Archive for 2 décembre 2018

Pourquoi Blog-Cabestany ne couvre t’il pas les manifs des Gilets Jaunes, pourquoi pas de photos, pourquoi……. demande l’un de nos fidèles internautes.

2 décembre 2018

« c’est politique » – « c’est vous qui le dites » – « gilets jaunes » – « une politique d’abrutis »- « nous, c’est Cabestany » – « Cabestany d’abord »

Un lecteur écrit : Pourquoi, Blog-Cabestany ne couvre t’il pas les manifs des Gilets Jaunes, pourquoi pas de photos, pourquoi…….

Le collectif de rédaction de Blog-Cabestany vous répond :

C’EST NOTRE CHOIX. Notre sympathie va vers les « Gilets Jaunes ». Sans équivoque ! Notre inquiétude est plus grande encore de voir le pays se diviser, les citoyens s’affronter. A cause de la « politique d’abrutis » de ceux qui sont au pouvoir, certes. Mais, nous gardons la tête froide. Nos amis travaillent, réfléchissent. Il faudra bien sortir de ce marigot dans lequel les alligators de la « République en Marche » se complaisent, méprisant les Français.

C’est sans ambiguïté que la rédaction de Blog-Cabestany, qui ne prétend aucunement parler au nom des élus qu’elle soutient, parle en son propre nom et surtout, et encore plus, au nom de ceux qui nous écrivent. Au nom de ceux qui donnent de la légitimité à ce Blog par leurs encouragements, leurs soutiens. Souvent aussi leurs critiques mais c’est cela la Démocratie. Et quasiment personne, dans nos lecteurs, quelque soit son opinion politique, ne condamne ce mouvement d’humeur, en jaune, de la France des territoires.

Si nous pensions qu’un référendum puisse apporter la solution nous le soutiendrions. Si une dissolution de l’assemblée nous paraissait nécessaire nous le dirions. Mais les gilets jaunes sont plutôt dans le camp des abstentionnistes. Honnêtement, nous sommes dans l’inquiétude mais aussi dans l’expectative. Que faut il faire ? Ayons l’humilité de dire que nous n’avons pas de solutions toute faites. Sinon de dire que le peuple doit être écouté et plus encore respecté.

Et les morts, les blessés, les violences, pour nous n’ont qu’un seul coupable : le Président Macron !

On n’en rajoutera pas, et si vous voulez des photos on vous indique un bon site :

et leur article :

https://madeinperpignan.com/perpignan-assiegee-par-la-mobilisation-des-gilets-jaunes-ce-17-novembre/

Assimiler les casseurs au mouvement des « gilets jaunes » est une infamie de plus de la part de ce Président qui nous donne envie de vomir, écrit Josette !

2 décembre 2018

Samedi 1er décembre 2018 quelque part à Paris !

Journée calme chez Blog-Cabestany. Très calme. Nos internautes sont sans doute allés manifester. Les « gilets jaunes », on les rencontre déjà ce matin, samedi. Ils sont sur la dalle Arago, ils sont au Castillet. Ailleurs aussi nous explique la radio Bleu Roussillon. Moi, je suis allée faire mes courses comme chaque semaine  au marché « bio » de Perpignan, place de la Ré’.  On discute avec les uns, avec les autres. Avec des Papies, des Mamies, qu’on connait bien et qui ont mis un gilet jaune. Ceux que ce Président a volés, selon ce qu’ils disent. Et ils ne sont pas prêts de l’oublier et de lui pardonner. Le « gendre idéal »est devenu pour eux un pervers qui a abusé de leur crédulité et les a bien roulés. Ils sont sans barres de fer ou matraques ! Juste une canne pour certains. Pour s’aider à marcher.

A ce marché, on goute, on déguste, on parle, on échange. Je me fais offrir un fromage de chèvre. Mon apiculteur n’est pas là où il est à l’habitude mais les maraichers locaux sont bien présents et ont apporté leur production locale. C’est aussi cela la transition écologique ! Atmosphère « bon enfant ». Avec des amis, on achete de quoi permettre de se confectionner quelques sandwiches pour ceux qui auraient l’envie de passer la journée dans la rue. Sans glyphosate !  Mais vers midi et demie, beaucoup repartent vers leur logis. Avec leurs enfants qui étaient venus avec eux. Ceux qui font trembler la République !

Et puis cet après midi, chez un ami, on regarde les infos en continu. Et on est souvent au téléphone avec l’un de nos amis Versaillais qui est près de l’Étoile à Paris. Et qui nous commente ce qu’il voit. Mais il ne semble pas avoir comme nous une vue d’ensemble. Devant nos écrans on est plus au fait de ce qui se passe à Paris, que lui qui est sur place.

Comme cela se fait depuis des décennies, sous tous les pouvoirs, et même ceux que j’ai pu défendre, on laisse les casseurs démolir avant d’intervenir, nous explique t’il. Pour permettre à nos dirigeants de décrédibiliser les manifestants. Classique.

Et puis ce soir on reçoit plusieurs mails après l’intervention du Président Macron depuis l’Argentine. Des mots méprisants vis à vis des citoyens. Ce Président ose assimiler les « gilets jaunes » à ces casseurs qui étaient pourtant attendus par le Ministre de l’Intérieur. Qu’on a vu monter dans les trains dans certaines gares de banlieue ou de province. Mais qu’on a laissé voyager avec des armes. Et même sans billet ! Fallait pas les décourager de venir !   Des « idiots utiles ». Sauf que l’addition sera salée pour nous tous.

On nous aura montré que dans la plupart des villes de France les manifestations des « gilets jaunes » étaient pacifiques.

Mais on comprend la colère de Josette lorsqu’elle entend le Président Macron se discréditer toujours un peu plus chaque jour. Et ses valets du gouvernement venir se répandre à la télé pour dire des aneries. Tout cela serait burlesque s’il ne s’agissait pas de notre avenir. La farce a pourtant assez duré.

Nous ne ferons aucun récupération politique. Mais il faudra bien que ce pouvoir prenne une décision forte lorsqu’il a laissé – comme à son habitude – pourrir la situation. Lorsqu’on voit l’aveuglement imbécile de ce Président qui n’est capable que de faire une « politique d’abrutis » (c’est vous qui le dites), on a de quoi être inquiets.

Bon dimanche à tous !

Tags : « politique d’abrutis » – « Gilets jaunes »