« Les véritables scénarios de 2017 » : l’article vérité de notre ami Maxime Tandonnet !

by

maxime_tandonnetMaxime Tandonnet tient l’un des blogs les plus courus par les observateurs politiques en ce moment. En parallèle avec sa carrière de haut fonctionnaire, il est écrivain, essayiste, journaliste, et décrypte l’actualité politique. Il est passé – entre autres – par Sciences-Po. Il fut diplomate. Il est surtout connu pour avoir intégré le cabinet de Nicolas Sarkozy au Ministère de l’Intérieur, en 2005 comme conseiller technique en charge des problèmes d’immigration. En 2007, il suit Nicolas Sarkozy à l’Élysée, devient l’un de ses plus proches collaborateurs à la tête d’une équipe de conseillers. Il  renseigne et  conseille le Président  sur les problèmes d’immigration, de relations avec les pays susceptibles d’en être à l’origine, d’intégration des populations étrangères – provisoirement ou non – sur notre sol, avec clairvoyance et lucidité. Il y a plus de dix ans, sans pouvoir évidemment donner d’échéancier, il prédisait que nous aurions – un jour très prochain – à faire face à des flux de migrants, et que l’Europe, la France devaient les anticiper et définir une stratégie précise. Avec réalisme, pragmatisme,  sans tomber dans les excès ou les extrêmes. Sans laisser les partis politiques en faire leur fond de commerce. Sans laisser certains nous instrumentaliser, déformer la vérité, ou au contraire nous la cacher, en fonction de dogmes politiques sans rapport avec la réalité. Sinon disait il, on fera les choses dans l’improvisation sous le poids des événements, sous l’influence de l’opinion. Il a même écrit des ouvrages sur le sujet qui font autorité. Que nous avons dans notre bibliothèque à portée de main et auxquels nous nous référons de temps à autres.  Que nous avons lu avec un grand intérêt. Mais que n’ont surement pas lu, nos politiques ou dirigeants ! Où alors ils n’en auront RIEN retenu. Et nous pour le moment, par rapport à d’autres migrations probables à venir, infiniment plus nombreuses, n’avons sans doute encore rien vu !    Y sommes nous donc préparés ?

On vous mettra en ligne – une prochaine fois  –  les commentaires de Maxime concernant le Brexit. Liés à l’immigration mais liés aussi à une incapacité de l’Europe à jouer son rôle. Les Français, durant l’été 2016, auraient voté à quelques 52%, comme les britanniques, la sortie de l’Europe. Cela pèsera t’il dans la balance, lors des Présidentielles ?  Nous restons à l’affût du moindre sondage qui pourrait nous en dire plus. Mais, pour le moment….. on ne voit rien venir !

-o-

L’article de Maxime Tandonnet sur les scénarios possibles pour  2017

Notre ami Maxime écrit : Le monde médiatique ne voit de l’année politique 2017 que l’écume des choses. L’attention se polarise sur la seule élection présidentielle. En effet, il est infiniment plus attractif de limiter la vie électorale à une bataille de quelques personnages. Le sensationnel, l’émotionnel, le romanesque dominent ainsi les esprits. Or, cette présentation, quasi généralisée, est largement trompeuse. En 2017 se tiendront deux élections: présidentielles et législatives. Le chef de l’État ne dispose pas ou peu de pouvoirs propres. Il ne peut décider et agir qu’avec l’appui d’une majorité parlementaire qui vote les lois et contrôle le gouvernement, pouvant renverser le Premier ministre et les ministres. Dès lors, on ne peut avoir de vision de l’avenir qu’en combinant les résultats des deux élections. Au stade actuel, 5 scénarios sont envisageables:

  • Une victoire de François Fillon suivi d’un succès des Républicains aux législatives: tel est l’unique scénario qui assure pour les cinq ans à venir la possibilité d’un gouvernement effectif de la France et la poursuite du système de majorité présidentielle qui domine les institutions depuis les années 1960. (Chances: 40%)
  • Une victoire de M. Macron aux présidentielles. Dès lors que celui-ci, situé au centre gauche, n’émane pas d’une force politique particulière, il est improbable qu’il puisse disposer d’une majorité stable. Il serait plus ou moins soutenu par une coalition instable centre-gauche/centre droite, sous les feux de la gauche et de la droite: après un bref état de grâce, une période d’instabilité politique s’ouvrirait renvoyant aux époques troubles de la IIIe et de la IVe Républiques. (Chances: 20%)
  • Une victoire de Mme Le Pen aux présidentielles, serait suivie d’élections législatives sans doutes marquées par des désistements droite/gauche puis une situation où le chef de l’Etat se verrait dépourvu de toute majorité et de toute possibilité de soutien parlementaire: d’où une paralysie totale, aucune réforme envisageable, impossibilité absolue de nommer un Premier ministre et de gouverner (y compris par référendum, supposant une proposition du Premier ministre). On peut imaginer soit une marginalisation radicale de l’institution présidentielle, soit un séisme politique, une crise majeure de six à douze mois, provoquant un blocage du pays, et s’achevant par de nouvelles élections. (Chances 15%)
  • Une victoire surprise d’un candidat socialiste à la suite d’une campagne éclair d’une puissance exceptionnelle (M. Valls, M. Montebourg, M. Hamon), marquée par un retournement spectaculaire de l’opinion. Une telle victoire à l’arraché, avec un score très faible au premier tour, à la faveur d’une deuxième tour face à Mme Le Pen, ne permettrait sans doute pas d’obtenir une majorité aux législatives tant le rejet du pouvoir socialiste est fort dans l’opinion. Dès lors, on entrerait dans une cohabitation conflictuelle entre un chef de l’État de gauche et une majorité de droite du type 1986-1988, ou 1993-1995. Mais le président ne serait pas Mitterrand – avec ses défauts mais aussi sa finesse politique. Au regard du niveau intellectuel des candidats socialistes tel que nous le constatons, il faut s’attendre au pire. (Chances 15%)
  • Autre: à ce stade, moins de 4 mois avant le scrutins, la percée d’un autre candidat, par exemple une surprise venue de la société civile aux présidentielles semble improbable mais ne peut être exclue dans le climat actuel d’exaspération  de la population. (Chances 10%).

signé : Maxime TANDONNET

-o-

Avec l’autorisation permanente de Maxime Tandonnet donnée à Blog-Cabestany – qui partage ses idées et a des rapports privilégiés avec plusieurs de ses amis –  de reprendre tout ou partie de ses écrits, ce que nous n’avons jamais fait ou ne ferons jamais sans le citer, comme nous citons toujours nos sources. Et nous préférons reprendre – dans son jus – l’article d’un ami ou d’une amie, plutôt que de se livrer au petit jeu du « copié-collé ».

Vos commentaires adressés à notre BLOG seront comme toujours les bienvenus !!!!!

et retrouvez son blog en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://maximetandonnet.wordpress.com/

ou suivez ses rubriques dans  « Le Figaro » ou son  prolongement numérique :

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/01/13/31001-20170113ARTFIG00342-maxime-tandonnet-la-classe-politique-est-en-quete-permanente-d-un-bouc-emissaire.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :