Archive for the ‘Crèche de Noël’ Category

« France » libre dans sa tête !

7 janvier 2018

Diego, la chanson écrite par Michel Berger pour Johnny et chantée par France Gall

NO COMMENT

Le concours de crèches de Noël de Blog-Cabestany !!!!!!!

22 décembre 2017

On avait dit : pas de premier ou de deuxième prix. Pas de récompense. Mais cette « craiche » que nous envoie cette fidèle internaute vaut un applaudissement.

Je me demande à quoi aurait pu ressembler le Petit Jésus dans son berceau si on en avait mis un. J’en frémis d’avance. On ne le saura jamais car notre internaute nous envoyait ce photo montage juste avant de partir à Barcelone pour les fêtes. Dans mon dos, ma coloc, la « chipie » émet des idées farfelues bien pires que tout ce que vous pouvez imaginer. Il vaut mieux que je m’arrête là avant de me retrouvée en train de déraper. Le prochain article sera parait il musical. Moi aussi je serai en vacances. Joyeuses Fêtes à tous !

ET CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-DESSOUS POUR L’AVOIR EN GRAND FORMAT

Crèche de Noël

20 décembre 2017

Le concours de crèches de Noël chez Blog-Cabestany !

19 décembre 2017

 » Y a t’il un concours de crèches de Noël, cette année,  chez Blog-Cabestany ?  »  demande Paulette

 » Et pourquoi vous envoyer des images que l’on récupère sur Internet mais que vous pourriez aussi bien télécharger vous mêmes et qui ne méritent pas que l’on obtienne une récompense ? « 

TOUT EST DIT !

Si vous nous envoyez une image de crèche trouvée sur Internet pour reprendre vos mots, c’est que vous nous lisez, et que vous avez envie de communiquer avec nous. Là est l’essentiel. Car il n’y aura pas de premier ou deuxième prix, pas de récompense, et on ne citera pas votre nom. Mais vous nous aurez prouvé, à nous, mais aussi à vous mêmes, que vous tenez à cette tradition millénaire qui fait partie intégrante de notre culture. Rien d’autre !

VOS COMMENTAIRES : « c’est vous qui le dites » !

Un internaute de nos amis, disparu hélas cet hiver, nous écrivait en 2016 : « Mon grand père qui avait fait la guerre 14-18 nous expliquait l’importance que revêtait le fait de fabriquer dans les tranchées du malheur une crèche avec des bouts de bois des éclats d’obus de la paille des douilles. Et avec cette terre dans laquelle nous étions englués et qui serait sans doute notre dernière demeure, disait il, nous malaxions des petits personnages »

Une autre nous écrivait :  » mon père était communiste on allait pas à la messe de minuit bien sur et le sapin si on pouvait en acheter un faisait rarement plus de 50 centimètres de haut mais un Noël sans crèche n’aurait pas été un vrai noël. »

On nous écrit aussi :  » Il est évident que ces abrutis, ces tarés, ces jean-foutre, ces collabos, qui assimilent leur lutte contre les crèches de Noël à une défense de la laïcité sont bêtes à pleurer. La méchanceté les étouffe. Pour ne pas dire la con….. Je n’ai pas de haine pour eux. Ce serait leur faire trop d’honneur. Je les méprise tout bonnement. Et pour moi ils ont volontairement rejeté leur qualité de Français et leur appartenance à la communauté nationale. »

Ou encore : « Lorsque j’étais gamin, ma mère m’avait mis au catéchisme. L’abbé Louga (un catalan?) nous expliquait que Dieu existait avant le big-bang.  Pourquoi avoir attendu si longtemps à l’homme pour inventer des religions comme le Judaïsme, le Catholicisme, l’Islam, le Bouddhisme. Puis il y a deux cents ans les Mormons et au siècle dernier la Scientologie. Peut être qu’on va en inventer une nouvelle cette année pour les deux mille ans à venir. On a le droit de croire en ce qu’on veut ou ne pas croire. Mais qu’on foute la paix aux gens. Ces non-croyants qui font une croisade pour la laïcité détruisent notre culture, nos racines et sont plus radicalisés que les croyants. Alors laissez moi faire croire à mes petits enfants que le Père Noël existe et leur transmettre au travers du symbole de la crèche l’amour pour son prochain. Quand les anti-croix et autres médiocres  imbéciles méchants minables et impuissants  sont des vautours qui ne cherchent qu’à attiser les haines. ».

On en restera là pour aujourd’hui….. demain et les autres jours. Envoyez nous des images de crèche et on ne fera plus aucun commentaire. « Que la bave de ces crapauds n’atteigne pas la blanche colombe ». « C’est vous qui le dites. »

 

« Continuez à vous battre pour NOS idées », nous écrit Gersende !

15 janvier 2017

Gersende dit :  je vous envoie ma prose, comme promis mais avec quelques jours de retard. J’avais  …… la grippe !

Postmaster répond : la grippe ! Au 21ème siècle, on peut encore avoir la grippe ? 

-o-

marie-olympe-de-gougesOlympe de Gouges

Gersende écrit :

«  » Chers amis, bonne année à vous tous de la rédaction de Blog-Cabestany, bonne année à nos élus de la Droite Républicaine et leurs amis,  bonne année à tous vos lecteurs et à tous mes concitoyens de Cabestany où je regrette de ne pouvoir venir plus souvent, l’actualité politique étant intense en ce début d’année 2017 avec une Primaire et des élections diverses. Une Primaire que je m’étonne un peu que vous passiez sous silence ! Mais vous avez sans doute vos raisons.

L’année 2016 restera pour moi une année « horrible », l’année des attentats qui ont endeuillé Nice, qui ont vu ce prêtre assassiné de façon odieuse par des individus qui ne peuvent pas prétendre appartenir à l’espèce humaine, ni même se réclamer d’une quelconque religion dont ils ne font que la faire haïr de tous et stigmatiser ceux de la même origine qu’eux.

J’ai suivi avec intérêt, amusement, interrogation, réflexion votre opération « Crèches de Noël » dont vous ne m’aviez pas parlé, et qui en effet ne semblait pas préméditée. Et qui a été suivie aux quatre coins de l’hexagone par des gens qui ont découvert en même temps que vous existiez. Que Cabestany existait. Et qu’il y avait des gens qui pensaient comme eux ! J’ai parcouru les mails que vous avez bien voulu me faire parvenir. Des mails qui commentaient votre mise en ligne d’image de crèches et « bondieuseries » parfois malicieuses et j’ai été parcourue de frissons à la lecture de certains commentaires de la part de personnes prétendant être des Cabestanyencs défenseurs de la démocratie. Des mails qui frisaient parfois l’hystérie.

Alors comment passer sous silence cette affaire de crèche installée par un Maire dans un petit village de notre France rurale. Une crèche fabriquée avec des petits bouts de tissus, de bois, de papier et carton de récupération, par des handicapés. Une crèche installée pour que le citoyen donne quelque obole à ceux qui avaient fabriqué cette crèche. Et il aura fallu que des imbéciles appartenant à une association de défense de « je ne sais quoi », fassent condamner le maire à une amende. Ce même Maire aura demandé à l’association qui l’a fait condamner si le montant de l’amende qu’il a tenu à payer de ses propres deniers serait reversé aux handicapés. Il attend encore. Pendant que l’association doit surement sabler le champagne pour fêter cette bien lamentable victoire. Voilà où le dogmatisme de certains peut conduire dans notre belle France si on n’y prend garde et si on laisse des coupeurs de tête faire la loi au nom de la République.

N’oublions pas que nous sommes à Cabestany où depuis 40 ans se sont agglutinés tous les bolcheviques des P.O. qui y vivent de façon communautariste comme en cercle fermé. Les urnes en témoignent. Alors qu’à Canet ou Saint Cyprien vous n’auriez pas eu les mêmes réactions épidermiques comme celle de gens à Cabestany dont l’espèce est en voie de disparition. Et d’ailleurs j’ai lu ce commentaire d’un citoyen de Saleilles qui vous dit que vous avez beaucoup de courage, que vos élus sont des gens qui se bougent et font le job. Vous m’avez transmise aussi des mails d’encouragement. Cela devrait vous inciter à continuer votre combat pour nos idées.

Et puis à Cabestany, il n’y a pas que des bouffeurs de curé, des obsédés d’un concept de laïcité qui prouvent qu’ils n’ont jamais lu la loi de 1905 ou qu’ils n’ont rien compris. Dites vous que dans certaines villes du 9.3 on aurait déjà mis le feu à ce qui vous sert de local car il est des zones de non-droit où la république a baissé les bras et laissé faire. Il ne faut pas que cela arrive un jour dans notre ville. Je crois savoir que Monsieur le Maire de Cabestany, et ce serait plutôt à vous de m’en dire davantage, lorsqu’il est besoin de restaurer notre église, y contribue avec les deniers publics sans trop rechigner.

Et dites vous que ce monde n’est pas parfait. Rien que cette pseudo « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen » de 1789 qui est une imposture lorsqu’on découvre que ceux qui l’ont rédigé n’ont jamais considéré que le mot Homme recouvrait l’espèce humaine et donc des hommes aussi bien que des femmes. Ceux qui ont écrit cette déclaration des Droits de l’Homme l’ont écrite pour les hommes seuls, les mâles. Les femmes, des femelles pour les révolutionnaires, étant juste bonne à procréer, et faire la cuisine, et ne pas se mêler de politique. Et il aura fallu attendre le Général de Gaulle en 1944 pour donner le droit de vote aux femmes.

La Droite Républicaine, emmenée par Colette Appert, aurait bien voulu que l’on donne le nom d’ « Olympe de Gouges » à l’une de nos rues. Cette Olympe était une femme révolutionnaire, féministe, qui se battait pour les libertés, pour l’égalité entre les hommes et les femmes. A l’époque, à l’Assemblée, les femmes n’étaient admises qu’en spectatrices. On les appelait de façon péjorative, les « tricoteuses » qui n’avaient pas le droit de manifester, même pour éventuellement applaudir, de tousser, d’éternuer, et de faire du bruit à part celui de leurs aiguilles à tricoter. Et jamais on n’admettra à l’époque qu’une femme monte à la tribune pour défendre ses idées, même pour dire qu’elle était d’accord.  Marie Gouze, femme du peuple, dont le nom « Olympe de Gouges » était le nom d’actrice, n’avait aucune lignée aristocratique. Elle combattit entre autres et peut être plus que tout, l’esclavage. A la tête d’une petit troupe de théâtre elle montait des saynètes jouées de façon improvisées dans les rues, sur des places, dans des jardins et autres lieux publics pour faire avancer les libertés individuelles. Elle dénonça l’autoritarisme dictatorial de Robespierre, psychopathe syphilitique, atteint de troubles de démence liés à sa maladie, ce qui lui aura valu – à lui – le droit d’avoir sa rue. Robespierre qui enverra des milliers de citoyens innocents, jusqu’à des religieuses à la guillotine, et réservera le même sort à Olympe qui finira aussi sur l’échafaud. La dernière parole de cette Olympe aura été pour dire : « Les femmes sont les égales des hommes pour se faire couper la tête. Pas pour s’exprimer en montant à la Tribune ».

Et c’est sur cette pseudo Déclaration des droits de l’Homme,  datant de la période Révolutionnaire, machiste, injuste, inégalitaire, discriminatoire,  que certains s’appuient pour se glorifier d’appartenir à des associations anti racistes, anti tout et anti n’importe quoi, qui ne sont le plus souvent que des paravents pour endormir le bon peuple et lui faire rentrer dans le crane des idées gauchisantes. A Cabestany on dirait : « Progressistes ».

Mais dans ce pays, tous ces bien-pensants sont davantage préoccupés par cet « immense » problème des crèches plutôt que – par exemple –  la lutte contre la pauvreté. Que des SDF meurent tous les jours dans la rue n’est pas un problème suffisamment valorisant au regard de la supposée grandeur de leur idées philosophiques. «  »

Bon dimanche

Feliç nadal : el noi de la mare !

25 décembre 2016

 

Què li darem en el Noi de la Mare?
Què li darem, que li sàpiga bo?
Li darem panses amb unes balances,
li darem figues amb un paneró.Què li darem al Fillet de Maria?
Què li darem al formós Infantó?

 

Panses i figues i nous i olives,
panses i figues i mel i mató.

Tampatamtam, que les figues són verdes,
tampatamtam, que ja maduraran.
Si no maduren el dia de Pasqua,
maduraran en el dia de Rams.

 

 

All I want …… pour les D’Jeuns ! à Cabestany

24 décembre 2016

On a déprogrammé au tout dernier moment un grand classique qu’on avait prévu de longue date au profit de cette vidéo plus à la mode. Mais, que pourrait on vous refuser lorsque vous le demandez avec tant de gentillesse ?  Et la gentillesse on en a tellement besoin !!!

Pour Paola et Tugdual à Canet,

Pour  Priscilla et John, « two-six-five » Riverside Drive. Over the seas !

pour tous les autres ….. à Cabestany, Perpignan, Bompas, Alenya, Saint Cyp……

avec les « Fifth harmony »

Notre crèche de Noël ! à Cabestany.

23 décembre 2016

Bienvenue en France !

France welcomes you !

Bienvenidos en Francia !

creche de noel

Joyeux Noël

Merry Christmas

Feliz Navidad

Buon Natale

Frohe Weihnachten

Bon Nadal

Vrolijk Kerstfeest

Nedeleg laouen

Feliz Natal

Geseënde Kersfees

Gëzuar Krishtlindja

весела коледа (vesela koleda)

glædelig jul

Maligayang Pasko

Eguberri on

Shnorhavor Surb tsnund

Nollaig shona

καλά Χριστούγεννα

ميلاد مجيد

圣诞快乐

חג מולד שמח

с Рождеством Христовым

boldog karácsonyt

gleðileg jól

 felicem diem Nativitatis

wesołych świąt bożego Narodzenia

un Crăciun fericit

Христос се роди

vesel božič

 ‘ia ‘oa’oa e teie Noera

Noeliniz kutlu olsun
 
З Різдвом Христовим

-o-

Blog-Cabestany. Notre opération « Crèches de Noël » : une référence à notre culture, plus qu’à la religion ! Mais vous l’aviez compris.

21 décembre 2016

creche

Et comme titre de cet article, nous pourrions reprendre la conclusion de notre consoeur de la rédaction de Blog-Cabestany qui a bien traduit notre pensée à tous en écrivant :

«  »nous ne pouvons nous empêcher de penser en cette période aux Chrétiens d’Orient, aux coptes d’Égypte, mais aussi aux musulmans syriens dans les ruines d’Alep » »

L’ARTICLE :

« Amel », (puisque c’est ainsi qu’elle souhaite qu’on l’appelle) nous écrit régulièrement depuis les municipales de 2014. Elle nous dit : « je vous autorise pour une fois a mettre mes propos en ligne si vous acceptez ». On va le faire, en prenant uniquement dans le très long mail qu’elle nous adresse, – avec son accord – le paragraphe qui est d’actualité : à savoir les crèches de Noël. Pour le reste, on ne veut pas polémiquer en ce moment et on reviendra surement plus tard sur le reste.

« Amel dit » : « pour vos creches de noel vous en faites juste un peu TROP ; comme a votre habitude comme tous ce que vous faite ; je le dis franchement je ne suis pas souvent d’accord avec vous mais pour une fois je pense que vous avais raison ; je ne partage pas la même religion que vous mais je ne suis pas certaine que vous soyez croyant et j’ai bien compris que cette histoire de creches est plus culturelle que religieuse ; noel n’est pas pour moi une fête religieuse mais quelle plaisir ont mes jeunes enfants qui croyent comme leur copains de maternelle au pere noel une invention de coca-cola ; tout grignotage au nom d’une quel-conque charte de laicitée des valeurs ancestrales de la france ne peut qu’amener à nous discriminés et nous stigmatisés ; pas le meilleur moyen de vivre ensemble quand mes enfants n’ont pas de probleme avec leurs camarades et que personne ne me regarde de travers parce que j’aie un petit foulard sur la tete. Que les politiques ne se mele pas de tout cela alors que certains commencent à faire du racolage pour pomper les vois de ce qu’ils disent etre les minoritees.  Scandaleux.

POSTMASTER dit : AMEL, « c’est vous qui le dites » et que pourrions nous dire de mieux ? Certains politiques qui veulent se mêler de laïcité ou seulement faire semblant de défendre une partie de nos concitoyens d’une autre culture ne font, en fin de compte, que les faire ostraciser par les autres et au final nous diviser. Mais ils ne songent qu’à sauver leurs sièges d’élus de façon minable et pitoyable. En quelque sorte des pompiers pyromanes qui se servent de leur écharpe tricolore pour garantir leur réélection. Mais les plus coupables ne sont ils pas ceux qui votent pour eux ?

 Ce n’est pas Coca-Cola qui a inventé le Père Noël – quoique – mais il s’agit bien d’une invention païenne sans rapport avec Noël. Le Père Noël était habillé en vert au 19ème siècle. Et il a été remis à la mode entre les deux guerres mais pour des raisons commerciales. Et Noël est devenu en effet une grosse opération de marketing. Mais dans le coeur des français, quelle que soit leur origine, c’est un moment rare où l’on se retrouve en famille.

Et notre propos est en effet bien plus culturel que religieux. Et là aussi on reviendra sur le sujet, en n’oubliant pas que sur les réseaux sociaux, cet été, c’était les mêmes sites  – quel hasard – qui défendaient l’État Islamique et incitaient les femmes à aller se baigner en burkini. Et nous, pauvres souchiens, sommes tombés dans le panneau à pieds joints sans vouloir comprendre qu’il ne s’agissait que d’une provocation de plus. 

Mais pour les non-croyants dont nous sommes quelques uns à faire partie, la religion de nos ancêtres et de nos amis fait partie intégrante de la culture de la France et de son sol. Nous n’y pouvons rien. Et y sommes attachés. Nous l’avons déjà montré. En 40 nous n’avons pas fui à Moscou. Et nous ne pouvons nous empêcher de penser en cette période aux Chrétiens d’Orient, coptes d’Égypte, mais aussi musulmans syriens dans les ruines d’Alep.

  Joyeux Noël à votre famille ! Joyeux Noël à tous !

chretiens d'occidentChrétiens d’Orient

 

L’opération « Crèches de Noël » chez Blog-Cabestany : NON, ce n’est pas un concours ! Mais des marques d’amitié qu’on apprécie davantage que vous ne pouvez l’imaginer. MERCI !

16 décembre 2016

creche-de-noel-blog-cabestany

Cette opération « Crèches de Noël », a été totalement improvisée,  lancée par Blog-Cabestany pour répondre à une suggestion de plusieurs de nos internautes,  et la plupart du temps vous récupérez pour nous les envoyer des images qu’on peut tous trouver sur Internet.

Peu importe, car tout cela a une signification que chacun peut aisément comprendre :

d’abord l’amitié que vous nous portez, et les marques de sympathie que vous nous manifestez et nous y sommes tous très sensibles : Colette Appert, nos élus, nos amis, les membres de la rédaction. Sans faire de grandes phrases, une simple image de crèche de Noël en pièce jointe, accompagnée – ou non – de quelques et simples mots et votre message est passé.

On comprend de cette manière que vous nous encouragez à tenir le cap dans cette situation de tristesse et solitude que nous traversons. C’est d’abord et surtout un message pour nos élus. Pour les encourager et ils y sont sensibles. Notre amie Mireille va remplacer le regretté Patrick. Mais on attendra l’année prochaine pour vous en parler. Le fait que vous soyez si nombreux à vous montrer soudés autour de nous va nous aider à passer le cap des fêtes, ou traditionnellement on s’amusait. Car cette année….

Il suffit de vous lire pour comprendre que si à Cabestany, des politiques d’un autre âge, nous cantonnent sur un bout de banquise avec des idées dépassées, et une gouvernance inappropriée, vous ne perdez pas tout espoir.

Celui d’une alternance – déjà au niveau national – que vous espérez de tous vos voeux. Les boniments d’une gauche qui se sera montrée tellement mauvaise à gouverner le pays, comme tout ce qu’elle gouverne d’ailleurs : départements, régions, communes, ne vous auront pas totalement désespérés.

Et à Cabestany, vous espérez toujours qu’un jour des gens compétents, géreront autrement votre commune. Qu’ils arrêteront de dépenser, n’importe comment et pour n’importe quoi, et ce avant même  de faire le budget. En ajustant ensuite les finances de la ville par des augmentations d’impôts. Une politique de « gribouille ». Comme c’est tellement facile ! 

Et puis pour conclure sur cette opération « Crèches de Noël », on aura tous compris, que vous l’évoquiez ou non, qu’il est des symboles dans notre pays auxquels il ne faut pas toucher. Que le faire serait considéré par le simple citoyen – le plus pacifique d’entre tous  – comme une agression. Qu’admettre qu’on piétine vos racines, de la part de politiques complaisants – mais vous utilisez plutôt le mot de « complices » – serait quelque chose d’insupportable. A moins, « c’est vous qui le dites »,  que certains y trouvent le prétexte pour mettre en danger la paix civile, ce qui arrangerait – qui sait ? – leurs sales petites affaires. 

Mais ce qui nous plait le plus, dans cette opération « Crèches de Noël, non programmée, non organisée,  et qui fait ‘Boule de Neige » ….(sans jeu de mots),  c’est que nous ne recevons pas uniquement des mails en provenance de Cabestany. On nous écrit du Soler, de Pia, de Claira…. de Prats-de Mollo, de Serralongue….  de l’Aude. Et de Bretagne ou Normandie. Parce qu’on nous lirait ailleurs qu’à Cabestany ?  Je ne me suis jamais prise au sérieux, tous dans cette rédaction ne se sont jamais pris la grosse tête.  Rassurez vous, on ne commencera pas aujourd’hui !

-o-