans voir personne. Pas de repas des anciens à Cabestany, ce qui est normal vu les circonstances. Mais pas même un colis, nous dit elle. Ou quelqu’un à part vous pour s’inquiéter de mon sort.  Et de nous demander où en est ce projet de minibus pour permettre aux anciens de se déplacer, par exemple pour aller consulter ou se rendre à Médipole. De toutes les façons, dit Emma, cela fait des années que je n’attends plus rien de la Mairie que les vieux se semblent guère intéresser.

Le minibus : ne serait ce pas plutôt une idée de l’équipe de Colette Appert, nous semble t’il. Un projet au service des aînés  qui serait déjà mis en application si le résultat de la dernière élection municipale avait été différent. On sait d’ailleurs que Emma, comme bien d’autres anciens,  ne s’est pas risquée à se déplacer pour voter aux municipales dans le contexte de la pandémie que nous vivons et qui semble devoir se prolonger indéfiniment.

Mais pour nous, chez Blog-Cabestany, le moment semble bien mal choisi pour faire de la politique lorsque la situation sanitaire est, toujours selon nous, particulièrement grave et qu’il existe  à l’évidence des sujets bien plus importants et même vitaux !

Ce matin lundi, Emma nous a fait le plaisir de nous téléphoner pour nous dire qu’elle s’était fait vacciner durant le week end, à l’Hôpital de Perpignan.

Un accueil chaleureux, des soignants sympathiques, des gens prévenants. Le service est parfaitement organisé, dit elle.

Emma nous a  expliqué : « C’est ma petite nièce, depuis le Luxembourg, qui avait pris le rendez vous en allant sur Internet. Moi même, j’avais essayé de le faire au téléphone sans succès. Et je m’étais résignée à ne pas pouvoir me faire vacciner tellement cela paraissait difficile et insurmontable si on n’a pas d’ordinateur ou de téléphone portable.  A l’hôpital de Perpignan, dans le pavillon réservé à la vaccination j’étais derrière un monsieur de 65 ans qui s’est fait aimablement mais fermement refouler, car trop jeune (!). Ne faisant pas partie des « + de 75 ans ». Mais pour une dame qui aura 74 ans cette semaine, cela n’a pas semblé faire de difficulté.

Emma en sortant de la vaccination s’est retrouvée face à l’une de ses anciennes élèves, aujourd’hui soignante, et qui arrivait pour prendre son service à l’hôpital. Dans le service des malades atteint du coronavirus.  Cette dernière paraissait épuisée. Lorsqu’Emma lui a fait des compliments sur l’organisation de la vaccination, la soignante lui a répondu : « On est prêts à vacciner, de jour comme de nuit, cinq fois, dix fois plus sans aucun problème.  Mais tout dépend des approvisionnements ». Et cette infirmière, exposée en première ligne, quadragénaire et mère de famille, explique qu’elle même n’a d’ailleurs pas encore été vaccinée, car on lui aurait laissé la possibilité, dit elle,  de laisser sa place pour une personne âgée ! Bravo !

« Mais « ça chauffe dur en face » dit cette soignante en montrant du doigt le corps principal de l’hôpital. On se dévoue au maximum, on ne laisse absolument personne de côté, mais cela fait trop d’années que nos politiques ont décidé de sacrifier la santé au profit de je ne sais quoi. Même si cette pandémie n’était pas prévisible.  Et j’espérais que Monsieur Castex allait prendre des mesures plus radicales car j’ai peur qu’on aille dans le mur ».

Et d’expliquer que – à son avis – ces mini-confinements, ces couvre feux à géométrie variable, et cette politique du « Lac des Cygnes » (!?) (un pas de côté, un pas chassé, un entrechat) risquent de prolonger indéfiniment les problèmes. Bien sur que les commerces souffrent. Bien sur que confiner pèse sur les esprits. Mais il faut prendre le taureau par les cornes, dit cette soignante. Si on ne confine pas radicalement une bonne fois pour toutes. Si on ne teste pas davantage pour isoler – pour de bon – les gens asymptomatiques. Si on ne vaccine pas plus vite, les restaurants ne seront peut être pas ré-ouverts avant des mois et des mois, dit elle. Oui, sans doute, s’ils ne sont pas remplacés par des distributeurs automatiques de plats surgelés du « Cap’tain  Pfizer » ! Car il y aura du matériel à recycler.

Pour se faire vacciner à l’hôpital de Perpignan,  Emma a du payer un taxi et le faire patienter avant de la  ramener chez elle. Elle conclut : « J’aurais certes préféré pouvoir me faire vacciner à côté de chez moi, par Marie-Pierre, à Bajoles (nous, on croit comprendre qu’il s’agit de la pharmacie qui est à deux ou trois cents de mètres de son domicile) mais ce vaccin ne se manipule sans doute pas comme le vaccin de la grippe ».

Le principal est que Emma semble aller bien car elle nous rassure en précisant  avoir parfaitement bien supporté l’injection. Et on va prendre régulièrement de ses nouvelles.

Encore bravo pour nos soignants ! Et dès que nous le pourrons, que vous le pourrez,  il faut se faire vacciner  vite !!!!

Lecture : Charles Martel, de Georges Minois. Chez Perrin Editeur. Le conseil de Maxime Tandonnet !

18 janvier 2021

Courrier des lecteurs – Culture – Cercle des Lecteurs de l’Association Trait-d’Union-Cabestany – « Défendons la Culture » – « Nous sommes fiers de nos racines » – « Ils n’écrivent pas que pour nous mais nous autorisent à les reprendre » – Liberté -Liberté d’Expression – Ne nous laissons pas imposer ce que devrions lire, écrire ou penser ! »

Reprise du Blog de notre ami Maxime Tandonnet :

Lecture: Charles Martel, Georges Minois, Perrin 2020

Publié le 17 janvier 2021 par maximetandonnet

Écrire une biographie de Charles Martel est un exercice compliqué. L’image de ce dernier a été complètement défigurée par les exploitations idéologiques qui en ont été faites, et finalement, bannie dans l’éducation nationale. En outre, fort peu d’informations à son sujet sont parvenues jusqu’à nous. L’ambition de l’auteur, historien du Moyen-âge, est d’écrire une biographie impartiale, débarrassée des oripeaux idéologiques et passionnels qui entourent cette figure clé de l’histoire, le créateur d’une dynastie. La réussite est totale et nous permet de disposer d’un ouvrage passionnant sur un homme et son époque.

        Charles ne s’est jamais appelé « Martel » de son temps. Ce surnom évoquant le guerrier écrasant ses ennemis, lui a été attribué un siècle plus tard.  Il est le descendant des Pépinides, une grande famille de l’Austrasie, la branche orientale du royaume franc, couvrant le nord-est de la France, l’actuelle Belgique, les Pays-Bas et une partie de l’Allemagne. Son père, Pépin d’Herstal, maire du palais (ou Premier ministre) des rois mérovingiens, régnait de fait sur l’Austrasie et la Neustrie, l’autre partie du royaume couvrant  le Nord de la France actuelle.

        Charles – prénom jusqu’alors inexistant chez les Francs – a pris la succession de son père à l’issue d’un concours de circonstances. Enfant « bâtard », né de la seconde épouse de Pépin (plus ou moins officielle), en conflit aigu avec la première, il s’impose à la suite du décès de ses demi-frères. Personnage plutôt discret jusqu’à la trentaine, son prestige s’affirme à la suite d’une succession de brillants succès militaires destinés à maintenir l’unité du Royaume franc contre les Neustriens avides d’indépendance (victoire d’Amblève en 716), la soumission des entités vassales de ce Royaume, la Bourgogne, la Bavière, l’Aquitaine, ou à combattre les ennemis hors du Royaume qui le harcèlent (Frises, Saxons).

        Charles est aussi un politique d’une grande habileté. Il pouvait, à tout moment renverser les derniers Mérovingiens, totalement écartés du pouvoir et privés de toute influence, et se faire proclamer roi à leur place. Pour éviter de susciter les jalousie et la discorde chez les « grands » qui le soutiennent, il choisit de préserver la fiction d’un royaume mérovingien, sous la légitimité duquel il exerce les pleins pouvoirs. Ses rapports avec les évêques sont ambigus: Charles se fait haïr par la confiscation des biens de l’Eglise mais il contribue à l’évangélisation à travers son soutien militaire aux moines chargés par le pape de porter la bonne parole (Saint Boniface).

        Le siècle qui couvre les années 650 à 750, donc l’ensemble de son « règne de fait »,  est l’un des plus obscurs de l’histoire européenne. La culture, la connaissance, toute trace de civilisation en ont disparu, même si elles survivent dans certains monastères qui ont le monopole de l’écriture et de la lecture. Aucune création littéraire ou musicale voire même architecturale de cette époque ne nous est parvenue. Charles qui parle une langue germanique, est lui-même probablement analphabète comme les nobles francs de son temps pour qui la seule valeur importante est l’art de la guerre. Les assassinats, les massacres, les anéantissements de population ou réduction à l’esclavage, à la suite d’un siège, font partie de la vie courante. La christianisation de ce temps,  n’est qu’en surface et l’Evangile n’a guère d’influence sur la barbarie des mœurs politiques ou guerriers.

        L’auteur s’attarde sur le fait d’armes le plus connu de Charles (dit Martel): sa victoire contre les Sarrazins au Nord de Poitiers en 732. Son ennemi, Abd al-Rahman, était dans la logique, non pas de simple razzia, mais de poursuite de l’expansion de l’islam après la conquête de l’Afrique du Nord et de l’Espagne. Ses cavaliers, alliées ponctuels des Basques, semaient la terreur dans l’Aquitaine, dévastant cette province qui était l’une des plus opulente des territoires relevant en principe du royaume. L’affrontement eut lieu à 20 km au Nord de Poitiers. Il opposait sur la route de Tours une dizaine de milliers de fantassins francs, sous l’autorité de Charles, allié à l’aquitain Eude, jusqu’alors l’un de ses plus redoutables adversaire, aux redoutables cavaliers d’Abd al-Rahman. La bataille, fait exceptionnel en ce temps, dure plusieurs jours. C’est la mort au combat de ce dernier qui provoque la débandade des Sarrazins. Les chroniques des historiens musulmans parlent d’une victoire des Européens, un signe divin emblématique qui pour la première fois, marque les limites de la conquête islamique. En revanche Charles, les Francs et les Aquitains, selon l’auteur, ne se plaçaient aucunement dans une optique de « guerre de civilisation » dont ils n’avaient guère conscience mais de résistance classique à un envahisseur qui menaçait le royaume.

        Voici un livre passionnant, sur une des époques les plus troubles et les plus méconnues de notre histoire, le haut Moyen-âge, sur un personnage lui aussi méconnu mais dont le rôle fut absolument crucial dans l’histoire européenne, père de la dynastie des Carolingiens (son fils Pépin, dix ans après sa mort en 741, se fit couronner roi des Francs) et bien entendu, grand père de Charlemagne.

        Maxime TANDONNET

Blog-Cabestany : Merci, Maxime ! Et découvrez les autres ouvrages passionnants de Georges Minois sur la Guerre de Cent ans, Charlemagne, et toute une partie de notre histoire médiévale revisitée pour remplacer les images d’Epinal qu’on a tous en tête par un véritable travail d’historien.

 

       

 

le Gouvernement entend contraindre nos villes et nos villages à « accueillir » des milliers de migrants qui arrivent en France, écrit Guillaume Peltier !

11 janvier 2021

COURRIER DES LECTEURS

x

x

Plusieurs lecteurs ont reçu ce mail d’un homme politique, Guillaume Peltier :
Je viens de découvrir que le Gouvernement entend contraindre nos villes et nos villages à « accueillir » des milliers de migrants qui arrivent en France. En effet, un obscur « Schéma national d’accueil des demandeurs d’asile et d’intégration des réfugiés », publié discrètement le 18 décembre, prévoit de répartir le nombre de migrants arrivés sur notre sol entre les différentes régions de France. L’objectif est de faire ainsi supporter aux Français les conséquences désastreuses de la politique d’asile et d’immigration, totalement incontrôlée d’Emmanuel Macron. Il s’agirait non seulement de les « accueillir » mais en plus de leur garantir un hébergement alors même que le coût de cette politique dérape chaque année et atteint près de 3 milliards d’euros !
Chacun doit bien réaliser la gravité de la situation : les demandeurs d’asile arrivent en masse. En 2019, la France est la triste championne des demandes d’asile avec 133 000 demandes selon l’OFPRA, soit plus que l’Allemagne. Ce chiffre ne cesse d’augmenter : il s’est accru de +7,5% par rapport à 2018. Bien qu’ils soient déboutés à 85%, les demandeurs d’asile restent en France et font grossir une population de migrants irréguliers, de 300 000 à 400 000 personnes selon le ministère de l’Intérieur. Avec un niveau de reconduite effective à la frontière de 24 000 personnes par an, l’Etat ne parvient à faire respecter que 6% des obligations de quitter le territoire français. Cela tient, en grande partie, à la non-transmission du laisser-passer consulaire (LPC) dont l’Etat a besoin pour renvoyer le migrant dans le pays d’origine et à l’insuffisance de notre dispositif de reconduite à la frontière, le nombre de places en centre de rétention administrative n’étant que de 1 500. À cela s’ajoute que l’allocation versée aux demandeurs d’asiles est parmi les plus élevées en Europe : une personne hébergée par l’Etat reçoit 204 euros par mois en France alors qu’elle reçoit 135 euros en Allemagne, et 50 euros en Espagne.
Cette situation est intolérable. Notre peuple ne peut continuer à subir les incompétences coupables de nos gouvernants. Nous devons retrouver notre souveraineté migratoire, c’est-à-dire la maîtrise de notre destin et de nos frontières. Chaque peuple est en droit, souverainement et librement, de décider du nombre et du profil de ceux que nous sommes prêts à accueillir dignement. Notre peuple est l’un des plus généreux au monde mais notre générosité est intimement liée à des devoirs et des obligations, comme l’amour de notre patrie, de nos valeurs, de notre histoire. Et si nous devons continuer à être fiers d’accueillir des vrais demandeurs d’asile, nous ne pouvons accepter de recevoir toute la misère du monde.
En tapant « Guillaume Peltier » sur internet vous arriverez jusqu’à son site et jusqu’au texte ci-dessus.
Mais nous avions déjà reçu le document dont il est question par un autre canal entre Noël et Jour de l’An. Le voilà ce fameux  » Schéma national d’accueil des demandeurs d’asile et d’intégration des réfugiés » que vous pouvez lire ou télécharger en cliquant ci-dessous :

Snadar-17dec2020

Dans ce document vous trouverez un joli tableau qui vous explique par A + B que notre région est « déficitaire » en migrants.

Continuons de faire tuer nos soldats au Mali « en même temps » que nous recevons en masse des Maliens sur notre sol, car à Bruxelles, un certain nombre d’élus de pays « partenaires » vous expliqueront que le Mali est devenu dangereux pour ses habitants. Pas à cause des djihadistes. NON, A CAUSE DE NOS SOLDATS !

Lundi midi : un de nos lecteurs nous écrit : « j’avais déjà entendu dire qu’on pouvait être déficitaire dans son entreprise, son commerce. Déficitaire en globules rouges ou plaquettes. Déficitaire en migrants, jamais. Quelle belle formulation de la part d’un gouvernement qui nous a jamais dit qu’on était déficitaire en masques, en tests, et maintenant en vaccins.

« Jeanne » nous communique le tant discuté courrier envoyé par le Ministre de la Santé en Décembre !

6 janvier 2021

COURRIER DES LECTEURS

« Jeanne », qui travaille au sein d’une ARS (Agence Régionale de Santé), nous a envoyé, photographié avec son téléphone,  le fameux courrier – qui fait couler tant d’encre et de salive – que le Ministre de la Santé a envoyé aux EHPAD en Décembre pour leur expliquer qu’il n’était pas question d’agir dans l’urgence en matière de vaccination. Et même de prendre son temps ce qui fait polémique aujourd’hui.

Un courrier que dans un premier temps le Ministre ne se souvenait plus d’avoir signé. Avant de se raviser. Il est quand même signé par lui même mais aussi par sa secrétaire d’État ! Mais ce n’est pas lui qui l’aurait préparé (sans doute). Il a été élaboré par son Cabinet. Et des courriers il en signe des dizaines par jour. Sans les lire. Ce qu’on veut bien croire, hélas ! Mais lorsqu’on regarde de près les signatures, elles pourraient avoir été faites par un gamin en maternelle. Ou le laveur de carreaux. A moins que ce ne soit le livreur de pizzas  qui passait par là !

L’exemplaire envoyé par « Jeanne » est annoté de façon manuscrite et il y a de quoi « tomber de l’armoire » en ce qui concerne ces annotations !

Merci « Jeanne ». Merci pour ce scoop. Mais chez Blog-Cabestany il nous faut parfois un certain  temps pour réagir. Et mettre votre document en ligne pourrait à notre avis vous valoir (comme à nous) des problèmes.

Depuis ce courrier est en ligne sur plusieurs sites Internet !

Alors pour ne pas avoir d’ennuis, on va plutôt mettre l’exemplaire qui est déjà à la disposition de tous.

Courrier-de-M.-VERAN-et-Mme-BOURGUIGNON-aux-directeurs-detablissement-pour-personnes-agees-et-aux-medecins-coordonnateurs

Mais être informé est une nécessité dans le contexte actuel si on veut que nos lecteurs se fassent une opinion par eux mêmes et non au travers de ce qu’on pourrait leur dire ou essayer de leur faire croire.

 

 

L’Éditorial [politique] et – à plusieurs mains – de Bonne Année, du collectif de rédaction de Blog-Cabestany !

4 janvier 2021

COURRIER DES LECTEURS – C’EST VOUS QUI LE DITES – LIBERTÉ D’EXPRESSION – NOS LECTEURS ONT LA PAROLE – SANS VOUS CE BLOG N’EXISTERAIT PAS –

    Y a t’il un pilote dans l’avion France ?

L’Éditorial [politique] et – à plusieurs mains – de Bonne Année, du collectif de rédaction de Blog-Cabestany !

Merci aux cent personnes ou presque qui nous ont envoyé un petit mot par mail, un dessin, un lien vers une vidéo ou un air de musique pour la nouvelle année. Merci à tous ceux qui se sont connectés sur notre site en trois jours et qui étaient largement plus du millier.

Des chiffres bien modestes ? Certes ! Dont nous nous contentons sans faire d’auto-satisfaction. Nous ne sommes pas Ouillade, ou La-Clau, ou Made in Perpignan, ou Le Bourricot, ou d’autres que nous regardons comme le feraient des amateurs devant des pros. Nous en retirons quand même que vous êtes aussi nombreux à nous écrire qu’il y a exactement un an. Nous étions alors en période électorale. Vous étiez intéressés par ce qu’on avait à vous dire sur la campagne des municipales qui s’annonçait.

Hélas pour vous, vous êtes davantage derrière vos différents écrans à cause du « 3C » comme on dit outre atlantique. Le « Chinese Communist Coronavirus ». Une arme de destruction massive pour écrabouiller ceux qui s’imaginent qu’on puisse encore vivre Libres dans un modèle de société démocratique. La Liberté étant l’antithèse de ce Communisme triomphant qui n’est qu’une effroyable dictature qui méprise la vie humaine. Bafoue notre dignité. Un système expansionniste, nationaliste, qui avance comme un rouleau compresseur en Asie. Mais ensuite ? Et que certains en France défendent encore par aveuglement. Mais un jour tout cela s’effondrera ! Notre pays se sera peut être effondré avant. Comment peuvent être crédibles chez nous ceux qui auront été incapable d’anticiper une « Rave party » de 2 500 personnes. Lorsqu’on attend d’eux qu’ils nous évitent un attentat perpétré par une seule personne ?

AUCUN de nos lecteurs ne nous a dit qu’il était contre la vaccination. TOUS redoutent que cela soit géré de façon brouillonne, et qu’on organise la pénurie, comme pour les masques, par un gouvernement dans lequel on n’a plus aucune confiance. Car partout en Europe les autres pays ont anticipé, préparé une stratégie. Et le Ministre de la Santé n’est capable que de dire : « ne confondons pas vitesse et précipitation ». Et pendant ce temps les soignants n’en peuvent plus ! Sommes nous gérés par des « fantoches » nous demandez vous. Et si la réponse était dans votre question ?

Lorsqu’on est seulement capables d’envoyer trois gendarmes se faire molester contre 2500 délinquants dont certains sans doute drogués qu’on a laissé faire la fête pendant trois jours, on se dit que pour la logistique de la vaccination, notre gouvernement devrait plutôt la confier à AMAZON !!!

Fabien (un pseudo) demande : pourquoi ne pas faire de Blog-Cabestany, un réseau social. Pourquoi n’êtes vous pas sur Facebook ? Pourquoi ne peut on pas se parler entre lecteurs de votre Blog. Pourquoi ne peut on pas connaître les autres qui se connectent à votre site, ou vous écrivent. La réponse est que Blog-Cabestany n’est pas à proprement dit un réseau social. Ni un forum. Blog-Cabestany n’est pas sur Facebook …. mais Colette Appert y est.

https://fr-fr.facebook.com/colette.appertsaris

Blog-Cabestany est fabriqué par un collectif de gens Libres, pas tous des Cabestanyencs, mais qui écrivent en toute Liberté, ne demandent d’argent à personne dans un monde où il faudrait avoir à tous moments la carte bleue à la main. Et nous respectons nos sources d’information, et l’identité de ceux qui nous font confiance et peuvent nous écrire, nous envoyer tous les documents qu’ils veulent sans être connus des autres. Demain c’est peut être vous qui nous écrirez mais votre anonymat sera toujours préservé.

Qu’est ce qui va changer sur Blog-Cabestany en 2021. Pas grand’ chose. Notre correcteur devient une correctrice. Notre juriste à Paris, une juriste. Le monde se féminise est c’est tant mieux. Notre interlocuteur chez notre hébergeur en Californie semble revenir à de meilleures dispositions… pour les trois mois à venir. Et entre les rédacteurs, les administrateurs, les webmasters, on est tenté en ce début d’année de réfléchir à simplifier la chaine pour ne pas devenir une grosse machine administrative.

Vous voulez nous passer un message ? Ou pour Trait-d’Union-Cabestany, l’association citoyenne et écolo de notre ville. Ou écrire à Colette Appert. Ou à quelqu’un que vous pensez que l’on connaît.

Une seule adresse, alors juste un clic sur ce lien qui se connectera directement à votre émaileur :

blog.cabestany@gmail.com

On vous souhaite à tous le meilleur pour cette nouvelle année qui ne commence pas mieux que celle qui est derrière nous ! Alors Bonne Année à tous. Et considérez que ce Blog n’est en somme que ce que vous en faites vous mêmes en nous contactant, en nous écrivant, en nous donnant de la matière. Dans le respect d’une certaine éthique et au nom de la Liberté d’Expression. Sans vous, sans l’intérêt que vous nous portez, sans vos avis, vos demandes, vos contributions en infos de toutes sortes, ce Blog n’existerait sans doute plus depuis longtemps !

Tags : Cabestany – Pyrénées Orientales – Colette Appert – Trait-d’Union-Cabestany – Blog-Cabestany – William Vermont – Covid 19 – Vaccination – Y a t’il un pilote dans l’avion – Chinese Communist Coronavirus – Emmanuel Macron – Blog – Liberté d’Expression – Courrier des lecteurs –

Bonne Année 2021

1 janvier 2021

Courrier des Lecteurs

« Jeanne » nous annonce déjà une pénurie de vaccins en France !

31 décembre 2020

COURRIER DES LECTEURS – SANS COMMENTAIRES –

« Jeanne » nous annonce déjà une pénurie de vaccins en France

« Jeanne » se dit fonctionnaire d’une ARS (agence Régionale de Santé). L’organisme qui dirige les hôpitaux et supervise tout ce qui a un rapport avec la Santé dans nos territoires.

Mais voulant garder l’anonymat elle ne nous en dit pas assez pour qu’on prenne ce qu’elle dit pour argent comptant. Ce qu’elle nous envoie par mail et qu’elle aurait envoyé paraît il également à d’autres est quand même intrigant. Des noms, des adresses , des chiffres, des détails surprenants. Elle en sait beaucoup. Trop peut être ? Elle pourrait bien être qui elle prétend être. Comment savoir ?

Nos juristes à Paris nous ont conseillé et même quasiment interdit de reprendre en ligne ce qu’elle écrit pour nous éviter des poursuites dans un pays où la Liberté d’Expression est de plus en plus muselée par le pouvoir.

C’est par les médias et pas par Jeanne qu’on apprend qu’on a déjà vacciné des millions d’américains, 800 000 britanniques, 100 000 allemands et en France : 138 personnes !

Jeanne dit : on va vers la pénurie de vaccins. Et nous dit pourquoi, selon elle. La façon comptable dont on s’y est pris. Comme des marchands qui gèrent des vide-greniers. Comme des boutiquiers gérant un magasin de marchandises soldées. Espérons qu’elle a tort. Elle explique que sa hiérarchie a pris l’habitude d’en rire (et nous allons nous pleurer?) en répétant du matin au soir sur un ton ironique, comble du cynisme. A moins qu’il ne s’agisse de découragement et d’écoeurement qui se cachent derrière cet humour déplacé : « On a la situation bien en mains. Les vaccins ? On va les gérer comme on a su gérer les masques. Ah ah ah… » !?

Blog-Cabestany : Voilà qui n’est guère réconfortant si ce que prétend Jeanne est vrai. Le consentement des personnes ? Cela fait des semaines qu’on pouvait s’en occuper sans attendre de voir les vaccins arriver. Le reste est l’avenant. Le Ministre de la Santé critique ces « vaccinodromes » comme celui où on était allés se faire vacciner à Perpignan pour la grippe aviaire. Tout y était pourtant parfaitement organisé. Mais pourquoi refaire ce qui a déjà marché si on peut faire autrement ? Pourquoi reconnaitre  que ceux qui sont passés avant eux au gouvernement auraient pu faire en leur temps  des choses plutôt pas mal. ça leur écorcherait la gueule, dit René. Une chose est certaine, c’est bien ce Président et ce gouvernement qui seront responsables, par leurs décisions, de ce que la vaccination sera ou non réussie en France. Et le plus vite serait le mieux lorsqu’on comptabilise chaque soir nos amis qui sont emportés par ce fléau et auquel on n’oppose que de misérables mesures de couvre feu en nous expliquant comme à des enfants de maternelle qu’il ne faut confondre vitesse et précipitation. Combien de vies sont elles en jeu.

Sauf pour ceux qui ont les moyens d’aller passer les Fêtes de Fin d’année aux Antilles. Les autres ? Les gueux ? Vous en faites partie. Et Bonne Année chers cons – patriotes va t’on nous dire ce soir !

– 

Noel avec nos amis »

25 décembre 2020

Courrier des lecteurs

Merci à tous, on vous aime !

Bon Noël à tous !

25 décembre 2020

Courrier des lecteurs

Tanguy nous écrit : «Bénévole, je passerai la nuit de Noël au contact des plus démunis. En communion avec mes amis les Chrétiens d’Orient !»

24 décembre 2020

Courrier des lecteurs

L’un d’entre nous a reçu ce matin un message de notre ami Tanguy à Paris. En réponse à un mail lui demandant ce qu’il ferait ce soir. Bien qu’âgé et ayant eu de graves problèmes de santé récemment, notre ami Tanguy, après avoir exercé jadis de grandes responsabilités professionnelles, est aujourd’hui un simple bénévole au sein des Œuvres Hospitalières Françaises de l’Ordre de Malte. Il écrit dans son message :

«Ma place en cette nuit de Noël est comme à l’habitude auprès des plus faibles et des plus démunis. Heureusement pour nous, il n’y a pas de confinement ou de couvre feu. Et la tache est tellement immense que nous faisons ce que nous pouvons. Mais c’est loin de suffire ! Et comme vous le savez je serai cette nuit dans les rues à Paris mais mon cœur sera loin d’ici, en communion avec mes Frères les Chrétiens d’Orient ».

Blog-Cabestany :

Nous connaissons l’engagement de Tanguy. Nous aussi avions passé une nuit de Noël à Paris, autrefois, avec l’Association ATD Quart Monde et sa présidente Geneviève de Gaulle. La situation sanitaire n’était pas celle d’aujourd’hui. Mais le besoin d’apporter de l’aide à ceux qui vivent dans la rue était aussi grand. Nous avions croisé Tanguy qui était déjà bénévole pour l’Ordre de Malte mais faisait aussi partie du Conseil d’Administration de cette œuvre et connaissait bien notre amie Geneviève. Nous avions sympathisé. Tanguy vivait une partie de l’année au Liban mais sillonnait pour son travail le proche Orient. De la Syrie à l’Irak, de la Jordanie à l’Égypte où il avait également un bureau à Alexandrie. C’était avant que l’on commence à s’en prendre aux Chrétiens d’Orient. C’était à l’époque où il était agréable de boire l’apéro le soir, à une terrasse, que ce soit à Beyrouth, à Marseille, à Alger ou à Buenos Aires.

-o-

Avec Colette Appert, et tous nos amis Cabestanyencs, nous souhaitons à tous que ce Noël 2020 vous soit le meilleur possible dans un contexte si particulier.

Nous ne pourrons nous empêcher d’avoir une pensée pour les plus faibles, les plus démunis, les personnes isolées ou malades. On ne fera pas la fête. En espérant voir de meilleurs jours.

BON NOËL A TOUS !

https://fondationordredemalte.org/chretiens-dorient-la-fondation-poursuit-son-engagement-en-faveur-des-persecutes/

https://www.atd-quartmonde.fr/

« Solidarité avec nos gendarmes »

23 décembre 2020

COURRIER DES LECTEURS – Sans commentaires –

Trois de nos gendarmes ont été tués cette nuit, alors qu’ils étaient engagés pour protéger et sauver.
Ce drame nous touche tous et endeuille le pays tout entier.
Je partage la douleur de leurs proches et de leurs frères d’armes et les assure de mon indéfectible soutien.

 Jean Castex

 

« l’Association Joseph Sauvy souhaite le meilleur à tous les Cabestanyencs »

21 décembre 2020

COURRIER DES LECTEURS – « LES LECTEURS DE BLOG-CABESTANY SONT DES GENS BIEN » – « LES LECTEURS DE BLOG-CABESTANY ONT DU COEUR »

C’est à la demande de l’une de nos fidèles lectrices et Cabestanyenque que nous insérons – à sa demande – un lien vers l’Association Joseph Sauvy.

Elle écrit à la rédaction de Blog-Cabestany :

« Je souhaite agir dans la discrétion mais, « mes très chers amis », peut être voudrez vous me faire plaisir en insérant ce lien vers cette Association qui a tant de place dans ma vie. Je sais que les Cabestanyencs sont des gens biens et qu’ils ont du coeur »

Colette Appert, ses amis, ses co-listiers, Blog-Cabestany, Trait-d’Union-Cabestany, nos lecteurs, nos concitoyens de Cabestany ou d’ailleurs, connaissons bien cette Association locale. Et pour ceux qui ne la connaitraient pas c’est peut être le moment de le faire.  Et c’est avec joie que nous faisons plaisir à cette amie si discrète (elle le restera) et rendons hommage à une Association méritante ! Surtout en cette période de l’année. Une année bien difficile et quand verrons nous enfin le bout du tunnel ?

Pour ce qui est de cette Association bien connue des citoyens de notre département, la meilleure façon de s’informer est dans doute d’aller sur leur site. Nous leur souhaitons aussi à eux le meilleur ! Alors juste un clic  ci-dessous :

https://www.association-sauvy.fr/?gclid=EAIaIQobChMIvfSt7_Xe7QIVGp7VCh0MPA47EAAYASAAEgLN_fD_BwE

et continuez à nous écrire, car si nous ne pouvons hélas nous serrer la main, nous embrasser, nous prendre les uns les autres dans les bras et nous montrer des marques d’amitié, d’affection, d’amour, nous pouvons rester en contact grâce à Internet et ne distendons pas les liens qui nous unissent :

blog.cabestany@gmail.com

 

« Trait-d’Union-Cabestany », votre Association Citoyenne et Ecolo se soucie de votre santé !

18 décembre 2020

Chez « Trait-d’Union-Cabestany » nous n’avons ni la connaissance ni la compétence pour nous prononcer et avoir un avis tranché sur la « 5G ».

On s’inquiète, comme surement vous tous, de la croissance exponentielle des applications, des gadgets, des appareils ayant recours aux ondes radioélectriques. On nous promet même que dans quelques années on n’aura plus à brancher nos appareils ménagers sur une prise de courant en les raccordant avec un fil électrique. Aujourd’hui, ça existe si votre appareil a une batterie que vous avez chargée durant trois heures ou plus. Mais lorsqu’elle est déchargée vous êtes coincés et regrettez l’ancien modèle qui avait un fil pour le brancher directement sur une prise de courant.  Demain on nous promet – à tort ou à raison – que nous n’aurons qu’à passer la main devant un interrupteur fixé au mur pour allumer la télé ou démarrer l’aspirateur. Et que ces fameuses ondes électriques qui vous traversent déjà le corps seront porteuses de l’énergie nécessaire à faire marcher vos appareils !? Comme si on se mettait la tête dans le micro-onde ?

Il y a vingt ans ou plus, l’un de nos amis,  aujourd’hui âgé mais en bonne santé, passait ses journées, pour son métier, avec son téléphone portable à l’oreille. Il avait des maux de tête et consultait des médecins spécialistes qui l’avaient mis sous médicaments opiacés. Jusqu’au jour, où dans son train de banlieue, il avait échangé avec un inconnu qui lui avait conseillé d’acquérir un kit « mains-libres ». 

Vous voulez connaitre les antennes proches de chez vous, leur puissance, leur orientation. Il existe un site officiel de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) pour vous informer. Un site – en développement – où vous ne trouverez pas aujourd’hui tout ce que vous cherchez. Mais, c’est en fonction du nombre de personnes qui s’y connecteront de façon régulière que ce site sera mis à jour. Jusqu’à intégrer – nous promettent ils – des études indépendantes sur tous les sujets qui vous préoccupent.

Chez « Trait-d’Union-Cabestany » nous nous sommes connectés au site, avec un identifiant et un mot de passe. Après certains efforts, nous avons même réussi à avoir des interlocuteurs auxquels nous avons posé des questions. Et obtenu des réponses. Car le tissus associatif a une grande importance à leurs yeux. Même s’ils ont – aussi – plutôt affaire à des citoyens pensant – à juste titre ou non – qu’ils sont atteints de maladies, de maux, désagréments liés à ces ondes radioélectriques. Car s’il ne semble pas être démontré que les ondes radioélectriques en deçà de certaines normes pourraient constituer un danger pour notre santé, le contraire n’a pas non plus été démontré. La plupart d’entre nous consommons quotidiennement des aliments qui ne nous posent pas de problème quand d’autres y sont allergiques ou risquent une intoxication. Le gluten pour ne pas le nommer. Nous n’acceptons pas qu’on nous assène des certitudes lorsque le doute existe. Et puis il existe aussi un principe de précaution.

Inquiétez vous – ou pas – mais la technologie qui succédera à la « 5G » est déjà inventée. Qui porte un nom bizarre et qui finira peut être pas s’appeler tout simplement la « 6G ». Il faudra des années pour la mettre en place. Et des montagnes d’argent.  Lorsqu’on aura déjà digéré la « 5G ». Lorsqu’on pourra dire à sa voiture, sans toucher le volant : « emmènes moi à un bar à tapas ». Et qu’on sera content qu’elle nous ramène à la maison si on a abusé du Muscat. Mais le citoyen a le droit d’être informé et la meilleure façon de le faire n’est pas d’attendre qu’on nous traite comme des moutons bêlants mais de se bouger. Et d’aller chercher nous mêmes l’information !

NOUS, on « essaye » de le faire, un peu tous les jours !!! Alors un clic, et sans avoir à donner votre nom, ni votre email, mais en entrant simplement votre adresse – ou celle de votre voisin proche –  vous aurez déjà des informations qui risquent de vous surprendre.

https://www.anfr.fr/fr/controle-des-frequences/exposition-du-public-aux-ondes/le-role-des-maires/cartoradio/

« Trait-d’Union-Cabestany » se bouge pour vous !

et bon week-end !

RAJOUT Vendredi dans la matinée :

vous êtes quelques uns à avoir trouvé du premier coup comment vous y prendre pour dénicher l’antenne proche de chez vous et ses caractéristiques. D’autres NON !

essayez directement le lien suivant :

https://www.cartoradio.fr/index.html#/

toujours à votre disposition !

Carole nous parle d’un livre qui l’aura beaucoup perturbée !

14 décembre 2020

COURRIER DES LECTEURS

Carole, l’une de nos fidèles lectrices, nous parle d’un livre qui l’aura beaucoup perturbée. Où l’on parle de virus utilisés comme des armes bactériologiques !

Carole écrit :

Amaryllis Fox, si tel est son vrai nom, est une brillante étudiante américaine. Obtenant de brillants diplomes en 2000, à Washington, elle a étudié l’archéologie, l’ethnologie, les civilisations anciennes, les langues mortes ou anciennes et les dialectes du bassin méditerranéen dont l’arabe. Elle s’engage pour une ONG qui défend les Droits de l’Homme et part en Birmanie. Elle fera sortir du pays une interview clandestine de l’opposante Aung San Suu Kyi. Un acte dont elle ne mesure pas l’importance mais qui fera date.

Elle est repérée et recrutée par la CIA comme analyste. A brasser des quantités de documents. Paperasse et bureaucratie. Mais on ne veut pas que se renouvelle un « 11septembre 2001 » car on s’aperçoit avec effroi qu’on aurait pu détecter la préparation de cet attentat terroriste à de nombreux signes dans la masse trop fournie d’informations. On aurait pu ainsi éviter le drame.

En 2015 elle quitte la CIA pour fonder une famille et vivre comme n’importe qui. Et elle écrit un livre de souvenirs où elle parle davantage de son enfance, de sa vie personnelle, que de son métier d’espionne sur lequel elle ne peut pas trop s’étendre pour ne pas dévoiler de secrets.

Elle explique comment de nombreux analystes comme elle, jour et nuit, parcourent des tonnes de documents pour essayer de deviner des cibles, des lieux, des méthodes. Quelles sortes d’attaques terroristes (chimiques, bactériologiques, nucléaires ou autres) pourraient germer dans l’esprit de ceux qui veulent nous affaiblir ou nous abattre.

A la page 154 de son livre « Undercover » (Sous Couverture), elle énumère – parmi de nombreuses autres hypothèses – et plusieurs années avant le Coronavirus, la possibilité qu’un terroriste se fasse volontairement ou involontairement inoculer un virus mortel très dangereux. Et on recense des dizaines de ces virus dangereux, fabriqués dans des laboratoires, et qui peuvent devenir des armes bactériologiques. Dans son hypothèse de travail, ce terroriste – kamikaze ou victime inconsciente – sillonne le métro de New-York jusqu’à être terrassé par le virus qu’il porte en lui. Infectant le premier jour, quelques personnes qui infecteront elles mêmes quelques dizaines, puis centaines ou milliers les jours suivants. Jusqu’à déclencher une terrible pandémie.

De la fiction. Ou une prémonition ? Nombreux sont sans doute ses lecteurs qui auront pensé qu’il s’agissait d’une élucubration sortie de son imagination ?

Son livre, sorti aux États-Unis il y a plusieurs années, n’aura pas été un succès littéraire à l’époque. Il aura fallu attendre 2019 pour qu’un petit éditeur le traduise en français. Puis, on le redécouvre aujourd’hui. Mais en raison de son ancienne appartenance à la CIA on peut imaginer que bien des services secrets de nombreux pays l’auront lu avant nous, lors de sa parution.

Carole

Blog-Cabestany : Merci, Carole !