Archive for the ‘« au fil des jours »’ Category

« Pourquoi commémorer le 5 décembre ? », écrit Richard, le prof d’histoire !

7 décembre 2019

« Liberté d’Expression » – « C’est eux qui le disent »

« Appelés » en Algérie !

Richard est beaucoup publié, ici ou là, dans des magazines ou revues. Et il concocte pas mal d’émissions pour la télé. C’est un ancien professeur d’histoire à la Sorbonne.

Richard écrit :

Dès la fin de la Seconde Guerre Mondiale, ce que la France nommait « Son » Empire est secoué de violents soubresauts. De l’Indochine à Madagascar. Les pays d’Afrique Centrale dont les contours ont été dessinés de façon aléatoire et imbécile par la France vont se gérer eux mêmes. Le Maghreb n’est pas épargné. La Tunisie et le Maroc sous protectorat vont devenir libres. Mais pour l’Algérie il en ira autrement. En 1848, la Deuxième République, puis plus tard Napoléon III vont considérer que rattacher l’Algérie au territoire national est une nécessité pour asseoir le prestige d’une France qui entend rayonner sur le Monde. Même si l’Algérie est perçue depuis Paris par les rares  qui y ont mis un jour les pieds, comme une terre « avec beaucoup de cailloux, et seulement quelques chèvres ». Inutile d’évoquer les gens qui y habitent et qui ne semblent pas compter. On ne leur demandera d’ailleurs jamais leur avis.

Qu’on le croie ou non, les colonies n’auront jamais enrichi la France, mais seulement rendus immensément richissimes une poignée de Français.

On va engloutir d’énormes sommes d’argent en Algérie. Des montants ahurissants qui dépassent l’entendement. A fond perdu. Et mal. De l’argent qui réparti sur le sol français aurait peut être rendu notre état moins faiblard et n’en aurait sans doute pas fait cette proie facile, à trois reprises, pour l’envahisseur d’outre Rhin. Même si le raccourci n’est pas évident pour tous, s’obstiner à vouloir raccorder l’Algérie à la France, dilapider notre argent, entretenir une armée  au Maghreb, aboutira à ce qu’on perde l’Alsace et la Lorraine ? Quel gâchis ! Mais vous ne lirez jamais cela dans un manuel d’Histoire. Et personne n’en tirera les leçons. On a construit des ponts au Laos mais en 1914 on n’avait encore que les pétoires de 1870 pour se défendre. On a fait des routes qui menaient nulle part, partout dans la brousse, mais en 1939 on n’avait encore que les canons de 1914 !

Dans cet Empire, on aura tiré des fils électriques de quoi faire plusieurs fois le tour de la Terre. Mais pas construit trop d’écoles ! Un illustre de nos grands soldats, aujourd’hui disparu, raconte dans ses Mémoires : « Au fin fond de l’Algérie où j’ai servi longtemps on avait l’électricité. Dans ma ferme natale des Côtes d’Armor, en Bretagne, on aura du attendre 1953 pour être raccordé ». Et le téléphone fonctionnait mieux à Oran qu’à Lyon. Le Prestige imposait qu’on possédat un Empire quand les Français demandaient des salaires décents et des conditions de travail humaines. Ainsi, on aura eu le « Front Populaire », Munich, et la Guerre. Puis Dien Bien Phu. Et si on ne pouvait refaire le Phare d’Alexandrie, une des merveilles d’un monde ancien, on aura fait de la Poste d’Alger, le (presque) plus beau bâtiment du monde. Le sang des Français va couler devant cette Poste, rue d’Isly. A cause d’autres Français qui leur tiraient dessus !

Que les Algériens aient leur nation était sans doute légitime. Etait ce aussi légitime, que sitôt l’indépendance acquise, ils se précipitent vers la France plutot que de construire leur pays et en faire une démocratie. On voit le résultat aujourd’hui ! Quand les algériens parlent sur le sol français de leurs droits, ils semblent oublier que les pieds noirs aussi avaient des droits. Et on a accueilli ces Algériens qui nous ont foutu dehors comme des héros. On les aura naturalisés, pour qu’aujourd’hui ils se permettent de juger la France sans la moindre gratitude.

La France n’aura jamais voulu être comptable des milliers (ou dizaines de milliers) de supplétifs algériens massacrés par leur « frères » sur les quais en 1962 parce qu’on ne voulait pas d’eux en France. Pas plus que la France aura des remords pour tous ces pieds noirs massacrés après les accords d’Evian. Mais la France ne montre aucun remords  à avoir ouvert ses portes à des Algériens au nombre desquels il y avait – peut être – les égorgeurs de harkis ou pieds noirs. Alors qu’on n’avait pas vraiment accueilli comme on aurait du le faire,  les pieds noirs. Mais les pieds noirs on en parlera bientôt plus !

Trop de femmes et d’hommes, trop de civils ou militaires, quel que soit leur camp ont perdu la vie dans ce naufrage au Maghreb.

Une loi a décidé que le 5 décembre, officiellement et de façon légale, on rendrait hommage à toutes les victimes de ce qu’on mettra trop longtemps à appeler une guerre. Car il ne s’agit en rien de la commémoration d’une victoire mais de la reconnaissance par la France d’une tragédie autant pour les Français que pour les Maghrébins. Cette guerre, trop longtemps considérée comme une « opération de maintien de l’ordre ».

Laissons, ici ou là, des nostalgiques du bolchévisme, défendant une idéologie dépassée, continuer de partir en kermesse le 19 mars en tapant sur des tambours, en soufflant de façon pitoyable dans des zuzuzémas. Se réjouissent ils du malheur d’autres Français ? Car ces pieds noirs traités de colonialistes vivaient pour la plupart sous le seuil de pauvreté. Pour eux, c’était « la valise ou le cercueil ». Mais n’était ce pas ce que les dirigeants voulaient des deux côtés de la Méditerranée, en faisant abstraction de la souffrance des gens ?

En ce monde où nous vivons et où jamais les périls n’ont été aussi grands depuis des décennies, cela vaut la peine qu’on s’inquiète de l’avenir. Plutôt que de se focaliser sur des dates qu’on n’essaye même plus d’apprendre à nos élèves. L’Histoire ? Ils n’ont en plus rien à foutre ! Quand dans l’école primaire en face de chez moi, mixité oblige, un élève sur cinq ne croit même pas que le Terre soit ronde !!!!

Votre ami Richard

Blog-Cabestany : chacun a le droit d’exprimer sa pensée si l’on est toujours dans un pays de Liberté !

 

 

Nostalgie !

3 novembre 2019

Courrier des lecteurs

« Il a neigé sur Yesterday » : Paroles de Michel Jourdan et Marie Laforet ;  musique de Jean Claude Petit et Tony Rallo

Merci à nos lecteurs ! Continuez à communiquer avec nous…. mais aujourd’hui dimanche restez au chaud !

L’Édition 2019 du Festival de Photojournalisme de Perpignan, est lancée !

31 août 2019

Retrouvez toutes les informations dont vous avez besoin sur leur site :

https://www.visapourlimage.com/

-o-

 

« Merci à nos pompiers ! » écrivez vous à Blog-Cabestany !

3 août 2019

COURRIER DES LECTEURS

« Merci à nos pompiers, merci aux gendarmes, policiers, personnels de la Sécurité Civile, comme ce pilote victime du devoir. Merci également aux bénévoles, à condition qu’ils soient encadrés, qui se joignent aux professionnels (dont une grande partie est également bénévole) pour combattre les incendies que des criminels ont allumés. »

L’un de nos amis, retraité à Canet, ancien juge, nous explique :

« Lorsque j’ai entamé mes études de Droit, mettre volontairement le feu à une foret, et si jamais il y avait une victime, faisait encourir au pyromane la peine capitale. Personne, à ma connaissance, du temps où existait encore la peine de mort, n’a été exécuté pour ce motif. Il a suffit qu’on arrête l’auteur d’un feu de foret dans les Landes où plusieurs pompiers avaient péri et qu’on le condamne à une très lourde peine de plusieurs dizaines d’années de prison pour que les incendies d’origine criminelles cessent durant pas mal d’années. Dans ma gazette professionnelle, si je me réfère à un cas récent où certes il n’y avait pas eu de victime, l’auteur d’une « incivilité » qui a détruit des centaines d’hectares a été condamné à des travaux d’intérêt général et va porter un bracelet électronique quelques mois. Cherchez l’erreur !  

 

Courrier des lecteurs !

24 juillet 2019

Courrier des lecteurs de Blog-Cabestany

Ce fidèle internaute nous écrit, toujours concernant le livre de Jean Vila :

La gloire de mon père, le château de ma mère le temps des secrets sont aussi des mémoires « POPULAIRES »qui sont destinées à faire évader le lecteur dans le partage d’un univers qui vous invite à l’imagination. Pour cela l’auteur à romancé volontairement ses souvenirs afin d’inciter à partager sa passion. La différence avec le livre de mémoires d’un homme politique qui à plus de trois décennies d’existence c’est peut être que le culte de la personnalité à pris le dessus sur l’intérêt public qui lui a été accordé par la confiance de ses concitoyens. Quel intérêts de sortir un mémoire maintenant ? A chacun libre d’en déduire sa pensée. Pour ma part avec la période électorale qui pointe son nez dans quelque mois je serai curieux de lire entre les phrase si il n’y aurait pas des fragments de campagne? Politicien un jour, POLITICIEN, TOUJOURS

BLOG-CABESTANY répond :

Cher internaute, on n’a pas encore eu ce livre entre nos mains. En faire une critique, bonne ou mauvaise, serait de la pure mauvaise foi de notre part. Mais le nombre de mails – hystériques – que nous recevons est impressionnant. Pour dire que c’est de la daube ! Mais ceux qui le disent l’ont ils lu ou manifestent t’ils leur profonde aversion pour un Maire qu’ils ne peuvent plus supporter. D’autres, les plus nombreux disent que c’est un chef d’oeuvre digne de Victor Hugo mais ont ils lu ce grand écrivain. Ce livre déchaine les passions – pour nous – de façon fort incompréhensible. Dans notre grande naïveté, on va jusqu’à se demander si tel était le souhait de Jean Vila de faire de son livre une « arme de destruction massive » (pour qui d’ailleurs ?) ou un simple livre de souvenirs. Ses admirateurs (mais savent t’ils lire ? et l’ont ils même lu ? ) exultent. Ses opposants sont déchainés. Alors, besoin de se raconter (et pourquoi pas ?), coup politique, dernier sursaut du sanglier aux abois ? Chez Blog-Cabestany, « tout cela nous en touche une, sans faire bouger l’autre », comme aurait dit le « grand Jacques ».

Et on va jusqu’à douter que tout cela intéresse les gens en dehors des limites de notre ville !!!

Merci de vos mails, mais on va quand même partir en vacances bientôt !

Dates des prochaines Élections Municipales en 2020

17 juillet 2019

Le Ministère de l’Intérieur vient de confirmer officiellement les dates des prochaines élections municipales :

1er tour : le 15 mars 2020

2ème tour : le 22 mars 2020

.

La « période électorale », qui précède la campagne officielle,  débutera le 1er septembre 2019.

Les demandes d’inscription sur les listes électorales devront être faites avant le 7 février 2020.

Les listes des candidats devront être déposées en Préfecture pour le 27 février 2020.

Pensez à vous manifester le plus tôt possible auprès des candidats déclarés si vous avez envie de les rejoindre, de les soutenir, de participer à leur campagne. 

Des Sénatoriales partielles devraient leur succéder vers la fin du mois de  septembre 2020, mais il ne s’agit pas là de suffrage universel direct.

« c’est vous qui le dites » en vous adressant à Blog-Cabestany !

16 juillet 2019

L’une de nos amies, infirmière à l’hôpital de Perpignan, et qui nous dit combien il est difficile d’y accueillir les malades en ce moment, nous propose de mettre en ligne le clip d’une équipe de soignants de Valence. Mais c’est la même chose partout en France, nous explique t’elle !

Sans commentaires

Cabestany : dimanche 14 juillet 2019

14 juillet 2019

Images d’archives envoyées par l’un de nos internautes : date non documentée. Merci à lui (ou elle) !

« Trait-d’Union-Cabestany » est adepte du recyclage de vos déchets végétaux !

13 juillet 2019

Cet après midi samedi 13 juillet 2019, Place Arago, à Perpignan, rencontrez nos amis de City Worms qui vous donneront des conseils sur le lombricompost de vos épluchures de légumes, végétaux, et autres…..

On peut acheter un composteur efficace et qui ne prend pas de place. On peut partir en vacances et laisser le compostage se faire tout seul.

On peut acheter les lombrics.

Il suffit de 10 minutes pour mettre tout en place chez soi, dans le jardin, sur un balcon, dans un garage.

Ils ne prennent pas la Carte Bleue. Munissez vous de liquide ou d’un chèque.

100. euros tout compris, amortis au bout de trois mois, pour l’appareil parfaitement équipé et les lombrics. Plus les conseils et le sourire de nos amis.

Retrouvez ces documents en PDF, téléchargeables, imprimables

scan 1

scan 2

C’était un 18 juin, il y a quelques années à Perpignan !

18 juin 2019

« Courrier des lecteurs » – « Sans commentaires »

 

Lundi matin : « c’est pas tout, mais faut aller au boulot ! » écrit Alicia

27 mai 2019

Ne cherchez pas, il n’y a pas de son !

Campagne Officielle pour les Élections Européennes. Dimanche prochain nous voterons sans hésiter pour la liste du Parti « Les Républicains » !

19 mai 2019

Aujourd’hui, nous commençons à reprendre les éléments en provenance des sites officiels du Parti « les Républicains »

Demain et les jours suivants, nous mettrons en ligne les déclarations, le projet, la liste du Parti « Les Républicains » pour les élections de dimanche prochain.

Vous pouvez déjà aller faire un tour sur leurs sites de campagne pour ces élections Européennes :

https://www.republicains.fr/

https://twitter.com/lesrepublicains/

BON DIMANCHE A TOUS !

 

Cabestany, le 8 mai 2019 : Commémoration du 8 mai 1945

8 mai 2019

« sans commentaires »

 A Cabestany, Pyrénées Orientales, le mercredi 8 mai 2019 à 11 h 15, La Marseillaise est reprise en choeur par les citoyens de Cabestany, à l’occasion de la Commémoration du 8 mai 1945.

Honneur à nos Ainés !

Cabestany : Commémoration du 8 mai 45

5 mai 2019

Mercredi 8 mai 2019

Rassemblement à 10 h 45, Place du 8 mai 45, à coté de l’école Prévert

Défilé jusqu’au Monument au Morts pour la France à côté du Centre Culturel

Dépôt de gerbes, allocutions officielles

-:-

le 8 mai 1945

5 mai 2019

« sans commentaires »

Journée Nationale du Souvenir de la Déportation (et Hommage aux Anciens Combattants)

28 avril 2019

« sans commentaires »

Dimanche 28 avril 2019 à Cabestany, le matin à 11 h 00

En présence des Cabestanyencs, au nombre desquels, Colette Appert entourée de nos Conseillers de la Droite Municipale sympathisants et amis, Monsieur le Maire de Cabestany a déposé une gerbe en présence des Anciens Combattants et de leurs porte-drapeaux. Il a ensuite prononcé une allocation officielle.

La cérémonie s’est terminée par le « Chant des Marais », suivi de « La Marseillaise » reprise en choeur par les personnes présentes. 

Bon dimanche à tous

 

 

SCOOP : « La privatisation de l’aéroport de Toulouse annulée par le tribunal administratif », nous disent nos amis de l’Association Trait-d’Union-Cabestany !

16 avril 2019

18 h 31 : Nos amis de l’Association citoyenne et écolo Trait-d’Union-Cabestany nous informent que le Tribunal Administratif, aujourd’hui mardi 16 avril 2019, a pris la décision d’annuler la privatisation de l’Aéroport de Toulouse, réalisée en 2015, selon le voeu du Ministre de l’Économie de l’époque, un certain Emmanuel Macron.

Le Tribunal a estimé que le projet, tel qu’il avait été proposé sur le marché, présentait de réelles déficiences et une méconnaissance profonde des problèmes liés à ce type d’activités, selon ce qui est rapporté.

Le Tribunal a constaté qu’en plus, le concessionnaire, tel que choisi sans prendre de plus amples connaissances sur qui il était, n’avait pas respecté le cahier des charges et s’était comporté de façon douteuse.

Une décision qui ne va pas dans le sens de ce que souhaite le gouvernement concernant les aéroports parisiens.

Malheureusement, ce n’est que le premier épisode d’une bataille juridique qui pourrait durer de longues années avec des rebondissements judiciaires sans fins et qui vont couter des monceaux d’argent au contribuable.

Et il est à craindre que tout cela débouche sur le constat qu’il est difficile, voire impossible de se désengager de tels contrats de privatisation, à la veille de vouloir en faire autant avec nos barrages ou autres installations, ce qui serait une pure folie et dont ceux qui nous dirigent sont comptables et devraient avoir à nous rendre des comptes plutôt que de foncer de façon aveugle et obstinée, droit dans un mur.

« SANS COMMENTAIRES »

19 h 47 – Jean-Louis écrit : Quelle bêtise crasse de lire ici ou là que la concession d’un aéroport consiste à gérer des boutiques de luxes. Demain on nous dira qu’on a concédé les autoroutes pour les distributeurs de café ou les pompes à essence et qu’on aura des trains gérés par le privé pour la qualité des sandwiches. Vos amis de votre association ont raison de craindre la privatisation des barrages car demain dans les P.O. une societé privée pourrait vendre aux agriculteurs l’eau pour irriguer les cultures au prix de l’essence. L’eau ne doit jamais devenir un bien de consommation geré par des entreprises ne pensant qu’à faire du profit. Une atteinte à la dignité humaine. Rien que de l’envisager fait de ceux qui y pensent des marchands du temple qui ne méritent rien d’autre que notre plus profond mépris.  

TRISTESSE ! une immense tristesse !

15 avril 2019

« no comment »

15 avril 2019 – 19 h 00 – Notre-Dame de Paris

Notre ami Laurent Wauquiez sera à Canet en Roussillon, la semaine prochaine !

30 mars 2019

Blog-Cabestany communique :

Si vous êtes militant, sympathisant, rapprochez vous de vos instances pour connaitre le lieu exact, la date et l’heure de la venue dans notre département du Président du Parti Les Républicains.

-o-