Blog-Cabestany s’associe à l’hommage aux victimes du terrorisme !

by

19-sept-2016Le Président ce matin aux Invalides

Une internaute dans le blog de l’un de nos amis écrivait ceci il y a quelques semaines :  « Assassiné dans sa propre église d’une manière particulièrement barbare, le père Hamel a sans doute rejoint au paradis les moines de Tibéhirine, ou encore les coptes assassinés sur une plage de Libye, les chrétiens d’Irak, du Pakistan ou du Bengladesh tués à cause de leur religion, mais aussi les victimes d’Ansbach et d’Orlando, celles du Bataclan ou de la promenade des Anglais, les enfants juifs de Toulouse et les anars de Charlie Hebdo. Chacun le pressentait, beaucoup le redoutaient : le tour des catholiques viendrait. Il fallait bien que les islamistes s’attaquent un jour à l’âme de ce pays martyr qu’est désormais la France. Personne, bien sûr, n’aurait pu prévoir que cela se passe dans une modeste banlieue de la ville de Rouen ; le risque zéro n’existe pas. Et pourtant prévaut cette fois le sentiment que trop, c’est trop.

A la lecture de cette liste macabre, il est permis de se demander combien de temps les Français vont supporter cette répétition d’assassinats de masse et de meurtres ciblés. Mais aussi ce ballet lancinant et un rien pathétique qui les suivent immanquablement : le ministre de l’Intérieur qui se rend sur place, la président qui prend la parole, les conseils de défense qui se succèdent et le pouvoir qui semble courir, chaque fois plus essoufflé, après l’évènement et l’opposition qui ne sait trop sur quel pied danser.

Le moment est donc venu de dire : ça suffit 

Un autre internaute lui répondait :

« il y a un état de droit en France. Nul n’est besoin de légiférer, en sortir, changer la constitution, et faire de notre république un état d’exception. Il suffit de faire respecter la loi, rien que la loi, mais toute la loi. Que les juges n’interprètent pas à leur façon ce qui est voté au nom du peuple. Que les policiers aient des munitions pour leurs armes, les militaires des ordres.

Que les politiques fassent que lois de la République soient respectées et que les ministres arrêtent de faire ces centaines de circulaires incompréhensibles envoyées de tous les côtés pour réinterpréter à leur manière ce qui est écrit par le législateur de façon claire. Quand appliquer la loi à tous et de manière juste, équivaudrait à stigmatiser certains selon nos gouvernants. Le monde à l’envers. La cause de tous nos malheurs. »

POSTMASTER : et nous, nous n’avons rien à ajouter !

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :