« l’insouciance » de Karine Tuil : le meilleur roman qu’il m’a été donnée de lire cette année, dit l’une de nos amies à Cabestany !

by

l'insouciancescan de la couverture

-o-

Commenter un livre politique, on sait faire, écrire une critique sur un roman, on sait moins faire, quoique ce roman se passe dans les milieux politiques et que certains personnages nous font penser, curieusement, à des personnages connus. Mais toute ressemblance ……….

Ce roman, nous l’avons adoré nous mêmes et s’il est un peu corné c’est que nous nous le sommes passés de main en main cet été et qu’il y a même une trace de crème solaire récoltée sous un parasol à Canet.

Notre ami Maxime Tandonnet en a parlé dans un article sur son blog début aout :

https://maximetandonnet.wordpress.com/2016/08/09/lecture-linsouciance-par-karine-tuil-gallimard/

Il écrit cette critique qu’on partage pleinement avec lui. Que ne partage t’on pas, d’ailleurs, avec lui lorsqu’il nous parle de politique et nous aurons surement l’occasion de reprendre ces écrits lors de la campagne pour les primaires de la Droite, lui qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy à l’Elysée mais en garde un souvenir plutôt mitigé.

Maxime Tandonnet écrit :  «  » Dans son roman L’insouciance, publié par Gallimard, Karine Tuil esquisse un étonnant portrait de la France d’en haut, et des élites parisianistes. Les destins de personnages plus vrais que nature s’y entrecroisent :  jeunes politiciens ambitieux, journalistes à la mode, officiers traumatisés de retour d’Afghanistan, conseillers élyséens déchus, représentants de la diversité… Ce monde étouffe sous les névroses et les tabous: carriérisme effréné, sexe et frustrations, hantise d’être traité de raciste. L’auteure m’a longuement interrogé sur la vie à l’Élysée avant d’écrire son livre. A cette occasion, j’ai découvert le travail méticuleux de documentation du romancier. Il est impossible de raconter une histoire aux rebondissements multiples mais j’en citerai un passage d’un parfait réalisme psychologique – qui me rappelle de lointains souvenirs: « Ce matin-là, il avait rendez-vous à l’Élysée pour récupérer ses derniers cartons. Il eut un choc en pénétrant dans son bureau: toutes ses affaires avaient été vidées et entreposées dans des caisses; c’était la deuxième fois en un mois que l’on déménageait ses effets personnels sans le prévenir. « Qui a donné l’autorisation de vider mon bureau? » […] Les caisses s’entassaient dans un coin, son nom mal orthographié inscrit dessus au marqueur. Il tenta de se réconforter en se persuadant qu’il n’aurait jamais pu travailler dans ce petit bureau où il avait été relégué après l’incident. » Un beau livre écrit avec une plume superbe, au style haletant et  d’un réalisme époustouflant…

Maxime TANDONNET

-o-

Pour l’un d’entre nous, à la rédaction, Karine Tuil n’est pas une inconnue puisqu’il aura eu le privilège de lui demander de dédicacer un de ses précédents romans – tous excellents – dans une librairie. Et qu’il guette la sortie de chacun de ses nouveaux romans.

On voulait juste faire partager à nos lecteurs ce coup de coeur qui nous éloigne – un peu – de tous les livres de campagne politique que nous avons déjà lus ou de ceux qui sont en attente sur la table basse de l’endroit où nous nous réunissons. Et on parie qu’on va en lire encore beaucoup d’autres jusqu’à cette élection interne de la Droite, fin novembre. Mais certains ou certaines d’entre nous n’ont pas peur de prendre un livre et de le finir…. dans la nuit.Et d’en reprendre un autre le lendemain.

cliquer sur l’image ci-dessous si vous voulez lire le pitch du livre

l'insouciance versoscan du verso du livre

Et qu’il vous reste ou non des jours de vacances, vous trouverez bien le temps de lire ce livre que vous ne reposerez pas une fois ouvert.

https://www.facebook.com/Karine-Tuil-35604294932/

Karine Tuil

-o-

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :