Archive for mai 2019

Lundi matin : « c’est pas tout, mais faut aller au boulot ! » écrit Alicia

27 mai 2019

Ne cherchez pas, il n’y a pas de son !

L’Association Citoyenne et Ecolo « Trait-d’Union-Cabestany » vous parle du « Train des primeurs » !

17 mai 2019

Merci aux deux lanceurs d’alerte qui, les premiers, ont commencé à prévenir les médias, dont  l’Indép qui a relayé l’info,  sur la possible suppression du « train des primeurs » qui relie chaque jour Perpignan à Rungis. Une suppression qui jetterait sur les routes 25 000 camions de plus chaque année. On espère qu’il s’agira de camions Polonais, conduits par des chauffeurs Roumains, et qu’ils feront le plein de gas oil en Espagne. Et on vous dira où vous acheter des masques à gaz.

Mardi soir, c’est la chaîne publique, le « 2 » qui s’en emparait dans le journal télévisé, alors que nombre de médias privés, écrits, radio, ou télé, à Paris, auraient refusé d’en parler : « pour éviter de déplaire au pouvoir » d’après notre ami journaliste, Électron Libre. Mais qu’est ce que le pouvoir aurait donc à voir dans ce problème ? Nous on n’avait pas fait le rapprochement. Serions nous des indécrottables naïfs ? Ou alors c’est qu’on nous enfumerait et qu’on nous cacherait quelquechose ! Car on en parle maintenant à Paris, et à quelques jours des élections ça ferait désordre, parait il !

Nous, on ne conclut rien. On vous laisse le soin de penser ce que vous voulez ! On est déjà suffisamment dans le collimateur de certains pour avoir l’audace, nous la Droite, d’oser parler d’Ecologie. Comme si c’était une valeur de Gauche !?  Rien d’autre que la dernière bouffonnerie ridicule et risible de ceux qui aiment à se complaire dans le grotesque.  Pour nous il n’y pas d’étiquette politique à mettre sur la défense de l’air que nous respirons, sur l’eau que nous buvons. Sur notre souhait de manger sain. De s’inquiéter pour les abeilles. Et sur le bétonnage de nos vignes que nous dénonçons. Mais si on tient à  nous faire ce genre de procès, nous y sommes prêts. Allons y ! Car à Cabestany c’est bien une Mairie de Gauche qui bétonne ! A moins qu’on ne comprenne pas que de rendre imperméable le sol est l’aboutissement de ce que certains se targuent de nommer, en faisant de grands effets de manche : le « progressisme » !

Concernant cette histoire de train bientôt fantôme, on veut nous expliquer ce qu’on a pas l’air de piger. Une histoire de « gros sous ». Des wagons fatigués. Et comble de l’ironie, la SNCF qui trouve subitement toutes les vertus à la privatisation.

On a quand même cherché à en savoir plus sur ces problèmes en interrogeant quelques amis qui sont dans la partie.

Savez vous qu’on est obligé d’importer du bio de l’étranger parce que les producteurs de l’hexagone ne peuvent suffire à la demande. Beaucoup souhaiteraient se mettre officiellement au bio mais certains qui devaient recevoir une prime à la conversion, l’attendent toujours depuis pour l’un, si on le croit …. 2014, et ils se sont remis entre temps à la culture traditionnelle, glyphosatiquement parlant. Sur le conseil de leur banquier, ou parait il sur les préconisations de certaines instances officielles  !

Et le gouvernement aurait trouvé la solution : pour le paysan qui souhaiterait passer au bio, pour avoir une aide ce sera le parcours du combattant. L’État se défaussant sur la Région. Comme cela, plus personne ne devrait attendre des années pour toucher ce qu’on ne lui aura jamais promis. Il y a quand même plusieurs agriculteurs – à Elne, Alenya, et même à Cabestany – qui se sont mis à une production plus vertueuse sur une partie de leurs légumes. Qui font des efforts pour ne pas nous empoisonner avec des tonnes de produits chimiques. Qui ne prétendent pas faire du « bio » à proprement parler. Mais qui bénéficient de la confiance de leurs clients. A nous de les aider en achetant plutôt chez eux ! En espérant que l’on ne confisquera pas demain leurs terres. Pour y faire un centre commercial. Ou construire des clapiers. Pour des lapins ? Non. Des clapiers pour nous les humains !

