« en attendant l’eau du Rhône » écrit, non sans un certain humour, notre concitoyen Louis-Jean!

by

« c’est vous qui le dites » – « Trait-d’Union-Cabestany »

Louis-Jean écrit :

« Notre préfet vient de rééditer un formulaire pour que ceux qui ont des forages non déclarés puissent se mettre à jour. Ce n’est pas première fois que l’État demande à ceux qui ont de tels forages de se mettre en conformité avec la loi. Mais cette fois ci les pénalités prévues et qui depuis des années et des années restent généralement sans suite paraît il pourraient bien être appliquées. Ce qui n’empêchera pas que déclarés ou non personne n’est vraiment capable de savoir la quantité pompée par chacun et c’est sans doute là que réside le problème. Lorsque les statistiques de pompage des communes ou des gros utilisateurs ne sont pas fiables et sujettes au doute comment pense t’on s’en sortir ? Un de mes amis ingénieur chez Veolia, poursuit Louis-Jean, m’expliquait l’été dernier, qu’il y a des rues à Cabestany ou ailleurs où sur une quinzaine de maisons seules une douzaine a une abonnement à l’eau potable. Il y aurait donc des gens qui ne se douchent jamais n’utilisent pas leur toilettes ne lavent jamais leur sol ne rejettent jamais d’eau dans les égouts. Lorsqu’on paye son eau potable on paye en même temps les taxes d’assainissement Et peut être remplissent ils leur piscine avec le l’eau en bouteille. Mais on dirait que plus personne n’est affecté à faire des contrôles ! Nos élus régionaux nous promettaient l’eau du Rhône sans que je n’ai jamais su si l’un d’eux qui traitaient les Catalans de cons le clamait par boutade ou par provocation. Est ce d’ailleurs la solution ? Pour moi qui avait une entreprise d’aménagement de parcs et jardins dans une autre région où il pleut tous les jours le problème de ne posait pas. Mais les élus de cette autre région que je connaissais bien pour répondre à leurs appels d’offre prenaient les précautions avant de construire un lotissement de s’assurer ou d’entreprendre les travaux de raccordement d’eau potable pour approvisionner chaque logement. Je me demande si dans les Pyrénées Orientales on fait la même démarche ou si on ne commence pas par construire avant de savoir quelles sont les ressources en se disant qu’il restera toujours la solution de pomper sans contrôle dans la nappe du Pliocène. J’entends tous ceux qui sont contre la bétonite. Dans le bassin de Perpignan il est certain que pour ce qui est des centre commerciaux on bétonne sans compter sans savoir si on a besoin de tant de commerces. La nouvelle zone autour du Burger King est un non sens lorsqu’on voit que l’on a laissé à l’abandon le Mas Guerido qui sera bientôt une zone commerciale fantôme. Mais il faut aussi faire des logements. On ne peut laisser les gens vivre dans des logements vétustes. Et là je ne suis pas d’accord avec ceux qui critiquent qu’on fasse des logements neufs. Mais si c’est pour pomper dans la nappe qui date de millions d’années il y a là un crime. Les PO pourraient bien être un désert dans 30 ans sans cultures sans vignes sans vie. Mais je ne connais pas suffisamment le problème pour en parler plus avant alors que j’essaie de m’y intéresser. Et je pense rejoindre l’Association Trait-d’Union-Cabestany. Bien cordialement. »

POSTMASTER : Cher internaute, merci pour votre témoignage. Le fait que notre zone de vie soit au dessus d’une nappe d’eau souterraine très ancienne est paradoxalement un handicap. Car personne ne se pose les bonnes questions et on pompe comme des fous, comme les shadoks dans cette source de vie. Mais si la nappe venait à être altérée, personne n’en imagine les conséquences, tout comme personne ne se soucie du changement climatique, du niveau de la mer qui va monter, des cataclysmes qui pourraient survenir. Trait-d’Union-Cabestany sera heureuse d’avoir un renfort tel que vous. Et n’hésitez jamais à nous écrire que ce soit une page entière ou trois mots. Bien cordialement à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :