On s’attend à ce qu’on nous dise : « expliquez nous de quoi vous avez besoin…., qu’on vous indique comment vous en passer » nous déclare une « Gilet Jaune » devant le Centre Culturel de Cabestany !

by

« c’est vous qui le dites » – « c’est eux qui le dites » –

Dimanche 13 janvier 2019 vers 17 h oo devant le Centre Culturel de Cabestany.  Image floutée à la demande des intervenants. Nous avons bien évidemment accédé à leur demande.

 

Cet après midi, dimanche 13 janvier 2019, au Centre Culturel de Cabestany, on guettait la sortie des participants à ce rassemblement de « Gilets Jaunes ». Plusieurs centaines.

Des citoyens plutôt pacifiques qui semblent prêts – du moins en donnent ils l’impression – à parler d’eux mêmes, de leur mouvement, de leurs attentes. Ils nous demandent de ne pas faire de photos où l’on pourrait reconnaitre l’un des leurs. Le droit à l’image fait partie de nos Libertés – à tous – et nous nous engageons à ne pas mettre n’importe quoi en ligne. Ce qui nous semble bien naturel.

Devant le Centre Culturel, il y a une caméra, plusieurs micros, des journalistes. Ils sont très entourés. Nous qui n’avons ni brassard, ni micro, ni téléphone portable apparent, avons moins de succès. Beaucoup moins !

Mais c’est sur un ton sympathique et bon enfant que plusieurs personnes disent bien vouloir nous parler. Pour nous déclarer qu’aujourd’hui, il n’a été pris aucune décision d’importance !?  Une réunion chahutée par quelques uns qui auront quitté la salle prématurément sans que cela semble avoir affecté la majorité de ceux qui se sont déplacés.   Qui sont ces gilets jaunes réunis en conclave ? Que et qui représentent ils ? Eux mêmes, bien sur. Ils sont sur leurs gardes. Peut être serions nous également méfiants à leur place de parler à des inconnus. Même si nous disons qui nous sommes. Mais on aurait pu dire aussi n’importe quoi ou se faire passer pour ce qu’on était pas.

Ils nous disent en fait ce qu’ils veulent ou ont envie de nous dire. Et pourquoi, d’ailleurs, ne serait ce pas la vérité ? Mais on n’en saura guère plus. Et lorsqu’on leur demande s’ils ont une déclaration à faire, ils répondent : « notre mouvement est parti pour durer ». Et il est de fait que certains paraissent remontés. Voire en colère !

On s’éloigne et une Cabestanyenque que l’on ne connait que de vue nous rattrape devant le Monument et nous demande si on est satisfaits de ce qu’on a appris. On lui répond qu’on a rien appris. Elle se propose de nous expliquer. Mais nous dira t’elle tout ? Ou juste ce qu’elle a envie de nous dire ? Ou qu’elle sait ?

« Il aura été beaucoup question, nous dit elle,  de la Lettre que le Président va envoyer personnellement – ou pas – à chaque Français. Car peut être faudra t’il plutôt la lire dans la Presse ou sur Internet. Mais cela ne va rien changer  !!! »

Voilà donc un point sur lequel, on n’en sait guère plus. Quant à ce que contiendra cette lettre …… (qui ne devrait rien changer), nous voilà guère plus avancés, car apparemment personne n’en sait rien ! Mais en matière de communication c’est le grand flou de tous côtés.

Notre interlocutrice poursuit « Et puis, il aura été beaucoup question de ce Grand Débat National, dont personne n’a compris de quoi on va discuter. Ni même à quoi il va servir « 

Et pour conclure,  elle nous sort une phrase que l’on pense être de Coluche. « On s’attend à ce qu’on nous dise : « expliquez nous de quoi vous avez besoin…., qu’on vous indique comment vous en passer » !

Se sont ils organisés ? Ont ils désignés des représentants ? Pris certaines décisions ?

Tout ce qu’on aura retenu est qu’il y aura en principe une autre journée de manifestation, samedi prochain. Où, quand, comment ? Notre concitoyenne le sait elle, elle même ? Mais on a bien l’impression qu’il y a désormais plusieurs France très irréconciliables ! Et cela n’est guère rassurant quelles que soient les attentes légitimes des uns ou des autres. Et comment sortir de tout cela ?  Personne ne nous en aura parlé. On s’était déplacés juste pour en comprendre un peu plus sur leur façon d’envisager la suite.

On ne pourra pas dire que ces Gilets Jaunes n’auront pas été aimables ou souriants avec nous.  Et peut être qu’on en saura un plus plus par les médias. Alors plutôt que de vous parler de ce qu’on ne sait pas, on va commencer par se taire ! et attendre pour voir ! Bonne fin de journée à tous !

TAG : Réunion « Perpignanaise » des Gilets Jaunes, le dimanche 13 janvier 2019, au Centre Culturel de Cabestany

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :