La Tribune de l’opposition (Droite Municipale) dans le Cabes’infos de Janvier 2018

by

Le Texte (pour les Afflelousiencs)

 

Quoi de mieux que de préparer la « tribune libre du Cabes’info » qui n’a de libre que l’intitulé en buvant un café sous un rayon de soleil timide de décembre.

Si cela n’est pas déjà fait, nous ne pouvons que vous encourager à retirer à la mairie le petit livre rouge de 40 ans de gestion progressiste de la municipalité en place. Un peu d’humour « ils ont perdu les outils : la faucille et la marteau »…. Il y est écrit tout et son contraire. Cela en est consternant. Cet ouvrage s’adresse uniquement aux initiés. Citoyen lambda circulez ! Il n’y a rien à voir.

En bref, tout ce qui est bien est du fait des communistes et ce qui ne fonctionne pas c’est la faute « des autres ».

Une grande place est faite à la jeunesse et c’est très bien. La ville s’est agrandie et des écoles ont été créées. OUF……… puis une crèche (un peu vétuste maintenant inaugurée en 1996). Un petit coup de jeune lui ferait du bien (mais ils y pensent). Tout récemment un somptueux Espace Jeunesse (4 millions d’€ environ) a été inauguré en grande pompe. Pour l’heure les jeunes n’ont pas investi les lieux à leur convenance. Mais nous prenons acte de cet édifice tout comme le complexe sportif de la Germanor (14 millions d’€) avec des créneaux horaires pour le moins inadaptés mais Cabestany est une ville active et sportive.

Active – Sportive (nous ne pouvons pas développer car nous sommes contingentés à 2000 caractères).

Nous voulions parler de solidarité intergénérationnelle. Nos ainés sont les parents pauvres des choix municipaux. Le budget du CCAS est misérable au vue de la population vieillissante et se vanter d’une maison de retraite sur la commune c’est bien, mais elle est privée et tout le monde n’a pas les moyens financiers d’espérer y accéder un jour.

Nous voulions aussi parler des associations moribondes sur la commune. Des commerçants, des artisans en situation difficile certes lié au contexte national, mais pas du tout aidés. Mais là on va nous dire que c’est la faute de l’A…

-o-

Note de la rédaction : Le dernier paragraphe de cette Tribune écrite par nos Conseillers de la Droite Municipale se termine sur une pirouette… volontaire. Nos chers lecteurs fidèles et « zassidus » nous ont demandé – certains par naïveté – d’autres par malice quel était le mot de la fin. La « Chipie » aura répondu à quelques uns qu’il s’agissait de l’Abbé Tencourt, à d’autres que cela concernait la Maison des Jeunes et ses Ados Laissant. Nous on a compris qu’il s’agissait de l’AGGLO (mère-à-sion).  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :