Où chercher du « copinage malsain ? sinon entre le Président et son garde du corps, écrivez vous à Blog-Cabestany !

by

Courtoisie du Canard Enchainé

L’ÉDITO D’ALICIA

Vous êtes quelques uns à nous avoir envoyé un mail pour nous remercier d’avoir mis en ligne le rapport CAP 22. L’un d’entre vous écrit : « Blog-Cabestany sert aussi à informer le citoyen » . Merci pour nous ! En effet, nous faisons ce que nous pouvons et dès que nous le pouvons pour mettre en ligne un document qu’il est difficile de trouver, ou parfois introuvable, à condition que nous puissions nous le procurer. Et on espère que vous avez été nombreux à prendre connaissance de ce rapport même si vous n’êtes pas nombreux à vous être manifestés. Mais, ce ne sont pas des remerciements que l’on attend de vous. Seulement quelques encouragements. Et heureusement que les statistiques de fréquentation – prometteuses –  de notre Blog sont suffisantes pour nous donner le courage de persévérer.

Vous nous demandez comment nous sommes informés avant de rédiger un article. La vérité nous oblige à reconnaitre que nous ne savons pas tout, et la plupart du temps pas grand’ chose, que nous n’avons pas la science infuse, mais que nous nous appuyons sur des réseaux solides que nous nous sommes constitués. A Paris, ou ailleurs, avec des contacts au sein même des États-majors de plusieurs partis politiques, par des relations avec des fonctionnaires et souvent haut-fonctionnaires, des élus, des journalistes, des politologues, des mouvements de citoyens, des associations. Et les informations que nous recevons de façon spontanée. Tout cela nous prend 90% de notre temps. Et nous aurions de quoi écrire dix, vingt, cent articles chaque jour. Mais encore faut il les rédiger. Et pourquoi redire, par narcissisme, ce que vous lisez déjà ailleurs. De préférence, on souhaiterait écrire ce qu’on ne trouve pas ailleurs. Et on privilégie la qualité ou le fond à la quantité.

Et puis il y a vos commentaires, nombreux, dont on tient compte pour la ligne éditoriale de ce Blog. Cette semaine on aura eu droit, pour la plupart des mails reçus, à votre opinion sur cette affaire Benalla sur laquelle on a pas vraiment envie de s’étendre. « Ce qui nous inquiète le plus est le fait de voir que nous avons élu comme Président, un médiocre », dites vous, TOUS, à votre manière et avec vos mots. UNANIMEMENT ! 

Mais il en est ainsi dans la vraie vie de tous les jours. Il peut arriver que les « chefs », dans nos entreprises, nos collectivités, nos organisations, soient  les plus mauvais d’entre nous. Vaniteux, orgueilleux, imbus de leur médiocrité, étouffant sous leur ego. Plus baratineurs, plus menteurs, plus incapables que les autres. Sauf qu’ils nous font sentir tous les jours que ce sont eux qui ont le pouvoir sur nous. Nous pressurant, nous maltraitant parfois, pour que l’on fasse ce qu’ils sont eux mêmes incapables de faire, mais dont ils sauront en tirer pour eux mêmes, le profit. 

Comment peut on trouver, par exemple, ici ou là, dans une collectivité territoriale, un « Ingénieur en Chef », qui chapeaute des Ingénieurs diplômés, quand lui même n’est qu’un « apparatchik » peu qualifié, placé là par clientélisme. On pourrait disserter longuement sur le sujet. Quand je pense à l’affaire Benalla, dont le principal protagoniste aujourd’hui dans Le Monde, relance imbécilement une affaire qui commençait à s’estomper, je pense à mon premier Maitre de stage. Un « Réac » qui répétait à l’envi : « la confiance n’empêche pas le contrôle ». Je n’ai jamais osé lui dire que cette citation était attribuée à Lénine, qui semblait donner sa confiance de façon aveugle avant de fusiller sans aucune restriction.

Lorsqu’il s’agit de l’avenir d’un pays, donner le pouvoir à un inapte, un incompétent, est grave et inquiétant. Mais c’est l’électeur qui l’a voulu !

Et pour conclure sur cette affaire Benalla, ce « copinage malsain » dont on entend parler, n’est il pas tout simplement celui qui existe entre le Président et son garde du corps ? Tout le reste n’étant que littérature. Toutes ces commissions d’enquête étant vaines, politisées, et s’avérant inutiles puisqu’elles n’ont pas le pouvoir d’interroger le principal intéressé.

Et dans cette réforme constitutionnelle à venir, le seul objectif du Président n’est il pas justement de davantage museler, réduire le pouvoir de la Représentation Nationale ?

La France n’est pas la Turquie ! Enfin, pas encore !

J’exagère sans doute ! Mais sur notre planète, du Nord au Sud, et de l’Ouest à l’Est,  en ce début de nouveau siècle, la tentation de tous les dirigeants n’est elle pas de s’octroyer toujours un peu plus de pouvoir ? Par la force ou par les urnes. Dans la violence ou en faisant semblant, fallacieusement,  d’écouter un peuple qu’il méprise profondément.

Dans nos démocraties, si le citoyen se laisse faire, il sera l’artisan de son propre malheur !

Tags : « nous avons élu comme Président, un médiocre » disent nos lecteurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :