Archive for the ‘Nos lecteurs ont la parole’ Category

Hommage à Johnny !

7 décembre 2017

« no comment – sans commentaires »

Hommage à Johnny !

Vous nous écrivez à peu près autant pour Johnny que pour Macron et l’Algérie.  De la politique, de l’actualité, on aura bien le temps d’en parler…  un autre jour !

J’avais oublié
A quel point on se sent petit
Dans les yeux d’un enfant
Plus rien ne compte,
Juste sa vie
J’avais mis de côté
Tous ces instants
Qu’on croit acquis
Ces instincts qu’on découvre
Avec toi je grandis moi aussi… Et voilà qu’à nouveau
Je fais des projets dans me vie
Pour te laisser du beau,
Rien que de l’amour mais aussi
Je me prends à rêver
Qu’un jour, tu voudras partager
Ce qui de près ou de loin
Dans ma vie a compté Tu es mon plus beau Noël
Celui que je n’ai jamais eu
Tu es l’amour, la vie, et le soleil
Ce à quoi je ne croyais plus Tu es mon plus beau Noël
Celui que ne n’attendais pas
Ce merveilleux cadeau tombé du ciel
Celui dont rêvent tous les papas

  Tu vois…

Tags : Johnny Hallyday, hommage à Johnny, « tu est mon plus beau Noël », Blog-Cabestany, Cabestany

Jacques nous rappelle TOUS à un peu plus de dignité. Macron compris. En écrivant à Blog-Cabestany.

6 décembre 2017

Le mail de Jacques à Cabestany

 » J’étais présent hier le 5 décembre devant le monument aux morts de Cabestany et une tramontane de pensées me venaient  à l’esprit :

Non, nous ne regrettons pas que des français aient débarqué il y a presque deux siècles sur les côtes d’Afrique du nord où il n’y avait nul état, nul pays, mais seulement des tribus disparates qui vivaient sous le joug de l’occupant turc,

Arabes et Français, ensemble, nous avons défriché au milieu des cailloux, planté, semé, construit des routes, des hôpitaux. Nous ne le regrettons pas.

Nous regrettons de ne pas avoir construit plus d ‘écoles mais comme chacun sait le colonisateur n’aime pas que le colonisé soit trop instruit. Oui, ça nous le regrettons. Et aussi de ne pas avoir donné davantage la parole aux populations qui étaient sur la terre de leur ancêtres. Ce n’était pas la démocratie telle que je la conçois à titre personnel.

Oui, nous regrettons cette guerre où il y a eu trop de morts des deux côtés. Des jeunes français du contingent ont payé de leur vie une illusion. Des jeunes algériens sont morts pour avoir leur patrie : comme nous, nous l’aurions sans doute fait à leur place.

Nous ne regrettons pas que les algériens nous aient incité à revenir en métropole. Chacun son pays. Ils avaient droit d’avoir leur pays. Nous le nôtre. Devenir les maitres dans leur pays. Nous l’être dans le nôtre.

Mais nous regrettons amèrement la manière dont ils l’ont fait. Pour tant de français installés là bas l’alternative n’aura été que la valise ou le cercueil. Que les algériens n’oublient pas que les souffrances n’ont pas été que de leur côté et que si des hommes de bonne volonté peuvent pardonner, oublier est plus difficile. Que les Algériens ne ramènent pas tout à eux.

Nous regrettons d’avoir mal reçu les quelques harkis qui ont réussi à s’échapper d’Algérie plutôt contre le gré de notre gouvernement de l’époque. Nous regrettons plus encore d’avoir abandonné tous les autres – des milliers et des milliers – de ces harkis sur les quais d’Algérie. Ils furent massacrés par leurs soi-disant frères qui n’ont nul raison de s’en glorifier. Ce sont peut être les auteurs de ces forfaits que nous avons ensuite mieux accueilli en France qu’on ne l’avait fait avec leurs victimes. Seule l’Histoire pourra juger.

Nous regrettons que le Président Macron nous abuse et nous présente une vision erronée, hypocrite, fallacieuse des événements algériens. Qu’il veuille réécrire l’histoire pour son seul avantage est un travers bien connu chez les politiques.  Ce serait bien plus grave si ses convictions profondes étaient que nous sommes coupables et redevables comme il l’a dit de manière imbécile et criminelle  lors de sa dernière visite en Algérie.

De sa part cela ne serait que de la duplicité coupable, inexcusable.

Monsieur Macron redressez la France, on vous y engage et on vous soutient mais pour ce qui est de commenter ce que NOUS, nous avons vécu, et pas VOUS, n’en faites pas trop !!!

Les français n’ont AUCUNE dette vis à vis des jeunes algériens qui vivent en France. Ils peuvent rester chez nous s’ils s’adaptent aux lois, us et coutumes de notre pays. S’ils considèrent que la France est leur pays et ne font pas passer religion ou appartenance en premier avant la République.  Ils peuvent aussi partir à leur guise et aller s’installer dans la patrie de leurs aieux, et construire un pays qui aurait bien besoin d’eux si vraiment ils préfèrent l’Algérie à la France. Ce qui est leur droit.

Tout comme notre droit est de défendre notre pays, protéger nos valeurs, préserver nos racines.

Monsieur Macron, ne nous trahissez pas, ne soyez pas un traitre à votre propre pays. Si vraiment vous l’aimez ?! Il y a des choses que l’on ne pourrait JAMAIS vous pardonner si vous franchissiez la ligne.

Quand à vous les algériens qui êtes en France et pourriez, du moins pour certains,  considérer que vous êtes chez vous, et que nous nous ne le serions plus, on vous demande juste un peu de dignité.

Ce sont vos parents qui ont viré les nôtres de votre pays. Ce sont vos parents qui ont viré les pieds noirs. Admettons que vos parents avaient raison et voulaient une patrie. Nous, on vous a pardonné. Et ce n’était pas facile. Que vous ne soyez pas là bas pour construire votre pays mais installés bien au chaud chez nous à nous réclamer des droits que vous n’avez pas ne ressemble en rien à de la dignité telle que nous la concevons. Plutôt même à de la provocation.

Alors s’il vous plait, n’en faites pas trop !!!!!

Et quant à ces Français dégoulinant de repentance, on préfèrent ne pas les qualifier «  »

Jacques

POSTMASTER : « c’est vous qui le dites ». Et notre premier devoir est de défendre votre Liberté d’expression. Merci Jacques pour ce mail que vous nous avez adressé hier mardi après midi. Nous en avons reçu d’autres. Pas aussi clairs et souvent bien plus enflammés d’où notre choix de mettre le vôtre en ligne. Saviez vous – on suppose que oui – que notre Président serait en Algérie aujourd’hui mercredi lorsque notre article sortirait. Et on peut supposer que vous aller aussi nous écrire à ce sujet aujourd’hui, demain, plus tard. 

 

Commémoration du 5 décembre à Cabestany !

5 décembre 2017

Malgré le froid, ceux qui ont l’habitude de venir chaque année étaient présents devant le monument aux morts de Cabestany ce matin à 11 h oo. Nous manquaient quand même certains de nos amis disparus. Une gerbe était déposée. Notre photographe n’était pas là mais on a récupéré deux photos prises le 5 décembre 2014.

Le 5 décembre est la Journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie (1952-1962)

Ce sont toutes les victimes de ces conflits, civiles ou militaires, et de tous les camps, auxquelles la journée du 5 décembre rend hommage, par l’application d’un décret de 2003.

Photo du 5 décembre 2014

le 5 décembre 2014

-o-

« Pharaon Macron Glyphosaton 1er, faites quelquechose ! » « Ou on repart pour un tour !!!!! » etc…. écrivent nos lecteurs à Blog-Cabestany !

28 novembre 2017

Le Pharaon Emmanuel GLYPHOSATON 1er (photomontage envoyé il y a quelques temps à Blog-Cabestany par un internaute en colère)

Nos lecteurs écrivent :

 » La reconduction de l’autorisation du Glyphosate est la victoire des lobbies qui commandent à nos dirigeants Européens. Une Europe en laquelle plus personne n’a confiance. Mais à qui la faute ? Ou  bien la France décide unilatéralement de prendre une décision sur son sol si notre Président a la réelle volonté de ne pas se coucher devant Bruxelles. Ou bien tout le monde aura compris qui commande, qui nous commande, où est le pouvoir et qui sont les hypocrites ! « 

 » Nicolas Hulot, on croit vraiment que vous essayez de faire au mieux, mais devant l’incurie de nos politiques,  mettez vous plutôt au canevas ! « . Un autre écrit : « vous seriez mieux au dehors de ce gouvernement que pieds et poings liés au dedans » . Etc…….. No comment

La rédaction de ce Blog  n’éprouve nul besoin d’en rajouter ! Vos propos sont largement suffisants et édifiants.

Nos lecteurs sont très en colère !

« NO COMMENT – SANS COMMENTAIRES » – « C’EST VOUS QUI LE DITES » – « NOS LECTEURS ONT LA PAROLE »

–oOo–

Nos amis écologistes de Trait-d’Union-Cabestany viennent de nous adresser le communiqué de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT (FNE) en date du lundi 27 novembre, et au format PDF. Juste un clic ci-dessous :

20171127_CP FNE_Glyphosate

Tags : Glyphosate – Occitanie – Pyrénées Orientales – Cabestany – les lecteurs ont la parole – Emmanuel Macron – Pharaon Macron Glyphosaton 1er – France Nature Environnement – préservons la santé de nos enfants – écologie – Trait-d’Union-Cabestany – No comment – Europe des lobbies – Bruxelles – sauvons la planète