Archive for janvier 2018

« Président Macron, pour solutionner le problèmes des EHPAD, mettez nos vieux sur des radeaux et envoyez les sur la mer Méditerranée ! » écrit Elena de Toulouges.

31 janvier 2018

Dans les rubriques : « nos lecteurs sont en colère », « c’est vous qui le dites »,                  « sans commentaires »

Le sujet des EHPAD, Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes  nous vaut bien du courrier.

Elena écrit :

« Président Macron, vous qui avez tant de sollicitude pour ces gens qui sont déjà ou arrivent sur notre territoire illégalement, mettez nos vieux sur des radeaux et envoyez les sur la mer Méditerranée. Il y a des sous pour payer des chambres d’hôtel aux sans papiers, des sous pour héberger des migrants, des sous pour l’aide médicale d’état pour soigner toutes ces personnes en situation irrégulière, des sous pour envoyer à l’école les enfants de ceux qui n’ont pas pour vocation de rester en france. Mais pourquoi s’occuper des vieux qui ne servent plus à rien ? Lorsque vous vous serez débarrassé de ma grand mère, de mon père, de ma tante, vous aurez de la place pour héberger ceux que vous affectionnez plus que ceux qui ont reconstruit la France après la dernière guerre, de ceux qui ont travaillé dur et payé leurs impôts toute leur vie. Ceux là méritent moins votre respect que ceux qui arrivent de je ne sais où. Mais pourquoi ils viennent, eux le savent ! Vos ministres, bons à rien, sectaires, n’en ont que pour les premiers de cordée. Tous les autres, il faut leur cisailler la corde et les faire dégringoler dans le précipice ! Votre mépris pour les pensionnaires des EHPAD, n’ont d’égal que celui pour les gardiens de prison, les policiers, les infirmiers, les aides soignantes et tous ces minables français incultes et imbéciles qui se lèvent le matin pour aller travailler. Du respect, j’en ai autant pour vous que vous en avez pour vos concitoyens ».

Blog-Cabestany : on ne vous fera pas de longs commentaires. On a joint Gersende par téléphone pour avoir des chiffres. L’Aide Médicale d’État, bénéficiant aux personnes en situation irrégulière sur notre sol, augmente chaque année de 200 millions d’euros. L’Aide médicale qu’il convient de ne pas confondre avec la Couverture Maladie Universelle (CMU) qui permet à toutes les personnes en situation régulière d’avoir accès aux soins. Lorsqu’une étude nous dit qu’il faudrait 200 millions tout de suite pour permettre aux EHPAD de refonctionner correctement, la Sinistre de la Santé s’étrangle. 50 millions a t’elle déclaré est déjà une dotation importante. Pour l’Aide Médicale, le Président trouvera de l’argent sans problème. Quitte à nous en piquer un peu plus. On n’aimerait pas se laisser aller à des propos tenus à l’habitude par les extrêmes. Mais Elena aurait elle raison ?  Pour ce qui du mépris envers le citoyen de la part de ce gouvernement, on n’a plus aucun doute. Et de toutes les façons, « c’est vous qui le dites ».

La Tribune de l’opposition (Droite Municipale) dans le Cabes’infos de Janvier 2018

30 janvier 2018

Le Texte (pour les Afflelousiencs)

 

Quoi de mieux que de préparer la « tribune libre du Cabes’info » qui n’a de libre que l’intitulé en buvant un café sous un rayon de soleil timide de décembre.

Si cela n’est pas déjà fait, nous ne pouvons que vous encourager à retirer à la mairie le petit livre rouge de 40 ans de gestion progressiste de la municipalité en place. Un peu d’humour « ils ont perdu les outils : la faucille et la marteau »…. Il y est écrit tout et son contraire. Cela en est consternant. Cet ouvrage s’adresse uniquement aux initiés. Citoyen lambda circulez ! Il n’y a rien à voir.

En bref, tout ce qui est bien est du fait des communistes et ce qui ne fonctionne pas c’est la faute « des autres ».

Une grande place est faite à la jeunesse et c’est très bien. La ville s’est agrandie et des écoles ont été créées. OUF……… puis une crèche (un peu vétuste maintenant inaugurée en 1996). Un petit coup de jeune lui ferait du bien (mais ils y pensent). Tout récemment un somptueux Espace Jeunesse (4 millions d’€ environ) a été inauguré en grande pompe. Pour l’heure les jeunes n’ont pas investi les lieux à leur convenance. Mais nous prenons acte de cet édifice tout comme le complexe sportif de la Germanor (14 millions d’€) avec des créneaux horaires pour le moins inadaptés mais Cabestany est une ville active et sportive.

Active – Sportive (nous ne pouvons pas développer car nous sommes contingentés à 2000 caractères).

Nous voulions parler de solidarité intergénérationnelle. Nos ainés sont les parents pauvres des choix municipaux. Le budget du CCAS est misérable au vue de la population vieillissante et se vanter d’une maison de retraite sur la commune c’est bien, mais elle est privée et tout le monde n’a pas les moyens financiers d’espérer y accéder un jour.

Nous voulions aussi parler des associations moribondes sur la commune. Des commerçants, des artisans en situation difficile certes lié au contexte national, mais pas du tout aidés. Mais là on va nous dire que c’est la faute de l’A…

-o-

Note de la rédaction : Le dernier paragraphe de cette Tribune écrite par nos Conseillers de la Droite Municipale se termine sur une pirouette… volontaire. Nos chers lecteurs fidèles et « zassidus » nous ont demandé – certains par naïveté – d’autres par malice quel était le mot de la fin. La « Chipie » aura répondu à quelques uns qu’il s’agissait de l’Abbé Tencourt, à d’autres que cela concernait la Maison des Jeunes et ses Ados Laissant. Nous on a compris qu’il s’agissait de l’AGGLO (mère-à-sion).  

« France » libre dans sa tête !

7 janvier 2018

Diego, la chanson écrite par Michel Berger pour Johnny et chantée par France Gall

NO COMMENT