Bonne Année aux fidèles lecteurs de Blog-Cabestany ! et à tous les autres.

by

Lorsque le sage montre la lune, le sot ne regarde que le doigt !

-o-

L’Édito politique (de combat)  de Postmaster

L’année 2018 commence dans un paysage politique chamboulé où nous déplorons que quelques uns de nos ex-amis, à Paris,  se soient vendus pour quelques deniers. L’Exécutif n’est pas, toujours à Paris, celui que nous avons choisi. Et nous savons de source sure que ce gouvernement a déjà pris très vite – trop vite – l’habitude de nous cacher les choses qui fâchent  comme on camoufle la poussière sous le tapis. En matière de fiscalité d’abord où ce gouvernement va jusqu’à faire pression sur l’INSEE pour ne pas divulguer des statistiques qui vont à l’encontre de son discours qui ne s’avère être que du pipeau. Un institut statistique admiré pour son indépendance mais obligé de se coucher car dépendant de la haute administration. Comment nos partenaires européens pourront ils encore faire confiance à la France?  Car les plus faibles et les retraités vont trinquer. Pour quoi nous prend t’on ?  Quoique si la France se redressait dans une conjoncture économique favorable, après la catastrophe du dernier quinquennat,  tant mieux. Mais pourquoi nous mentir car les belles promesses de faire des économies sur les dépenses de l’état se traduisent plutôt par une augmentation de la pression fiscale, désormais la plus importante en Europe.  Si c’est cela le Macronisme ! L’un de nos internautes l’aura déjà surnommé « Macron le caméléon ».

Nous en avons aussi assez de l’arrogance de ces directions des Conseil Départemental ou Régional qui ne représentent plus qu’elles mêmes, sont toujours dans l’utopie,  mais voudraient nous donner des leçons.  Quand à Cabestany, tout le monde connait cette parabole du sage qui montre la lune du doigt et du sot qui ne regarde que le doigt. Il n’est même plus nécessaire dans notre ville de montrer quoi que ce soit. Pour la plupart des Cabestanyencs, seul leur montrer le doigt, mais pas n’importe lequel, un doigt « progressiste »,  semble leur suffire. Ainsi soit t’il !

Pourtant comment ne pas reconnaitre en ce début d’année que nos lecteurs nous sont fidèles et nous devons les en remercier. Quand bien même certains ne sont pas toujours d’accord avec nous, mais nous leur reconnaissons cette Liberté d’Expression et le droit de penser parfois différemment.

Merci à ceux qui nous envoient des dessins, des images, des photos.  Merci à ceux qui nous donnent des idées d’articles, qui nous documentent et nous envoient des rapports que nous n’aurions pas cherchés ou trouvés car non accessibles au plus grand nombre. Parfois confidentiels. On les traite de manière sure. Et on efface au fur et à mesure les traces de nos échanges, vos mails, vos adresses. Ce qui n’existe plus sur un disque dur, une tablette, « in the cloud » ne risque pas de sortir de chez nous. L’environnement Internet devient un enfer ou plus rien ne semble sécurisé.

Mais chez Blog-Cabestany le mot « confidentiel » n’est pas un vain mot !

 Vous nous reprochez principalement que Blog-Cabestany ne soit pas présent sur les réseaux sociaux ! On passe déjà énormément de temps à nous tenir informés de l’actualité internationale, nationale, locale, politique. A recouper des infos, vérifier ceci ou cela. Échanger avec vous tous, par mail, de façon confidentielle, discuter des réponses à vous apporter sur les conseils de nos conseilleurs municipaux. Tous cela nous prend tout notre temps.   Alors ? Twitter à tout bout de champ ? Facebook ?  Nous ne pouvons pas tout  faire. Mais si avoir quelques centaines d’abonnés qui communiquent avec nous – sans avoir obligatoirement besoin de passer par le blog – ce n’est pas avoir son réseau social, qu’est ce donc ?

Et quand bien même Blog-Cabestany arrêterait de paraitre en ligne, ou seulement pour des abonnés, un raisonnement poussé à l’extrême,  notre activité consiste à conserver une relation de proximité avec nos citoyens. Bien plus importante que le Blog en lui même qui n’est en fait que la partie apparente de l’iceberg.  Nous préférons avoir notre propre réseau d’amis, de sympathisants, ou d’opposants et discuter, échanger avec eux à l’abri des regards de tous. C’est bien plus constructif.

Notre optique n’est pas de convaincre à nos idées ceux qui pensent différemment. Ce serait illusoire. Mais informer nos amis sur la réalité qui se cache derrière certains discours mensongers, certaines affirmations fausses, est bien plus essentielle. Les erreurs, les carences sont humaines. Certains arrangements, combinaisons douteuses sont moins acceptables mais au nom de la politique que ne ferait on pas. Sans parler de ces contes à dormir debout (40 ans de …) où l’on finirait pas penser que ceux qui l’ont écrit y croient eux mêmes ! Mais ce mépris du citoyen, que l’on considère ne pas être suffisamment intelligent pour comprendre et auquel on fait tout avaler, nous insupporte.  Surtout qu’en plus ça marche ! Ne dit on pas « plus c’est gros, plus ça passe ». Nous avons – heureusement – de plus en plus accès à des sources d’information sérieuses, fiables, discrètement ralliées à notre cause,  au coeur même du système.  Personne ne nous volera notre Liberté de penser ou celle de nous exprimer. Ce citoyen de premier plan nous dit : « il n’est interdit à personne de faire semblant de se laisser manipuler pour ne pas avoir d’emmer… ». Si là réside l’explication de la passivité de certains, on comprend mieux.

Et merci à Noémie, et aux autres. Elle n’est pas la seule internaute à nous avoir beaucoup écrit cette année. Mais plus que d’autres. Et elle est Cabestanyenque. Elle nous aura envoyé à peu de choses près, un mail chaque jour.  Elle nous aura donné, comme tellement d’autres de nos fidèles lecteurs,  son avis de citoyenne lambda, ce qui n’est en rien péjoratif, sur l’actualité, sur la politique locale, sur ce que pensent nos concitoyens (sans le dire tout haut). Nous savons ce que nos opposants pensent de nous. Nous savons aussi ce que nos opposants pensent de ceux qui les dirigent !

Ces contacts, ces échanges sont notre seule raison d’exister. Complicité, proximité, confidentialité. Car on ne cherche pas à faire le buzz. On ne cherche pas à avoir beaucoup plus de lecteurs. Ce n’est que du « Communautarisme » nous écrivent certains d’entre vous. Que ça énerve que nous ne soyons pas comme beaucoup, béats d’admiration, devant la propagande de la mairie, du gouvernement, de tous ceux qui ne cherchent qu’à nous baratiner pour les plus mauvaises raisons. 

Si ne pas prendre pour argent comptant les sondages, les infos de certains grands médias nationaux, le baratin de certains élus.  Si ne pas croire la parole de la majorité Municipale, les boniments du Cabes’infos, le prisme déformé au travers duquel on cherche à nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Si ne pas partager cette auto-satisfaction sirupeuse – mais « progressiste » –  dans laquelle on voudrait nous faire baigner à Cabestany – ou ailleurs – et parfois même dans notre propre camp. Si c’est cela que vous appelez du communautarisme, alors on plaide coupable.

Nous essaierons en 2018 de garder notre cap. Libres et Indépendants. Éloignés d’une pensée unique qui lave le cerveau de trop de nos connaissances qui ne font pas non plus trop d’efforts pour se forger leur propre opinion.

Il n’y a pas d’échéance électorale en vue. Nos convictions sont ce qu’elles sont mais nous ne nous sentons pas obligés de reprendre les arguments de tel ou tel parti politique. Notre parti politique c’est « Cabestany d’abord ». La Droite Municipale tient bien le cap qu’elle s’est fixé. Lucide, solide, déterminée. Elle montre qu’elle peut être une opposition de propositions, de dialogue, mais qu’elle peut être aussi « une opposition de combat » lorsque nécessaire.

Si vous vous intéressez aux affaires municipales, il ne tient qu’à vous de savoir si vous avez envie de rejoindre cette Droite Municipale qui fait son travail d’opposant.  Elle existe. Elle sera encore là demain. Et bien là. Incontournable dans le paysage politique de Cabestany. Et très bien renseignée, informée, documentée et vigilante sur le monde qui nous entoure. Aidée par une association « Trait-d’Union-Cabestany » qui s’investit dans les problèmes d’environnement. Avec de nombreux soutiens, relais, dans le monde politique ou la vie civile.

La Droite Municipale, quelque que soit le moment où vous auriez envie de la rejoindre, vous considérera toujours comme les bienvenus ! Mais quelles que soient vos opinions la Droite Municipale vous respecte tous et vous souhaite à toutes et à tous une

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE  !

Tags : Droite Municipale à Cabestany, Colette Appert, Trait-d’Union-Cabestany, Blog-Cabestany. Opposition de combat, Liberté d’expression, Liberté de penser, respect des autres, Bonne et heureuse année, libre arbitre, pluralité, démocratie, fraternité, Macron le caméléon,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :