Hommage au chef d’orchestre Georges Prêtre à Cabestany. Adieu Maître !

by

Un chef d’orchestre talentueux parmi les grands, un français, un ch’ti. Le chef préféré de Maria Callas qui refusait de chanter à l’Opéra de Paris, sous la direction d’un autre et dont il dirigea les tous derniers concerts se déplaçant avec elle, pour elle. Il passa une partie de sa vie à Vienne, en Autriche, pour y diriger l’orchestre symphonique renommé. Son port d’attache depuis longtemps était le Tarn. Nous,  on l’avait vu au Chorégies d’Orange. En 2009 croyons nous. Infatigable, mais toujours aimable avec ses fans. Il avait passé beaucoup de son temps à conduire des orchestres. Mais ce qui le singularise est qu’il aura passé davantage de temps, et ce jusqu’à son dernier souffle à se consacrer aux jeunes, à former des élèves, à leur enseigner la musique comme un simple professeur. Avec patience et bienveillance. Qu’il en soit honoré !

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :