Archive for 4 juin 2019

Claude, de Cabestany, commente l’actualité politique dans un commentaire qu’il nous a laissé sur « Blog-Cabestany »

4 juin 2019

Claude, de Cabestany, commente l’actualité politique dans un commentaire qu’il nous a laissé sur « Blog-Cabestany » :

« En écoutant la radio j’ai entendu un ahuri élu paraît il de la république qui a marché dedans dire  qu’un maire qui sera élu sans l’appui du modem ou de la macronie sera l’ennemi du président. Est ce que l’opposition municipale a Cabestany a l’intention de s’agenouiller devant celui qui vient juste de faire sa premiere communion et qui se prend pour calife depuis l’elysee. »

Blog-Cabestany vous répond :

Claude, on a entendu la déclaration de ce Député Européen, ex porte parole d’Alain Juppé, qui a vendu son âme au diable en allant chez Macron pour obtenir un siège de ministre qu’il n’a pas obtenu. Et il n’est pas le seul à n’avoir que des convictions qui ne dépassent pas ses petits intérêts personnels. Comme beaucoup de nos politiques à Paris quelle que soit la formation dont ils se revendiquent. Mais vous avez raison de vous indigner.  Si on reprend les mots de cet élu de la République en Marche  – qui semble t’il a reconnu depuis que ses mots avaient peut être dépassé sa pensée et qu’il avait été maladroit – ce qui est peu par rapport à la réalité de quelqu’un qui pour nous a complètement disjoncté, on s’inquiète de ce que devient la politique en France.

Pourquoi l’opposition municipale à Cabestany, ou la majorité municipale, ou n’importe quelle formation de Gauche, de Droite, ou d’ailleurs, aurait elle l’obligation d’aller s’agenouiller devant le Président (ou ceux qui ont peut être le tort de croire qu’ils peuvent parler en son nom) avant d’oser porter une liste pour les prochaines municipales ? Et à notre avis, il en de même qu’il s’agisse de Perpignan, Canohès, ou du Boulou. Si nous en étions vraiment là c’est que la Démocratie « serait » bien malade en France, et que le pouvoir « serait » complètement dévoyé.

Jusqu’à preuve du contraire, les politiques ne sont pas propriétaires des voix des électeurs contrairement à ce que cet élu semble sous-entendre. On espère que les électeurs à Cabestany voteront pour un projet. On espère aussi qu’ils voteront pour l’Alternance. Mais on espère surtout qu’aucun candidat de Gauche comme de Droite ne se sentira « obligé » de se faire adouber par un « parrain » politique, ou par un parti (sauf s’il en a l’envie). Qu’il reçoive l’investiture d’un parti est sans doute plus clair pour les électeurs. Mais les municipales ne sont pas des législatives. Il s’agit de faire confiance à quelqu’un qui sait rassembler même au delà de son propre camp. De choisir une personne qui soit capable d’être au service de tous les citoyens, qu’ils aient ou non voté pour vous (ce qui n’est pas le cas en ce moment). Il s’agit d’élire une femme ou un homme,  en laquelle ou en lequel, on a confiance pour gérer sa ville pour le bien des citoyens et de soi même. Entouré(e) d’une équipe locale capable de résoudre les problèmes au quotidien sans avoir le besoin d’aller demander à Paris ce qu’il convient ou qu’il est permis de faire. Quelqu’un qui a une vision pour sa ville. Par son expérience des réalités municipales et pas au travers du prisme de la politique nationale qui part en brioche. Et pour nous on ne voit que Madame Appert, à Cabestany,  pour correspondre à ces critères !

Un candidat peut se présenter, sous les couleurs d’un parti – ou non -, là n’est pas le sujet de fond. Il devra défendre avant tout des idéaux municipaux pour faire adhérer les Cabestanyencs à son projet. Il ne saurait être question de demander la permission à qui que ce soit ou d’aller s’agenouiller devant qui que ce fut ! Et sûrement pas au Président de la République. Dont on croyait jusqu’à aujourd’hui – mais peut être à tort – qu’il était le Président de tous les Français et non un chef de clan.

Et concernant le même sujet on a apprécié l’article de Maxime Tandonnet :

https://maximetandonnet.wordpress.com/2019/06/02/ennemi-du-president/

Et Colette Appert vous répond :

Monsieur,
Pour répondre à votre question, je ne m’agenouillerai devant personne.
Cabestany mérite mieux. Ce que je recherche par dessus tout c’est de la compétence. Je garde bien ancrées les valeurs de droite que je défends depuis des décennies. Les calculs politiciens trop peu pour nous. Notre objectif est simple, représenter une alternative crédible face à un maire communiste en place depuis 43 ans qui a fait son temps. Cabestany a besoin d’un souffle nouveau et je veux, nous voulons l’incarner et nous pourrons l’incarner.
Je reste à votre disposition au 06 07 78 90 88.