L’un de nos voisins, Cabestanyenc, réagit à la rénovation du quartier Saint Jacques, à Perpignan !

by

 

 

Il y a de cela quelques mois, lors de la démolition d’un îlot d’habitations à Perpignan, Blog-Cabestany recevait plusieurs commentaires. Deux, ou trois, ou quatre, on ne se souvient plus exactement. Cinq !, précise Alicia qui est au fait de tout ce qui se passe à la rédaction.

Des commentaires pour désapprouver ce que nos lecteurs considéraient comme une atteinte au patrimoine. L’un d’eux nous rappelant la démolition des remparts de Perpignan. On se souvient d’une polémique qui nous avait amusés, entre un adjoint au Maire de Perpignan et un célèbre animateur de télé, « en Bern ».

L’un de nos voisins de la rue, Cabestanyenc, retraité, nous expliquait alors que Saint Jacques, c’était le quartier de son enfance. Il y était né il y a un peu plus de 70 ans. Il avait passé une enfance heureuse, joyeuse, dans ce même quartier. « Où l’on ne voyait pas encore d’automobiles » disait il. « On vivait dans la rue ». « On y faisait la cuisine, on y déjeunait parfois en se servant d’une porte comme table ». « on ne rentrait à la maison que le soir pour dormir au grenier l’hiver, sur le toit terrasse l’été». «  On se connaissait tous, juifs, gitans, catholiques, maghrébins, égyptiens, grecs ou maltais, communistes, anarchistes, catalans, français, espagnols, et j’en passe. Et on vivait en parfaite harmonie !».

Pour chacun d’entre nous, le lieu de son enfance est évocateur de nostalgie et le plus souvent de souvenirs heureux. Et pour notre ami, voir tomber des immeubles du quartier de son enfance, lui donnait envie de verser une larme. On le comprend.

Pour nous, qui n’avions pas la compétence pour nous prononcer sur un tel sujet, et avions l’impression d’une récupération politique de tous côtés, on avait préféré nous taire. Mieux vaut ne rien dire plutôt que de sortir des âneries !

Et puis il y a deux jours, nous étions en train de boire un « jus d’ananas » (qui le croira ?) chez cet ami. Il était midi, l’heure des infos régionales sur FR3. Et un sujet traitait justement du quartier Saint Jacques. Nous écoutions attentivement le reportage lorsque notre ami, nous tient un propos surprenant : « on ne peut pas « en même temps » condamner le Maire de Marseille qui a laissé des citoyens périr écrasés sous leurs immeubles vétustes et s’indigner qu’on s’inquiète des périls qui peuvent arriver aux habitants du quartier Saint Jacques. Dites le à vos lecteurs !». DONT ACTE.

On ne se sent pas davantage compétents aujourd’hui par rapport à hier pour émettre un avis personnel sur la façon de rénover, consolider ou détruire dans ce quartier où personne ne veut plus aller habiter. Même notre ami qui pour rien au monde ne voudrait quitter sa petite maison de plain pied à Cabestany avec une salle de bains pour retourner vivre sans confort dans son ancien quartier. Où 40% des logements sont vides ! Mais le fait de penser qu’on risque de raser la maison où il a vécu de belles années avec ses parents le chagrine. Seuls ceux qui y résident voudraient que l’on ne touche à rien, ou que nos impôts servent à y faire des travaux surement titanesques. La rénovation, nous dit un architecte, coute parfois plus de dix fois le fait de construire du neuf !

Ainsi notre ami a changé d’avis. Et il n’y a que les imbéciles, dit on, pour ne pas en changer.  Alors, laissons lui la responsabilité de ses paroles.

Sur ce, on a repris les images de FR3, de mardi midi, une chaine qui, lorsqu’on lui demande d’habitude, l’autorisation de la mettre en ligne, nous autorise à le faire. Alors pour une fois….

Et puis coïncidence, alors qu’on est en train de préparer cet article, mercredi soir, toujours sur FR3 région, on parle de nouveau de Saint Jacques. Dans une excellente émission. On est donc pour cette fois,  au coeur de l’actualité !

Et si vous voulez réagir auprès de nous, ne vous gênez pas !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :