1er avril 2022 : les chars soviétiques « libèrent » Cabestany !

1 avril 2022 by

COURRIER DES LECTEURS – ARTICLE DU A VOS CONTRIBUTIONS : sujet, photomontage –

Merci à Larissa pour ce photomontage qu’on aurait eu du mal à réaliser nous mêmes !

1er avril 2022 : les chars soviétiques « libèrent » Cabestany !

Par Alicia la Chipikaya

« Nitchevo sébié », ce matin, à l’aube, les chars soviétiques sont entrés à Cabestany et se sont rangés devant la « Ratusha » (Mairie).

Toutes les « okna » (fenêtres en Russe) ou « Windowsky » (en Ukrainien) arboraient des drapeaux rouges. Des jeunes filles lançaient des rondelles de chorizo en chantant «Kalinka ». Les Cabestanyencs en liesse ont accueilli les frères communistes, leurs libérateurs avec des grands cris de joie. Criant « Yura » (hourra en russe) et « krouta » (idem). Les soldats soviétiques ont distribué gracieusement à la population des rutabagas, salsifis, et surtout des noix pour faire le fameux ragoût local : les « bolas de Nicolas » (du nom d’un tsar bien connu, même s’il n’en avait – parait-il – qu’une !?). « Seriozna ! ».

A ceux qui leur offraient de l’eau à défaut de Vodka (embargo oblige), les soviétiques assoiffés ont demandé qu’on leur donne plutôt de l’Ethanol 85 pour se désaltérer. Et comme à chaque élection démocratique à Cabestany, les citoyens ont chanté l’Internationale. « Ti souma sahiol ! »

Les membres du Conseil Municipal (Cabesta-Douma-Caguadasky) devraient bien sur être conservés à leur poste. A l’exception d’une certaine conseillère qui se reconnaîtra. Une déviationniste, refuznik, qui a été surprise à un contrôle avec le livre interdit l’Archipel du Goulag d’Alexandre Soljenitsyne, qu’elle avait caché dans sa chapka en simili-Astrakan (du faux, quoi!). Pour se rééduquer, cette babouchka qu’on apprécie devra apprendre par cœur le dernier Cabes’infos en langue russe et chanter à la nouvelle Maison des Jeunes, devant les « Jeunesses Progressistes », tout le répertoire de Jean Ferrat en s’accompagnant à la balalaïka. Et sans faire une seule fausse note ! « Eta oujasna ! »

La photo de Staline sera installée à la place de celle de notre actuel Président qui avait pourtant révélé récemment qu’au Bistro il ne prenait que du caviar au petit déjeuner et portait pour dormir un pyjama façon Gilet Jaune. Un Président qui sera démocratiquement réélu dans quelques jours à Parisky, les sondages le créditant de 102% des voix comme dans toutes les démocraties à l’Est.

La municipalité a déclaré qu’il n’y aurait plus aucun chômeur à Cabestany et qu’il serait distribué des balais pour nettoyer les rues et des pelles et pioches pour refaire les trottoirs. Les racines qui déforment les chaussées seront récupérées pour les cantines scolaires. Pour ce qui est des faucilles et des marteaux on attend un container en provenance de Chine, envoyé par un autre grand démocrate qui a la faveur de plusieurs de nos candidats à la Présidentielles, qu’ils soient aussi bien de Droite ou de Gauche. « Dourak ! »

C’était un reportage de Blog-Cabestany qui va devoir changer de nom si la commune s’appelle bientôt Cabestanygrad-Navalny. Et par Saint Vladimirovitch, je suis partie au meilleur moment lors de la distribution des harengs saurs comme chaque 1er avril. « Oudatchi »

signé : Alicia la Chipikaya, qui s’excuse d’avoir écrit en phonétique les quelques expressions russes dans son texte mais va falloir vous habituer à parler le Poutinien ! « BOT ! »

-o-

« Fascisme Rouge, Menaces à l’Est, Progressisme à la mode communiste, atrocités en Ukraine ! » : les explications de Nicolas, le prof d’Histoire 

25 mars 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

« Fascisme Rouge, Menaces à l’Est, Progressisme à la mode communiste, atrocités en Ukraine ! » : les explications de Nicolas, le prof d’Histoire 

Nicolas, professeur d’Histoire en région parisienne, enseignant-chercheur, journaliste, écrivain, Consultant pour Blog-Cabestany, notre ami et membre du Cercle Gaulliste de Réflexion Politique et Sociale, fait référence à une conférence du Général de Gaulle datant de 1961, et concernant la Russie.

Nicolas écrit :

Cela fait un siècle que les Rouges veulent écraser et dominer l’Europe. En France, se donnant l’apparence d’un aspect débonnaire et souriant, les benêts ou les esprits pervers se réclamant du Communisme, défendent aveuglement cette doctrine mortifère qui aura tué cent millions d’humains au 20ème siècle. Les « gentils » Communistes justifient qu’on massacre encore des femmes et des enfants de nos jours pour cette idéologie relevant de la maladie mentale. Il ne reste heureusement – et malheureusement pour leurs habitants – que quelques rares villes françaises gérées par des communistes en 2022. Moins de 2% de nos 36 000 communes, et environ 0.6% de la population de notre pays. La banquise où sont retranchés les cocos, fond. Pas assez vite. La Démocratie y est plus qu’hasardeuse. Et on n’entend guère leurs élus critiquer ouvertement les exactions du boucher Russe en Ukraine. Ou alors c’est le service minimum. Mais on défend encore et toujours cette même idéologie à la veille d’une élection présidentielle. Car que l’on parle du Léninisme, du Trotskisme, du soviétisme Stalinien, Brejnevien, Maoïste ou d’une néo-gouvernance Poutinienne, il s’agit toujours de ce Fascisme Rouge, protéiforme. Et dans la bouche des français communistes, qui donnent à leur fanatisme le doux euphémisme de Progressisme, personne ne semble comprendre que ce qu’ils appellent le « grand soir » est en vérité l’extinction de la race humaine sous le feu nucléaire de ces dictateurs psychopathes. La disparition de toute vie sur terre pour des millions d’années. Avant le retour hypothétique de dinosaures radioactifs.

En 1961, le Général de Gaulle expliquait que ne pas résister ou s’opposer à l’impérialisme russe pourrait être la cause de biens des malheurs dans le futur. Nous y sommes et le communisme est la 5ème colonne qui gangrène notre pays et l’Occident !

Voir la vidéo suivante :

Le Rapport sur l’utilisation grandissante des pesticides que le gouvernement avait décidé de nous cacher » dit Gilles !

24 mars 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

Après de bonnes intentions au début de son quinquennat, un faible début de décisions allant dans le bon sens, notre dirigeant suprême a très vite revu sa copie sous la pression des industriels, des lobbies, de certains gros agriculteurs qui ne voient que par la culture intensive grâce à l’utilisation à profusion de produits dangereux pour notre santé. Le fric contre la survie des abeilles. Et vous voulez le réélire ? dit Gilles.

Un rapport caché est tombé entre les mains des associations de défense de l’environnement. Un rapport qui ne devait pas être connu du citoyen.

Le rapport en question :

Concert pour l’Ukraine en l’église de Cabestany !

21 mars 2022 by

Courrier des lecteurs

Information envoyée par plusieurs Cabestanyencs et Perpignanais. Vue sur le site – selon vos affirmations – de Madame Patricia Vedrenne (Facebook ?) . Également sur celui de Colette Appert. Et merci Rosette !

Selon l’image suivante :

Cabestany : Conseil Municipal le mardi 15 mars à 18 h 30

15 mars 2022 by

COURRIER DE LECTEURS

ALERTE A LA BÉTONISATION DES TERRES AGRICOLES ET DES ESPACES NATURELS DANS LES PYRENEES ORIENTALES

15 mars 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

BLOG-CABESTANY écrit :

Le communiqué suivant nous a été envoyé par l’un de nos lecteurs des Fenouillèdes (on nous lit là bas ?) qui milite dans une ou plusieurs Associations de Défense de l’Environnement de notre Département. Ce sympathique inconnu nous a demandé de le mettre en ligne sans beaucoup plus d’explications. On a quand même vérifié son authenticité. On espère que plusieurs de nos lecteurs seront moins surpris que nous qui n’avons guère de contacts avec ces Associations dont plusieurs nous étaient inconnues à ce jour. Mais on va se documenter. Pour nous le premier combat reste la Liberté d’Expression. Si, en plus, on parle de lutter contre la bétonisation, et de défendre l’Environnement, on se sent également impliqués. Dont acte !

COMMUNIQUE DE VIURE

Le texte suivant est signé par la coordination VIURE: ASPAHR, Alternatiba, Argelès nature environnement, Albères terres vivantes, ATTAC, Bien vivre en Vallespir, Bien vivre en Pyrenées catalanes,Citoyens pour le climat66, collectif antiogm66, Codal’Terre, Collectif El Brulls terres agricoles (CEBTA), la Confédération paysanne, EnCommun66, Greenpeace Narbonne, Groupe national de surveillance des arbres (GNSA), La terre c’est nos oignons, Le Pacte de transition, Solidaires66, association pour la Sauvegarde de l’environnement du Tech et des Albères (SETA), SOS NatureFenouillèdes

LE TEXTE DU COMMUNIQUE

A tous nos concitoyens du département,


Alors que les discours officiels appellent à stopper l’artificialisation des espaces naturels et agricoles en France ( Loi Climat et résilience, votée le 21 aout 2021 par l’Assemblée nationale),
nous constatons, au contraire, que celle-ci progresse très rapidement dans notre département.
Infrastructures routières ou portuaires, zones commerciales et d’activité économique, lotissements,
parcs éoliens et photovoltaïque se multiplient de manière inquiétante sur tout le territoire.


A Céret, le conseil départemental soutient « quoi qu’il en coûte  » (plus de 33 millions d’euros) et à
grand renfort de communication et de pression la construction d’un viaduc sur le Tech qui sera le
prétexte d’une urbanisation massive (plus 3000 habitants et près de 500 logements) et d’un vieux
projet mégalo de golf à 18 trous. Le tout sur des terres fertiles et dans un environnement encore
préservé.


A Montesquieu les Albères, 1200 habitants, on déplore un projet de 80 villas à flanc de
montagne et en bordure d’une zone Natura 2000 qui perturbera les espèces animales et le réseau
de veines hydrauliques, dans un contexte de sécheresse récurrente.


A Sorède, la mairie lance précipitamment une enquête publique afin de créer une ZAC sur 5
hectares de terres agricoles avec le soutien actif de la préfecture. Ce projet met en péril plusieurs
espèces nicheuses patrimoniales.Un autre projet veut imposer un « eco quartier » qui en fait détruira
des jardins familiaux existants.


A Argelès, la mairie envisage l’extension du port avec 250 anneaux supplémentaires, la
construction de 450 maisons sur une chênaie presque centenaire et déjà partiellement détruite,
une nouvelle ZAC ainsi que des opérations sur une zone humide. Ces aménagements sont
démesurés par rapport à la croissance démographique (+1300 habitants en 10 ans et 64% de
résidences secondaires).


A Port Vendres, la mairie encore une fois, envisage d’ouvrir à la construction tout un secteur
proche du rivage (les Tamarins et le pont de l’amour) en totale contradiction avec la loi Littoral.
A Villeneuve de la Raho, en pleine zone sèche, la municipalité autorise l’aménagement d’un golf
et à l’urbanisation des alentours.


A Thuir, une nouvelle zone commerciale super U a été construite sur un espace naturel, alors que la
ville comptait déjà 4 enseignes de supermarché.


Dans tout le Conflent, on ne compte plus les projets immobiliers sur les meilleures terres
agricoles de la plaine de Vinça, et tout autour de Prades comme à Codalet. Ces projets incluent
systématiquement des piscines individuelles qui font pression sur la nappe phréatique profonde.


En Cerdagne, l’étalement urbain menace le plateau et des zones Natura 2000 à des fins de
tourisme de masse. Plusieurs projets sont actuellement attaqués au tribunal par des associations
locales.

Dans les Fenouillèdes, des éoliennes industrielles sont déjà installées dans un parc naturel au
mépris de la faune aviaire, du patrimoine bâti, du paysager ainsi que du bien-être des habitants. Un projet de parc photovoltaïque de 15 ha sur un espace naturel a été freiné grâce aux nombreuses
oppositions, mais rien n’est définitivement acquis et le combat continue.

La plaine de Rivesaltes, déjà bien défigurée par de nombreux hangars d’activité, accueille bientôt
une nouvelle infrastructure Amazon que même les habitants du Gard n’ont pas voulue.
A cette urbanisation frénétique soutenue par certains élus et hauts fonctionnaires, s’ajoute le projet
de la future ligne TGV entre Montpellier et Perpignan, qui, pour gagner 1 heure de trajet, créera
une balafre supplémentaire dans l’un des paysages les plus beaux de France.
La liste n’est pas exhaustive. Partout, sur les bords de route, vous voyez chaque jour de nouveaux
panneaux publicitaires pour des programmes immobiliers inscrits dans des décors champêtres en
réalité voués à être détruits.


Tous ces projets sont l’objet de PLUi (Plan local d’urbanisation intercommunal). Il s’agit de
documents très complexes élaborés par quelques professionnels experts et validés par des élus sans
réelle connaissance technique. Ce manque de transparence et d’accessibilité empêche tout débat
de fond entre citoyens sur la pertinence des projets et soulève au final des résistances. D’autant
plus que les consultations citoyennes ne sont pas prises en compte.


Les espaces naturels et les terres agricoles destinés à la destruction sont pourtant très précieux.
Réservoirs de la biodiversité, ils garantissent nos futures ressources alimentaires. De plus,
l’urbanisation entraine de nouvelles consommations d’eau alors que cette ressource est
dramatiquement en baisse dans notre département qui entre dans sa deuxième année
consécutive de sécheresse. De nombreux villages ont subi des coupures d’eau.
La politique urbaine des Pyrénées Orientales est une frénésie de chantiers sur tout le territoire, inspirée par une idéologie passéiste qui ne correspond ni aux nouvelles conditions climatiques, ni aux aspirations des habitants.


C’est pourquoi nous, associations et collectifs du département, nous vous engageons, vous nos
concitoyens, à vous informer dans vos villages, à alerter et à rallier les groupes locaux qui
résistent à ces chantiers afin que nous constituions un mouvement d’ampleur départementale
et une force de propositions alternatives.


Nous vous enjoignons, vous les élus, à bien réfléchir à ce qui vous anime lorsque vous décidez
de bétonner. Quels intérêts économiques particuliers soutenez-vous? Quelle trace voulez-vous
laisser sur le paysage et dans la mémoire collective? Si certains d’entre vous ont déjà pris
conscience des évolutions sociétales et climatiques qui font que de plus en plus de citoyens
désirent être les acteurs de leur environnement proche, les autres devront l’être dans les
années à venir.


« Le territoire français est le patrimoine commun de la nation »
L 110 du code de l’urbanisme

-o-

le communiqué en PDF :


Lettre aux Français

10 mars 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

Le « prétendu » brouillon de lettre qui aurait été envoyé – sans doute par erreur – par l’Élysée à nos amis Corses. On a du mal à y croire. Et vous, y croyez vous ? Merci à Ange (de Bastia) du réseau social REZONET de nous informer. Mais on avait déjà trouvé cette lettre, et bien d’autres, déformées avec plus ou moins d’humour, sur Internet. Au point où nous en sommes…. une de plus une de moins !

cette caricature géniale, dont nous tenions à trouver l’auteur, est l’oeuvre – selon nos recherches – d’un caricaturiste non moins génial qui signe Stéphane Lemarchand. En bas de l’article vous trouverez le lien : caricature-photo.fr

Lettre aux Français…. et à TOUS les autres !

————————————————————

Chers Cons-Patriotes, bande de nazes,

Dans quelques jours vous avez intérêt à me réélire sinon ce sera la chaos. Il y a cinq ans, vous avez fait la connerie de m’élire Président de la République. Fallez pas ! Tant pis pour vous. Si vous saviez comme je vous méprise tous. C’est la dernière fois que vous vous déplacerez aux urnes car j’ai bien l’intention de me faire désigner Président à vie. Comme le Coréen, le Chinois, le Russe. Trump a raté son coup. Quel gros nul. Devenir Empereur ? J’y pense. Brigitte se verrait tellement en impératrice. NaboMacron ? Pourquoi pas.

Jamais un quinquennat n’aura été marqué par autant de scandales. J’espère que j’ai fait mieux dans ce domaine que Sarko le petit bras mais la justice est à ma botte.Alors que j’avais dit que je voulais moraliser la vie politique. Je vous ai bien eu. Combien de ministres ont du démissionner à cause des affaires ? Bayrou et tellement d’autres pas assez futés pour passer entre les mailles d’un filet pourtant plein de trous. Et Richard Ferrand, Laura Flessel, Rugy et son Homard Gate, Delevoye et je ne parle pas de ces innombrables autres affaires qui ont éclaboussé mon mandat. Des sous-doués. Mais tellement obéissants et serviles. J’allais oublié Benalla que j’ai envoyé quelque part avec son passeport diplomatique. Je ne me souviens même pas où je l’ai expédié.

Grâce à une majorité législative de bras cassés, lécheurs de pompes, illettrés et analphabètes, choisis pour n’être que des godillots, j’ai réussi à museler tous les contre pouvoirs, syndicats en tête. J’ai roulé dans la farine tous ces abrutis revêtus d’un gilet jaune avec des mots qu’ils ne comprenaient même pas. Sous mon quinquennat le Parlement n’aura pas servi davantage qu’en Corée du Nord ou au Vénézuela. Même Mélenchon qui était aux anges. J’ai transformé le Premier ministre en concierge, les ministres en techniciens des sols, une ministre de l’égalité des femmes, en dame-pipi ;

J’ai créé plein de comités pour y recaser mes amis, avec secrétaire, chauffeurs, billets d’avions, et notes de restaurant illimitées. Sur l’écologie j’ai même inventé un comité de citoyens tirés au sort dont je n’ai évidemment suivi aucune des propositions. Et j’ai recasé tellement de copains au Conseil d’Etat, au Conseil constitutionnel, à la Cour de Cassation, et dans les grandes entreprises.

J’ai endetté la France, mais il fallait bien enrichir les riches qui financent mes campagnes politiques. )’ai supprimé l’ISF des multimillionnaires et j’ai augmenté la CSG sur les salaires et les retraites des petites gens, ces médiocres. Jamais, il n’y aura eu autant de délocalisations mais les français peuvent tout acheter sur Amazon. J’ai vendu les bijoux de famille, comme ALSTOM. Villepin avait vendu les autoroutes au patronat français. A la finance chère à Hollande. Moi je les aurai vendu à la Chine. J’ai fait tout et son contraire dans tous les domaines. En matière de politique énergétique, j’ai aggravé le vieillissement du parc nucléaire et mettant la France dans une position de dépendance vis à vis de l’étranger. J’ai annulé le programme qui devait régler le problème des déchets nucléaires. |’ai multiplié les éoliennes tout en tenant un discours rassurant à tous les cul-terreux. J’ai encouragé le retour du glyphosate et des produits tueurs d’abeilles pour complaire aux industriels qui ont leur compte en banque au Panama ou au Costa-Rica.

J’ai diminué le budget des armées, je me suis couché à Notre Dame de Landes, mais je me suis bien défoulé car j’ai bien cassé la gueule à ces gilets jaunes pacifiques qui n’avaient pas à quitter leurs rond-points et leurs merguez. Je les ai bien massacrés. Puis j’ai réussi mon coup avec mes milices tout habillées de noir qui ont tout pété à l’Arc de Triomphe. J’ai tenu dans mes bras un trafiquant de drogue aux Antilles. |’ai été raconté en Algérie que nous avions commis des crimes contre l’humanité et jamais personne n’aura laissé entrer autant de migrants chez nous, venant se goberger dans un assistanat financé par ceux qui se lèvent tôt le matin pour aller travailler avec leur poubelle où ils mettent du fuel à 2. euros le litre.. Ces migrants apprendront à leurs enfants à détester la france et un jour comment virer les français de chez eux. Et pour moi la laïcité n’est qu’un prétexte pour humilier mes chers amis islamistes.

Le trafic de drogue a explosé un peu partout dans le pays. Les violences aussi . Jamais on a autant condamné des gens à des peines de prison qu’ils n’accompliront – heureusement – jamais faute des places de prison que j’avais promis de construire mais comme je n’ai rien fait .

En politique étrangère, j’ai rampé devant Trump, Poutine ou les Présidents de l’Algérie, du Mali et tellement d’autres. Mais ces français, fils, frères, maris, morts pour rien au Sahel me hantent quand même un peu la nuit. Et Brigitte dit que je gigote et que je l’empêche de dormir.

J‘ai fermé des milliers de lits d’hôpitaux, jamais fait la réforme que j’avais promise sur les EHPAD. La France est devenu le pays où on accouche dans le camion des pompiers en se prenant en selfie. C’est rigolo sur instagram. J’ai menti sur les masques, sur tout ce qui entoure les vaccins, et j’ai été obligé de décorer cette ministre de la santé tellement minable. Car j’avais réservé la breloque à mon copain ministre. Celui qui ne savait pas fermer sa braguette. Et ça aurait fait désordre.

Oui, je le reconnais mes chers con-patriotes, j’ai été tout et son contraire, tout en étant « en même temps » ! Je reconnais qu’il ne restera rien de mon bilan. Oui, afin de garantir ma réélection, j’ai sciemment enrichi les riches et appauvri les pauvres qui généralement s’abstiennent. J’ai flatté les bobos, méprisant les autres qui vivent dans la bouse de leur campagne.

En cinq ans, j’ai fait exploser toutes les oppositions. Mais regardez les tous, ces minables et grotesques politiques de droite ou de gauche qui viennent me manger dans la main tellement ils ont peur de perdre leur pitance. J’ai même réussi à donner vie à une marionnette infernale de ma création : Zemmour. Comme pour Pinnochio.

Voilà pourquoi, vous devrez, en traînant ou non les pieds, mais obligés de sourire, venir mettre un bulletin pour moi dans l’urne. Sinon vous serez fichés, repérés par la reconnaissance faciale, relégués dans vos campagnes. Et je ne vais quand même vous dire tout ce que je vous prépare pour bien vous emmerder.

Vive notre république bananière.

signé : illisible

Sources : pour la caricature :

https://caricature-photo.fr/

pour le texte, on sait juste qu’il provient de Corse envoyé, probablement sous pseudo, par un dénommé « Ange »

BLOG-CABESTANY : Merci chers lecteurs pour le matériel que vous nous envoyez : photos, dessins, textes, vidéos, MP3, et autres. Pour nous le contenu n’est pas l’essentiel. Il ne s’agit pas de polémiquer, de combattre ou défendre telle ou telle position morale, politique. Pour nous l’essentiel – et tant pis pour les esprits chagrins et constipés – c’est la LIBERTÉ D’EXPRESSION.

8 mars : « Journée Internationale du Droit des Femmes »

8 mars 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

Avec nos Juristes à Paris que nous ne remercierons jamais assez. Pour leur travail bénévole pour ce Blog, leurs conseils, leur soutien, leur implication. Pour l’énergie qu’elles dégagent pour des causes méritantes dans le cadre de leur profession. Un véritable engagement pour le Défense des Femmes. Pour leur exemple. Pour leur dévouement. On a tant besoin d’elles. On pense à elles. On les aime !

Le dernier article de Maxime Tandonnet

3 mars 2022 by

COURRIER DES LECTEURS – ILS NOUS AUTORISENT A LES REPRENDRE –

Daniel, François et les Jean-Pierre

Publié le3 mars 2022parmaximetandonnet

Qu’il y a-t-il de commun entre Daniel Cohn Bendit, le libertaire écologiste et anti-nucléaire, François Bayrou, le centriste démocrate-chrétien européiste, Jean-Pierre Chevènement, le souverainiste étatiste de gauche anti-maastrichien, et Jean-Pierre Raffarin, le libéral de droite chiraquien pro-chinois… Il est difficile de trouver un échantillon de personnalités politiques aussi éloignées les unes des autres. Pire: ils se haïssent. Qui ne se souvient de Bayrou humiliant férocement Cohn Bendit sur un plateau de télévision pour d’anciennes déclarations favorables à la pédophilie? Et les noms d’oiseau échangés entre Chevènement et Cohn Bendit (« maurrassien », « libéral-libertaire »)? Pourtant ils ont aujourd’hui en commun leur soutien à la réélection de M. Macron. Ce n’est sûrement pas pour son bilan, ni pour ses idées ni pour son programme (qui les connaît d’ailleurs?). Comment des personnalités d’horizons aussi radicalement différents pourraient-elles se projeter ensemble dans le même projet? En fait, nous sommes dans l’alliance du vide et du néant, à l’image de la politique contemporaine. Ces hommes de la même génération n’ont pas fait alliance sous la bannière d’une idée commune, mais ils se retrouvent dans l’allégeance à un homme. M. Chevènement, rallié à un président-candidat prônant une « souveraineté européenne », il fallait le faire… Ils manifestent le besoin d’un chef, d’un guide, d’un sauveur ou protecteur, d’une sorte de grand-père qui aurait l’âge de leur petit-fils. Leur logique n’est pas celle du choix politique mais de la courtisanerie. La proximité du pouvoir suprême – peu importe son contenu – les flatte, les caresse, les enivre. Opportunisme: si Mme Pécresse avait été bien placée dans les sondages, c’est à elle que M. Raffarin se serait rallié. Qu’en attendent-ils? Peut-être pas des postes de ministre (à leur âge) mais une reconnaissance, des invitations à dîner, des sms nocturnes sollicitant leur avis, des compliments et des flatteries. Ils ne pensent pas, ils ne réfléchissent pas, ils ne croient pas. Ils admirent, font allégeance, se soumettent… Et moi (qui ai connu un tout autre JPC), je trouve cela misérable.

MT

le lien vers le Blog de Maxime :

le lien vers celui de nos amis du Groupe Gaulliste de Sceaux

« Pour une Démocratie vertueuse, pour un quinquennat qui redonne confiance aux citoyens » : les 15 propositions d’Anticor pour la Présidentielle !

3 mars 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

Gersende, vous conseille d’adhérer à l’Association Anticor, qui à l’occasion de la Présidentielle fait des propositions pour une Démocratie vertueuse et pour redonner confiance aux citoyens !

« Pouvez vous demander à la Majorité Municipale [de Cabestany] d’avoir une position claire sur l’agression de l’Ukraine ! », demande Virginie à Blog-Cabestany

27 février 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

« Pouvez vous demander à la Majorité Municipale [de Cabestany] d’avoir une position claire sur l’agression de l’Ukraine ! », demande Virginie à Blog-Cabestany

Blog-Cabestany répond :

« Virginie », sans doute utilisez vous un pseudo ce qui est tout à fait votre droit. Par contre, à la lecture de votre adresse email (qui restera absolument confidentielle et que personne ne pourrait nous obliger à dévoiler), nous n’avons pas l’impression de déjà vous connaître. Mais quoi qu’il en soit, bienvenue à vous.

Virginie, vous nous demandez – ni plus ni moins – d’interpeller la Majorité Municipale. NOUS NE LE FERONS PAS ! Pour les raisons suivantes :

BLOG-CABESTANY ne fait pas partie des acteurs de la vie municipale. Nous n’avons pas cette légitimité qui ne s’acquière que dans les urnes. Même si nous soutenons l’opposition municipale, ou pour tout dire plutôt une partie. Mais ne nous égarons pas.

Nous ne voyons pas non plus de raison de pré-supposer qu’une partie de la Municipalité soutiendrait ce dictateur communiste et impérialiste à Moscou, un relent de la période d’avant la chute du Mur de Berlin. Certes, à Cabestany, nous avons connu, fréquenté, supporté, plusieurs de ces nostalgiques de l’invasion russe à Budapest en 56, et on vous épargnera les autres agressions de l’URSS. Ces défenseurs du Mur de la honte à Berlin, nos voisins, parfois nos amis (choisit on ses amis ?), paraissant de bonne foi . Qui voulaient nous convertir à leur idéologie mortifère. Qui ont dirigé la Mairie pendant 40 ans. Sauf que nous, nous ne faisons pas de la politique politicienne. Et nous aurions du mal à imaginer aujourd’hui que d’autres Français puissent approuver le martyr de ce pauvre peuple d’Ukraine.

Enfin Virginie, nous nous méfions des provocations – qui en plus des intimidations et menaces – sont notre lot commun. Si vous saviez ?

Par contre, en suivant l’avis de certains de nos rédacteurs qui sont ou furent des journalistes de métier, et selon notre assistance juridique, rien ne nous empêche de mettre en ligne votre mail, au nom de la Liberté d’Expression. En toute neutralité et sans arrière-pensée. Mais cela ne doit pas être assimilé de notre part à un procès d’intention. Un procès « Stalinien » souffle Alicia dans notre dos ! Nous n’avons pas le cœur à faire de l’humour en ces moments tragiques.

Pour répondre à nos autres fidèles lecteurs qui nous inondent de mails ou commentaires – de façon fort sympathique et parfois de loin – nous n’avons pas l’intention de sur-commenter ce que vous voyez en direct dans vos médias sur cette tragédie. Et en arrivons à déplorer l’explosion de la fréquentation de notre Blog dont nous passerions bien en des circonstances plus apaisées.

Et bien évidemment nous n’avons que mépris pour les politiques, quel que soit leur bord, quand bien même ils pencheraient à droite, qui eurent jadis des responsabilités, en ont peut être encore, ou même sont candidats à la Présidentielle, et qui oseraient justifier les crimes de la Russie. Dont nous respectons le peuple à défaut de ses dirigeants. Les personnes de notre camp, à Cabestany, condamnent sans ambages cette agression d’un pays souverain. Que rien ne peut justifier. Et leur position est on ne peut plus claire et sans ambiguïté !!!!!!

Par contre, nous sommes surs et certains que plusieurs personnes de la Majorité Municipale à Cabestany liront cet article. Si par l’intermédiaire de Colette Appert – la seule à pouvoir en authentifier la source – la Mairie avait un message à passer, nous sommes disposés bien évidemment à le relayer. Mais nous n’avons pas d’injonction à donner à qui que ce fut et nous en garderons bien.

Continuez à nous lire chère « Virginie » et sans pour autant vous garantir de vous remettre en ligne nous aurons toujours du plaisir à vous lire. Cordialement.

Et nous réitérons notre soutien à ce peuple frère massacré par des bouchers qui ont comme ennemi la Démocratie !

Bon dimanche à tous !

Postmaster

« Soutien au courageux peuple ukrainien »

26 février 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

SANS COMMENTAIRES

« Est on revenu au régime de Vichy et à l’époque de la collaboration, lorsqu’on entend un pseudo gauliste à savoir Fillon défendre Poutine ? » demande Paul

24 février 2022 by

COURRIER DE LECTEURS

Paul, l’un de nos fidèles lecteurs qui assume courageusement sa Droite Républicaine, ses convictions, ses engagements, nous écrit avec tristesse son ressentiment contre ceux qui trahissent, qu’on le veuille ou non, leur camp : son camp. A savoir François Fillon pour lequel il a tant dépensé d’énergie pour sa campagne en 2017. Au point de s’en vouloir à lui même. Et de nous prendre à témoin au sujet de propos qu’on a vu, comme lui, sur Internet. Sans en connaitre nous mêmes le contexte.

« Est on revenu au régime de Vichy et à l’époque de la collaboration, lorsqu’on entend un pseudo gauliste à savoir Fillon défendre Poutine ? » demande t’il en nous envoyant ce commentaire à Blog-Cabestany

BLOG-CABESTANY lui répond : L’heure nous parait trop grave pour avoir envie de polémiquer. Mais « on peut se tromper sur les gens » nous écrivent plusieurs de nos lecteurs. L’un se demandant même si cet ancien candidat à la présidentielle irait jusqu’au bout pour défendre son pays… contre la Russie et ses propres intérêts financiers ». Une affirmation gratuite que nous reprenons pas à notre compte. Mais chacun a le droit d’avoir un avis. Car cela ne relève que de la Liberté d’expression de chacun. Un autre y voit une attaque contre la candidate de son camp à l’élection prochaine. Si on en était vraiment là ! Pour ce qui est de discuter de la campagne électorale en cours, il nous semble qu’il existe des choses bien plus graves devant lesquelles nous sommes impuissants. Cette campagne a t’elle même encore un sens au moment où j’écris ces lignes. Alors laissons aux uns et aux autre, parmi nos politiques, la responsabilité de leurs déclarations. Que nous n’avons ni les uns ni les autres aucune envie de commenter !!! Et comme vous tous, nous sommes juste très inquiets. Alicia

« Conseil Constitutionnel : des nominations bananières ! », écrit Régis de Castelnau dans son Blog : Vu du Droit

19 février 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

Régis de Castelnau écrit sur son Blog un article dont nous reproduisons, à votre demande, la première partie sans en changer une virgule et sans le commenter, selon notre éthique. Pour lire la seconde partie de cet article vous devrez aller sur le blog de l’auteur dont nous vous donnons le lien. Bonne lecture !

Régis de Castelnau écrit :

– Le Conseil constitutionnel est une des quatre cours suprêmes existant dans notre pays. Nous avons explicité dans ces colonnes ses dérives par rapport au rôle initial que prévoyait la constitution du 4 octobre 1958 et qui en ont fait le garde-chiourme du pouvoir législatif au service, à la fois de l’exécutif, et de l’idéologie du gauchisme culturel. Le moins que l’on puisse dire c’est que le système Macron et ses pulsions liberticides, n’ont pas eu à se plaindre du comportement de l’instance présidée par Laurent Fabius, flanqué d’Alain Juppé, qui a à peu près tout avalisé.

Un fonctionnement de république bananière

Le Conseil est constitué de neuf membres nommés pour un mandat de neuf ans. Il est renouvelé par tiers tous les trois ans, les nominations relevant du Président de la République, du Président de l’Assemblée nationale, et du président du Sénat. On vient d’apprendre le nom des personnalités choisies pour cette échéance, et le moins que l’on puisse dire est que la farce continue. S’il n’y a pas grand-chose à dire sur la nomination par Gérard Larcher du conseiller d’État François Seners, celle de Jacqueline Gourault ministricule du gouvernement Castex, et de Véronique Malbec actuelle directrice de cabinet du Garde des Sceaux, renvoient au fonctionnement en forme de république bananière du système Macron. On ne s’étendra pas sur Madame Gourault, ancienne professeur d’histoire-géographie, choisie par Emmanuel Macron en récompense de sa proximité avec François Bayrou, de sa transparente carrière sénatoriale, et de son inconsistance ministérielle. On sait la désinvolture avec laquelle le président de la République traite les institutions.

Celle de la magistrate Véronique Malbec est plus intéressante en ce qu’elle révèle l’absence totale de vergogne des membres essentiels de la Macronie, surtout s’ils sont d’origine socialiste. Richard Ferrand a eu des soucis judiciaires qui lui ont barré la route du premier gouvernement Philippe. La justice a cependant été aux petits soins pour lui, et il va ainsi tranquillement terminer son mandat de quatrième personnage de l’État à la présidence de l’Assemblée. Madame Malbec, même si elle n’est pas la seule, a fort probablement joué un rôle important dans la mise à l’abri de Richard Ferrand.

Qu’est-ce que « l’affaire Ferrand »

Quelques jours après l’élection d’Emmanuel Macron, les ennuis commencèrent pour l’entourage du nouveau Président. Après avoir été l’instrument du déclenchement de l’opération organisée contre François Fillon, le Canard enchaîné voulut rapidement restaurer une impartialité mise à mal par l’accusation d’avoir été l’un des auteurs de l’assassinat médiatico-judiciaire de François Fillon. Il le fit en mettant en cause un député socialiste apostat, soutien de première ligne d’Emmanuel Macron, en la personne de Ferrand. Et en fournissant quelques informations désagréables, concernant de petites opérations immobilières très fructueuses à base de mélange des casquettes et de népotisme. Il faut dire que le député breton constituait également une cible intéressante, dans la mesure où, comme beaucoup d’autres, il s’était imprudemment lancé dans les cours de morale en promettant qu’avec LREM, en matière de probité, on allait voir ce qu’on allait voir. Dans un tweet martial à la saveur rétrospective le 23 février 2017, Ferrand qui avait embauché son fils comme attaché parlementaire avait lancé : « Nous veillerons à ce que nos candidats aux législatives n’aient pas de conflits d’intérêts, et n’embauchent pas de membres de leur famille ». Les révélations des médias firent apparaître un personnage assez caractéristique de ceux pour qui la politique est un métier comme un autre, mais qui a le mérite de générer plein de petits à-côtés qui améliorent très nettement l’ordinaire si l’on sait s’y prendre et si l’on compte sur l’impunité.

Pour lire la suite de cet article édifiant nous vous en donnons le lien : https://www.vududroit.com/2022/02/conseil-constitutionnel-des-nominations-bananieres/

« Valérie Pécresse n’est pas coupable… » écrit Philippe Bilger sur son Blog le lundi 14 février 2022

14 février 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

De tous les commentateurs, journalistes, polémistes, décideurs, politiques de tous bords, ou simples citoyens ayant les yeux grand ouverts sur notre temps, Philippe Bilger, de l’avis de tous, est celui qui le mieux aura fait la synthèse, ce matin, sur l’un des épisodes de cette campagne pour les Présidentielles. Mais nous ne ferons pas de surcommentaire sur un texte qui se suffit largement à lui même et dépeint une situation comme personne ne pourrait mieux le faire que lui. Alors lisez son article sur notre blog ou sur le sien. Bonne lecture !

Philippe Bilger sur son Blog « Justice au Singulier » écrit :

Valérie Pécresse n’est pas coupable…

Depuis hier, je ne cesse de ressentir ma différence d’avec ceux qui accablent Valérie Pécresse (VP) à la suite de son discours médiocre au meeting du Zénith – abusant des formules « téléphonées » et de surcroît haché par de multiples et intempestives interruptions militantes : pour ma part, je l’exonère d’une grande part de responsabilité dans ce que certains dans son camp ont qualifié de « naufrage » (BFM TV).

Une équipe qu’on nous vante comme expérimentée ne projette pas une candidate dont l’oralité publique et l’éloquence n’ont jamais été le fort devant 7 000 personnes, selon des modalités qui ne pouvaient aboutir qu’à un fiasco. On a le droit d’être intelligent et lucide. Ce n’était pas rendre service à VP que de la laisser aller inéluctablement vers un échec. N’être pas « une oratrice » n’est pas grave si on ne vous contraint pas à faire croire qu’on l’est et à endosser une posture tribunitienne aussi éloignée de vous que possible. VP a raison : « si vous voulez des orateurs, il y en a plein dans la campagne » (Femme actuelle) mais il est aberrant qu’on l’ait envoyée délibérément dans un piège politique, technique et intellectuel.

Il est clair que mon adhésion renouvelée à sa cause a souffert le martyre face à ce qu’elle n’a pas su dire, à ce qu’elle a mal dit, avec un insupportable hiatus entre un fond qui se voulait d’autorité et de volontarisme et une tonalité de voix qui, pour cet exercice, laissait gravement à désirer.

Je n’ai cessé de mettre l’accent sur le fait que pour VP, le problème résidait dans la forme, dans l’expression d’un verbe qui ne devenait convaincant que dans le partage citoyen, dans l’empathie médiatique. Une parole « en chambre » en quelque sorte. Pour pratiquement tous les autres candidats, cette difficulté n’existe pas. On n’est pas conduit à se détourner de la substance de leurs propos à cause de l’agacement face à leur formulation.

Il n’aurait pas fallu faire passer ce dimanche à VP et à ceux qui contre vents et marées continuent à penser que sa vision d’une droite à la fois ferme, opératoire et républicaine, aux antipodes de la pratique d’Emmanuel Macron, est la seule qui mérite d’être défendue, avec la possibilité d’une victoire au second tour.

Quel terrible manque, d’ailleurs, dans ce discours du 13 février, que l’absence de dénonciation du péché le plus grave du macronisme, une manière de présider qui a poussé à son comble la monarchie régalienne en faisant fi, même à deux mois de l’issue capitale, des règles de bienséance démocratique, attitude que VP pourfend ailleurs à juste titre.

2f4a890da4391dafd066381955afd9a9d26825a2

À la décharge de Valérie Pécresse, on peut faire valoir un certain nombre d’arguments.

D’abord ne pas lui imputer de reprendre le vocabulaire d’Eric Zemmour (le grand remplacement) alors que, si elle l’a fait, c’était pour stigmatiser ces notions et leur extrémisme. Quel dommage qu’elle n’en ait pas profité pour répliquer à la charge d’EZ selon laquelle elle ne serait pas de droite (BFM TV) ! Tant de lacunes, tant de faiblesses dans son argumentation : plus qu’irritant !

Ensuite ce n’est pas de la faute de VP si elle a gagné lors du Congrès, tout simplement parce que cette manière de débattre moins impérieuse que de bon aloi lui convenait mieux. J’ai l’impression qu’on lui reproche rétrospectivement une victoire dont elle n’aurait pas été digne.

De surcroît, peut-on faire l’impasse sur les étranges et inquiétants atermoiements de Nicolas Sarkozy qui veut bien donner des conseils mais apparemment ne pas apporter explicitement son soutien ! En tant que citoyen conscient de ce que l’ancien président pourrait et devrait offrir à la candidate choisie par son camp en matière de légitimité et de crédibilité, je suis troublé, pour ne pas dire plus, par les bruits émanant des coulisses du pouvoir : tractations entre Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron, recommandations de Christine Lagarde comme Premier ministre (aux oubliettes l’arbitrage Tapie !), toute une vie officieuse dans les marges de la transparence républicaine. Il y a des éléments qui nous sont cachés et dont on peut estimer qu’ils créent à notre détriment un déficit démocratique.

Enfin ces personnalités, de Christian Estrosi à Eric Woerth et d’autres moins connues profitant de leur migration pour se faire mieux identifier, qui ont rejoint Emmanuel Macron après avoir combattu vigoureusement sa politique, en effaçant ce que son mandat avait de blâmable notamment sur le plan régalien… J’ose espérer que toutes les motivations de ces transfuges ne sont pas putrides mais on ne peut tout de même pas béer d’admiration face à ces opportunismes persuadés d’aller au secours de la victoire. Et ce n’est pas l’impayable Christophe Castaner qui nous convaincra du contraire !

Cela fait beaucoup de pierres jetées dans le jardin de VP mais rien n’est perdu, en tout cas pas l’honneur.

Il est essentiel de ne demander à notre candidate que ce qu’elle peut donner. Elle a des qualités, des faiblesses émouvantes qui sont des chances. Ceux qui la méprisent, la traitent de haut ont bien tort : je ne le ferai jamais même si je trouve souvent sa dialectique maladroite, ou son autocélébration artificielle.

Il faut vite qu’elle retrouve son second souffle.

En tirant les leçons de ce qu’elle ne sait pas faire ni être.

J’ai été « Gilet Jaune » […] mais plutôt que le convoi de la Liberté mon prochain acte citoyen se passera dans l’urne électorale. Et ce sera : TOUT SAUF MACRON, écrit Sylvie !

12 février 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

J’ai été « Gilet Jaune » […] mais plutôt que le convoi de la Liberté mon prochain acte citoyen se passera dans l’urne électorale. et ce sera : TOUT SAUF MACRON, écrit Sylvie !

Sylvie écrit :

 » Aide-soignante qui n’arrive pas à finir le mois j’ai été une gilet jaune . J’ai même emmener mas gosses sur les rond points. Le père ça fait longtemps qu’il s’est barrer avec une autre pétasse et ne paye jamais sa pension alimentaire. Mais tout le monde s’en fout. J’y ai cru. Macron a fait des grands discours mais n’a rien fait pour nous. Ses copains sont les riches la finance et nous on est les gueux ceux qui ne sont rien. Et on en a marre. Ca ne peut plus duré. Mais cette expédition du convoi de la liberté avec les antivax, les anti tout lorsque qu’on voit crevés les malades à l’hosto de cette saloperie de virus c’est pas pour moi. Car Macron a tué ll’hopital les epad tout ce qu’il a toucher. On va finir a la rue. pendant que ces copins se gave. une calamitée; Mon prochain actde de citoyenne résistante pour notre survie notre dignité ce sera dans l’urne. Je ne direz pas pour qui je vais voté c’est mon jardin secret mais mon combat ce sera : TOUT SAUF MACRON ».

BLOG-CABESTANY : des paroles qui ne manquent pas de sens, chère Sylvie ! Vous nous avez manqué, mais on a bien du plaisir à vous lire de nouveau alors qu’hélas, depuis la dernière fois où vous étiez tellement en colère, rien n’a vraiment changé. Sauf peut être en pire ! Comment vous donner tort ?

Cabestany : l’hypocrisie communiste municipale dans la France des « Jours Malheureux », écrit Maurice

11 février 2022 by

COURRIER DE LECTEURS

les Tribunes de l’opposition dans le Cabes’infos de février 2022

Cabestany : l’hypocrisie communiste municipale dans la France des « Jours Malheureux », écrit Maurice

Maurice est le mari de notre amie Rosette que beaucoup connaissent. Rosette a même une page Facebook. Le lien : https://www.facebook.com/profile.php?id=100010601130172

Maurice écrit à Blog-Cabestany via un commentaire laissé sur notre site :

« Chère Alicia je m’étrangle quand je reçois le Cabes’infos. On croit avoir connu le pire et on est toujours étonné de voir  que le plusse pire est au contraire devant nous avec ces communistes qui OSENT comme à Paris nous parler de le France des Jours Heureux lorsqu’on subit leur incompétence, leurs boniments de charlatans à Cabestany. Déjà qu’à Paris on subit le joug d’un semi-dictateur qui maintenant va chercher ses ordres chez le successeur de Staline. Pour se faire élire à vie peut être ? Et quelle tristesse de voir ces jeux chinois avec de la neige artificielle avec de l’eau venant de plus de 80 kilometres rapportée et lorsqu’on sait qu’on a viré des centaines de paysan pour mettre sur leurs terres des panneaux solaires et dire que c’est ça l’écologie. Le Communisme est vraiment la chose la plus nauséabonde qui existe et de Pékin à Cabestany c’est la même chose. Quelle hypocrisie de voir les communistes à Cabestany se lamenter des augmentations de l ‘énergie, des carburants lorsqu’ils ont le culot de nous augmenter les impôts de 10% pour ne rien faire. Des trottoirs défoncés, des souches d’arbre sous les chaussées, une ville triste, sale, comme dans la banlieue de Moscou. Heureusement il semble en lisant la Pravda Cabestanyenque qu’il y a des gens qui ne se résignent pas dans l’opposition en particulier quand on lit ce qu’écrit Madame Appert. Une petite consolation dans ce Cabestany des Jours Malheureux. Le communisme c’est « donnes moi ta montre, je te donnerai l’heure ! ». On nous prend vraiment pour des imbéciles. Mais comme on l’entend dans les rues de notre misérable ville : « Si c’est Marine on deuxième tour on votera Macron ». 40 ans d’incompétence, d’inefficacité, de tromperie à Cabestany. Et on est partis pour 10 ans de malheur avec ce président qui tond les pauvres pour donner aux riches et soutenu par les communistes. Pauvre de nous !

-o-

Alicia de Blog-Cabestany répond à Maurice : le principal pour nous est que vous puissiez vous exprimer. Ce que vous ne pourriez pas faire à Moscou, Pékin ou Hong Kong. Tant que la Liberté d’Expression est encore à flot dans notre pays malgré les coups de boutoir de la Macronie pour nous faire tous taire. L’avenir pourrait bien être celui des jours malheureux quel que soit le vainqueur de cette élection minée par le virus chinois qui a déjà faussé les élections municipales. En espérant que la Mairie pour boucher les trous ne va pas encore nous extorquer un peu plus d’argent. Là est bien en effet le scandale mais les Cabestanyencs (comme la plupart des français) sont aveugles et masochistes. Plus on leur fait mal et plus ils en redemandent.

-o-

Le Collectif de Blog-Cabestany écrit : A celle, dont il faut reconnaitre qu’elle fait le job, à celle qui reste fidèle à ses engagements, à celle qui ne faiblit pas et réussit à ne pas nous décevoir, à celle qui nous donne la preuve tous les jours de son honnêteté et de sa crédibilité, nous disons :

« Merci Colette »

« Parce que nous n’avons qu’une planète », dit Gwalarne

8 février 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

le lien à suivre :

https://oneoceansummit.fr/

« La France en perdition sur sa souveraineté alimentaire ! La ratatouille ne serait plus vraiment française », nous écrit cet agriculteur de chez nous !

4 février 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

« La France en perdition sur sa souveraineté alimentaire ! La ratatouille ne serait plus vraiment française », explique Henri, agriculteur dans les P.O.

Henri, agriculteur, syndicaliste, nous sensibilise à quelques semaines de l’élection Présidentielle :

On parle sans cesse, dit Henri, de nos usines délocalisées par ce pouvoir incompétent. Une réalité. Mais on parle moins de notre perte de souveraineté alimentaire. Est ce que l’obligation dans les cantines – qui sera ou non respectée – d’indiquer que les poulets qui seront servis à nos enfants viennent du Brésil plutôt que du Canada, va changer les choses.

Et bravo pour ce « train des primeurs » qui emporte des fruits et légumes locaux à Paris pour les « bobos » pendant que les consommateurs de Perpignan doivent consommer les produits espagnols et marocains !? Mais le niveau de vie de ces « bobos » à Paris leur permet d’acheter sans regarder les prix, le profit allant aux intermédiaires. Et ils revoteront Macron comme en 2017 !

Selon le Haut Commissariat au Plan et d’après les données de la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects datant de septembre 2021, notre pays est obligé d’importer massivement des denrées alimentaires.

Entre autres, les oignons, les courgettes, les poivrons, les aubergines et les tomates, de quoi se faire une ratatouille avec des produits qui n’ont pas poussé en France, ni même dans l’Union Européenne. Merci à nos chers dirigeants qui vont se représenter en parlant de leur fabuleux bilan !

Pour la baguette, si elle augmente c’est à cause des problèmes climatiques qui ont touché l’Ukraine et sa production de blé. Bientôt il faudra faire attention en mangeant du pain pour ne pas croquer sur un fragment d’obus russe.

Consommez français, ce qui ne vous empêchera pas de vous intoxiquer au glyphosate et aux O.G.M. !!!!

Merci à vous si vous diffusez mon mail. Cordialement. Henri

BLOG-CABESTANY : Merci Henri. Continuez à nous écrire. Quant au bilan Macron il suffit de relire cet ouvrage de deux journalistes que nous aimons bien et dont le titre est « Le traitre et le néant ». Tout est dit !

Aujourd’hui 2 février 2022, nous sommes solidaires de la Police Nationale !!! écrivons nous.

2 février 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

pour suivre le débat du syndicat Alliance suivre ce lien :

https://www.alliancepn.tv/

« Arrêtez le bla-bla ! Les chiffres démontrent que l’immigration dite incontrôlée est en réalité encouragée par Macron et l’Europe ! » écrit Denis

22 janvier 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

Denis, c’est vous qui le dites ! Mais nous n’écrirons pas que vous avez tort !

Selon nos accords, nous ne ferons aucun commentaire ou surcommentaire – aujourd’hui – concernant l’article que vous nous conseillez aimablement, cher Denis, lecteur fidèle de Blog-Cabestany. Un article de notre ami Maxime Tandonnet, que plusieurs lecteurs nous ont signalé. Merci à eux. Mais nous sommes des abonnés de longue date de son blog, communiquons avec lui, et avons son autorisation pour le reprendre et le mettre en ligne. Merci quand même de nous lire et de nous signaler vos lectures, de bonnes lectures !

Lecture: Immigration, idéologie et souci de la vérité, Michèle Tribalat, L’Artilleur 2022

Publié le 22 janvier 2022 par maximetandonnet

Madame Michèle Tribalat, démographe, a écrit un livre courageux et lucide sur le sujet des statistiques de l’immigration et de l’asile. Il commence par une citation de Jean François Revel: « L’idéologue désire non point connaître la vérité mais protéger son système de croyance et abolir spirituellement faute de mieux, tous ceux qui ne croient pas comme lui. L’idéologie repose sur une communion dans le mensonge, impliquant l’ostracisme automatique de quiconque refuse de la partager [Il peut] non seulement négliger par paresse les connaissances dont il dispose, mais les abolir de propos délibéré lorsqu’elles contrarient la thèse qu’il veut accréditer. »

Mme Tribalat souligne que dans la France actuelle, une infime poignée de démographes emblématiques a la prétention de détenir la vérité scientifique sur le sujet de l’immigration. Ils sont considérés par l’ensemble des médias et de la presse comme les détenteurs de la connaissance et du savoir en la matière. Or, leur démarche est infiniment plus imprégnée d’idéologie que de réelle maîtrise scientifique du sujet. Les phénomènes migratoires sont à leurs yeux la source bienfaitrice de progrès de l’humanité. En tant qu’idéologues, ils ont substitué le dogme de l’immigration à celui de la lutte des classes comme moteur de l’histoire. Leur démarche permanente consiste à habiller cette croyance en prétentions de nature scientifique. A travers la manipulation des statistiques souvent opaques, ils n’ont de cesse que de minimiser à outrance les flux de populations. Toute prise de position visant à discuter leur dogme est diabolisée en tant qu’à la fois obscurantiste et raciste. Leur « autorité morale » qu’ils tiennent de positions prestigieuses dans les institutions s’impose partout au niveau des relais d’opinion.

Michèle Tribalat multiplie tout au long de son ouvrage les exemples de manipulation. Ainsi, ils utilisent la notion de « solde migratoire » (les entrées moins les sorties) pour donner le sentiment que l’immigration est un phénomène marginal en France (solde migratoire supposé de 58 000 personnes par an). Or, si le nombre des entrées est connu notamment par la délivrance des titres de séjour (271 675 premiers titres de séjour délivrés en 2021 et 121 554 demandeurs d’asile), celui des sorties est absolument impossible à évaluer. La notion de solde migratoire qu’ils mettent en avant pour minimiser l’importance des flux est ainsi largement illusoire. L’auteur s’attarde sur l’histoire de l’accueil en France de l’ouvrage de Stephen Smith, la ruée vers l’Europe, liée à l’explosion démographique du continent africain au XXIème siècle. D’abord accueilli avec intérêt par la presse française, il fut mis à l’index et diabolisé en vertu d’une « vérité scientifique » proclamée par ces mêmes savants, sur des fondements contestables (la simple projection linéaire, considérée comme un paramètre inéluctable, des tendances observées jusqu’à présent). Or, souligne Mme Tribalat, il est quasiment impossible de développer une politique publique cohérente de maîtrise de l’immigration et d’intégration des populations issues de l’immigration dans un tel climat de déni des réalités.

Maxime Tandonnet

« Je suis Charlie »

9 janvier 2022 by

Courrier des lecteurs

Alicia écrit pour Blog-Cabestany :

Rassurez vous chers lecteurs, 7 années après, nous sommes toujours « Charlie ». D’autres pour des raisons électorales ont vite renié leurs engagements, ont tourné le dos à la « Liberté d’Expression », ont préféré les petits accommodements, les petites compromissions, les arrangements politiciens. Les chiffres actuels des sondages politiques en sont la démonstration. On ne refera pas le monde. On ne refera pas la classe politique. Mais le citoyen lui peut changer les choses s’il cesse – enfin – d’accorder sa confiance à qui ne la mérite pas ; s’il se décide à ouvrir les yeux. Courage ! Et bon dimanche.

Ce que sera encore Blog-Cabestany en 2022 !

3 janvier 2022 by

COURRIER DES LECTEURS

Moins de 5% des échanges avec nos lecteurs se font au travers des commentaires que vous laissez en bas de nos articles. Avec votre nom, ou un pseudo. Tous vos écrits sont filtrés par nos modérateurs. Et parfois mis en ligne mais seulement avec votre accord.

Alors que le nombre d’articles mis en ligne par nos rédacteurs diminue progressivement, largement plus de 90% des échanges entre nos lecteurs et notre équipe se font désormais en dehors du Blog : uniquement par mails. De façon confidentielle. Seuls, celui qui nous écrit et celui qui réceptionne votre mail sont au courant de vos propos. Seul celui à qui nous répondons sait ce que nous voulions lui dire. Une fois vous avoir répondu nous effacerons votre message, notre réponse, votre adresse e-mail. Rien ne subsiste sur nos disques durs, dans les mémoires de nos appareils, sur le Cloud ou ailleurs.

Nous ne tenons aucun fichier !

Parce que pour trouver de l’info vous n’avez pas besoin de nous, nous écrivons moins. Mais vous appréciez de plus en plus de pouvoir confier vos états d’âme, vos convictions, réflexions, et vous aimez que l’on vous réponde. Vous aimez échanger. Vous êtes au bon endroit !

Grace à vous, nous sommes informés de ce l’on voudrait nous cacher à Cabestany, ou dans les PO. Car la propagande, rien qu’à Cabestany est de plus en plus perverse et mensongère. Mais vous pouvez ainsi nous dénoncer des abus, des injustices, des situations qui vous révoltent. Ou parfois juste nous demander – éventuellement – un conseil. Ou de faire une recherche spécifique sur Internet. Ou vous donner un contact avec une personne susceptible de vous aider, si c’est dans le domaine du possible.

Alors en 2022, même si vous le souhaitiez, il n’y aura toujours pas d’échanges par S.M.S. Cela voudrait dire que des numéros de téléphone circulent. Les vôtres, les nôtres. Nous nous en tiendrons toujours uniquement aux mails.

Que Blog-Cabestany devienne un forum ou un réseau social n’est pas non plus envisagé. Il n’est pas question de laisser trainer des écrits en ligne que vous pourriez un jour regretter. Que nous pourrions regretter. Qui pourraient donner lieu à des polémiques, voire des poursuites. Vous avez à votre disposition tellement d’autres sites pour mettre en ligne ce que vous souhaitez dire de manière parfois incongrue, sur Facebook, Twitter, Instagram, ou autre… Mais pas chez nous.

Notre Blog existe pour défendre la Liberté d’Expression. Mais il respecte – si tel est votre souhait – votre confidentialité, votre identité, et le principe de protection des données : et ce de façon on ne peut plus stricte et légale. Vous pouvez nous faire confiance !

Vous pouvez nous adresser comme en 2021, et dans les mêmes proportions, toutes les pièces jointes que vous voulez : textes, informations, documents, dossiers, PDF, Vidéos, Images, musique, photomontages, poèmes. Tout ce que vous souhaitez nous adresser. On a même reçu deux romans et une bande dessinée l’année passée. Et des maquettes de chansons. Nous avons les moyens techniques de lire tous les formats de fichiers, les plus exotiques soient ils. Et des anti-virus professionnels pour nous protéger.

Et si un jour nous cessions de paraître en ligne ou de converser – par mail – avec nos centaines de lecteurs, la planète ne s’arrêterait pas de tourner pour autant. Alors Bonne Année 2022

avec toute mon affection, Alicia

Bonne Année à Tous !

1 janvier 2022 by

Courrier des lecteurs

  • Alicia, notre cheffe d’orchestre, enseignante-chercheuse, americano-française
  • notre Collectif anonyme de Rédaction, à Cabestany, Perpignan, Canet, ou ailleurs
  • notre consultante politologue permanente à Paris (Gersende),
  • les deux journalistes et ex-journalistes à Paris et La Baule (Électron Libre et Gaston),
  • le prof d’Histoire à Versailles-Le Chesnay (Nicolas),
  • la prof de Lettres (Cécile à Poitiers)
  • les consultants-rédacteurs permanents dans les P.O, à Paris, Vannes, Nice, Ajaccio (Littérature, Santé, Économie, Politique,……..),
  • les conseillers occasionnels, élus ou anciens élus, RPR, UMP, LR, CNIP ou sans étiquette,
  • le Cercle Gaulliste de Réflexion Politique et Sociale, notre caution morale et politique, notre phare
  • les chargés du courrier qui transmettent vos messages à ceux qui vous répondent,
  • les modérateurs de commentaires, qui filtrent tous vos envois en ligne
  • les correcteurs,
  • l’équipe technique de la galaxie Linuxienne, P.H.P., Python ou autre
  • les webmasters (à Grabels et Gérone), Automattic à San Francisco, l’équipe de Mariposa CA (Californie), la mère d’Alicia à Boston, CEO de QuadrantWest Int. Consulting
  • nos deux juristes, Sybille à Paris (Cabinet K.K.D.P.A.), et Malika (Droit de l’Internet) à Bruxelles
  • toutes les petites mains qui s’activent à votre service,
  • ceux qui ont créé ce blog, et nous ont passé le flambeau (ils restent membres honoraires)
  • nos amis de l’Association « Trait-d’Union-Cabestany », association Citoyenne, Politique et Écolo
  • et les autres, sympathisants actifs ou de soutien, issus de tous les milieux, pluralistes, laïcs (ou pas), politiques ou non,  …. tous des bénévoles, ayant la conviction que la LIBERTÉ D’EXPRESSION mérite que l’on se dévoue pour la défendre,

vous présentent leurs meilleurs vœux, pour l’année 2022

Disparition de notre ami Roland Natton !

26 décembre 2021 by

Courrier des lecteurs

Notre ami Roland Natton

Nous sommes tristes. Il n’y a pas d’autres mots. Car Roland était un ami fidèle capable de se dévouer pour ceux qu’il aimait. Et d’une grande tolérance, il avait l’art de respecter ceux qu’il n’aimait pas.

Retraité, il avait été sa vie durant, Décorateur d’Intérieur. Il avait également tenu – en dehors du département mais également chez nous – des magasins de tissus de décoration, rideaux, voilages.

Il avait un goût sur en matière de déco. Mais raffiné, il avait également la capacité de juger d’un plat, d’un vin. D’une œuvre d’art. Il aimait la musique et la littérature. Il était un grand sportif.

Il avait été le trésorier du Club départemental des Kiwanis’s. L’équivalent du Rotary ou du Lions’ Club.

Il avait rejoint l’équipe des co-listiers de Colette Appert il y a une dizaine d’années déjà. Peut être un peu plus ? Pas pour devenir conseiller municipal et par souci de notoriété. Car l’homme savait s’effacer, mais juste pour défendre ses idées. Et rejoindre une équipe solide et crédible qui tenait la route. Et il avait l’art oratoire de faire passer ses idées. Sachant aussi bien se mettre en retrait lorsqu’il le fallait que prendre la parole au bon moment et s’imposer. Un homme de convictions. Inspirant confiance. Équilibré. Solide. Et un sportif dans l’âme, ayant l’esprit d’équipe, et sachant qu’il vaut mieux passer la balle au bon moment que de vouloir jouer perso.

Il va nous manquer ! Mais il n’aurait pas aimé nous voir pleurer. Et si on devenait le définir en quelques mots, on dirait tout simplement qu’il était un homme de bonne volonté qui adorait la vie. Et sa famille.

Alors adieu ou à bientôt, ami Roland ! Mais nous sommes quand même bien tristes !

Et c’est aussi bien Colette Appert que nous mêmes et tous ses amis à Cabestany qui tenons à témoigner à sa famille de tous nos regrets.

La Rédaction de Blog-Cabestany