Mais si nos informations sont exactes, pourquoi envoie t’on des milliers de tonnes chaque année de fruits et légumes catalans, de qualité,  à Paris ? Alors que le marché local pourrait – nous dit t’on – facilement les absorber et nous satisfaire sans que ces produits fassent des centaines de kilomètres.

C’est tout simple : l’Europe qui est une passoire (on va bientôt voter je crois) laisse entrer par l’Espagne des milliers de tonnes de produits marocains sans droits ni taxes. (et quels sont les contrôles dont on parle peu ou pas assez ?). Et depuis quand, le Maroc fait il partie de l’Union Européenne ?  Les Espagnols qui consomment les produits marocains nous envoient ce qu’ils produisent eux mêmes en Espagne. Et nous les Catalans qui bouffons les produits espagnols, on envoie les fruits et légumes qu’on produit chez nous….  à Paris. Elle est pas belle, la vie ?

Et nos dirigeants de nous parler d’écologie. Et de nous taxer toujours plus. On nage en plein délire. Ou alors on se fout de nous !

Une suggestion : et si on envoyait les produits marocains et espagnols à Paris et qu’on gardait nos produits locaux pour nous mêmes ? Un responsable local dit que nous caricaturons !?  Peut être ? Est ce une raison pour nous considérer comme des fous lorsqu’on avance de telles choses ? Est ce tellement insensé ? On est pas prêts de s’en sortir. !!!!!

Collectif de votre Association « Trait-d’Union-Cabestany »

« Une étrange affiche », titre notre ami Maxime Tandonnet dans son blog !

16 mai 2019

« c’est eux qui le disent » – « sans commentaires »

Une bien étrange affiche pour de bien curieuses élections !

Maxime Tandonnet écrit :

« Sous réserve de vérification, c’est la première fois, dans l’histoire de la politique française, que des affiches électorales (hors scrutin présidentiel), exposent le portrait du chef de l’Etat.

Selon l’article 5 de la Constitution, le rôle du président de la République est « d’assurer par son arbitrage le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ». Incarnant la nation dans son unité, président de tous les Français, il se situe au dessus de la mêlée. Ce principe a certes été maintes fois maltraité lors d’échéances électorales où les occupants de l’Elysée ont pris parti pour un camp. Mais cette fois, une étape nouvelle est franchie: non seulement la liste se targue du soutien du président, mais elle s’identifie physiquement à lui, dans une logique fusionnelle.

Les pratiques de ce genre ont toujours été considérées comme contraire à la tradition républicaine. Elles renvoient aux élections législatives issues de la crise du 16 mai 1877. Les Républicains, autour de Gambetta, fustigèrent la pratique des candidatures officielles où figurait une référence explicite au président Mac Mahon. Cela s’est terminé par la démission de l’occupant de l’Elysée deux ans plus tard.

En outre, il est extrêmement dangereux de surexposer, surtout pour une élection supranationale, l’image du président qui ne peut en sortir qu’un peu plus banalisée, troublée et affaiblie: au mieux, en cas de première place pour LREM avec 22% des voix elle n’aura fait qu’aggraver la rancœurs des 78% d’opposants; au pire, en cas de seconde place, elle fera du chef de l’Etat le vaincu du scrutin. Tout cela est à l’évidence anti-démocratique et anti-républicain.

Cette affiche achève d’enterrer la (belle) tradition du président qui est « président de tous les Français ». Elle contribue donc à aggraver la fragmentation du pays. Mais elle est surtout d’une idiotie invraisemblable, qui (me) laisse pantois…

Tout ceci va mal finir. »

Maxime TANDONNET

« Loin de chez nous »

15 mai 2019

« courrier des lecteurs »

Jean-Jacques nous demande si on peut lui en dire plus sur le Chant entonné par les Troupes de Marine hier aux Invalides. Nous ne sommes pas des spécialistes de l’Armée. Mais on a envoyé un message à l’un de nos amis en Corse qui nous dit que ce chant « aurait » été créé pendant les événements d’Algérie, lors d’un jour particulièrement cruel pour nos militaires.

Les paroles :

Loin de chez nous, en Afrique
Combattait le bataillon
Pour refaire, à la Patrie
Sa splendeur, sa gloire et son renom
La bataille faisait rage
Lorsque l’un de nous tomba
Et mon meilleur camarade
Gisait là blessé auprès de moi
Et ses lèvres murmurèrent
Si tu retournes au pays
A la maison de ma mère
Parles-lui, dis-lui à mots très doux
Dis-lui qu’un soir, en Afrique
Je suis parti pour toujours
Dis-lui qu’elle me pardonne
Car nous nous retrouverons un jour

Une Marche Écossaise du 13ème siècle jouée par le Bagad de la Marine Nationale ce matin aux Invalides !

14 mai 2019

« no comment »

 

Sonnerie aux Morts en Hommage à ceux qui protègent nos vies au péril de la leur !

14 mai 2019

Rubriques : « COURRIER DES LECTEURS – SANS COMMENTAIRES »

« Ils protègent nos vies au péril de la leur »

La Rédaction :

Merci à nos lecteurs pour l’image envoyée qui rend honneur aux Commandos Marine mais nous avons un égal respect pour tous les militaires de toutes les Armes. Ceux qui sont en OPEX mais aussi ceux qui veillent sur nous au quotidien dans nos rues. Comme également nos forces de l’Ordre, pompiers et tous ceux qui concourent  à notre sécurité.  Merci pour ce lien vers cette vidéo que vous aviez à coeur que nous mettions en ligne et pourquoi en chercherions une autre ? Merci de nous dire que nous sommes sur la même longueur d’onde que vous. Que nous réagissons de la même manière que vous. Que nous sommes un peu votre voix. Ce matin mardi, nous serons tous pris par nos occupations professionnelles (ou autres), peut être pas devant la télé, mais nous serons en communion avec tous ceux que cet événement touche. Comme nous !  Si – vraiment – grâce à nous, vous vous sentez moins seuls, croyez bien que la réciproque est vraie et même au delà de tout ce que vous imaginez ! Merci pour vos témoignages. Hommage à nos soldats. Bonne journée à tous. Merci à vous !

Hommage à deux de nos militaires qui ont perdu la vie, cette nuit, en délivrant quatre de nos compatriotes en Afrique !

10 mai 2019

Nos couleurs sont en berne !

L’armée française a libéré quatre otages, dont les deux touristes français enlevés le 1er mai au Bénin, en menant une opération militaire cette nuit au Burkina Faso, dans laquelle deux officiers mariniers ont perdu la vie pour sauver d’autres vies, qui étaient entre les mains des terroristes.

Dans le communiqué officiel, on lit : «Cette libération a pu être obtenue grâce à une opération militaire, conduite par les forces françaises dans la nuit de jeudi à vendredi, au nord du Burkina Faso. Au cours de celle-ci, deux militaires ont trouvé la mort au combat, des marins servant au sein du commandement des opérations spéciales.»

La ministre, en parlant de cette opération, ajoute : «C’est avec émotion et tristesse que j’adresse mes pensées aux familles de ces deux militaires morts pour la France, à leurs proches, à leurs frères d’armes et à l’ensemble des commandos marine».

Nous nous associons à cet hommage, et saluons le courage de français, qui ont mis leur vies en danger, et se sont sacrifiés pour sauver la vie d’autres de leurs compatriotes. Et nous déplorons l’infamie de ces terroristes où que ce soit, en France comme en dehors de nos frontières, qui s’en prennent lâchement à des civils et contre lesquels on ne doit pas hésiter à porter le fer.

 

Cabestany, le 8 mai 2019 : Commémoration du 8 mai 1945

8 mai 2019

« sans commentaires »

 A Cabestany, Pyrénées Orientales, le mercredi 8 mai 2019 à 11 h 15, La Marseillaise est reprise en choeur par les citoyens de Cabestany, à l’occasion de la Commémoration du 8 mai 1945.

Honneur à nos Ainés !

Cabestany : Commémoration du 8 mai 45

5 mai 2019

Mercredi 8 mai 2019

Rassemblement à 10 h 45, Place du 8 mai 45, à coté de l’école Prévert

Défilé jusqu’au Monument au Morts pour la France à côté du Centre Culturel

Dépôt de gerbes, allocutions officielles

-:-