Prochain jumelage de Cabestany avec un village « Inuit » au pôle Nord !

by

La Maison des Jeunes à l’épreuve des canons à neige !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Alicia la Chipie, l’une de nos rédactrices, chez Blog-Cabestany a mené son enquête. Cabestany devrait être bientôt jumelé avec un village, situé au nord du cercle polaire, du nom poétique de « Gélégrelotûgivré ».

Dans les écoles de Cabestany on a déjà commencé à servir à nos chères têtes blondes, la spécialité de là bas : le poisson carré, sans arêtes, avec les yeux dans les coins. Un poisson péché dans la « Mer des Panés ». Les Inuits ont importé de leur côté, pour servir avec leurs spécialités locales,  des haricots « coco », une légumineuse spécifiquement Cabestanyenque. Et la nuit, où l’on se croirait en plein jour, à la veillée, on chante comme chez nous les soirs d’élections,  » l’Internationale », ou « Inuit Chrétien » sous le ciel étoilé.

La cérémonie de jumelage se déroulera à la nouvelle Maison des Jeunes. Le bassin de récupération des eaux de pluie sera gelé pour permettre aux Cabestanyencs de faire du patin à glace sur la musique de Johnny : « Hallyday on ice ».

Le cortège sera mené par Monsieur le Maire de Cabestany et son homologue inuit, le Capitaine « Igloo ». On espère la venue d’une certaine Ségolène, qui vivrait aux dernières nouvelles sur une banquise, et nouvelle égérie d’un nouveau parfum qui devrait s’appeler : « Danlaköl ». De chez Dior, Chanel, Hermès, ou peut être Givenchy, le mystère reste entier. Elle sera juchée sur un renne (car y bout), et tout ce petit monde avancera entre deux rangées de canons à neige. Et c’est inouï, on a traduit tout le répertoire de Jean Ferrat en Inuit. On chantera : « viens sous mon igloo que je te fasse Potemkine » et « Mon Ours » sur l’air de Ma Môme. On passera ensuite un film « il est Inuit Docteur Schweitzer ».

Est invité Martin Fourcade qui viendra avec sa nouvelle carabine en arc de cercle munie d’un rétroviseur qui permet de tirer en tournant le dos à la cible. Et la grande salle de la Germanor sera réaménagée en piste de curling et sera baptisée du nom de « Mamie Boudou ».

On croit savoir que le Conseil Municipal, pour s’entrainer au froid, passe deux heures chaque jour dans les frigos de l’entreprise Conforagel. Et ils se baignent – tout habillés – dans le bassin de récupération des eaux de pluie où l’on a édifié cette Maison des Jeunes en s’enduisant de graisse de phoque et de « crème polaire » au son de la balalaïka. Un généreux donateur anonyme de la rue de Vaugirard à Paris, sponsorisé par la Libye,  devrait fournir à tous les conseillers municipaux des parkas rouges.

Il est également question de débaptiser la rue du 19 mars 62 pour la renommer en rue « Roald Amundsen ».

Enfin prévenons les Cabestanyencs, qu’à la place des oeufs en chocolat, les enfants pourraient plutôt trouver des oeufs en gelée dans nos jardins. Quant à l’oranger planté place de la Mairie, attendons quelques années avant de pouvoir récolter ses « oranges givrées » prêtes à être dégustées directement sur l’arbre …

Et il y aura ensuite, comme à Dunkerque, un lancer non pas de harengs mais d’esquimaux pralinés à partir du balcon de la Mairie. De bien belles festivités en perspective.

Et on dit bien d’autres choses encore, mais je ne vais pas tout vous dévoiler. Alors en attendant, joyeux 1er avril à tous, Cabestanyencs, Pingouins, Manchots et même Blaireaux pour n’oublier personne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :