Ce soir, vendredi 9 septembre 2016, clôture du dépôt des candidatures pour la Primaire de la Droite et du Centre !

by

marianneMarianne

«  » Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets, les âmes sont blessées, et cela fait venir de coupables pensées. »   Tartuffe (Molière)


l’Édito politique de Gersende

Certains médias s’avancent peut être beaucoup en prétendant pouvoir nous donner la liste officielle des candidats retenus pour cette Primaire de la Droite et du Centre et ce durant le week end. Le temps de vérifier les parrainages me fait penser que mes amis les rédacteurs de ce blog (dont je ne fais pas partie)  vous donneront les résultats plutôt la semaine prochaine. On verra bien.

Car il fallait aux candidats trois sortes de parrainages : ceux de parlementaires, ceux de certaines catégories d’élus, et ceux des militants, le tout réparti géographiquement (le plus compliqué), et selon mes sources, ce ne sont pas les parrainages des militants qui auront été le plus difficile à avoir !?

Avec la liste officielle des candidats, la campagne officielle pourra – enfin – démarrer. Parce qu’elle n’avait pas encore démarré ? Ne faisons pas de mauvais esprit !!!!

Nous ne savons pas si nos élus à Cabestany prendront publiquement fait et cause pour un candidat. A priori, non.

Chez Blog-Cabestany, il y a peu d’encartés, mais en ce qui concerne la poignée de ceux qui à jour de leur cotisation pouvaient parrainer des candidats, ces rédacteurs nous ont avoué n’avoir voté que pour des « petits » candidats (ce qui n’est en rien péjoratif). Pour une femme, d’abord, car il ne s’agit pas de féminisme si on pense qu’il devrait quand même y avoir une femme dans cette primaire. Mais aussi pour d’autres candidats, qui ont su s’affranchir de la doctrine ambiante, certains n’hésitant pas à avoir des idées à contre courant, réalistes … ou non. On espère voir ces « petits » candidats participer à cette primaire. Pour lui apporter un peu de fraicheur et d’idées pour enrichir le débat. On pense à celui qu’on ne nommera pas mais qu’on a rencontré à Saleilles avant les vacances et qui a déjà le mérite d’être sympathique et très abordable. Nos amis Daniel Mach, François Lietta, et plus encore,  l’avaient accueilli chaleureusement.

Il y a moins d’une semaine, certains candidats nous disaient avoir ramé plus qu’ils n’auraient jamais pu l’ imaginer dans le pire des scénarios envisagés pour décrocher – ou pas – leurs parrainages. Car tous ne passeront peut être pas la barre. Certains étaient plutôt amers et déclaraient que les conditions pour accéder à cette primaire ne favorisaient que des candidats déjà connus et influents. Chacun jugera.

Et l’UDI dans tout cela ? Il n’y aura pas de candidat UDI dans cette primaire. Non pas que le torchon brule entre les L.R.et l’UDI. Tous va bien même. Mais les sondages prédisaient il y a six mois qu’un candidat UDI n’aurait pas figuré au deuxième tour, et ce parti, qui a démocratiquement interrogé ses militants,  en a déduit qu’une « non-victoire » pouvait nuire à son image. Un choix. Mais les électeurs UDI se déplaceront à cette primaire sans problèmes.

La prochaine étape sera pour vous donner le nombre, la liste des bureaux de vote, les horaires, et autres détails. Tout est bouclé à 98%. Mais tout cela ne sera officialisé qu’à fin octobre. Ne comptez pas sur moi pour en dire plus. Vour réussirez bien à survivre quelques semaines de plus avant de savoir où vous irez voter pour votre candidat.

Mais les L.R. et l’UDI, dans la grande majorité des circonscriptions, ne s’affronteront pas pour les législatives et les accords sont déjà quasiment finalisés.

Car pour les partis politiques, aussi étonnant que cela puisse paraître, on est déjà au delà des Présidentielles, et à fond dans les législatives.

Pour revenir à ces présidentielles, si on regarde les derniers sondages, Marine LE PEN serait au deuxième tour. Mais elle est loin d’avoir gagné. Sauf si une terrible actualité, comme celle des attentats de Madrid en 2004, ne venait rebattre les cartes. Les sondages n’ont jamais été autant fiables mais les électeurs n’ont jamais autant changeants, et ce qui est valable aujourd’hui ne le sera pas la semaine prochaine. Par contre, quel ou quelle que soit le Président, et plus encore si Madame LE PEN ne décrochait pas la timbale, les candidats du Front National pourraient bien faire un raz de marée aux législatives. Une assemblée nationale, sans majorité absolue et ingouvernable ? Des alliances comme en Allemagne ? Un Président de Droite choisissant un premier ministre de centre gauche ? le calcul que fait Macron.  Un sondeur envisage même une possibilité de cohabitation entre un Président de Droite et un premier ministre « bleu-marine ». Pour moi le cauchemar absolu. Mais il est rare que les choses se passent comme prévu !

Ma culture politique me fait dire que les législatives dans un pays sont le seul vrai baromètre de l’opinion du citoyen. Et que faire les législatives après les présidentielles dénature la volonté populaire. Chacun son avis. C’est le mien. Pourquoi ne pas faire des législatives tous les quatre ans pour être en phase avec les français. Surtout que l’on constate avec amertume qu’un  gouvernement n’est efficace que les 6 premiers mois. Mais de là à aller voter tous les 6 mois ! Quant au cumul des mandats, je ne suis pas contre, puisqu’un ancrage local pour un député ne me parait pas être une mauvaise chose. Ce qui pollue la politique est cette accumulation de mandats successifs, pour certains à vie. Et plus quand cela s’étale sur plusieurs générations !

Et puis il y a cette référence perpétuelle au Gaullisme. Dans lequel j’ai vécu toute mon enfance. Et j’y suis attachée plus que tout. Mais n’est il pas venu le moment de remettre les pendules à l’heure. Tout le monde sait ce que la France doit au « Général ». Mais l’homme providentiel qu’il fut durant la seconde guerre mondiale n’a jamais imposé « sa » politique et « ses » idées dans les années 60, à tout un peuple, et contre son gré, comme voudraient nous le faire croire les imbéciles. De Gaulle  a d’ailleurs choisi de volontairement quitter le pouvoir après un référendum perdu alors qu’il n’y était pas obligé. Mais quel Président ose encore organiser un référendum de nos jours ?  De Gaulle avait simplement compris les aspirations du citoyen et avait concrétisé la volonté du peuple. Rien d’autre qui ne fasse appel à un quelconque imaginaire et ce n’est pas l’homme mais la méthode qu’il faut mettre en avant. Sa force aura été sa détermination à s’affranchir des pesanteurs, des blocages, des empêcheurs de tourner en rond qui nous pourrissent la vie aujourd’hui, et devant lesquels nos hommes politiques reculent comme un cheval qui refuse l’obstacle. Appliquer ce que souhaiterait la majorité des français : cela s’appelle tout simplement la démocratie.

En 2017, nous ne souhaitons pas un président qui nous fasse du Gaullisme, du Mitterandisme, du Hollandisme. Ou à Cabestany, qui permette d’installer l’Étoile Rouge sur la maison des Jeunes !  Nous souhaitons un président qui sache mettre en musique, sans faiblesse, sans atermoiements, sans se laisser dominer par certains élus locaux ou parlementaires qui se prennent pour des roitelets, ce que la plus grande partie du peuple de France souhaite. Quand bien même il y aurait – dans le programme – quelques idées de gauche, de droite, ou d’ailleurs qui peuvent très bien coexister en dehors des clivages qu’on nous impose. Car il existe une majorité de français qui croient aux même valeurs même s’ils se dispersent entre plusieurs partis politiques.  Ce n’est pas un homme providentiel que nous devons attendre  comme le messie, mais celui qui représentera la majorité d’entre nous et fera ce que nous souhaitons qu’il fasse, sans faiblir, ….. comme l’avait fait si bien, en son temps, le « Général »

Mais quelle dérision que cette course effrénée vers le pouvoir pour changer les choses. Puis, une fois l’avoir atteint, ne pas exercer ce pouvoir. Se complaire dans l’immobilisme, ne plus rien faire, et attendre, attendre, attendre …… « d’avoir du bol » ! 

BON WEEK END  A TOUS !

GERSENDE

-o-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :