« A Cabestany, où est le mensonge ? » écrit Patrick Sperring dans son communiqué aux médias !

by

patrickPatrick Sperring, Conseiller Municipal, Vice tête de liste de la Droite Républicaine à Cabestany, candidat suppléant aux cantonales.

Patrick Sperring, de part sa formation,  est chargé des finances dans l’équipe que Colette Appert a constitué autour d’elle  pour traiter des affaires municipales. Une équipe dont font partie les conseillers municipaux de la Droite, certains de ses co-listiers, et des citoyens de la société civile choisis en fonction de leur expertise et leur compétence dans différents domaines. Encartés ou non, ou même sans étiquette. Qui donnent beaucoup de leur temps.

Lors du dernier diner débat présidé par Jean Marc Pujol, à Cabestany, pour présenter la Communauté Urbaine, Patrick Sperring, dans son exposé accompagné d’une vidéo-projection, aura démontré sa parfaite connaissance : et des finances publiques, et du budget de Cabestany.

-o-

LE COMMUNIQUE DE PATRICK SPERRING

Je profite de notre blog [Blog-Cabestany] pour apporter un soutien indéfectible à Madame Colette Appert, notre tête de liste.

Les invectives formulées par une personne, Maire de son état depuis maintenant 39 ans , sont intolérables et inadmissibles venant de sa part,  mais il est vrai que seule la vérité blesse.

Je reviens sur les « recettes exceptionnelles » : terme utilisé à 9 reprises, par l’adjoint aux finances de la ville, lors de sa présentation :

  • 400 000 € : vente de l’ancienne Halle aux Sports,  au Conseil Départemental dont notre Maire était vice président.
  • 325 000 € : vente d’un terrain à TDF, à sa demande, situé derrière le cimetière ( 25 ans de loyer )
  • 800 000 € : vente  de terrain dans les lotissements communaux
  • 600 000 € de taxes sur la vente de Medipole.

Seule la vente de la Halle aux Sports qui tombe en ruines était dans le budget.

Où est le mensonge, où est l’incompétence, où est le ridicule, où est la plaie !!!!!!!!!

Hausse des impôts 2016  : + 200 000€ de recettes supplémentaires.

Perte de la D.G.F *. : 201 000 €. Estimation pour 2016

Où est le mensonge ?

Budget du « Concordia », pardon, du bâtiment dénommé Maison de la Jeunesse, un projet à 2 500 000 €.  A ce jour, nous en sommes à 3 200 000 €, sans compter la chaufferie

Où est le mensonge ?

Toutes les associations voient leurs subventions diminuées de 8 à 10 % sauf pour le Secours Populaire lui en hausse de plus de 20 %.

Où est le mensonge ?

Tous les ateliers voient leur tarif augmenter de 20 %, voire plus.

Où est le mensonge ?

Alors, Monsieur le Maire,  plutôt que de trainer dans la boue vos opposants, dites TOUTE LA VÉRITÉ à nos concitoyens  et pas seulement ce qui vous arrange.

Et nous vous attendons de pied ferme au prochain Conseil Municipal.

Quant à nos propositions…..,   si l’on regarde les vôtres réalisées en deux mandats  : un complexe sportif à 12 200 000 € et une pseudo maison des jeunes à près de 4 000 000€.

Où est le mensonge, où est l’incompétence, où est le ridicule, où est la plaie !!!!!!!!!

Signé : Patrick Sperring

-o-

Notes de la rédaction :

  • La dotation globale de fonctionnement (DGF) constitue de loin la principale dotation de fonctionnement de l’État aux collectivités territoriales
  • Pour répondre à plusieurs de nos internautes :  à aucun moment nos conseillers municipaux ne se « plaignent », comme vous nous l’écrivez,  que Cabestany engrange des « recettes exceptionnelles ». Nous n’entrerons pas dans un débat dans lequel nous n’avons aucune expertise. Nous, nous comprenons que le débat tourne, semble t’il, autour du fait que ces recettes exceptionnelles, (ou peut être une partie ?), étaient prévues mais « auraient » été volontairement omises dans le budget, alors que Monsieur le Maire expliquait que la situation exigeait qu’il augmente les impôts. Mais, de notre part, il ne s’agit en aucun cas d’une affirmation. C’est ce que nous en déduisons en lisant l’Indép.
  • Enfin, certains de nos internautes,  ne comprennent pas ce qu’on écrit, que ce soit volontaire ou non, ou alors parce que nous nous exprimons mal et c’est une éventualité que nous ne rejetons pas. Colette Appert, Patrick Sperring,  se proposent de vous expliquer leurs mots, leurs phrases, ou des intentions que vous leur prêtez et qui ne sont pas la réalité, si vous nous écrivez via ce Blog. Pour la Germanor, certains d’entre vous nous ont dit que nous étions « contre les sports », pour la Maison des Jeunes » que nous étions « contre les jeunes ». Bigre ! Et maintenant que nous regrettons que la ville ne soit pas en faillite ! On craint la prochaine étape ! LA VÉRITÉ EST SANS DOUTE AILLEURS,  ne croyez vous pas ?

Laissez vos commentaires en bas de cet article, nous les transmettrons aux intéressés.

Et si vous préférez nous écrire directement par mail, juste un clic, ci-dessous :

blog.cabestany@gmail.com

Une Réponse to “« A Cabestany, où est le mensonge ? » écrit Patrick Sperring dans son communiqué aux médias !”

  1.   Le mandat de trop pour Monsieur le maire de cabestany ? «  | « Says:

    […] « A Cabestany, où est le mensonge ? » écrit Patrick Sperring dans son commun… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :