Archive for the ‘FRANCE’ Category

« Trait-d’Union-Cabestany » et « Blog-Cabestany » sur la même longueur d’onde face aux décisions imbéciles et destructrices de l’Europe contre notre environnement !

27 août 2018

Citoyens d’Europe ! qui ne semblent pas concernés par leur avenir.

xxxxxxxxxxxxx

Votre Association « Trait-d’Union-Cabestany » et « Blog-Cabestany » sur la même longueur d’onde face aux décisions imbéciles,  agressives et destructrices de l’Europe contre notre environnement ! Pas le même combat diriez vous entre une association citoyenne et un Blog qui s’assume être politique ! Vous auriez raison, et c’est parfaitement bien comme cela de ne pas mélanger les genres. Mais parfois……

Dans huit mois auront lieu les Élections Européennes. Des élections qui d’habitude passent relativement inaperçues. Avec un maximum d’abstention. Dont les candidats sont choisis on ne sait vraiment comment. Des élections dont certains disent que cela pourrait être un référendum anti-Macron.

Cela sera t’il une raison pour voter pour des candidats extrémistes, ou populistes comme ceux qui ont pris le pouvoir – démocratiquement – en Italie. Parce que lorsque le citoyen en arrive à penser qu’on se moque de lui, il n’a plus comme seule ressource pour s’exprimer que de mettre un bulletin dans l’urne qui traduit son mécontentement. Quitte à en payer le terrible prix par la suite.

Mais nos élites, nos dirigeants ne font ils pas tout ce qu’ils peuvent pour pousser le citoyen à bout !!!

L’Europe, que nous ne voulons pas voir éclater ne fait t’elle pas tout ce qu’elle peut pour dégouter ce citoyen. Les Anglais sont ils vraiment fautifs pour avoir voter le Brexit ? Ne serait ce pas les conséquences d’une Europe qui a perdu la tête ? Combien de Français, d’Italiens, ne sont ils pas tentés de sortir de l’Europe. Ce qui serait une grave erreur. Jamais, nous, nous ne voterons pour des populistes.

Mais l’Europe se comporte d’une façon imbécile et suicidaire. La preuve en est la décision prise début aout d’autoriser, pour dix ans, l’importation de cinq O.G.M. Dont quatre de maïs, destinés à l’alimentation animale – ou HUMAINE – dans l’Union Européenne. Jusqu’à l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (E.F.S.A.) qui a émis un avis favorable à ces autorisations. Avec l’assentiment de notre Ministre de l’Agriculture qui fait tout de Travert. Quant à  Nicolas Hulot était il allé ramasser des moules ?

(source officielle) La Commission a ainsi donné son feu vert au maïs génétiquement modifié produit par Monsanto MON 87427 x MON 89034 x NK603 tolérant à la substance herbicide controversée glyphosate accusée d’être cancérigène. Auquel s’ajoute le maïs 1507 × 59122 × MON 810 × NK603 du groupe américain Pioneer également tolérant au glyphosate ainsi qu’aux herbicides à base de glufosinate d’ammonium, substance classée reprotoxique présumée. La Commission a également renouvelé l’autorisation de mise sur le marché de deux autres maïs OGM : le maïs GA21 de Syngenta également tolérant au glyphosate et le maïs 59122 de Pioneer et Dow Agrosciences tolérant aux herbicides à base de glufosinate ammonium. Elle a également renouvelé l’autorisation de la betterave sucrière génétiquement modifiée H7-1 de Monsanto et de l’Allemand KWS aussi tolérante au glyphosate.

Ceux qui dirigent l’Europe à Bruxelles sont ils corrompus, imbéciles, incompétents, suicidaires, ripoux, laxistes, ou tout à fois ? Font ils exprès de scier la branche sur laquelle ils sont installés. Et nous avec !

Et cet autre problème. L’un de nos amis, sur place pour des raisons professionnelles, nous en dit plus sur l’arrivée de l’AQUARIUS à Valence il y a quelques semaines avec plus de 600 migrants. Un dimanche. Notre ami ne va pas jusqu’à dire que le jour du dimanche a été choisi exprès, quoique….on serait tenté de le croire !  Un dimanche où les fonctionnaires des services de l’administration sont de repos. Et puis des fonctionnaires auxquels on aurait oublié de payer des heures supplémentaires par le passé…  raconte la presse locale.  Ce qui explique qu’on a dit à ces migrants qui ne parlent pas l’espagnol qu’ils devaient sagement attendre patiemment le lundi matin pour qu’on prenne leur identité, leurs empreintes digitales. Et il était mis en place un quadruple cordon de policiers pour empêcher les 200 journalistes de pouvoir demander à ces migrants d’où ils venaient. Des fois que l’un réponde qu’il ne venait pas d’un pays en guerre et qu’il travaillait récemment comme cuistot au Club Méd…

La nuit venue, ces mêmes policiers en grand nombre, avaient du mettre un somnifère dans leur tisane. Le lundi matin, aux aurores, tous les services de l’état Espagnol étaient mobilisés et présents sur le quai. MAIS PLUS LES MIGRANTS, ou juste quelques poignées. Qu’on a certes mis dans des bus, hébergés. Et les autres ? Déjà à Perpignan, ou ailleurs, dans les rues, sans qu’on sache d’où ils viennent et qui ils sont ? Carence, incompétence ou décision volontaire des autorités espagnoles socialos sur ordre de Bruxelles ? Nous, on ne sait qu’en penser. Mais on se dit que si des migrants arrivaient à Sète, cela serait la même chose. On les ferait arriver un dimanche. Mais pas à 11 heures du matin quand les français sont encore au lit, à la messe ou au PMU. On les ferait arriver pour le journal de 20 heures sur TF1. Avant de les laisser filer !

« A BRUXELLES, A L’ÉLYSÉE, LE POISSON POURRIT PAR LA TÊTE » écrit l’un de nos internautes (c’est vous qui le dites)

A quoi joue cette Europe à laquelle nous avons cru, à laquelle nous croyons encore, mais qui fait tout pour nous jeter dans les bras des populistes et dont notre Président de la République semble être le complice ? A moins qu’il n’en soit le « premier de cordée » !

Tout cela ne sent vraiment pas bon.

-o-

POUR QUE LA FRANCE RESTE LA FRANCE !

Tags : « je me soigne, je tiens à ma santé, je reprends du MONSANTO » – « à l’Élysée, le poisson pourrit par la tête » – non aux Populistes – « Blog-Cabestany n’est pas « politiquement correct » – « c’est vous qui le dites » – Pour que la France reste la France –

 

 

Nos amis « Les Républicains 66 » auront été « en mouvement » durant cet été !

23 août 2018

Les Républicains 66

x

On n’a pas osé écrire qu’ils avaient été « en marche ». On aime l’humour, l’ironie et même l’autodérision mais on essaye de ne pas dépasser certaines limites au mauvais goût.

Ils faut quand même reconnaître que malgré la torpeur estivale, Les Républicains 66 auront su occuper le terrain.

Dans notre Département des Pyrénées Orientales, dans notre Droite Municipale comme chez Blog-Cabestany, on sait faire la différence entre un parti qu’on apprécie et qu’on soutient sans réserves et un Président de la République, entouré d’une horde de frélampiers, clampins et de faire-valoir qu’il s’est choisi, pour lequel on n’a plus guère de sympathie. Ce qui ne nous empêche pas d’avoir des relations républicaines avec toutes les tendances de l’éventail politique.

La caravane des Républicains du 66 aura sillonné les plages de notre département durant l’été. On aura apprécié qu’elle se soit arrêtée à Cabestany….  qui n’est pas encore tout à fait une plage ! Pour nos amis de Droite, militants ou sympathisants, cela aura été un moment fort et le signal que les Cabestanyencs ne sont pas des oubliés et que la Droite, la nôtre est toujours debout. D’ailleurs l’événement aura eu son petit succès. Le Président de la Fédération des Républicains du 66, François Lietta lui même, et Colette Appert ont accueilli comme il le fallait les citoyens qui s’étaient déplacés.

François Lietta, Colette Appert, Phil Gleizes et une partie des bénévoles qui animaient la Caravane

Il est vrai que Colette Appert, ses conseillers municipaux, ses co-listiers, ses sympathisants sont aussi actifs et militants qu’il y a quatre ans, date des dernières municipales. Et vont au charbon. Et se démènent comme au premier jour. Les prochaines municipales, on n’en parle pas encore. A chaque jour suffit sa peine. Nicolas Boileau écrivait « cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage ».

Blog-Cabestany, avec ses rédacteurs et lecteurs gaullistes, indépendants, ou « sans étiquette » ne roule pas QUE pour « Les Républicains » et privilégie notre Droite Municipale. Notre slogan est « Cabestany d’abord ». Mais sans états d’âme notre cœur balance pour ce parti  des Républicains. Qui représente, à nos yeux, la seule opposition crédible face aux « marcheurs ». Les élus des « Républicains », les députés à l’assemblée ou les sénateurs sont des hommes de valeur qui ont montré qu’ils savaient s’opposer intelligemment et sans faire d’obstruction systématique. Mais qu’on ne leur manque pas de respect ! Car ils ne risquent pas de se soumettre comme les élus de la Majorité Présidentielle qui se demandent à quoi ils servent au Parlementé et souvent ne savent même plus où ils habitent !

Et cette réforme constitutionnelle que nous concocte Macron et ses affidés les plus fourbes n’est rien de moins qu’une atteinte misérable et déloyale à la démocratie. Mais en matière de perfidie, que pouvait t’on attendre du « fils caché » de Hollande, qui à tué le père.

Et nous aimons la ligne éditoriale du Magazine de ces Républicains du 66 qui nous montrent qu’ils savent où ils vont, assument leurs valeurs sans aucune ambiguïté. Et ils ont même une plume dont nous pourrions être jaloux. La preuve avec ce dernier numéro de leur magazine téléchargeable ci-dessous. Mais que vous auriez pu aussi trouver sur leur site :

https://lesrepublicains66.net/author/lesrepublicains66/

Et puis il se « murmure » – une façon de parler car c’est officiel – qu’il est prévu pour bientôt des élections internes locales pour élire les représentants départementaux du Parti « Les Républicains ».

Cela ne concerne que les militants de ce parti, à jour de leurs cotisations. Mais avant que le locataire de l’Elysée ne vous pique un peu plus de vos sous, vous pouvez adhérer, ré-adhérer, vous mettre à jour avant le 13 septembre. Et vous pourrez donner votre avis et choisir ceux qui vous représenteront dans les instances départementales de ce parti.

Vous pouvez vous abonner en ligne, mais il surement d’autres façons de le faire :

https://www.republicains.fr/bulletin_d_adhesion

Le magazine des Républicains 66

Mode d’emploi : Il faut commencer par télécharger le fichier PDF du magazine (ça prend 15 secondes) et l’enregistrer où vous voulez sur votre disque dur. Vous pourrez ensuite le lire, l’imprimer, l’archiver ou l’effacer. Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger et enregistrer.

Magazine Les Republicains 66 n°23

 

Tags : Les Républicains 66, François Lietta, Colette Appert, Phil Gleizes, Droite Municipale à Cabestany, Blog-Cabestany, le magazine des Républicains 66, Cabestany.

En ce 14 juillet, la Droite Municipale était fort bien représentée à la cérémonie de dépôt de gerbe aux monuments aux morts de Cabestany ! Pendant qu’à Paris, nos politiques transforment ce rendez vous entre le citoyen et son armée, en spectacle de music-hall !

14 juillet 2018

Une cérémonie, à Cabestany,  sur laquelle on ne fera pas de grands discours. Et en matière de photos on pourrait reprendre celles de l’année dernière ou d’une autre année. Mais ce n’est pas dans l’ADN de notre Blog de faire ce genre manipulation.

Pour la Droite, le 14 juillet peut avoir plusieurs significations.

Et pour Blog-Cabestany, notre rédacteur du jour a traité l’événement à sa manière. Et pourquoi pas ? En toute Liberté. Dans notre collectif de rédaction chacun peut s’exprimer en toute indépendance !

Des jeunes, prêts à sacrifier leur vie, pour que la France reste la France ! Pour une France éternelle. Et cela fait chaud au coeur.

En d’autres temps, en d’autres lieux, mais sur notre sol national, des jeunes encore, décidaient de se battre contre l’agresseur pour le salut de notre Patrie !

C’est aussi cela la symbolique du 14 juillet !

Puis en rentrant de la cérémonie à Cabestany, j’ai regardé en replay le défilé à Paris. Qui a commencé par un numéro de « danseuses » des Gardes Républicains. Lamentable. Comment peut on faire jouer à des militaires ce numéro de cabaret ? Les pauvres ! Pour Brigitte ? Ce n’est pas elle qui l’aura demandé. Enfin chacun son avis et c’est le mien. Les militaires, qu’on les respecte. Mais un jour nos politiques feront bien défiler les pompiers en « tutu » en leur faisant lever la jambes.  N’est on pas en train de transformer ce rendez vous entre la France et son armée, en spectacle de music-hall ? Ensuite défilé classique impeccable. Honneurs à nos soldats. A leurs blessés et disparus !

Pour que la France reste la France.

Et un salut à notre ami Jean-Dominique Merchet, journaliste qui écrit pour l’Opinion, et qui ne parle pas avec la langue de bois. On espère pouvoir reprendre bientôt certains de ses écrits, sur notre Blog.

Tags : Droite Municipale, Droite Républicaine, Colette Appert, 14 juillet, Patrie, Liberté, Honneur à nos soldats, pour que la France reste la France.

« Intifada » à Nantes ! écrivez vous.

6 juillet 2018

Photo d’illustration. Ni la localisation précise à Nantes, ni la date ne sont connues

Chez Blog-Cabestany, le terme d’Intifada nous paraît correspondre parfaitement à la situation.

Chez Blog-Cabestany, on a pas vraiment envie de commenter ces événements Nantais.

L’un de nos amis proches, un retraité, nous écrit : « nos gouvernants sont plus rapides pour venir nous voler l’argent dans nos poches et nous laisser crever dans les EHPAD, que pour assurer l’ordre républicain ». Il ne s’agit pas là de propos prononcés par un extrémiste, proche des idées d’un parti populiste,  mais d’un papy excédé, un homme simple et modéré, qui constate l’incapacité de nos dirigeants à gouverner la France et protéger les gens honnêtes. « Ils nous conduiront par leur laxisme vers des lendemains hasardeux »

A la rédaction, on a pas l’envie de mettre en ligne TOUT ce que vous nous écrivez. Sinon, on ferait passer de braves gens pour des extrémistes ou pire. Ce qu’ils ne sont pas ! Il ne sont que des citoyens modestes, qui payent leurs impôts, qu’on entend guère. Mais ils sont dans une colère « noire » et disent ne plus supporter ce gouvernement de « bras cassés » qui laisse bruler des magasins, des voitures, des commerces en regardant faire et nous joue ensuite les « deux orphelines ».  » Et si les « dégageurs » qui sont au pouvoir étaient mille fois pire que ceux qu’ils ont dégagé » ?

L’un de nos amis à Nantes nous explique qu’à la télé on nous montre moins de 10% des dégradations, destructions. Lorsqu’on est journaliste, s’aventurer avec une caméra est dangereux sur le territoire de la République. Même les pompiers n’osent plus y aller. Et il faudrait en plus gober ces beaux discours de nos politiques qui nous racontent que l’ordre règne partout en France et qu’il n’y a pas de zone de « non-droit ». N’ont t’ils pas une once de dignité ?

Paul écrit : Qui va payer les dégâts sinon le bon citoyen ? Des quartiers où il y a des gens qui se lèvent tôt le matin pour travailler, sont d’honnêtes citoyens dont on laisse bruler les véhicules dont ils ne peuvent se passer. La faute à pas de chance, sans doute, pour Macron. Car on se couche, misérablement, devant une poignée de délinquants. Sur les chaines télé d’infos, on les ferait passer même pour des victimes. Pire, nous culpabiliser ! Cela devient ignoble. Osons reconnaître qu’on laisse le marché souterrain de la vente de stupéfiants proliférer. Le comble de ce qu’on entend à la télé : « On ne va quand même pas installer des caméras de surveillance  » s’entend t’on dire par des élus (de Nantes) qui tiennent plus à leur fauteuil qu’au respect des valeurs Républicaines. C’est nous qu’on pousse à bout !

On l’a dit et on ne va pas le répéter à l’infini. On n’a pas envie de commenter ces événements. D’en rajouter à vos écrits.  Pour les commentaires, rapportez vous à vos médias habituels. Pour la désinformation : même adresse. Mais y a t’il un pilote dans l’avion ? La France des braves gens est elle encore la France ? Dans les mains de ceux qui la laissent être abimée chaque jour un peu plus par des voyous en laissant faire par manque de courage politique. Ou de mépris pour les braves gens ? Mais on en rajoutera pas. Comment dit on déjà : « n’en jetez plus, la cour est pleine ».

Tags : « No comment » – « Sans commentaires »

« Les sanglots longs des violons de l’automne………. « 

6 juin 2018

blessent mon coeur d’une langueur monotone !

« Les Français parlent aux Français »

« NO COMMENT »

Le groupe parlementaire de la « République en Marche », serait il le cheval de Troie de la démocratie ?

25 mai 2018

Mais il est bien d’autres élus appartenant à d’autres partis que ses décisions enchantent ! Et on ne va pas vous parler de pénurie de vin rosé. Pas grave. Mais, rassurez vous,  vous n’allez pas manquer de glyphosate. Vos enfants vont pouvoir en respirer à pleins poumons grâce au grand « mamamouchi » élyséen Glyphosaton 1er, son mime (il ne parle plus) Nicolas Hulot, son ministre de l’agriculture qui nous la fout en travers. Car la reculade semble être la marque de fabrique de cette nouvelle majorité présidentielle lorsque cela concerne notre santé ou notre environnement. Courageuse pour s’en prendre aux vieux, aux cheminots, aux fonctionnaires mais pour le reste…..

L’Association « Trait-d’Union-Cabestany », votre association citoyenne s’inquiète à la lecture de l’un des derniers communiqués que vient de lui adresser « France Nature Environnement » fédération française de plusieurs dizaines d’associations de protection de la nature et de l’environnement. Car tous ceux qui défendent l’environnement et dénoncent l’urbanisation non concertée doivent se sentir concernés. Une urbanisation sauvage qui ne s’occupe pas des problèmes de ressources en eau, qui détruit des espaces naturels, qui laissera à nos enfants un environnement invivable mais semble t’il souhaité par la Macronie. Mais pas seulement !

Alors de quoi s’agit il ?

Dans le cadre de l’examen du projet de loi portant sur l’Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique (ELAN), de nombreux amendements visant à déroger à la loi  viennent d’être adoptés subrepticement à l’Assemblée. A la loi littorale mais pas que. Des amendements présentés au tout dernier moment par le groupe parlementaire présidentiel qui favorisent l’urbanisation sous de faux prétextes et dans une précipitation interdisant toute réflexion. Des amendements qui ne sont pas autant improvisés qu’on voudrait nous le faire croire mais qui vont profiter à ceux ou aux amis de ceux qui les ont déposés. Ces parlementaires de la majorité sont à l’habitude bien discrets et entérinent sans broncher tout ce qu’on leur fait voter. Mais là l’instant est grave. 

Des amendements qui selon leurs auteurs sont destinés à préciser les contours d’une loi trop floue afin d’en éviter les excès. Sauf que ces amendements vont dans le sens contraire de ce qu’on attendait et ouvrent des boulevards à des élus qui seraient loin d’avoir en tête la seule  préservation de notre environnement.

Des élus, qui pour défendre leur périmètre électoral, lorsque celui ci se désagrège, ne reculent pas devant l’odieuse décision d’attirer des populations ne venant pas de leur zone de gouvernance,  en leur construisant des cages à lapin par pur clientélisme. On saura ensuite leur demander d’être reconnaissants et de bien voter à la prochaine élection. Et comme ces populations auront besoin de commerces et que l’on n’a rien à foutre des petits commerçants, on leur fera des centres commerciaux où ils trouveront tout ce qui leur est parfaitement inutile et vient de loin mais qui n’est pas cher. Et on gavera en même temps le citoyen bêlant de beaux discours sur la défense du prolétariat et on le gonflera en lui disant d’acheter français. Fais ce que je dis mais pas ce que je fais ! On critiquera ce « grand capital » qu’on aura accueilli par ailleurs avec le tapis rouge. Quelle duplicité.

Puis il faudra à ces populations,  des écoles, des stades, ….. pourquoi pas une piscine ? Car on marche sur la tête ! Et on ne peut pas bétonner sur nos vignes et s’attendre à y récolter du vin rosé.

Notre littoral est concerné. Mais pas uniquement. Chacun sait que nos territoires font l’objet de nombreuses convoitises, pressions foncières importantes, urbanisation accélérée, projets économiques soi disant axés sur le tourisme… le tout au détriment des activités agricoles ou maritimes, de la préservation des espaces verts, de la sauvegarde des espaces naturels riches de leur biodiversité.

Nous, nous voulons vivre dans un environnement acceptable qui ne soit pas détruit, détérioré par certains qui ont toujours de bonnes raisons pour faire n’importe quoi. Nous avons des responsabilités vis à vis de nos enfants et pas la courte vue de la durée d’un mandat électoral. Ces bétonneurs ont de plus l’audace de vouloir nous expliquer le bien fondé de leur démarche alors qu’il ne s’agit que de tromperie et de petits calculs. Mais comme le citoyen est prêt à avaler n’importe quoi. Sauf si une opposition est capable de lui ouvrir les yeux. Sauf si une association comme « Trait-d’Union-Cabestany » met les pieds dans le plat. Si on ne cherche pas à les faire taire !

Avec la loi « Littoral », la France avait préfiguré et donné à voir ce que pouvait être une politique concrète de développement durable avec ses dimensions économiques, sociales et environnementales.

Depuis plusieurs années on savait qu’il y avait des élus qui voulaient que la loi soit moins restrictive. Ils ont trouvé des défenseurs depuis un an dans des parlementaires appartenant au parti majoritaire de la « République en Marche » et de bien d’autres se réclamant de diverses tendances politiques. Mais tous ne cessent de prôner l’assouplissement de la loi. On a l’impression qu’ils chercheraient plutôt à la faire exploser tout en faisant semblant de dire qu’elle a le mérite d’exister. Quelle hypocrisie.

Telle est le scénario qui vient de se dérouler à l’Assemblée Nationale : des amendements de dernière minute, non concertés, sans étude d’impact, discutés hâtivement. L’exact contraire, au fond, de ce que devrait être une démocratie participative. A l’occasion de l’examen du projet de loi ELAN, la commission des affaires économiques a donc adopté des amendements, permettant d’ouvrir dans des espaces naturels et agricoles, des zones d’activités économiques, des projets d’urbanisation et même…. des décharges.

Nous saluons les efforts méritoires de France Nature Environnement, association lanceuse d’alerte, qui demande la suppression de toutes les nouvelles dispositions du projet de loi ELAN qui portent atteinte à l’environnement et font reculer la situation actuelle. Des dispositions qui ruinent trois décennies d’un militantisme écologique qui avait donné des résultats acceptables dans l’application de cette loi certes imparfaite mais qui tente entre autres de freiner l’urbanisation tous azimuts et dans des régions comme la nôtre essaie de préserver nos rivages.

« Trait-d’Union-Cabestany » s’associe à cette démarche et dénonce ceux qui bétonnent davantage pour leur survie électorale que pour de bonnes raisons.

La Gauche et la Droite municipales – ensemble – réunies ce matin à Cabestany devant le Monument à nos Morts pour commémorer le 8 mai 45 !

8 mai 2018

Dix ans que l’équipe de Colette Appert représente l’opposition municipale, une opposition constructive, travailleuse, toujours impliquée et désormais parfaitement intégrée dans le paysage local.

Dix ans, peut être un peu moins pour moi qui appartient au collectif de ce Blog, que Colette nous entraine avec assiduité dans son sillage pour assister aux commémorations des 8 mai, 11 novembre, 14 juillet, …. et même le 5 décembre où nous sommes d’ailleurs les seuls présents.

Dix années, comme le temps passe vite, que nous fréquentons toujours avec plaisir les anciens combattants, parfois leurs veuves ou leurs familles. Car beaucoup de nos amis rencontrés lors de ces commémorations, lors des réunions de l’Entente, des ACPG ou du Souvenir Français, ont hélas disparu.

Ces commémorations sont utiles, indispensables pour savoir d’où nous venons et où nous essayons d’aller. Fort heureusement, des jeunes semblent prendre la relève, et dans les écoles de Cabestany nos enseignants cultivent, rendons leur cet hommage, le devoir de mémoire.

Dans ces commémorations on se retrouve, au delà de la politique et des convictions, entre femmes et hommes « de bonne volonté ». Animés par un désir de paix. Pour que nos références à l’Histoire puissent nous permette de ne pas revivre les souffrances et les douleurs qu’ont enduré nos ainés pour que nous vivions libres.

Il faisait beau ce matin, et se regrouper devant le monument aux Morts pour la France c’était honorer la démocratie, la Liberté, le République. Dans ce monde qui paraît de plus en plus dangereux et en ces temps qui nous apparaissent de plus en plus chaotique, ces moments de communion revêtent une importance primordiale. Et nul n’est obligé d’écouter certains discours qui surviennent parfois comme un cheveu sur la soupe. Simple question d’habitude. Et on aura la plus grande bienveillance pour certains radotages lorsqu’ils viennent de la part de ceux qui ont plus que l’âge d’être l’un de nos papys.

Le moment le plus sympathique aura été celui où certains élus de la gauche et de la droite municipale auront été saluer – ensemble – les porte-drapeaux. Un moment qui démontre que l’on peut, lorsqu’on n’a pas l’esprit chagrin, l’esprit biaisé, ou un excès de bile, faire abstraction de la politique et se comporter en citoyen.

Et c’est bien la symbolique de ce moment qui nous importe plus que certaines paroles. Prions pour que nous vivions en paix le reste de notre âge. Celui de nos enfants ou petits enfants.

Et Honneur à nos anciens et à leur sacrifice.

Vidéo : une Marseillaise reprise en cœur de façon fraternelle par la foule qui assistait à la commémoration en ce 8 mai 2018… et où l’on se fout bien de connaître les convictions ou les idées de chacun

Et encore Merci à nos porte-drapeaux !

Joyeux 1er Mai, du bonheur, de la joie pour tous !

1 mai 2018

Mais on a aussi une pensée pour tous nos amis qui sont dans la peine ou qui souffrent.

Que ce 1er mai vous apporte de la joie, du bonheur, rapprochez vous de ceux qui vous aiment, vivons en paix.

Et comme nous aimons par dessus tout la musique, toutes les musiques, Blog-Cabestany vous dédie ce morceau :

Tags : « God bless France », 1er mai, muguet, lily of the valley, Cabestany, Pyrénées Orientales, Occitanie, France, Peace, Love, Happiness,

« Honneur à la Gendarmerie » et à ses femmes et ses hommes !

24 mars 2018

NO COMMENT

 

Commémoration du 5 décembre à Cabestany !

5 décembre 2017

Malgré le froid, ceux qui ont l’habitude de venir chaque année étaient présents devant le monument aux morts de Cabestany ce matin à 11 h oo. Nous manquaient quand même certains de nos amis disparus. Une gerbe était déposée. Notre photographe n’était pas là mais on a récupéré deux photos prises le 5 décembre 2014.

Le 5 décembre est la Journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie (1952-1962)

Ce sont toutes les victimes de ces conflits, civiles ou militaires, et de tous les camps, auxquelles la journée du 5 décembre rend hommage, par l’application d’un décret de 2003.

Photo du 5 décembre 2014

le 5 décembre 2014

-o-

« Pharaon Macron Glyphosaton 1er, faites quelquechose ! » « Ou on repart pour un tour !!!!! » etc…. écrivent nos lecteurs à Blog-Cabestany !

28 novembre 2017

Le Pharaon Emmanuel GLYPHOSATON 1er (photomontage envoyé il y a quelques temps à Blog-Cabestany par un internaute en colère)

Nos lecteurs écrivent :

 » La reconduction de l’autorisation du Glyphosate est la victoire des lobbies qui commandent à nos dirigeants Européens. Une Europe en laquelle plus personne n’a confiance. Mais à qui la faute ? Ou  bien la France décide unilatéralement de prendre une décision sur son sol si notre Président a la réelle volonté de ne pas se coucher devant Bruxelles. Ou bien tout le monde aura compris qui commande, qui nous commande, où est le pouvoir et qui sont les hypocrites ! « 

 » Nicolas Hulot, on croit vraiment que vous essayez de faire au mieux, mais devant l’incurie de nos politiques,  mettez vous plutôt au canevas ! « . Un autre écrit : « vous seriez mieux au dehors de ce gouvernement que pieds et poings liés au dedans » . Etc…….. No comment

La rédaction de ce Blog  n’éprouve nul besoin d’en rajouter ! Vos propos sont largement suffisants et édifiants.

Nos lecteurs sont très en colère !

« NO COMMENT – SANS COMMENTAIRES » – « C’EST VOUS QUI LE DITES » – « NOS LECTEURS ONT LA PAROLE »

–oOo–

Nos amis écologistes de Trait-d’Union-Cabestany viennent de nous adresser le communiqué de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT (FNE) en date du lundi 27 novembre, et au format PDF. Juste un clic ci-dessous :

20171127_CP FNE_Glyphosate

Tags : Glyphosate – Occitanie – Pyrénées Orientales – Cabestany – les lecteurs ont la parole – Emmanuel Macron – Pharaon Macron Glyphosaton 1er – France Nature Environnement – préservons la santé de nos enfants – écologie – Trait-d’Union-Cabestany – No comment – Europe des lobbies – Bruxelles – sauvons la planète

« Trait-d’Union-Cabestany » votre Association Citoyenne, Politique, Écologiste communique !

26 novembre 2017

L’EAU C’EST LA VIE

TRAIT-D’UNION-CABESTANY communique :

Le Tech est une rivière chère au coeur de beaucoup d’entre nous. Qui fit bien des misères à nos parents par moments. Mais qui est source de vie comme tout ce qui touche à  l’eau dans notre département.

Voilà dix années que citoyens, organismes locaux, élus, services de l’État se penchent sur les problèmes de cette rivière dont le bassin versant est en effet confronté à un déficit de débit d’une importance inquiétante. Certaines restrictions auraient déjà dues être mises en place mais il n’est jamais facile à certains qui préconisent  des restrictions pour les autres  de ses les appliquer à eux mêmes. Et il faut compter – aussi – avec le clientélisme de certains autres qui savent qu’on va dans le mur mais préfèrent ne pas indisposer ceux qui les ont mis dans le fauteuil où ils sont.

Une augmentation des populations, le changement climatique, des extractions de matériaux sont autant de facteurs d’aggravation de la situation pour tous nos cours d’eau.  Tout est concerné : nappes, ponts, digues, ressource en eau potable. Notre environnement est menacé. Nos modes de vie doivent en tenir compte. De façon générale, Urbanisme et P.L.U. ne devraient plus être entre les mains de celles et ceux qui refusent de voir la réalité en face et ne cherchent qu’à satisfaire leurs caprices ou assurer leur réélection en masquant la vérité au citoyen. Pire en la déformant pour qu’elle serve leurs intérêts. Mais gardons aussi de tout vouloir généraliser, faire des procès d’intention et de désigner telle ou tel par seul parti pris quand la réalité est bien plus complexe.

Trait-d’Union-Cabestany veut se montrer vigilante quand bien même ses pouvoirs sont limités mais il n’est pas encore interdit de diffuser la juste information à des citoyens qui se retrouveraient abusés à un moment ou à un autre.

En ce qui concerne le Tech, on croit donc savoir qu’un train de mesures vient d’être décidé de façon consensuelle pour gérer la ressource, la qualité, le partage, préserver les zones humides, prévenir les inondations.

Trait-d’Union-Cabestany, bien que non impliqué directement, s’intéresse au processus retenu, à la méthode, aux diverses approches utilisées, à la réflexion des parties prenantes et ne peut qu’émettre le voeu que les décisions concernant le Tech ne restent pas que des vains mots et qu’on les applique comme prévu, dans leur totalité et selon le calendrier arrêté. Trait-d’Union-Cabestany émet le voeu qu’on prenne exemple sur ce qu’on a décidé pour le Tech et qu’on applique la même chose à tous les autres cours d’eau de notre lieu de vie, en tenant compte évidemment des spécificités.

Dans tout projet d’urbanisation, n’importe où dans les Pyrénées Orientales, ne pas tenir compte de l’environnement, de la ressource en eau, des changements que le climat va apporter à notre futur serait une faute inexcusable. A la limite, assimilable à une volonté de nuire à l’avenir de nos enfants et petits enfants !

Pour conclure sur une note positive, cette vidéo devrait vous intéresser !  Et bon dimanche à tous.

Tags : France, Occitanie, Pyrénées Orientales, Le Tech, EAU, ressources en eau, changement climatique, restrictions, sécheresse, Trait-d’Union-Cabestany,  Colette Appert Présidente, Association écologie, SAGE, urbanisme, PLU, inondations, environnement ….

 

Il y a un an notre ami, notre frère Patrick Sperring disparaissait !

15 novembre 2017

Depuis un an, il ne se passe pas un seul jour, un seul instant,  sans que par réflexe on pose la main sur notre téléphone portable pour vouloir lui envoyer un message, ou pour espérer  lire les siens. On ne se fait pas à sa disparition. Il est toujours là, présent,  avec nous.

  On voudrait lui demander un avis. Ou uniquement parler avec lui. Parce que souvent, sans véritables raisons,  on en avait l’envie et on avait l’impression que lui aussi aimait ces petits moments où il dévoilait sa vraie nature. On savait à l’avance qu’il allait nous écouter. Et nous répondre.  Parce que dans une famille il y a toujours un père, un frère, un cousin dont on se rapproche en toute confiance pour avoir un conseil, pour y voir plus clair dans n’importe laquelle des situations. Quelqu’un qui vous apaise, vous rassure. Quelqu’un qui semble indestructible, et dont vous vous dites qu’il y a au moins une personne dans votre entourage à laquelle on peut se fier et sur laquelle on peut compter.

Oui,  Patrick faisait partie de notre famille de coeur. Et lorsqu’on y pense, on parlait bien moins de politique que d’autres choses. Car il était sans doute le moins « politique » de nous tous. Refusant de se rallier à des idées qui n’auraient pas été les siennes même si elles étaient portées par un parti dont il lui arrivait de se réclamer.

Et si on organisait une réunion de travail, il n’était pas question de s’écarter du sujet, et cela prenait très rapidement un tour professionnel. Il avait le caractère bien trempé, savait ce qu’il voulait, refusait les compromis. Et il pouvait s’enflammer, voire se fâcher.

Car pour lui, un euro dépensé à tort par la Mairie, gaspillé, mal utilisé était un euro « volé » au citoyen. Il pouvait enrager à la vue d’un gaspillage, d’une gabegie. Et c’est peut être la seule motivation qui l’avait fait rejoindre notre équipe bien plus qu’une quelconque idéologie. Il était plus qu’intransigeant et sa formule préférée était « the right man at the right place ». Il ne concevait pas que des gens qui n’ont pas les compétences requises se mêlent de Finances Publiques, d’Urbanisme, de Culture. Il lui arrivait de dire que le suffrage universel permet à n’importe quel beau parleur, n’importe quel enfumeur  de se faire élire, de s’octroyer des responsabilités publiques et faire n’importe quoi. Et il dénonçait avec force cet usage de la communication, chez les politiques,  pour faire avaler n’importe quoi à des électeurs ébahis de sottise. Ce n’était pas sa conception de la démocratie.

On l’appelait pour l’informer de ce qu’on avait vu dans les journaux, sur un site internet. Pour lui parler d’une loi en préparation, d’un décret. Avec le plaisir de se dire qu’on allait lui apprendre quelque chose. Mauvaise pioche. Comment faisait il pour tout savoir avant nous, en savoir plus que nous. Ça pouvait en énerver plus d’un. Nous on s’y était habitués. Et en plus il n’en tirait aucune satisfaction. Aucune supériorité. Il vivait comme cela et se nourrissait d’être toujours au plus haut niveau, de comprendre mieux et avant nous. On n’y faisait même plus attention et c’est comme cela que nous nous l’aimions. Mais quand d’autres avaient envie de se mesurer avec lui, ils se retrouvaient vite remis en place par son humour Gallois, sa facilité à répondre. Toujours spirituel, jamais méchant, mais il pouvait être corrosif. Et exécrait ceux qui, sans culture, sans compétences, sans réelles capacités, essayent de « faire l’intelligent ».

Il était notre ami, quasiment notre frère, mais il avait aussi une famille.  On a une pensée pour eux. Les siens sont bien plus à plaindre que nous de son absence.

Un an déjà. Et plus rien ne sera, ne pourra être comme avant.

La mort est la terrible surprise que l’inconcevable réserve au concevable !

« c’est vous qui le dites » – dans la rubrique « sans commentaires » »

12 novembre 2017

NON, on avait pas vu cet entrefilet que vous avez scanné dans l’Indépendant du vendredi 10 novembre 2017 et qu’on ne met en ligne que ce dimanche. Que vous nous avez envoyé en pièce jointe par mail. Et que vous retrouverez tout en bas de cet article.

Sans vouloir vous vexer, nous sommes quand même allés vérifier. Même si vous êtes plusieurs à nous avoir envoyé cet article. Nous aimons tout vérifier, plutôt deux fois qu’une, ce qui ne nous met nullement à l’abri de reproduire une bourde. Qu’on serait toujours prêt à reconnaitre humblement. Car si vous nous envoyez la plupart du temps des infos exactes, parfois des scoops, il est heureux que nous ne plongeassions pas la tête la première et sans retenue, dans tout ce qui nous arrive. Et il nous arrive d’être débordés mais peut être n’en faut il pas beaucoup !

Et puis chacun de nos lecteurs sait que la spécificité de notre Blog est que nous accordons un droit de réponse à tous ceux qu’il peut nous arriver de citer. S’ils estiment que le simple fait de faire apparaitre leur nom justifierait à leurs yeux une quelconque mise au point. C’est le cas aujourd’hui.

Ne revenons donc pas à cette affaire Noëlanie (6 ans déjà) sur laquelle nous n’avons  aucun commentaire à faire.

Mais plusieurs d’entre vous se souviennent de cette petite fille avec beaucoup d’émotion. Que son souvenir ne s’évanouisse pas est sans doute important pour tous ceux qui l’ont connue et aimée. Et on le conçoit aisément.

L’affaire (en marge de l’affaire) à laquelle fait référence l’Indépendant et qui vaut que vous vous manifestiez auprès de Blog-Cabestany ne sera pas non plus l’occasion de notre part de faire le moindre commentaire.

Pour nous « c’est de l’info ». Mais aussi la « Liberté d’expression ».  Et merci de participer à la vie de notre Blog.

Bon dimanche

l’article scanné dans votre journal tel que nous l’avons reçu !

Tag : no comment – Noëlanie – Cabestany

 

Défilé du 11 novembre : images d’archives

11 novembre 2017

Aujourd’hui on va défiler comme chaque année sur les Champs Élysées pour commémorer l’armistice qui mettait fin – provisoirement – à un conflit mondial.

Après la fin des hostilités le premier défilé sur les Champs Élysées (avant il y en avait eu d’autres ailleurs dans Paris) se déroulera le 14 juillet 1919. Les soldats passent sous l’Arc de Triomphe. La tombe du Soldat inconnu n’est pas encore installée.

On vous propose une vidéo d’archives. Tournée en 1919. Pas de son sauf au début de la vidéo. Images saccadées. Et soyez patient quand vous allez cliquer ci-dessous car l’image pourrait mettre 30 ou 40 secondes à apparaitre. Mais des images auxquelles on n’est  évidemment guère habitués. 18 minutes d’images historiques. Pour se souvenir.

Et on vous conseille de la voir telle qu’elle apparait sur votre PC, tablette, téléphone et de ne pas chercher à agrandir l’image. Ni de chercher à la faire avancer plus vite. Pour des raisons techniques inhérentes au serveur sur lequel est stockée cette vidéo. Si à un moment vous en aviez assez, stoppez la tout simplement et quittez.   

« Rémi » interpelle Blog-Cabestany : « et si vous preniez position pour ou contre l’augmentation de la C.S.G. »

17 septembre 2017

« Rémi », quand vous interpellez Blog-Cabestany, et de la façon dont vous le faites, adroitement mais on vous décrypte, il n’y a nul doute pour nous que c’est la Droite Municipale à Cabestany que vous interpellez.

Cette augmentation de la C.S.G nous sommes CONTRE bien sur. Et nous l’avons déjà clairement exprimé dans nos colonnes. Mais s’il en était besoin nous le confirmons.  Selon nous, mais aussi selon l’expression de ce lecteur : « Macron méprise les « vioques » », comprendre les retraités. Et on vous fait grâce de son humour concernant une certaine Brigitte.

Il y a parmi nous, autour de nous, dans notre famille, chez nos amis, chez nos voisins, plein de personnes qui ont des fins de mois difficiles. Souvent des petits retraités. Ce n’est pas parce que Monsieur le Maire nous traite de « riches », et il ferait mieux de balayer devant la porte de sa datcha, que nous sommes des nantis.

« Josée », retraitée du privé tout comme son mari, nous a envoyés un tableau récapitulatif – écrit au stylo bille sur une feuille de cahier d’écolier – de ses dépenses, il y a 10 ans et aujourd’hui. Les impôts locaux, quoi qu’en dise la propagande municipale, ont augmenté pour elle de 29,7% à Cabestany. Mais rien à côté de l’envolée du gaz, de l’électricité, et d’autres dépenses courantes incontournables. Sa retraite a diminué de 3. euros en 10 ans à cause des prélèvements sociaux. « Nous sommes tout sauf des facteurs d’inflation et de dépenses.  On y arrive dit elle mais on a supprimé tout ce qu’on pouvait. Plus de voyages pour aller dans la famille, plus de loisirs. La cuisine ne sera pas repeinte. Le jardin restera à l’abandon. On a supprimé le téléphone portable. On a même supprimé l’abonnement à l’Indép. Plus on nous pressure et moins on consomme. Le mal français. 

« Robert » dit  : Consommer Français, on voudrait bien mais qu’on arrête de nous prendre pour des c… ! On calcule tout, on compare tout, on fait des comptes sans arrêt. Quant a envoyer notre obole aux Restos du Coeur ou autres. Terminé. Solidarité ou CSG, il faut choisir ! Macron nous dépouille et voudrait que nous soyons généreux. Mais ce Président qui aime régner en divisant sera sûrement un champion pour faire s’opposer les français entre eux. Vieux contre jeunes, travailleurs contre chômeurs…. »

« Claire » : Quand Monsieur Macron, pour lequel nous n’avons pas voté, nous prend pour des riches et veut nous taxer, ne comprend t’il pas que nous les retraités, nous aidons déjà en nous privant, nos petits enfants, des étudiants que l’état délaisse, et récemment durant un temps nous avons aidé notre fils qui a eu une période chômage. « Ce Président est un benêt, fier de sa suffisance et de son arrogance.  Un Narcisse. Tout ce qu’on déteste chez ces bouffis d’orgueil qui méprisent les autres ».

Merci, Rémi, pour cette invitation à aller défiler le 28 septembre à Perpignan. Nous n’irons pas racler nos godasses sur les pavés car nous pensons que le Président Macron est comme ces méchants garnements têtus et butés qui ont besoin de provoquer pour voir jusqu’où ils peuvent aller. Et qu’il se délecte de voir ceux qu’il traite de fainéants, déambuler sous sa fenêtre, tout en ricanant et les prenant pour des imbéciles. On verra si sa recette est la bonne.

Chez Blog-Cabestany, cela n’engageant que nous, nous sommes malheureux de voir qu’il y a des gens de Droite au gouvernement, qui ne sont plus nos amis si vous voulez tout savoir, et qui sont devenus les complices de ce Président mal élu pour taper sur les retraités. Notre position est elle claire ?

Découvrez ce nouveau magasin à Mas Guerido. A l’enseigne O’PRES. Qui propose en autres des légumes et des fruits issus de circuits courts, puisque approvisionné par des producteurs de Elne, Cabestany, et environs immédiats. Il faut consommer différemment.

Pour ce qui est de la solidarité, malgré vos mouvements d’humeur, nous savons que ceux qui ont bon coeur ne changent jamais. C’est souvent même, ceux qui ont le moins, qui aident les autres. Mais nous haïssons ce Président qui prend de force dans la poche des faibles car ces derniers ne peuvent pas se défendre !

BON DIMANCHE

La Droite Municipale à Cabestany s’associe au soutien à nos amis d’Outremer !

9 septembre 2017

Nous recevons plusieurs mails de la part d’amis ou en provenance d’autres personnes qui nous disent leur émotion devant ce qui se passe aux Antilles. La Droite Municipale, Trait-d’Union-Cabestany, Blog-Cabestany sont solidaires. Mais nous n’avons pas le monopole de la solidarité et nous savons que tous les Cabestanyencs ou habitants des PO qui nous lisent, comme ceux qui nous ignorent, que tous donc, quelles que soient leurs opinions, ou convictions  partagent le même émoi. En ce moment, essayons d’être tous unis et solidaires. Et si la municipalité fait un geste, le plus modeste soit il, nous l’approuvons par avance et sans aucune réserve. 

-o-

 

SOLIDARITÉ NATIONALE POUR LES ANTILLES

Services de secours, organisations humanitaires et associations sont sur le pont pour porter assistance aux victimes de l’ouragan Irma qui a plongé les Caraïbes dans le chaos.

Comment les aider vous aussi ? Que faire concrètement pour les soutenir et agir ?

Les habitants de ces territoires manquent de tout après le passage dévastateur de cet ouragan Irma qui n’a laissé que désolation sur son passage.

 Il est des gens dans la plus profonde détresse physique, morale, manquant d’eau, de nourriture, de médicaments. Avec des enfants qui pourraient être les vôtres et qui souffrent. Toute aide leur serait précieuse. Et de la façon la plus urgente. Mais encore faut il savoir par quoi commencer, être organisé, décider en l’instant où agir pour être efficaces.

Avant même que de penser à reconstruire, ce qui prendra des années, et faire de beaux discours,  c’est dans les heures, les minutes qui viennent, qu’il faut intervenir. C’est VITAL !

Plusieurs organisations ont déjà lancé des appels à la solidarité, dont la Croix Rouge que tout le monde connait, et la Fondation de France un éminent organisme s’il en est.

La Fondation de France est déjà à la manœuvre et a débloqué des fonds par anticipation sur vos futurs dons. Elle appelle « à la solidarité nationale pour les Antilles ».

https://www.fondationdefrance.org/fr

Cette institution philanthropique dont la rectitude n’a jamais été prise en défaut et en laquelle les Français peuvent avoir la plus grande confiance est à même de définir quelles sont les priorités, et agir avec transparence et résultats immédiats.

C’est le gouvernement lui même qui a d’ailleurs demandé à la Fondation de France de centraliser les aides de toute première urgence d’où qu’elles viennent.

Montrons nous solidaires !

 

Un nouvel élan pour la Droite Municipale à Cabestany en ces jours de rentrée !

8 septembre 2017

La Droite Républicaine à Cabestany communiquera de plus en plus souvent, désormais, sous le nom de Droite Municipale. Ce qu’elle est d’ailleurs avant tout. En attendant que les partis politiques dont nous nous réclamons se réorganisent, travaillent, se définissent un avenir. Notre avenir…. si nous sommes en phase avec eux !

Car le paysage politique a bien changé autour de nous.

Nos idées, nos convictions, nos valeurs n’ont pas changé et nous serions capables – s’il le fallait – de tracer seuls notre route, par nous mêmes et pour vous mêmes,  à Cabestany. Nous n’en sommes sans doute pas encore là ! Nous resterons des militants fidèles, mais  à la seule condition que ceux qui sont censés nous représenter à Paris ou ailleurs, restent fidèles à ce que nous croyons. S’ils sont censés nous représenter, c’est à eux d’incarner notre volonté. Sûrement pas à nous, de nous soumettre à tous leurs changements de cap.

La plupart d’entre nous, à Cabestany ou dans tout le pays, et qui nous revendiquons de la Droite Républicaine, ne nous sommes pas déplacés aux urnes pour l’élection Présidentielle. Voter pour le Front National, cela on ne le pouvait pas. Voter pour le candidat Macron et son programme brouillon, inachevé, sans orientation définie ; voter pour un programme qui ne faisait rêver personne, qui n’inspirait personne, comment aurions nous pu le faire ? Et ceux des nôtres qui se sont quand même déplacés pour voter ont mis un bulletin blanc ou nul.

Si nous n’étions pas déjà, du moins pour une partie de la rédaction, adhérents du Parti « Les Républicains », aurions nous, en cette rentrée, l’envie de le rejoindre ? Un parti séparé en deux. Au moins ! D’un côté les « historiques » avec encore trop de conservateurs ancrés dans de vieilles chimères et qui ont « foiré » une élection imperdable. Et de l’autre côté ceux qui se sont ralliés à Macron pour « laper dans la grande gamelle »,  ce qui n’est pas vraiment le signe d’un changement ou d’un renouveau. Des opportunistes qui nous donnent parfois envie de gerber.

Un avis qui n’implique que nous mêmes, à la rédaction de Blog-Cabestany, et n’engage en rien nos conseillers. Nous, nous ne croyons pas que la politique Macron soit autre chose qu’un soufflé qui commence déjà à retomber. Et bien plus que nous, c’est VOUS que cela semble inquiéter.

A Cabestany, notre équipe, ne se remet pas sur un plan affectif de la disparition de notre ami Patrick Sperring. Notre ami Patrick qui était également « Monsieur Finances ». Il abattait un énorme travail pour investiguer, disséquer le budget, les dépenses municipales et comprendre la façon dont est gérée – et pas forcément en bien – notre ville. Il avait également des connaissances approfondies sur la fiscalité des collectivités territoriales, le droit administratif. Et il ne cessait de se perfectionner dominant parfaitement son sujet.

Il n’est pas remplaçable par une seule personne qui pourrait reprendre l’ensemble de toutes les activités qu’il assumait. Mais depuis 2014, nous avons été rejoints par diverses personnes de Cabestany ou des alentours qui se partagent – déjà – son travail et nous apportent – en plus – leurs connaissances dans des domaines d’expertise qui leurs sont propres et nous sont très précieux.

Le tandem Colette Appert, Phil Gleizes tient bon la barre. Depuis trois années, la Droite Municipale n’a jamais baissé les bras et joue son rôle d’opposant et de force de proposition. Quoiqu’en disent par devant la majorité municipale et Monsieur le Maire. Ce dernier lâche en privé, ce que vous ne lirez jamais dans le Cabes’infos, et qu’il ne reconnaîtra jamais en public, que nos conseillers de Droite, bien qu’en infériorité numérique, sont toujours actifs après trois années de mandature.

Ils ne manquent pas d’appui parmi les Cabestanyencs et forment un bloc soudé avec leurs co-listiers, militants ou sympathisants.  Ils sont dans tous les cas bien plus actifs que l’ensemble des conseillers de gauche qui ronronnent dans leur fauteuil les jours de Conseil Municipal. Et qui ne font pas montre de beaucoup d’idées dans les commissions. Ce serait plutôt à eux de montrer un élan.

A nous lire, vous pourriez vous imaginer que nous sommes déjà en campagne pour les élections municipales futures. PAS DU TOUT. Elles viendront en leur temps. Et à chaque jour suffit sa peine. On va d’ailleurs rentrer dans une période où il n’y aura guère d’élections qu’elles soit Européennes, Cantonales, Législatives, Régionales ou autres. Ce qui n’arrive pas souvent. Et nous « c’est Cabestany d’abord ».

Lorsqu’on parle d’un nouvel élan, cela ne sous entend nullement que la Droite Municipale va changer de vitesse. Elle continuera, sans faiblir à jouer son rôle et a surveiller la gestion municipale. Mais il n’est pas étonnant que des citoyens se réclamant de la Droite soient déboussolés par la politique telle qu’elle est menée à Paris.  Ce nouvel élan viendra plutôt de ceux, plus que nombreux, qui ont rejoints récemment l’équipe de Colette Appert, et on l’espère, de ceux qui ne vont pas tarder à le faire, dégoûtés des « Macronneries », des divisions au sein du Parti « Les Républicains ».

Notre équipe de la Droite Municipale à Cabestany est en soi un micro-parti politique qui pourrait s’intituler « Mon Parti, c’est d’abord Cabestany ».

On perçoit le même frémissement au sein de l’association Trait-d’union-Cabestany, où plusieurs adhérents se découvrent un goût certain pour l’écologie, la protection de l’environnement, la survie des abeilles, la nourriture que nous ingurgitons, les ressources en eau et bien d’autre domaines. Trait-d’union-Cabestany qui s’est rapprochée de France Nature Environnement, et va se rapprocher de nombreuses autres associations de défense de notre environnement. C’est très bien. Et cela prouve que l’Association est toujours et plus que jamais très dynamique.

C’est donc,  avec et pour  les citoyens qui nous soutiennent, et que nous espérons être de plus en plus nombreux, que nous allons entamer cette seconde partie du mandat municipal, dont le moins qu’on puisse dire est que l’action de la Majorité du Conseil nous aura fortement déçus, et n’a nul motif d’être fière de son triste bilan.

La Droite Municipale est à la manœuvre. Mais elle a besoin de vous. Rejoignez nous !

Bonne rentrée à tous.

Vous voulez nous rejoindre ? Seulement nous parler ? Donner votre appréciation sur la situation ? Envoyez nous un mail à :

cabestanydabord@rezonet.fr

L’image envoyée par Gisèle que nous avons refusé de mettre en ligne… dans un premier temps !

26 août 2017

Une image équivoque envoyée par mail à la rédaction de Blog-Cabestany par Gisèle en toute bonne foi. Et de cela nous sommes convaincus.

Une image choquante apparue sur le Galaxy d’un des membres de notre rédaction au moment où il passait la frontière au Perthus et que nous avons refusé de mettre en ligne.

Tout comme s’engouffrer dans un commentaire hors de propos sur cette photo nous paraissait inconcevable.

Une image que Richard Ferrand le chef du groupe LREM à l’assemblée aura condamnée avec force communication pour un individu qu’on n’a guère vu sur les bancs de cette même assemblée durant la loi sur la moralisation de la vie politique. Mais peut être avait il pris ses vacances en décalé.

Une image dont  la France Insoumise dément être à l’origine. S’ils le disent !  Et nous ne ferons de procès d’intention à personne.

Mais vous nous écrivez aussi pour nous dire que vous avez été bien davantage choqués par l’accueil houleux réservé par certains au roi d’Espagne et au chef du gouvernement ce soir à Barcelone. Jeannette écrit : « il y a des abrutis incapables de respecter un jour de deuil ».

« c’est vous qui le dites »

 

Quand « Pierre », un ancien communiste à Cabestany, nous demande une insertion sur Blog-Cabestany. Et nous, on ne demande qu’à rendre service à nos concitoyens !!!!!!

26 août 2017

Liberté d’Expression

« Pierre » est un citoyen de Cabestany que nous connaissons personnellement depuis bientôt 10 ans, mais qui fait de la politique sans doute depuis bien plus longtemps au plan local.

« Pierre » n’est pas son véritable prénom mais c’est nous qui avons décidé – avec son accord –  de le changer. Ce qui n’empêchera pas qu’il soit reconnu par ses anciens amis. Mais sinon nous n’aurions pas inséré dans notre Blog ce qu’il voulait qu’on publie….

Car nous ne sommes pas là pour aider les uns ou les autres à régler leurs petits comptes entre eux. Blog-Cabestany n’est ni une tribune, ni un forum. Et la Rédaction de Blog-Cabestany ne reçoit d’ordres ou de conseils de personne et ne met en ligne que ce qu’elle à décrété de publier et pas ce que ses lecteurs voudrait parfois qu’elle fasse.

Nous nous sommes plus d’une fois confrontés avec « Pierre » qui voulait nous convaincre, comme tout bon communiste,  qu’il avait raison et que nous avions tort. Avec toujours ces mêmes arguments récités sans les comprendre. Nous le laissions parler car il nous a toujours semblé parfaitement inutile – en politique – de chercher à faire changer d’avis un adversaire. Pour lequel on peut avoir du respect.   Mais quand c’est lui-même, comme il l’a fait en 2014 au moment des élections municipales, qui reconnait s’être fourvoyé, et ne veut plus se revendiquer de la liste de la gauche,  pourquoi n’aurait il pas, en plus,  notre sympathie ?  Et aujourd’hui avec sa requête, apparemment il persiste et signe.

Et puis, loin de nous, cet anti-communisme « primaire », dont nous accuse la majorité municipale. Une accusation qui nous fait pouffer de rire. Nous, nous essayons, sans nous décourager, de situer le débat à un plus haut niveau qu’il n’est…  hélas !

Quand à ce Comité Soljenitsyne…. nous le découvrons parce que « Pierre » nous en parle et nous envoie un tract pour une réunion en octobre… où nous n’irons pas. Nous n’en avions jamais entendu parler. Et après bien des recherches nous n’en savons guère plus. Nous ne connaissons pas ses membres, pas plus que ses idées.

 Et qu’il soit clair que nous n’avons rien à voir avec eux.

Bien sur que vous allez nous écrire… surtout si vous n’êtes pas d’accord. On est fin prêts à vous lire. Cela nous aidera quand rien que l’idée que les vacances sont finies ne nous rend pas joyeux.

-o-

l’insertion de « Pierre » au nom de ce Comité Soljenitsyne

 

Comité Soljenitsyne

le 20 août 1944 à Perpignan !

20 août 2017

Des Français libéraient notre sol des envahisseurs.

 » Parce que notre sol nous appartient,

et n’appartient qu’à nous ! « 

 » Madame Appert, auriez vous donc oublié que 2017 est le centenaire de la Révolution Bolchévique d’Octobre ? »

19 juillet 2017

« C’est vous qui le dites ». Nous, nous avons déjà répondu à cet internaute qui omet de nous préciser s’il habite Cabestany, et qui interpelle Colette Appert. L’intéressée, pas plus que nous, ne risque pas de passer à côté de cette date qui appartient à l’Histoire. Pas la nôtre !

Car depuis quelques temps, lorsqu’on arpente les rues de Cabestany, la seule ville où le Mur de Berlin n’est pas encore tombé, le sujet principal des conversations tourne autour des somptueuses et présumées somptuaires festivités que nous préparerait la Mairie, d’ici trois mois. Avec nos sous. Certains esprits paraissent bien surchauffés et pas seulement à cause de la canicule.

Que nous prépare donc la Mairie le 25 octobre 2017, pour commémorer le soulèvement populaire de Petrograd contre Kerenski et l’avènement d’un gouvernement des Soviets en 1917. Et bien on n’en sait rien ! Certes, la nouvelle Maison des Jeunes de Cabestany n’a pas besoin de modifications architecturales pour ressembler déjà au Mausolée de Lénine. Il ne manque sur son toit que l’étoile rouge, comme celle du Kremlin, pour parfaire l’ensemble.

Mais au delà. On n’imagine quand même pas de voir certains de nos citoyens défiler, déguisés en marins du Potemkine, le couteau entre les dents. Chanter l’Internationale serait déjà plus vraisemblable mais pas une nouveauté, car on y a droit, au Centre Culturel, quasiment chaque soir d’élection municipale lorsqu’on annonce les résultats. Et que nous on a envie de reprendre les paroles de Bambino (la mine triste….).

Vendredi matin 14 juillet, à Cabestany, devant le monument aux morts, et à l’occasion de la cérémonie habituelle qu’aurait donc fait Monsieur le Maire pour mériter le courroux de la Droite ? Maladresse, provocation ou peut être rien de tout cela. Car ce pourrait être bien plus subtil. Monsieur le Maire nous a énoncé le discours 52-24A rectifié bis, écrit Place du Colonel Fabien en 1947, qu’il nous rabâche à la virgule près pour la 153ème fois, et qui n’a jamais rien à voir avec l’événement du jour, qu’il s’agisse d’un 8 mai, un 14 juillet, un 11 novembre ou un 2 février. Qu’est ce qu’il a d’ailleurs le 2 février ? Justement, RIEN. Mais à tout cela on est tellement habitués.

NON, vendredi matin, et ça c’est nouveau, en faisant semblant d’associer, voire de faire adhérer les Conseillers Municipaux de la Droite Républicaine à ses propos, comment notre Maire pouvait il imaginer qu’il n’y aurait pas de réaction ? La Droite a d’ailleurs eu une réaction strictement politique, pondérée, sans aucune animosité. La Droite qui est la seule opposition à notre édile, car les socialos lui ont signé depuis toujours un chèque en blanc. En échange de quoi, d’ailleurs ? Une Droite qu’il feint d’avoir réussi à mettre dans sa poche pour jeter un peu plus le trouble en une période où en effet rien n’est simple. Mais la Droite ne succombera pas à ses avances et il peut bien faire patte de velours !

Et connaissez vous la dernière blague qu’on se dit entre amis au siège du PS, rue de Solférino : « Nous sommes un Parti où il y a des courants, et des « partis en courant » !

Et puis Cabestany n’est pas Paris. La Droite Républicaine dans notre ville n’a pas déposé les armes et ne se soucie guère de ce qui se passe dans les états majors. Elle reste et restera avant tout une opposition municipale efficace au service de ceux qui se sont déplacés aux urnes en 2014 pour lui faire confiance. Et n’est il pas normal qu’on respecte (et on les aime) ceux qui ont le mérite de s’être déplacés pour voter pour nous en 2014 en des temps où c’est l’abstention qui fabrique nos dirigeants que cela n’empêche pas de se croire les Maitres du Monde. On est à mi-mandat, mais avec Colette Appert, c’est toujours « cash » : c’est ce qu’on apprécie chez elle plus que tout. Elle dit ce qu’elle a dire sans faire des alexandrins. Et cela a toujours du sens !

Et puis Monsieur le Maire semble avoir une telle adoration pour le sieur Mélanchon. Pour nous, chez Blog-Cabestany, Monsieur Mélanchon, comme on l’a déjà écrit dans nos colonnes, a autant le droit que le Front National de siéger à l’assemblée. D’ailleurs des pans entiers de son programme ressemblent étonnamment au programme de Madame Le Pen. Mais nous on ne souscrit pas à cette imposture qui voudrait qu’il n’y ait d’extrêmes qu’à Droite et pas à Gauche. Dire cela fait régulièrement prendre aux cocos une mine pincée. Et de nous ressortir à chaque fois la litanie des citoyens victimisés. Du pipeau !

Mais encore. Comment peut on autoriser des français à clamer qu’il sont la « France Insoumise « ? S’ils sont insoumis, et refusent les lois de la République, qu’ils restent sur le trottoir et ne viennent pas s’asseoir sur les bancs de la représentation nationale. Ou, ce serait tellement plus simple, qu’ils changent de nom et affichent la couleur.

Alors à quoi peut bien ressembler Cabestany, quand la Droite Municipale est en sentinelle et nous sort de notre torpeur estivale. Quand bien des citoyens sont déjà partis en vacances pour quelques semaines et que le Parti Communiste, lui semble avoir pris de grandes et longues vacances pour plus longtemps. Et que sur leur iceberg qui fond à vue d’oeil comme neige au soleil, les derniers bolcheviks des P.O., se préparent à ce qui devrait paraît il être, fin octobre, une immense fiesta ou peut être « le Grand Soir » et l’avènement du marxiste sur toute  la terre, « saecula saeculorum ».

Il est vrai qu’en 2117, lorsque les dinosaures auront repeuplé notre planète, et qu’il fera 60° sur les vestiges de Cabestany, on ne parlera plus du communisme. Pas plus que de nous, d’ailleurs.

La Chipie (en vacances)

Aujourd’hui dimanche 30 avril 2017 : Journée Nationale de la Déportation !

30 avril 2017

Depuis 1954, le dernier dimanche d’avril est, chaque année, dédié à la célébration de la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et de l’extermination nazie lors la Seconde Guerre mondiale.

Cette journée est l’occasion de sensibiliser les élèves, les jeunes et les moins jeunes, à notre  histoire,  au monde de l’internement et de la déportation, au sacrifice de ceux qui ont payé de leurs vies notre liberté d’aujourd’hui.

Des actions sont mises en œuvre avec les fondations et les associations de mémoire.

C’est l’occasion également dhonorer ceux qui en ont réchappé et qui sont encore parmi nous ou qui ont disparu depuis, ainsi que leurs veuves et leurs familles.

Un devoir de mémoire, auquel s’associent les associations d’Anciens Combattants de tous les conflits mais également tous les citoyens de bonne volonté qui veulent la paix et se réclament de la République.

Avec nos élus de la Droite Républicaine à Cabestany, mais il n’y aucune place pour le  sectarisme dans ce domaine, et donc avec TOUS les citoyens de Cabestany, les anciens combattants, leurs familles, avec les jeunes et les moins jeunes, avec tous les Français patriotes, épris de Liberté, nous aussi, nous nous associons à cette journée.

VIVE LA RÉPUBLIQUE, VIVE LA FRANCE

Cabestany dans 10 ans ?

16 mars 2017

comment l’un d’entre vous « imagine » Cabestany dans 10 ans !

On espère que votre imagination débordante ne reflète pas la réalité.

Mais parfois, aussi, « la réalité peut dépasser la fiction ! »

Merci pour tous vos commentaires cette semaine, sur Cabestany, sur les Présidentielles, sur les législatives, sur tant de sujets qui semblent vous passionner. Et la semaine n’est pas terminée. On en fera sans doute une synthèse, dimanche, sans pour autant écrire des pages et des pages, car vous nous dites à peu près tous les mêmes choses. Avec certes quelques nuances.

Mais cela mérite d’être repris, quand « c’est vous qui le dites » !

-o-

Blog-Cabestany : Colette Appert nous informe !

8 mars 2017

Colette Appert nous informe. Elle aura été dans les premières à rejoindre le « Comité François Fillon 66 », soutien de notre candidat dans les Pyrénées Orientales.

Un Comité animé, dirigé, présidé par notre amie Maïté Sanchez Schmid

Un comité de citoyens qui s’étoffe de jour en jour, car nombreux sommes nous, à Droite, et plus encore semble t’il,  à l’avoir rejoint et à continuer de le faire chaque jour. Et plus encore depuis dimanche !

Le Comité a un Blog hébergé par nos amis du groupe Midi-Libre. Une heureuse initiative qui leur permet d’avoir une excellente visibilité sur les moteurs de recherche comme nous l’avons testé. Si Google est content …..   Mais c’est aussi, sans aucun doute, grâce à de nombreuses connexions.  Et nous ne sommes pas jaloux de nos amis :

http://comite-de-soutien-francois-fillon.blogs.midilibre.com/

Colette Appert nous signale que le Blog du Comité François Fillon 66 s’apprête à mettre en ligne, dans les jours prochains probablement, le dossier SOCIETE CIVILE du candidat.

Blog-Cabestany ne commencera à diffuser des documents de campagne que lorsque celle ci sera officieusement  lancée.

Mais, vous pourrez consulter cet important dossier directement sur le Blog du Comité, où il est très simple, sans engagement, et en tout anonymat, de vous inscrire sur la Newsletter, pour être informé.

Et si vous souhaitez rejoindre le Comité, rien de plus simple : rendez vous sur leur Blog et vous saurez tout.

et n’oubliez pas que le candidat a un site officiel :

https://www.fillon2017.fr

Quant à nous, pour répondre à l’une de nos internautes qui se reconnaitra :

« Les Pyrénées Orientales sont bien loin de Paris. Chacun a défendu son candidat pour la Primaire de la Droite et du Centre. Chacun en a admis le résultat et a considéré qu’il était important d’être tous rassemblés. Et nous le sommes. Chacun peut avoir son opinion sur tel ou tel événement qui vient troubler la campagne. Mais tous voulons l’alternance et souhaitons la victoire de notre camp.

ET DANS LES PYRENEEES ORIENTALES, SOYEZ RASSURES, LA DROITE RESTE  » UNE ET INDIVISIBLE « .