« Oussa Macron » fait honte à la France et insulte les pieds-noirs, dit Rosette à Cabestany !

by

macronMACRON. Combien de katibas ?

C’est un tsunami qui a déferlé ce soir sur Blog-Cabestany, pour nous parler de propos tenus par Emmanuel Macron qu’on avait pas entendus, occupés que nous étions à nos taches professionnelles. Et vos mails nous prenaient de cours, au point d’aller les vérifier avec un certain scepticisme, en se demandant s’il n’y avait pas une machination derrière ou une information fabriquée. Après Libé, nous sommes allés sur le Figaro, le Parisien, et on y a passé presqu’une heure, en nous étonnant à chaque fois un peu plus. 

Et puis on avait eu Ali Juppé, Rachid Fillon, «Bilal «  Hamon et nous voilà avec « Oussa Macron », un jeu de mots avec Oussama qui nous interpelle.

Et Rosette on la connaît bien. Et même très bien. Elle a distribué nos tracts de la Droite Républicaine durant les deux dernières campagnes municipales et on se demande si en 2017 elle n’aurait pas des velléités de se rallier au Front National. Si on ne réussit pas à la convaincre de rester avec nous, au moins essaierons nous !

Rosette dit : « Nous les pieds noirs, du Général de Gaulle en passant par Mitterrand et maintenant Hollande, avons toujours été méprisés par le pouvoir. Mais Macron aura fait pire que tous en déclarant aujourd’hui, à Alger, que la colonisation de la France en Algérie était un crime contre l’humanité, de la barbarie ».

Lorsqu’on critique le Général, nous, gaullistes, avons toujours un sursaut. Mais aussi un regard lucide sur des faits qu’on ne cherche pas à minimiser et qui furent une tragédie. Il est indéniable qu’entre les pieds noirs et le Général il y aura toujours eu une incompréhension. L’historien vous en explique les raisons. En 1940, lorsque le Général a rejoint Londres et qu’il a appelé l’Empire à la rescousse, les réactions furent très diverses. Les Syriens, des gens que nous respectons, qui à l’époque étaient pour beaucoup des Chrétiens d’Orient, et sous protectorat français, se rallièrent à la France Libre et formèrent les premières troupes à combattre les nazis en Afrique du Nord et à tomber pour le fanion de la France Libre. L’Afrique Noire ne tarda pas à rejoindre les français libres. Les pieds noirs algériens, ou plutôt ceux qui détenaient le pouvoir, car il ne faut pas non plus généraliser, tardèrent à abandonner Vichy avant de se rallier. Quand l’homme de la rue, à Bab el Oued,  penchait lui pour de Gaulle. Mais cela explique la défiance, sans doute injuste, que le Chef de l’État qui n’avait pas la mémoire courte, avait pour les pieds noirs.  Mais le Général savait aussi faire la différence entre certains propriétaires terriens qui refusaient un verre d’eau à nos appelés du contingent et la majorité des pieds noirs qui trimaient dur pour gagner leur vie et celle de leur famille.

Les catalans, et les réfugiés de la Retirada, qui formèrent les premiers maquis dans les P.O. avaient son admiration. Quand bien même certains notables de notre région ne montrèrent pas toujours le bon exemple. Ainsi va l’Histoire. Mais les Catalans s’illustrèrent dans de nombreux combats aussi bien, par exemple,  en Afrique du Nord que dans les Alpes, où ils furent généralement héroïques !

Pour revenir à la politique, nous avons été des millions de français à vouloir que le Président Hollande parte. Et maintenant ce serait son clone, son hologramme, qui aurait la faveur des électeurs ? Et qui tient des propos ahurissants ? Dans quelle époque vivons nous ?

Nous n’avions pas de réel grief à faire à l’encontre du candidat Macron, sinon son inexpérience, sa supposée incompétence et l’ambiguïté qui règne autour de son programme. Pas au point de lui consacrer une seule ligne ce qui aurait été lui faire trop d’honneur que d’en parler.

Mais la déclaration de Macron est en effet une insulte aux pieds noirs et à tous les français. Elle est une insulte aux bretons, ch’tis, corses, espagnols ou catalans dont les ancêtres – paix à leurs cendres restés le plus souvent sur place dans des conditions déplorables – ont été encouragés à aller gratter les cailloux au Maghreb pour essayer de faire pousser quelque légume, au prix d’efforts et de sacrifices considérables, dans une terre aride qui ne laissait présager que peu d’espérance d’y arriver.  Ils y avaient plus ou moins réussi. En tous cas, pas à la hauteur de leur efforts et de leur sueur.  Il ont souffert, essayé de survivre, se sont souvent tués à la tache. Ils ont défriché, irrigué, semé. Leurs enfants ont été maitres d’école, ouvriers, infirmiers. Ils en sont partis car pour eux c’était la valise ou le cercueil. Et on ne refera pas l’Histoire.

Ce n’est pas en rouvrant des cicatrices à peine fermées qu’on permet la réconciliation indispensable au vivre ensemble. Ce soir un homme de gauche, et nous ne sommes pas de gauche, aura déclaré avec sagesse qu’il y avait eu dans l’histoire de la France une époque douloureuse qui avait engendré bien des drames. Comment le contredire ? Macron, ce candidat indigne lui, la refait l’Histoire. Pour stigmatiser, salir, de braves gens dont il prétend qu’ils auraient commis un crime contre l’humanité et se seraient comportés comme des barbares. En Marche ? Il a marché dedans ! Il n’a aucune excuse.

C’est lui qui commet un crime contre la France, les Français. Ce qui devrait lui valoir la déchéance de nationalité. Et pas le droit de briguer la gouvernance de notre patrie.

Rassurez vous Rosette, Paul, Nathan, Joseph, Émilienne, Joachim, Rémi, Victor, Francis, Claudine et les autres : nous n’en resterons pas là !!!!!!!

-o-

Étiquettes : ,

Une Réponse to “« Oussa Macron » fait honte à la France et insulte les pieds-noirs, dit Rosette à Cabestany !”

  1. Clo Ruis Says:

    Tout à fait qu’on lui enlève la nationalité il n’a d’ailleurs pas vécu en France il est venu par ordre de rotschild pour passer au élections ce type me débecte salaud assassin une pieds noir te dis FN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :