Le coup de gueule, à Cabestany, de l’un de nos concitoyens, récemment retraité de la Police !

by

Courrier des lecteurs, « c’est vous qui le dites », Liberté d’Expression, Égalité pour tous et Justice pour les victimes

Notre lecteur qui veut rester anonyme, on l’appellera « Jean-Yves », en mémoire de l’un de nos amis policiers tué en opération par un délinquant qui doit être aujourd’hui sorti de prison depuis longtemps quand la veuve de notre ami trime pour élever ses enfants sans aucun soutien, sinon de la compassion qui n’aide pas à assurer les fins de mois. Reste toutefois l’amitié ! Et le respect !

x

« Jean-Yves », un pseudo donc, a passé une grande partie de sa carrière dans une BAC (Brigade Anti-Criminilaté) en Région Parisienne. Un nom qui ne reflète pas la réalité, dit il, puisque notre mission consistait à essayer d’assurer la tranquillité des braves gens, avec de maigres moyens. Il écrit :

Aujourd’hui, policiers comme gendarmes sont ulcérés et comptent bien le faire savoir à la suite du verdict intervenu en appel après l’agression en 2016, à Viry Chatillon en banlieue parisienne, de policiers. Ceux ci avaient été brulés suite aux jets à l’intérieur de leurs véhicules de bouteilles d’essence enflammées. En voulant s’extraire de sa voiture une policière avait été lapidée.

 Nos collègues, dont l’un est resté plusieurs semaines entre la vie et la mort, porteront à vie les marques de leurs blessures, auront des séquelles physiques et psychologiques.

On se souviendra peut être que le président Hollande n’avait pas daigné se déplacer au chevet des policiers blessés en assurant leur mission. Ce même président qui s’était rendu au chevet d’un délinquant multi récidiviste, qui avait refusé d’obtempérer, et avait été blessé par un policier : ce qui avait ému la gauche !

Car il faut savoir que 90% des incidents surviennent uniquement parce que les personnes interpellées ou que l’on veut contrôler, refusent de se soumettre à la loi. La loi interdit ce genre de comportement mais qu’un interpellé se rebelle, tente de s’enfuir et il ne risque quasiment rien. C’est le policier qui le poursuit qui sera condamné si le délinquant en s’enfuyant a un accident.

La peine encourue et demandé pour ces assassins à Viry Chatillon était de 25 ans de réclusion criminelle. En première instance, huit personnes avaient été condamnées et cinq acquittées. En seconde instance, c’est trois personnes de plus qui sont acquittées et les peines de prison allégées. Seulement 6 ans pour certains quand d’autres s’en sortent sans aucune sanction !!!!

Pour les juges qui prétendent rendre la justice au nom du peuple, ce ne sont pas les victimes qui sont prises en compte mais on s’apitoie sur les criminels. Il n’y a plus d’Etat.

Le syndicat de police Alliance, dont je n’ai jamais fais partie, appelle à manifester le mardi 20 avril 2021.

Je pense, à titre personnel, que tous les citoyens qui ont envie de soutenir leurs agents des forces de l’ordre devraient pouvoir se joindre à eux. Je vais me renseigner pour voir si à Perpignan il y aura une manif.

Ce pouvoir qui préfère les délinquants aux victimes et se montre d’un laxisme coupable, fait tout pour que la prochaine présidentielle nous rejoue un duel Macron – Le Pen. Sauf qu’il se fourvoie.

Mes amis et moi même, nous combattons le Front National, par conviction, depuis toujours. En 2022, dépités, déçus, écœurés, nous pourrions bien faire le choix inverse même si nous devions nous en repentir. Car au point où nous en sommes, et devant le mépris dans lequel nos dirigeants nous tiennent, nous disons « Ca suffit ! »

BLOG-CABESTANY : que nous soyons – ou non – d’accord avec nos lecteurs, nous essayons de leur permettre de s’exprimer et de défendre leur Liberté d’Expression. Une Liberté à laquelle ce pouvoir ne semble pas attacher la même valeur que pour nous !

Une Réponse to “Le coup de gueule, à Cabestany, de l’un de nos concitoyens, récemment retraité de la Police !”

  1. Marco Says:

    Je demande un droits de réponse.  Arrêter de taper sur la justice et sur les jJuges qui ne font que leur métier sans moyens comme les flics pareil et les hopitaux sans lits sans materiel sans personnel. Les juges appliquent simplement les lois de la république. Depuis vingt ans nous avons des présidents qui promettent de construire des places de prison et ne le font pas. Cette fois ci celui qui est à l’elysée pourrait se faire appeler « super menteur ». Car il est douteux qu’il réussise à construire quatre fois plus de places de prison en un an que ce qu’il a fait en 4 ans. Une baudruche. Et puis nos ministres de la justice depuis 20 ans n’ont eut de cesse de trouver des alternatives à la prison cajoler les prisonniers mépriser les gardiens faire diminuer les peines sans changer l’age légal et de nous faire croire que nous sommes dans le monde bisounours. Pour les politiques en charge de la justice la meilleur alternative à laz prison est de laisser les délinquants en liberté. Fallez y penser.
    C’est aux dirigeants gouvernants députés sénateurs de faire des lois avant de vouloir faire appliquer celles qui n’existent pas. Et il est pitoyable lorsqu’un président un ministre tape sur la table our sur son torse comme un orang outant pour faire croire qu’il se met en colère lorsqu’il ne fait rien lui meme et que tout est de sa responsabilité et pas celle des autres. On nous prend pour des idiots. Mais continuer de croire dans les promesses de nos dirigeants nous envoie dans le mur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :