SCOOP : « La privatisation de l’aéroport de Toulouse annulée par le tribunal administratif », nous disent nos amis de l’Association Trait-d’Union-Cabestany !

by

18 h 31 : Nos amis de l’Association citoyenne et écolo Trait-d’Union-Cabestany nous informent que le Tribunal Administratif, aujourd’hui mardi 16 avril 2019, a pris la décision d’annuler la privatisation de l’Aéroport de Toulouse, réalisée en 2015, selon le voeu du Ministre de l’Économie de l’époque, un certain Emmanuel Macron.

Le Tribunal a estimé que le projet, tel qu’il avait été proposé sur le marché, présentait de réelles déficiences et une méconnaissance profonde des problèmes liés à ce type d’activités, selon ce qui est rapporté.

Le Tribunal a constaté qu’en plus, le concessionnaire, tel que choisi sans prendre de plus amples connaissances sur qui il était, n’avait pas respecté le cahier des charges et s’était comporté de façon douteuse.

Une décision qui ne va pas dans le sens de ce que souhaite le gouvernement concernant les aéroports parisiens.

Malheureusement, ce n’est que le premier épisode d’une bataille juridique qui pourrait durer de longues années avec des rebondissements judiciaires sans fins et qui vont couter des monceaux d’argent au contribuable.

Et il est à craindre que tout cela débouche sur le constat qu’il est difficile, voire impossible de se désengager de tels contrats de privatisation, à la veille de vouloir en faire autant avec nos barrages ou autres installations, ce qui serait une pure folie et dont ceux qui nous dirigent sont comptables et devraient avoir à nous rendre des comptes plutôt que de foncer de façon aveugle et obstinée, droit dans un mur.

« SANS COMMENTAIRES »

19 h 47 – Jean-Louis écrit : Quelle bêtise crasse de lire ici ou là que la concession d’un aéroport consiste à gérer des boutiques de luxes. Demain on nous dira qu’on a concédé les autoroutes pour les distributeurs de café ou les pompes à essence et qu’on aura des trains gérés par le privé pour la qualité des sandwiches. Vos amis de votre association ont raison de craindre la privatisation des barrages car demain dans les P.O. une societé privée pourrait vendre aux agriculteurs l’eau pour irriguer les cultures au prix de l’essence. L’eau ne doit jamais devenir un bien de consommation geré par des entreprises ne pensant qu’à faire du profit. Une atteinte à la dignité humaine. Rien que de l’envisager fait de ceux qui y pensent des marchands du temple qui ne méritent rien d’autre que notre plus profond mépris.  

Une Réponse to “SCOOP : « La privatisation de l’aéroport de Toulouse annulée par le tribunal administratif », nous disent nos amis de l’Association Trait-d’Union-Cabestany !”

  1. Jean-Louis de Saleilles Says:

    Quelle bêtise crasse de lire ici ou là que la concession d’un aéroport consiste à gérer des boutiques de luxes. Demain on nous dira qu’on a concédé les autoroutes pour les distributeurs de café ou les pompes à essence et qu’on aura des trains gérés par le privé pour la qualité des sandwiches. Vos amis de votre association ont raison de craindre la privatisation des barrages car demain dans les P.O. une societé privée pourrait vendre aux agriculteurs l’eau pour irriguer les cultures au prix de l’essence. L’eau ne doit jamais devenir un bien de consommation geré par des entreprises ne pensant qu’à faire du profit. Une atteinte à la dignité humaine. Rien que de l’envisager fait de ceux qui y pensent des marchands du temple qui ne méritent rien d’autre que notre plus profond mépris.  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :