Rentrée politique très réussie pour les « Républicains 66 », ce soir à Canet !

by

C’est Bernard Dupont qui nous accueille en personne et de manière très affable sur le parking des Voiles Rouges à Canet en Roussillon. Nous comprenons tout de suite que nous sommes les bienvenus. Embrassades, effusions avec nos amis militants du Soler et de Saint Laurent la Salanque. Ce soir,  on a l’impression de connaître tout le monde et d’être reconnus par tous. On se sent déjà « en famille ».

A l’entrée des Voiles Rouges, à Canet en Roussillon, le vendredi 7 septembre 2018

Les Cabestanyencs semblent être plutôt fort bien représentés ce soir. Il faut dire que Colette Appert n’aura pas ménagé sa peine en battant le rappel toute la semaine. Elle aussi est là pour nous accueillir…. et voir qui manque à l’appel. Et elle se sert de son portable de façon décidée pour appeler les manquants et s’assurer…. qu’ils ne sont pas partis à la plage. Mais non, ils arrivent, nombreux, mais il y a beaucoup de monde ce soir et parfois il a fallu se garer un peu loin.

Les employés des Voiles Rouges, prévenants, se précipitent pour rajouter des chaises. Avec le sourire. Quand la salle sera pleine, les retardataires devront rester debout. Tant mieux si les sympathisants sont plus nombreux qu’il n’était prévu.

Des retrouvailles sympathiques, donc, mais nous sommes venus avant tout pour entendre parler de choses sérieuses. Et on va surtout parler d’Europe et des prochaines élections pour envoyer nos députés à Bruxelles dans quelques mois.

La salle archi-complète des Voiles Rouges

Mais avant, il y aura d’autres élections. Internes. L’ami François Lietta prend la parole pour informer qu’il ne se représente pas. Dommage. Il aura plutôt bien fait le job à la tête de la Fédération 66. Enfin ce n’est nullement pour lui un retrait de la vie politique. Une pause peut être. Il est jeune, dynamique, entraînant, et on le verra sûrement bientôt avec les responsabilités qu’il mérite. Pour lui succéder, les candidats ont jusqu’à la fin du mois pour déposer leur dossier. Certains parmi nous se livrent à des supputations. Trop tôt. Tout ce qu’on sait c’est que le successeur de François sera l’une ou l’un de nos amis. Alors pas d’inquiétude. Sauf que pour pouvoir voter pour telle ou tel autre de ces amis, il faut avoir renouvelé sa cotisation avant le 13 septembre. Il est temps de se bouger.

L’allocution de François Lietta. Très applaudie !

Frank Proust prend la parole. Il est très suivi et son discours touche là où il faut !

Vient le moment pour notre député européen Frank Proust, de prendre la parole. Lorsque l’ami Frank s’empare d’un micro, on a toujours l’impression qu’il ne voudra jamais plus le rendre. Mais son discours est bien pesé, clair, et on entend ce qu’on voulait entendre. A savoir que Les Républicains sont pro-européens. L’Europe telle que nous la vivons n’est sans doute pas celle dont nous rêvions. On espérerait quelques inflexions. Mais nous sommes résolument dans le camp de ceux qui pensent qu’on ne peut se passer d’Europe. Et que le Président Macron fait fausse route avec une vision qui n’est pas la nôtre. Nous les Républicains sommes pour ces valeurs d’accueil envers ceux qui sont en danger de mort dans leur pays. On peut les héberger, les soigner, en attendant de leur demander de repartir construire leur pays lorsque les choses iront mieux. Mais chercher à intégrer ces migrants en danger, et pire, vouloir accueillir tous ces migrants économiques est une folie. A moins d’accepter d’être submergés un jour. Et les « M and M », Macron et Merkel font fausse route.

Ceux là sont sympathique !

Dans l’assistance, l’un de nos amis, toujours espiègle, demande qu’on lui passe un micro et il pose la question suivante : « avec qui, pourrions nous nous allier pour aller aux Européennes ».

La réponse est déjà dans la question ! Frank Proust, avec un œil complice, lui répond. « Il vaut mieux être seuls que mal accompagnés » dit il. Vifs applaudissement dans la salle. Frank Proust explique, s’il en était besoin, que le Président Macron, sans troupes, sans convictions, voudrait bien faire une OPA sur notre Droite pour en tirer les marrons du feu.. A nous de ne pas céder au chant des sirènes. Et puis….. nous avons toujours envoyés des députés assidus, travailleurs, compétents dans cette assemblée de Bruxelles. Du temps du RPR, de l’UMP, et avec Les Républicains.

Frank Proust va d’ailleurs dédicacer, ce soir, son livre sur l’Europe. Passionnant.

Un livre intitulé : « L’Europe, l’apprendre ou la laisser ». Préfacé par Nicolas Sarkozy

Mais on a une pensée pour notre amie Michèle Alliot-Marie, dont on nous parlait encore, lorsque nous étions cet été à Saint Jean de Luz. On se souvient qu’on avait fait pour elle une campagne « dissidente » mais musclée lors de l’élection interne de 1999 où elle avait pris la tête du R.P.R. face au candidat auto-proclamé : un certain Jean-Paul Delevoye, devenu Macronien !  Les militants sont généralement des gens intelligents ! Et on n’oublie pas notre amie Maïté Sanchez Schmidt qui avait tant mouillé la chemise pour notre candidat François Fillon en 2017. Une battante !  Dont on aimerait avoir davantage de nouvelles. Mais on ne colle peut être pas notre oreille à la bonne porte. On est comme ça chez les Républicains. Fidèles à nos idées. Fidèles en affection !

Et puis on se retrouve au buffet avec un verre de rosé à la main. Du bon. Mais un seul. « Attention à la patrouille ! »  Et puis il y a trop d’accidents de la route dans notre département. On discute de tout et de rien avec des amis que l’on a pas vu depuis belle lurette. On regrette tous que nos rangs aient fondus. Mais ceux qui restent perchés solidement sur notre rocher ont des convictions bien ancrées. Et sont capables de rallier certains de ceux qui sont allés chez Macron, attirés comme des éphémères, la nuit en été, par les lumières des projecteurs. Et il y a pas mal de jeunes, comme cette charmante demoiselle, qui nous expliquait ce soir, n’être adhérente que depuis 18 mois, et nous disait n’être pas prête à déserter.

Et puis chez Les Républicains, entre militants, on parle sans langue de bois. Et chez Blog-Cabestany on a horreur d’enjoliver les choses et de passer la pommade. Et devant le buffet, nombreux de nos amis que nous interrogions de façon peut être un peu abrupte, nous avouaient qu’ils trouvaient que le personnage de Laurent Wauquiez était « clivant ». Qu’il n’aurait jamais du aller répéter ce rôle de « Pagliaccio » devant ces étudiants à Lyon. Qu’il n’avait pas toujours la manière.

Mais lorsqu’on parle de ses idées, de son discours, c’est à l’unanimité que tous sont en accord avec lui. Si le « fond » est là et si ce n’est qu’une question de « forme », il devrait savoir quoi faire et y remédier ! Et nous le suivons. Et nous irons voter pour nos candidats »Les Républicains » aux prochaines élections Européennes. On voudrait déjà y être !

-o-

Colette Appert avec François Lietta. Avec Marie Christine, une fidèle Cabestanyenque.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Si d’aventures, quelqu’un veut reprendre tout ou partie de notre article, y prélever des photos, il a notre bénédiction. Et que personne ne fasse la confusion. Nous ne faisons pas partie de la communication officielle des Républicains. Nous sommes un Blog politique qui roule pour la Droite Républicaine mais restons indépendants et responsables des écrits qui n’engagent que nous mêmes et pas nos élus. Et au sein de notre rédaction pluraliste, c’est un simple militant de base qui aura écrit ce texte. Et qui l’assume ! Et nous le soutenons sans réserves.

Et bon week-end !

Pour la Liberté d’expression !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :