2017 à Cabestany ! l’année de la « Lutte Finââââle »  et du « Progresssisssemeu ». Écrit par notre rédactrice de Blog-Cabestany qu’on surnomme « la chipie » !

by

politburoNON, cette photo n’a pas été prise ce soir à Cabestany ! Mais vous en doutiez peut être.

La Chipie écrit :

Vous avez peut être reçu dans votre boite à lettre, cette carte de vœux de la municipalité comme on avait arrêté d’en imprimer il y a bientôt trente ans, en Yougoslavie, en Roumanie, ou en Bulgarie, pour exalter le culte de la personnalité de ses dirigeants !  Et mon compagnon qui voulait déjà la jeter ! Une carte « retro », « vintage » qui vaudra peut être un paquet de roubles auprès d’un collectionneur de Pif le chien dans quelques année si on lui fait croire qu’elle date de l’époque soviétique. Ce qui ne sera guère difficile ! Un seul regret. Qu’elle n’ait pas été imprimée en noir et blanc, ou même sépia pour faire plus authentique. On trouvera bien à l’échanger dans un vide-grenier.

Ce soir, à peine sortie de mon bureau à Perpi, un « éminent » membre de la rédaction de ce blog, encore retenu je ne sais où, tu parles, m’envoie un SMS pour me demander si je ne voudrais pas aller à la cérémonie des vœux de la municipalité. Et moi, pauvre Hypatie, je dis oui !  Je me dis que si je reste au chaud, dans mon appart, et que si j’écris la même chose que l’an dernier, personne ne s’en apercevra.

Celui qui pense qu’on peut relater l’événement en redisant la même chose chaque année, a tort et raison à la fois. Dans cette cérémonie de vœux, on y entend toujours les mêmes boniments, le même réchauffé, du « Kopied-kolaid » comme on dit au Kremlin, mais hélas, toujours en un peu plus pire année après année !!!!

Ce soir, on y aura entendu parler avec effroi du retour de l’hydre de la Droite !!! Celle qui va dévorer tout cru les petits enfants. Mais les VALLSeuses, les VALLSeries, la VALLSitude ne laisseront pas de regrets à nos dirigeants éclairés.   Alors que le « progressisme », est un mot ronflant, magique, qui ne veut rien dire, mais peut vous aider à vous gargariser les molaires du fond, si vous l’articulez à la façon de Georges Marchais. Car on en est à nous promettre encore des lendemains qui chantent à Cabestany !!!!   Il doit sans doute rester un vieux stock de Valium dans les tiroirs de la Mairie.

Pour nous, ce progressisme qu’on nous vend chaque année à Cabestany, mais cette fois ci emballé en forme de paquet cadeau avec un beau ruban, ressemble à s’y méprendre au marxisme des pires années de la guerre froide. Quelqu’un n’en voudrait il pas, sur le Bon Coin, par hasard ? On s’est retrouvé une nouvelle fois propulsé, comme dans « retour vers le passé », vers ce qui existait de l’autre côté d’un certain mur, tombé en 1989, mais sans doute pas à Cabestany. Où le concept de « lutte des classes » et « de victoire du prolétariat » sont plus que jamais à la mode. Espérons que ce sont les derniers feux d’une idéologie ringarde et dépassée qu’on espère toujours voir imploser. Elle agonise…, bientôt centenaire. Va savoir ce qu’on nous prépare dans notre ville en octobre 2017 ? Mais elle s’accroche ! A Cabestany, depuis 40 trop longues années. Moi j’étais pas même née !

En sortant de la salle du Centre Cultu, je commence à discuter sur le parvis avec l’un de mes voisins, communiste, car pour moi, et sans doute la plupart de mes amis, la politique n’est pas notre nombril et n’empêche pas – pensons nous – de se parler et même de boire de temps en temps à autres  un coup ensemble, en toute amitié. MAIS, je me suis vue vouvoyer… et me faire reprocher, dans un discours bien pâlichon, mon « anti-communisme primaire ». Ça commence à faire rengaine et il serait peut être temps de trouver autre chose. Parce que mon voisin paraît assuré que la Droite revient et en est tout retourné ? Le pôvre ! Et si c’était le FN ça lui ferait quoi ? Que la Droite revienne, je n’en sais fichtre rien et je me dis, on verra bien. Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours…. Mais pour nos adversaires il semblerait que la messe soit déjà dite et que ce soit : « au secours, y’a le feu à Sainte Camille ». Puéril et grotesque. Mais plus rien ne peut m’étonner à Cabestany.

Pour le reste, et pour ce qui vous attend en 2017 en matière d’impôts locaux, vous n’avez sans doute encore rien vu. Et en matière de bétonnage vous allez encore en tomber sur le derrière, … dans les sacs de ciment. Je choisis mes mots avec discernement pour rester politiquement correcte. A Cabestany, l’année 2017 ressemblera aux années précédentes. Juste en pire. Et si la mairie continue à augmenter chaque année les impôts, on consommera moins, on restera sous la couette ou alors on achètera des produits bas de gamme mais bon marché, car grâce à cette municipalité, cela ne manque pas à Cabes avec toutes ces nouvelles boutiques où l’on a guère envie d’entrer. Des produits fabriqués à l’autre bout du monde par des travailleurs étrangers, payés à coup de progressisme, puisqu’il en est ainsi de la doctrine économique de la gauche de la gauche qui voudrait – en plus -, mais quel toupet, nous donner des leçons. T’as qu’à voir comment est géré le budget de la commune ! Si je gérais mes sous de la même manière je serais déjà au Secours Populaire. Mais apparemment le citoyen s’en fout du moment qu’on lui raconte les jolis bobards qu’il se réjouit d’entendre, et ça durera bien 40 ans de plus. A Cabestany s’entend. Et nulle part ailleurs fort heureusement.

Ce soir, votre argent durement gagné – mais tout le monde ne paye pas l’impôt – partira en fumée dans un feu d’artifice à la gloire du « progressssissssemeu ». Fermez bien vos volets, mettez du coton dans les oreilles, préparez vous une camomille et calmez le chien s’il n’aime pas ces pétarades qui font qu’il se retrouve à chaque fois planqué sous le buffet.

Mais dites vous aussi qu’en 2017, dans ce monde de plus en plus instable où nous vivons, il est des périls bien plus graves qui planent au dessus de nos têtes. Qui nous menacent bien plus que le « progressisme » dont on sait qu’il ne s’agit que d’un mot vide de sens, « propaganda » de bazar pour gogos, et dangereux comme un pétard mouillé. On va devoir se le fader un an de plus à Cabestany mais de cela on devrait s’en remettre. Ce qui nous attend sur cette planète, pour nous ou nos enfants, est déjà moins rassurant et nous inquiète bien plus.

Mais peut être auriez vous mieux à faire que d’écouter la bonne parole municipale ? Il faut « cultiver son jardin », écrivait Voltaire. Même si vous vivez en appart …..

Alors relativisons !

Et « la Chipie » comme ils m’appellent, mais à chaque fois qu’ils me laisseront écrire,  ils en auront pour leur argent,  vous souhaite à tous une bonne et heureuse année.

chipitataLa chipie

Étiquettes : ,

4 Réponses to “2017 à Cabestany ! l’année de la « Lutte Finââââle »  et du « Progresssisssemeu ». Écrit par notre rédactrice de Blog-Cabestany qu’on surnomme « la chipie » !”

  1. Colette Appert Says:

    C’est bon un fou rire…. je n’en dis pas plus…
    POSTMASTER : Et oui, Madame Appert, notre boite email est saturée aujourd’hui. Les connexions s’envolent. Et les commentaires sont nombreux. L’avenir du Blog, on ne le connait pas. Mais on pensait redémarrer en douceur. Nos internautes redémarrent, eux, sur les chapeaux de roue.

  2. Jacqueline 66330 Says:

    quelle plaisir quand le maire marxiste, un pur, de cabestany a mouché les conseillés municipaux socialistes. on avez l’impression qu’on leur rentrait un manche a balai dans le (censuré). comment peuvent ils supporté en souriant jaune de passé pour des imbéciles mais ils sont assez betes pour soutenir le coco et meme s’il se representez. la soupe doit etre bonne
    POSTMASTER : : Cabestany ou la valse des hypocrites. Cela fera bientôt 10 ans que des conseillers municipaux qui se disent être socialistes se plaignent du mauvais sort qui leur est réservé par Monsieur le Maire. Ils le font par derrière car par devant il n’y en a pas un qui bronche. Comédie, hypocrisie ? Beaucoup d’entre vous sont effarés de la façon dont ils se font manœuvrer. A l’insu de leur plein gré ? Arrêtez de croire ces fadaises. Tout cela est écrit comme une pièce de théâtre dont les acteurs récitent le texte. A Droite, nous n’avons jamais été dupes !

  3. Charles Says:

    la chipie encore bien propre sur elle; qui egratigne mais ne rentre pas dans le lard des cocos; on évite de prononcer le nom du maire et de quand allez vous comprendre que ce que vosu ecrivez est inutile tant que vous ne descender pas en flammes ces vioques de l mairie qui serez mieux a la maison de retraite; vous n’etes pas pret de prendre la mairie
    POSTMASTER : : Prendre la mairie dites vous. Il faut déjà attendre 2020 et ce n’est pas par des invectives qu’on aimerait le faire mais par notre crédibilité qui se construit jour après jour. Et pour répondre globalement à ceux qui nous avaient informés de la démission de Monsieur le Maire, ils ont encore tout faux.

  4. Lydie Quintard Says:

    c’est a cause de gens comme vous que monsieur melanchon est forcé de descendre dans la reine
    POSTMASTER : Chère internaute, que Monsieur Mélanchon descende dans la reine, nous on veut bien. Si celle ci est d’accord, bien sur. Mais qu’il essaye de ne pas l’engrosser car le bébé pourrait avoir un avenir funeste à cause de certains chats malfaisants. Les chats faux. Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :