« On est là jusqu’en 2020, et on vous emm…. », nous écrit ce « présumé » Cabestanyenc qui se réclame de la gauche !

by

liberte d'expression baillonnée

Pas de panique. Ce n’est pas la première fois qu’on reçoit ce genre de mail, et on en recevra sans doute bien d’autres du même tonneau.  Envoyé par un – ci-devant – citoyen qui se prétend être de Cabestany, et bien sûr de gauche et influent dans les affaires municipales, avec une adresse email plutôt « exotique ». De la provocation ? Comment savoir ? Mais le mail de celle ou celui qui cherche à cacher son identité est immédiatement rejeté. Alors que nous on garantit l’anonymat à celui qui se dévoile.

Chez Blog-Cabestany, on ne prend plus depuis bien longtemps ce type d’envoi pour argent comptant et on garde son calme.

En usant dans vos mails de mots heureusement plus mesurés, on déplore quand même que vous soyez quelques uns à abonder dans le sens de cet internaute en nous expliquant que la gauche est dans la place, que cela lui donne le droit de faire ce qu’elle veut, et nous celui de nous taire. Vous avez dit « démocratie » ? 

Quand des militants se réclamant du PCF se plaignent d’être discriminés injustement, ce n’est surement pas en réagissant de cette manière qu’ils arrangent leur cause.  Que l’on soit très à droite ou très à gauche, lorsque l’on se livre à de la surenchère, et cette affaire en est la démonstration, que l’on ne fasse pas l’étonné.  Mais il est si facile de critiquer les autres sans se regarder soi même.

Les lecteurs de Blog-Cabestany appartiennent apparemment à tous les camps, de la droite de la Droite à la gauche de la Gauche sans qu’il nous soit possible de le quantifier. Et c’est très bien comme cela. Mais cette passe d’armes montre que même en période de vacances vous êtes nombreux à vous intéresser à ce qui se passe à Cabestany. Et à Droite vous trouvez cet épisode déplorable quand Colette Appert ne se départit pas de son humour en trouvant tout cela risible.  Et que nous on manque surement d’humour.

On se réjouit que vous soyez un si grand nombre à soutenir NOS élus de Droite, à les remercier de ne pas avoir jeté les gants comme d’autres, en d’autres temps, et de faire le boulot. Un réel encouragement. On restera à l’écart des polémiques mais il en est quelques uns parmi vous, pour estimer qu’avant que Colette et son équipe ne soient élus, l’opposition ne s’opposait pas vraiment à Cabestany. Chez Blog-Cabestany on évitera de tomber dans la généralisation. Mais lorsque ce sont les conseillers de la majorité de gauche qui nous disent qu’avant nous, la politique à Cabestany était  un « si long fleuve tranquille »…, on a le droit de se poser des questions.

On ne fera pas de long discours. On dira simplement que nos élus sont là jusqu’en 2020 (au moins) et qu’ils respectent TOUS les citoyens, quels que soient leurs opinions ! Ils continueront à se dévouer, bénévolement, pour honorer leur mandat et travailler pour ceux qui ont voté pour eux, comme pour les autres, sans bénéficier d’aucune indemnité, pas même de quoi se payer un litre d’essence pour aller assister aux conseils de la Communauté Urbaine à Perpignan. Tant pis pour eux, si certains croient y voir une allusion.

Ces mêmes qui ne pensent qu’à eux mêmes, en oubliant de voir que nos concitoyens sont obligés de se serrer la ceinture ou ne plus pouvoir partir en vacances à cause de la fiscalité galopante de l’état, de la région, et plus encore de la commune. Mais qui donc augmente nos impôts, en prétendant que c’est avec notre accord ?

L’une de nos voisines, âgée, n’a pas de quoi faire réparer le toit de sa maison. Lorsqu’on l’emmène en voiture faire ses maigres commissions, on fait un détour  pour éviter de passer devant ce grand blockhaus qu’on construit à Cabestany avec ses maigres deniers de veuve de guerre.  Pour ne pas la démoraliser. Et lorsqu’elle aura froid cet en hiver pour économiser trois sous de chauffage, on lui fera croire – même si on est loin d’en être certains – que ce grand bâtiment est doté de plein de panneaux solaires pour  lui éviter encore une nouvelle hausse d’impôts l’année prochaine. Pauvre Mamie !   Soupirs !

On gardera nos autres commentaires (et aurait pu en écrire dix pages) pour la rentrée.

-o-

vu dans la presse cette semaine, envoyé par un de nos lecteurs. Cliquez dessus pour agrandir !

matraquage-o-

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :