» Le mandat de trop pour Monsieur le maire de Cabestany ? « 

by

tribuneTRIBUNE DE L’OPPOSITION CENSURÉE DANS LE CABES’INFOS DE SEPTEMBRE 2016

cliquez sur l’image pour l’agrandir !

-o-

« Le mur de Berlin n’est pas tombé à Cabestany » ou « Le rideau de fer existe encore à Cabestany » et autres expressions similaires sont contenues dans vos tous premiers mails envoyés à la rédaction de Blog-Cabestany. On vous approuve, on est sur la même longueur d’onde. Et on s’attend à ce que notre boite mail numérique, durant le week end,  soit saturée une fois de plus.

Cette Cabestanyenque nous dit : « Le Cabes’Infos, je mets des gants et je le prends d’une main en me bouchant les narines d’une autre main, pour le mettre dans la poubelle jaune. » « C’est vous qui le dites ». Y aurait il donc des Cabestanyencs en opposition à la municipalité ?  Le Cabes’infos, nous, on est obligés de le lire pour vous informer mais si seulement on pouvait s’en passer !

Qu’était il écrit, dans ce  texte envoyé par nos élus du peuple, à la rédaction du Cabes’Infos, pour paraitre dans la tribune de l’opposition, mais censurée en vertu d’un article des Collectivités Locales employé selon nous à contre sens,  mais on en devine la raison. Une tribune de l’opposition que la mairie a trouvé le moyen d’interdire. Qu’y avait il donc ?  Nous on s’en fout, et on ne veut pas le savoir, car  pour nous là n’est pas le problème, mais on y voit une atteinte à la liberté d’expression, la liberté tout court. Il y avait peut être la vérité, mais apparemment si c’est la vérité, elle doit déranger à Cabestany. On a quand même notre idée….

Est ce un hasard si l’article qui nous aura valu le plus de connexions en 2016 est signé Patrick Sperring, vice chef de file de l’opposition. Juste un clic pour le relire :

https://blogcabestany.com/2016/08/06/a-cabestany-ou-est-le-mensonge-ecrit-patrick-sperring-dans-son-communique-aux-medias/

Sommes nous en démocratie à Cabestany ? Les Cabestanyencs vont ils comprendre comment la municipalité gère cette ville dans l’opacité la plus totale, et le plus grand mépris des citoyens, en allant jusqu’à invoquer  un article de loi des collectivités locales qui précise justement le contraire ……..à savoir  que l’opposition a le droit de communiquer. Une méconnaissance de la loi ?  Cela nous étonnerait, car la mairie, avec nos impôts, peut se payer des juristes ? ou du foutage de gueule ?

On pourrait citer des articles parlant de manquement à l’ordre public derrière lesquels la mairie aura t’elle l’audace de se retrancher si l’opposition donnait une suite judiciaire à cette affaire ?  On ne va pas commencer à se jeter à la tête des références juridiques. Nos élus de l’opposition, en publiant un texte, quel qu’il soit, prennent leurs responsabilités, et les assument !  Les censurer jette l’opprobre sur ceux qui confisquent une de nos plus élémentaires libertés.

Mais est un hasard si nous avons vu exploser le nombre de vos mails suite à un article de l’Indép écrit pas deux de nos consœurs qui ne sont pas, à priori, partisanes, mais dont l’éthique journalistique ne saurait être mise en doute, quand bien même elles nous égratigneraient un jour, ce qui relève de la liberté d’expression qui n’existe pas semble t’il à Cabestany.

http://www.lindependant.fr/2015/09/26/plainte-pour-faux-contre-le-maire-de-cabestany,2089080.php

Sur le fond de cette affaire de « faux », présumée, car la présomption d’innocence fait partie de nos valeurs,  Blog-Cabestany, avec la prudence – parfois décriée –  qu’on lui connait, mais aussi parce que chacun de nos articles est soumis au préalable à l’approbation de notre avocat versaillais,  s’est refusé à répondre à  vos questions, vous renvoyant à l’article de l’Indép.  Surtout que si d’aventures il y avait une procédure en cours nous serions condamnables de la commenter. Et plus encore lorsque l’on devine que derrière les identités apparemment fausses de plusieurs internautes qui critiquent Monsieur le Maire de façon tellement exagérée que cela n’est même plus crédible, mais finissent par nous lasser par leurs demandes incessantes d’explications, pourraient bien se cacher certains de ses fidèles, obligés, (sont ils totalement libres ?) qui voudraient peut être nous pousser à la faute. Pauvres gens qui ne savent pas ce qu’est une adresse I.P. (même transitant par Vladivostok) ! On ne vous dira pas tout. Mais nous ne sommes pas dupes !

L’un (ou l’une) des personnes influentes dans le camp socialiste, nous lâchait récemment,  ajoutant qu’il (ou elle) nous démentirait si on citait son nom : « vous ne récolterez que des problèmes, quand bien même vous auriez raison, à chaque fois que vous vous en prendrez à celui qu’on est encore obligés de supporter comme chef de la majorité municipale. Nous  on en peut plus !  »

On a compris, en extrapolant ses propos, que beaucoup, à gauche, pensent que pour Monsieur le Maire : « c’est le mandat de trop ». 

Avant que vous ne réussissiez à « nous la faire fermer pour le compte » ?! (une expression choisie que vous ne vous lassez pas de nous écrire) Avant d’avoir contacté nos élus de l’opposition et avoir recueilli leurs impressions sur cette censure, nous avons usé de notre « liberté d’expression ». Rien de plus !

-o-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :