Archive for 27 mai 2020

« Éloge du mépris » écrit Maxime !

27 mai 2020
  • Liberté d’expression – courrier des lecteurs –

« Des mots de la chanteuse Camélia Jordana, tenus samedi soir sur le plateau de l’émission « On n’est pas couché » sur France 2, créent la polémique jusqu’au ministère de l’Intérieur.

La jeune femme a notamment prononcé cette phrase : Des hommes et des femmes se font massacrer [par la police] quotidiennement en France, pour nulle autre raison que leur couleur de peau. » Des propos jugés « mensongers et honteux » par le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, alors que le syndicat de police Alliance a annoncé dimanche saisir le procureur de la République. Retour, mot par mot, sur un échange controversé. » (France Inter).

La chanteuse Camélia Jordana a réussi son coup. Cette illustre inconnue dont nul n’avait jamais entendu parler est au cœur d’une formidable polémique qui fait la une de tous les media. La grande terreur du covid 19 s’estompe peu à peu et laisse la place au retour des polémiques hystériques qui se déchaînent. Il n’a pas fallu longtemps pour que la France déconfinée renoue avec ses bonnes habitudes…Par des paroles d’une banalité et d’une bêtise phénoménale, que n’importe quel simplet pourrait tenir, elle fait exploser la France médiatique et devient une authentique vedette nationale. On imagine la ruée sur ses clips et ses chansons. Et chaque perroquet médiatique tenu d’ajouter son grain de sel indigné. Face à des propos de ce genre, il faudrait réagir tout différemment:

1/ C’est une affaire de justice: cette dame a gravement diffamé un corps professionnel en accusant sans la moindre preuve la police de racisme. C’est devant les tribunaux qu’elle doit rendre des comptes.

2/ Ces propos sont tellement indigents, creux et inintéressants, inintelligents, et purement provocateurs, que nulle rédaction, nul plateau de télévision n’auraient dû leur donner une telle publicité. Au fond, l’effet caisse de résonance est aussi coupable que l’auteur de telles inepties.

Maxime TANDONNET

Blog-Cabestany : nous ne commentons pas les articles que nos amis nous autorisent à reprendre. Vous étiez trois fidèles internautes à nous avoir déjà signalé le dérapage de cette personne qui – c’est vous qui le dites – n’a de « chanteuse » que le nom. Dont un retraité de la Gendarmerie. Merci de réagir à l’actualité. Merci de nous écrire abondamment comme vous le faites à :

blog.cabestany@gmail.com

retrouvez l’article original :

https://maximetandonnet.wordpress.com/2020/05/27/eloge-du-mepris/