Mardi soir. N’en jetez plus, la cour est pleine. Et puis il est des jours où l’on a pas envie de polémiquer chez Blog-Cabestany !

by

sans aucune image

Et ma copine qui aurait du rédiger cet article, qui a fait un triple salto sur une piste bleue. Il est beau le résultat.

La boite mail du Blog déborde. Au secours !  C’est vrai qu’on ne s’attend pas à ce que notre petit Blog soit lu à Canohès ou Sainte Marie. Où,  on y a quand même quelques amis. Mais l’Indép, c’est autre chose. Des milliers de lecteurs le lisent. Et la photo de Monsieur le Maire, sur un quart de page dans l’Indép, fait couler beaucoup d’encre.

Et lorsque mon « chef » écrit ce matin, que l’intéressé n’est sans doute pas responsable de la mise en page, voilà qu’on passe pour des grands naïfs et surtout pour des benêts (j’aime quand vous nous traitez de benêts). Enfin : « c’est vous qui le dites ».

Dans cet océan de mails, on trouve d’abord les « esprits chagrins ». « Dommage que Monsieur le Maire mette son écharpe uniquement pour se faire prendre en photo pour l’Indép. On préférerait qu’il la mette pour commémorer le 8 mai ou le 11 novembre car on dirait qu’elle lui répugne. La seule fois où je l’ai vu avec, c’était sur un piquet de grève pour « apaiser les esprits ». De l’humour ?

On trouve les « hostiles » : « votre maire est plus connu pour sa com’ et la façon de se mettre en scène que pour la gouvernance de votre ville. » Vlan !

Mais les plus nombreux, et de loin, sont les « moqueurs » : on a eu droit à une dizaine d’ « ave cesar ». Beaucoup nous parlent d’empereurs, toutes les époques y passent, même l’un qui était copain de Giscard….    Tant qu’on évite de nous parler d’un safari à Sainte Camille pour traquer le contribuable….

Quand à vos dessins ou images, on n’en publiera aucun. Pas de polémique. Mais certains sont à se rouler par terre. On se demande parfois où vous allez chercher tout cela.

Défoulez vous. On est là – aussi – pour ça. On espère que demain, le sujet sur Cabestany dans l’Indep ne nous vaudra pas un aussi grand nombre de réactions.

Quand même, pour dire deux mots de sérieux, on n’aime pas vraiment quand on se fout encore de nous à Cabestany, même si on y est pour rien. Mais on parle aussi de l’opposition – pour une fois – alors ne soyons pas nous même chagrins. Et on mettra en ligne cette semaine les propos de Phil et de Colette.

Et puis, on vous l’a dit tout à l’heure. On n’a pas envie de polémiquer aujourd’hui. Alors on en restera là !

-o-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :