A la demande de l’un de nos fidèles lecteurs ! Devoir de mémoire.

by

Dans les premier mois de la guerre de nombreux volontaires s’engagent au sein de la Légion étrangère, y compris nos nationalistes catalans (militants exilés en France ou militants encore en activité dans leurs pays d’origine). Leur affectation sera majoritaire au sein des unités du 1° régiment étranger qui, avec le 2°  régiment étranger, sera subdivisé en quatre demi-bataillons. Environ 32 000 étrangers sont enrôlés dans les régiments de marche de la Légion étrangère entre août 1914 et avril 1915. Le 11 novembre 1915, toutes ces unités fortement éprouvées par les combats, fusionneront. Elles donnent naissance au  régiment de marche de la Légion étrangère, dont le 3° régiment étranger d’infanterie est le successeur aujourd’hui. Le 1° régiment de marche de la Légion étrangère était la seule unité française décorée d’une médaille commémorative étrangère non officielle, celle des Volontaires Catalans. Il faut noter toutefois que les Voluntaris Catalans ne constitueront pas une unité à part au sein de leurs régiment, cependant leur drapeau sera conservé aux invalides.

« Lorsque des hommes que rien n’oblige à se battre,
décident de risquer leur vie pour une cause qui leur est chère,
et de combattre sous un uniforme étranger un adversaire
qui n’est pas en guerre contre leur pays,
ce sont d’authentiques héros. »

Déclaration du Général Gouraud saluant l’arrivée des premiers
volontaires étrangers sur le front de Champagne

« Le tombeau des défunts est dans le coeur des vivants« , cher lecteur

Et nous renverrons ceux qui nous suivent et que cela interesse vers le site que vous nous avez communiqué :

https://www.fncv.com/biblio/temoignages/1914-1918/volontaires-catalans/index.html

-o-

Lorsque Blog-Cabestany peut, à la demande de l’un de ses lecteurs, faire passer une information, c’est bien volontiers qu’il s’exécute. Notre Blog est avant tout le Vôtre !  On ne racontera pas l’histoire de votre vie, ou plutôt celle des vôtres. Et on a découvert une partie de l’Histoire que nous méconnaissions.  Passionnant. Mais on pensera aussi à vous, demain, à Cabestany, au Monument, puisque vous devriez être au même moment à Barcelone. Pour vous y recueillir. Amicalement ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :