Archive for juin 2017

Quand la lecture du dernier Cabes’infos nous interpelle….. une fois de plus !

21 juin 2017

Article décalé pour ne pas paraitre durant la campagne des Législatives

Édito du collectif de rédaction de Blog-Cabestany avec l’aimable participation de plusieurs de nos lecteurs. Encore merci à eux !

Dans chaque bulletin politique municipal, départemental, régional, issu d’une collectivité territoriale, il y a un espace réservé à l’opposition. Que la publication soit réalisée par la Droite, ou la Gauche. Il s’agit là d’une loi et d’un principe élémentaire et essentiel à la démocratie.

A Cabestany, Colette Appert, chef de file de la Droite Républicaine et de l’opposition municipale exerce son droit d’expression dans le Cabes’infos. Comme le fait partout chaque opposition dans le bulletin qui la concerne. Sans que personne, nulle part, n’y retrouve à dire.

Mais, à Cabestany, la majorité municipale a parfois une étrange conception des choses au point de s’être déjà octroyé le droit de censurer la rubrique de l’opposition, ce que nos élus de cette opposition ont signalé aux instances compétentes.

Une attitude qui renforce aux yeux du citoyen la perception d’une opposition qui gêne, car elle remplit son rôle et refuse de courber la tête.

Car on trouve encore ici ou là, dans notre pays, des personnes rétrogrades, nostalgiques d’autres types de régimes qui n’admettent pas qu’on puisse être en désaccord avec leur pouvoir autocratique. Mais de surcroit, ce sont eux qui voudraient se faire passer pour les victimes.

Dans le dernier Cabes’infos, SI nous avons à peu près compris le sens de la rubrique de l’opposition, nos élus de la Droite semblent dénoncer une façon biaisée et tendancieuse de présenter les débats lors des Conseils Municipaux. C’est leur droit de le penser et de le dire puisque telle est leur perception et puisqu’on les a élus au nom du peuple. Et ceux qui contesteraient ce droit feraient montre d’une curieuse conception de la chose publique.

Il faut déjà savoir que partout, avant un Conseil Municipal, il y a des réunions préparatoires qu’on appelle des « commissions » pour travailler les prochains sujets à débattre. sur l’environnement, les finances, le logement, ou autre. Auxquelles participent les élus de la Majorité et de l’Opposition. Des élus qui discutent. Qui proposent. Qui débattent.  « … mais faire partie de la Majorité Municipale n’est même pas le garant que nos idées seront retenues ni même écoutées »  nous susurrent certains à l’oreille !?

Car de ces commissions, qu’en sort il exactement de concret ? Il est impossible de le savoir puisque le citoyen n’y participe pas et n’y assiste pas. Mais il semblerait que tout le monde découvre, souvent avec une immense surprise « un ordre du jour de Conseil Municipal qui semble avoir été arrêté de longue date et parfois, sans aucun rapport avec les débats des commissions ». C’EST VOUS QUI LE DITES ! Des Conseils Municipaux où l’on ne respecte pas toujours l’ordre chronologique des sujets. Des Conseils Municipaux à l’issue desquels nos conseillers s’y retrouvent avec la plus grande difficulté – parfois pas du tout – dans des compte-rendus officiels qui ne ressemblent ni de près ni de loin à celui que nous griffonne « René la casquette ».

A Cabestany lorsque l’opposition de Droite fait des propositions qui n’ont pas l’heur de plaire à Monsieur le Maire, elle aura droit à des remarques de sa part expliquant que nos élus sont incompétents (non il n’y a pas de jeu de mots) ou qu’ils ne proposent rien. Un raisonnement plutôt étriqué, usé jusqu’à la corde, qui ne convaincra que les ignorants. Notre rédactrice espiègle, dite « la chipie » préfère paraphraser Jacques Chirac ? « Cela m’en touche une sans faire bouger l’autre » dit elle. Ah bon ?

Nous n’entrerons pas dans le problème de fond. Nos élus sont à la manœuvre et sont parfaitement capables de gérer toutes les situations.

Pour nous le Conseil Municipal c’est juste cet endroit on l’on a mal à notre séant, tellement c’est inconfortable, mais sans doute cela est il est fait pour qu’on y revienne pas. Où la sono, tuberculeuse, est en phase terminale et où l’on nous passe des diapositives qui nous feraient courir chez Afflelou. Et l’on y voit les conseillers municipaux de la majorité nous donner l’impression qu’ils ne comprennent pas grand’ chose aux débats ou pensent à autre chose. Qu’ils nous pardonnent si les impressions sont trompeuses !

Lorsque ce mois ci, dans le Cabes’infos, à côté de la tribune de l’opposition qui a déjà la portion congrue, et que le chargé de parution, avec une mesquinerie caractérisée, a pris l’habitude d’imprimer en tout petit et sur un fond obscur, il aura fallu qu’en plus la Mairie se donne la peine de répliquer. Chacun de s’interroger et de se demander, connaissant comment fonctionne la mairie, si ce que l’opposition a écrit ne serait pas plus dérangeant qu’il n’y paraît.

Adonques, lorsqu’on lit le Cabes’infos et que : « l’on aperçoit à côte de la tribune de nos élus un gribouillage besogneux qui ne veut rien dire » (« c’est vous qui le dites ») ; « mais qui a du faire saliver un régiment de suceurs de stylo bille jour et nuit et dans la douleur « . « c’est encore vous qui le dites »; « pour juste arriver à accoucher quelques mots d’une platitude absolue qui font qu’on a bien  de la peine pour eux » Ajoutez vous !  Bon on ne va pas non plus passer la nuit à recopier tous vos mails.

Nous on se prend à envier tous nos concitoyens qui ne se sentent pas obligés de lire n’importe quoi et nous expliquent qu’ils mettent le Cabes’infos directement dans la poubelle jaune.

Comme on voudrait pouvoir en faire autant.

« DEDANS » ……………

19 juin 2017

J’ai marché dedans

tu as marché dedans

il ou elle a marché dedans

nous avons marché dedans

vous avez marché dedans

ils ou elles ont marché dedans,…..  hier

(enfin, surement pas tous, si on regarde le nombre des électeurs dont nous mêmes qui avons refusé d’aller se prêter à ce qui était à nos yeux une mascarade)

Dimanche soir, à 20 h 14, PAULINE nous écrit : « si je suis pas allée voter ce n’est pas par manque d’interet mais c’est tout le contraire. aller voté pour mettre un bulletin blanc c’était me faire passée pour une c….  [andouille]. je suis tres en colere et que personne devant moi se felicite d’avoir gagné comme ils vont tous le faire. gagner avec 50 pour cent des 40 pour cent qui se sont deplacé et la ramené c’est etre un gros mickey »

POSTMASTER : « Pauvre Mickey qui est un personnage de dessins animés bien sympathique et qui ne mérite pas qu’on le compare à des personnes que nous trouvons, nous, infiniment moins sympathiques !

Bien piètre consolation, l’assemblée a rajeuni et s’est un peu féminisée. Mais elle sera une assemblée non représentative et godillot comme jamais

Et si l’on en croit ce qu’on lit, à l’assemblée régionale de Toulouse, ça pourrait être chaud »

 

18 juin 2017 à Perpignan – On commémore l’Appel du Général de Gaulle !

18 juin 2017

Reportage d’actualités sans connotation politique

le 18 juin 2017 à Perpignan

Toutes les photos sont agrandissables en cliquant dessus

La « Marseillaise » chantée ce matin 18 juin 2017 à Perpignan

« KENTOC’H MERVEL » ou le 18 juin 1940 sur l’Ile de Sein

17 juin 2017

« kentoc’h mervel eget em zaotra »

Que les puristes nous pardonnent quelque liberté avec la syntaxe de la langue bretonne qui est plutôt parlée qu’écrite. Avec ses variantes entre Morbihan et Finistère Nord. Une sentence qu’on entend encore plusieurs fois par jour chez les toujours bretonnants et qui signifie, plus littérairement que littéralement : « plutôt périr que vivre sans honneur ». Une devise, anonyme,  qui vient du fond des âges, reprise par les habitants de l’Ile de Sein qui rejoindront Londres et le Général de Gaulle en juin 1940, sans que l’on sache vraiment combien avaient entendu son appel. Un marin pêcheur, en mer, non loin des côtes anglaises, avait capté le message et à peine revenu dans son île n’avait eu aucun mal à rallier tous les hommes – soutenus par leurs femmes – à  la cause de ce qui s’appellera à partir de ce jour là : « La France Libre ».

Ils étaient un peu moins de 150 hommes. Le plus jeune avouant 16 ans mais n’en ayant pas 14 et il était accompagné de son grand père plus que  septuagénaire. Ils se firent tous bénir par le recteur (prêtre) de la paroisse et ils appareillèrent sur plusieurs chalutiers à la marée montante pour aller mouiller dans un port anglais.  Le Général de Gaulle les passera en revue et serrera la main de chacun.  

Ces hommes s’engageront dans les Forces Armées Britanniques, dans les Forces Française Libres en Afrique du Nord ou dans les Forces Navales Françaises Libres : dans les rares sous-marins battants pavillon Français et ayant eu le panache de fuir la France quand les autres bâtiments obéissant à Vichy finiront plus tard par se saborder. On doit à ces sous-mariniers le début d’une opération qui se traduira par  la Libération de la Corse. (sous marin Casabianca)

Quelques uns de ces habitants de l’Ile de Sein débarqueront le 6 juin 1944 sur nos côtes normandes dont l’un avec ses camarades du Commando Kieffer, d’autres passeront par la Sicile. Ces patriotes seront plus de  20%  à ne jamais revoir leur ile natale, la plupart ayant péri alors qu’ils n’avaient pas encore fêté leur 21ème année.

Après guerre, l’île de Sein recevra la Croix de la Libération, la Croix de guerre et la Médaille de la Résistance.


Merci à Tri Yann – O Breizh – Ma Bro

Avec le compagnonnage de nos amis du « Cercle Gaulliste de Réflexion Politique et Sociale » et du « Groupe Gaulliste Sceaux » (les gaullistes à Sceaux dans le département 92)

 

Tags : Cercle Gaulliste de Réflexion Politique et Sociale – Les Gaullistes de Sceaux – La Droite Républicaine à Cabestany – Philip de Kersanec – Crois de la Libération – Ile de Sein – Colette Appert – Blog-Cabestany – blogcabestany.com – Honoré d’Estienne d’Orves – Casabianca – Libération de la Corse – Charles Pasqua – Le serment de Bastia – Liberté – Liberté d’expression – Marie Guilcher – Rouanez ar Péoc’h – Clet Chevert – Sao Breiz evit ar Vro gallek – 18 juin 1940 – charles-de-gaulle.org – Hervé Alot-Matignon – 4 Carlton Gardens – Le « Rubis » – Frégate « l’aventure » – Mers el Kébir – Bir Hakeim – Monclar –

« S.O.S Femmes battues » ou « de la violence faite aux femmes »

14 juin 2017

Lorsqu’on nous écrit pour parler des violences physiques ou morales faites aux femmes, on traite le sujet avec le plus grand sérieux.

Il s’avère que le sujet est tout autre quand vous êtes plusieurs à vous moquer de ces « femmes battues », que sont des députées balayées aux élections. Mais même là, on ne voit pas en quoi le fait qu’il s’agirait d’une femme politique, plutôt qu’un homme, qui a été battue aux législatives constituerait un motif pour ironiser. Sommes nous clairs ?

Et on n’accepte pas que l’un d’entre vous tourne en dérision une Secrétaire d’Etat battue dans notre département. Certes elle est notre adversaire politique, mais il semblerait qu’elle ait plutôt bien remplie sa fonction sous le gouvernement Hollande, et peut être seriez vous soulagé, puisqu’elle est médecin,  de vous  retrouver entre ses mains en cas de  problème de santé.

Il faut distinguer celles et ceux qui ont un métier dans la société civile, de ceux qui avaient fait de la politique une rente de situation, d’où ces tweets lamentables envoyés par certaines et certains pour se lamenter sur leur sort. Fini apparemment – du moins, pour eux – de pouvoir confier sa luxueuse voiture de service à un voiturier devant un grand restaurant, où l’on allait se restaurer aux frais de la République. On ne citera aucun nom. Mais lorsqu’on exerce un mandat et que l’on est un accroc des réseaux sociaux, il ne faut pas s’imaginer qu’il ne reste pas quelque part une trace de ses envois, du temps où l’on se croyait les maîtres du monde. Ce qui devrait inciter bien des élus à se calmer sur Twitter ou Facebook.

Il y a ceux qui voudraient commencer leur vie professionnelle par la retraite puis travailler lorsqu’ils seront vieux. D’autres qui commencent pas se reposer avant de penser à bosser. Merci à Jeremy qui collectionne photos, tweets, et autre … et nous a envoyé la photo suivante avec la légende : [madame] Duflot bosse déjà !

« A la soupe », une vidéo envoyée à Blog-Cabestany par Amedeo !

13 juin 2017

Chers internautes, rassurez vous !   Si on ne répond pas aujourd’hui à la plupart d’entre vous qui nous envoyez des mails. Si on n’accuse pas réception à tous ceux qui nous écrivent. C’est qu’on est quelque peu dépassé, même s’il n’en faut pas beaucoup pour nous submerger,  par le nombre de vos envois. Et lundi soir, voilà  que le rythme s’intensifie encore.

On ne fera pas de commentaires politiques sur ce premier tour des Législatives. Ils seraient forcément les mêmes que ce qu’on trouve dans la presse, à la télé, dans les médias et blogs divers. Et de ces commentaires où tout le monde veut avoir raison, il semblerait que vous ayez eu votre dose depuis dimanche soir. Vous êtes autant, sinon plus capables que nous d’analyser les résultats.

Par contre certains d’entre vous,  nous disent des choses sur les raisons de leur abstention, sur leur choix politique, qui sont pertinentes et qu’on aurait aimé entendre ou lire ailleurs. On les conserve précieusement. On verra tout cela après le second tour où nous n’avons hélas plus de candidat. Et où la majorité d’entre vous, nos amis de la Droite Républicaine,  qui avez voté au premier tour pour notre camp, augmentera encore plus – semble t’il – l’abstention. Car comme au second tour des Présidentielles, vous n’irez voter sans doute  ni pour l’un ni pour l’autre. 

Nous restons calmes et notre esprit de dérision, voire d’auto-dérision est intact.

Amedeo, un internaute de Ria-Sirach (parce qu’on nous lit jusque là ?) nous envoie cette vidéo, édifiante,  qui nous a amusés. Intitulée « à la soupe ». Et on s’étonne ensuite que le citoyen se détourne des politiques ! Merci à lui.

 

 

Tags : la Droite Républicaine à Cabestany

Irène écrit à Cabestany : si vous êtes retraités ….votez pour le Parti Animaliste…. mais surtout pas pour Macron qui veut nous envoyer sous les ponts avec sa C.S.G.

7 juin 2017

Illustration envoyée par un internaute

Évidemment ! mais si les Français votent pour Macron dimanche, c’est qu’ils sont définitivement des « veaux » dit Pierre.

« Irène » écrit : « Si vous êtes retraitée comme moi votez pour le Parti Animaliste pour Melanchon pour Marine. Au pire pour la Droite Républicaine pour qui vous voulez mais par pitié pas pour Macron qui veut m’envoyer sous les ponts avec sa C.S.G. ! »

NOUS lui répondons  :  Irene : faites donc le pire ! …. votez pour nous : la Droite Républicaine ! Mais il est certain que de s’en prendre aux retraités ne peut pas attirer autre chose que de la défiance de la part de ce nouveau Président dont vous ne supportez déjà plus l’arrogance et sa façon de déjà mépriser certains français.   

Jacques écrit : « S’en prendre aux plus faibles est sans doute la forme de courage de ce nouveau Président. Mépriser ou piétiner ceux qui ne descendent pas dans la rue. Mais vous pouvez toujours faire une prière à Sainte Brigitte. »

D’autres écrivent (on résume)  : « La potion Macron est d’ « ubériser »  l’économie de la France comme nous l’expliquent ces anciens salariés de grandes sociétés qui travaillent toujours pour le même employeur et font le même boulot. Virés et repris le même jour comme « travailleurs indépendants », « auto-entrepreneurs » ou ce que vous voulez. Croire que le Président Macron va redonner du dynamisme aux entreprises et créer de l’emploi est un leurre puisque lui même n’y croit pas. »

Ou encore : « Il y a sans doute plus d’un million de travailleurs dit « détachés » qui travaillent en France sous un régime étranger. Mais le pire n’est il pas quand un travailleur dit détaché est un français qui travaille sous le statut d’étranger pour une entreprise française qui a installé son siège social en Pologne ? »

Josyane, gaulliste : « Un certain grand Président avait fait le TGV, le Concorde, des barrages pour faire de l’électricité. On n’a rien vu de tel dans le programme de Macron qui par certains côtés s’apparente à celui de Trump. Mais si on suit son idée,  il faudra sans doute multiplier par dix les livreurs de Sushi, cireurs de godasses au coin de la rue Lafayette à Paris, ou laveurs de pare brise en sortie du Périph.

L’un de nos internautes nous écrit que sous le tapis de sa nouvelle voiture de marque bien française, garantie 100% fabriquée en France, il a trouvé un sachet d’un épicier d’une ville Turque dans laquelle il subodorait que sa voiture avait été réellement fabriquée puisque la marque en question y a une grande usine. « et en plus on nous enfume » dit il.

Suivrez vous le Conseil d’Irène ? Voter plutôt pour le Parti Animaliste que pour Macron.  Chez Blog-Cabestany,  au deuxième tour des Présidentielles on a préféré rester à la maison plutôt que de mettre un bulletin pour lui dans l’urne.  Et au premier et on espère au second tour des Législatives on soutiendra nos candidats de la Droite ! Sinon, personne d’autre !!!!

Si on résume, au travers de leurs mails,  la position des électeurs de notre tendance à Cabestany qui iront voter dimanche : « Macron, ses candidats, son gouvernement, ses sympathisants : Nous sommes déjà, farouchement, et durablement leurs adversaires et leurs opposants. »

De cela on en jugera Dimanche !

A L’AUBE !

6 juin 2017

« Ode à ceux qui sont tombés » – Thème musical du Film « Il faut sauver le soldat Ryan » – Compositeur : John Williams

Hymn for the Fallen – Propulsed by Youtube – Cortesy : Münchner Rundfunkorchester Orchestra – Conductor: Ulf Schirmer – Blog-Cabestany embedded

Tags : 6 juin 1944 – Droite Républicaine à Cabestany – Blog-Cabestany – blogcabestany.com – Cabestany in France – William Vermont – DMS X: 42° 40′ 59.99″ Y: 2° 55′ 59.99″- Cercle Gaulliste de Réflexion Politique et Sociale –

« Bonne Pentecôte » : des dédicaces de Cabestanyenques et Cabestanyencs !

5 juin 2017

BONNE PENTECÔTE !

Voilà qui est nouveau ! Des dédicaces de Cabestanyencs à d’autres citoyens de notre ville. Ou pas. Une utilisation de notre Blog à la quelle nous n’aurions guère pensé. Après tout pourquoi pas ? En panne d’inspiration notre Blog ? Surement pas !!!!! Nous ne sommes pas certains de le refaire mais nous sommes un jour saint.

DONC.  » De Josée pour Paul », de « Marcel pour Julie », de « Claude pour ses enfants », de « Bastien pour Corinne ». On espère quand même qu’ils se reconnaitront ! Là, nous on ne peut même pas aider. De tous, et pour tous les lecteurs de ce Blog, qui nous envoient d’aimables mails, images, photos, vidéos auxquels nous sommes toujours sensibles.

Bonne Pentecôte à tous et merci pour l’implication de nos lecteurs dans cet article et leur engagement pour nous soutenir et nous encourager à aller de l’avant ! Un grand merci, une grande reconnaissance, de quoi toujours plus nous motiver !

Et pour le lien vers cette video de Youtube que nous n’aurions pas songé à chercher : MERCI à Isabelle ! Mais elle, nous la connaissons bien. Et MERCI à Aimé pour le texte en catalan en dessous de la vidéo.

 

El fons històric d’aquesta celebració es basa a la festa setmanal jueva anomenada xavuot (festa de les setmanes), durant la qual se celebra el cinquantè dia de l’aparició de Déu al mont del Sinaí. Per tant el dia de pentecosta també se celebra el lliurament de la Llei (manaments) al poble d’Israel.

Al calendari cristià la Pentecosta acaba, anàlogament, el temps pasqual dels 50 dies dit període o temps de l’amistat.

A les narracions sobre la Pentecosta dels Fets dels Apòstols (2,1 – 41) se li adjudica a l’Esperit Sant, en congruència amb l’Antic Testament, característiques miraculoses (carismes): ell oferix valentia i llibertat, possibilita la comprensió (glossolàlia) i fortifica una comunitat universal.

A les esglésies ortodoxes existeix a més la celebració de les Tres Divines Persones o de la Santíssima Trinitat; les esglésies occidentals celebren per a aquesta ocasió des del segle XIV la seva pròpia festa anomenada Trinitatis (la festa de la Santíssima Trinitat) una setmana després de la Pentecosta.

Londres : samedi 3 juin 2017 en soirée !

4 juin 2017

Mais qui est derrière ce collectif contre l’augmentation de la C.S.G demande Josyane à Blog-Cabestany ?

1 juin 2017

« Josyane » nous demande : « est ce le PCF, le FN, la Droite, la Gauche, un syndicat ou autre qui est derrière ce Comité contre la hausse de la CSG qui fait un véritable buzz sur Internet ».

Pour faire le buzz, comme vous dites, voilà un Comité sorti d’on ne sait où qui cartonne sur le web. Au point que, soit qu’il a été attaqué par des hackers, soit par des gens que cela dérange, soit parce qu’il n’avait pas prévu un tel succès, il aurait apparemment bien des problèmes !!!

Un Comité qui a un tel succès qu’il fait envie, et que nombreux sont ceux qui tentent de la récupérer.

Un S.M.S à notre Politologue Gersende et celle ci nous répond : « au départ, il s’agissait d’un groupe de professeurs, chercheurs, étudiants en Économie, de l’une de nos grandes Universités. Des personnes qui ont lu, décrypté le programme social et économique du candidat Macron. Des gens affolés par l’incompétence, l’incurie, l’indigence et la nullité insupportable de son programme, qui semble inspiré de Trump, et qui tend à Ubériser notre économie, appauvrir les citoyens, les donner en pâture la mondialisation.  Un mouvement rapidement soutenu par un syndicat Étudiant qu’on prétend proche de la Droite modérée. Et qui est la cible de tout ce qui est de gauche dans ce pays. Ne vous attendez pas à ce que le PCF, le FN, le PS, et les Mélanchonistes viennent au secours des retraités, considérés comme des « gros nantis » dans notre triste pays. Mais quand les étudiants se mêlent de quelque chose tout peut arriver »

Merci pour cette information qui nous éclaire un peu plus !

Et pour ceux que ça intéresse, et surtout les retraités qui sont la cible de ce nouveau gouvernement, allez faire un tour sur leur site, si cela vous chante.

http://www.contrelahaussedelacsg.fr/