Disparition d’André Salvat à Perpignan, un des derniers Compagnons de la Libération !

by

cercle-gaulliste

Nos amis, du « Cercle Gaulliste de réflexion politique et sociale », à Paris, nous informent :

« André Salvat, Pradéen, l’un des derniers Compagnons de la Libération, vient de disparaitre à Perpignan »

André Salvat, on l’a croisé, ici ou là. On ne le connaissait pas bien. Mais on sait parfaitement qui il était car l’un de ses amis, également disparu,  nous a raconté sa vie en détail, il y a déjà plusieurs années. 

Pour en savoir plus, rien ne nous semble plus avisé que d’aller sur Wikipédia, en cliquant sur le lien ci-dessous.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Salvat

Et pour ce qui est de la primeur de l’info, le Bourricot nous a battu sur le poteau, et ils en parlent peut être mieux que nous ne pourrions le faire :

https://lebourricot.wordpress.com/2017/02/12/po-66-la-liberation-perd-un-compagnon-adieu-andre-salvat/

Hervé, qui appartient à ce Cercle Gaulliste, nous dit : « Le Gaullisme n’est plus et il ne sera plus ! On peut en avoir comme moi à Cabestany, la nostalgie. Et en être fier comme je le suis. Mais aussi lucide car il faut faire la part des choses et séparer le bon grain de l’ivraie sans aveuglement. Maintenant tout cela appartient désormais et pour toujours à l’Histoire. Les temps ont changé et se raccrocher à ce concept du Gaullisme pour les années à venir n’est pas forcément la solution. Sauf pour le réinventer, mais en mieux et adapté à notre époque et donc ce ne serait plus le Gaullisme. Mais il faut se référer au passé et à l’Histoire pour essayer d’éviter de refaire les mêmes erreurs. A quelques semaines de Présidentielles, à qui donc se raccrocher ? En qui croire ? Quel homme ou femme nous sortira de l’ornière et nous empêchera de foncer vers notre déclin ?  Ce que nous regrettons de ce Gaullisme, c’est un homme qui avait un cap, une vision de l’avenir, une volonté, une détermination, une éthique, une morale, même s’il a commis comme tout être humain quelques erreurs. Comment ne pas être nostalgique ? Comment ne pas désirer le meilleur pour l’avenir de sa patrie ? Comment ne pas avoir envie de rêver à des jours meilleurs pour ses enfants ? « 

Quant à ces compagnons de la Libération qui furent 1038, il n’en reste qu’une dizaine aujourd’hui. Une raison supplémentaire de les honorer. Vous pouvez aller faire un tour sur le site de l’Ordre :

http://www.ordredelaliberation.fr/

 Et d’honorer les anciens pour donner un sens à ces quelques mots, dont on se demande qu’elle est encore leur signification aujourd’hui : « LA FRANCE LIBRE ».

Pas la France où l’on s’apprêtait à bruler une petite fille de 6 ans  dans une voiture à Bobigny !

PAS LA FRANCE DE LA « CHIENLIT »

croix de lorraine

-o-

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :