Lundi : l’hommage de la nation, la bronca du peuple !

by

hommage de la nationvalls

Le billet de Gersende

Ce midi, je me trouvais au pied de l’immeuble où se trouve nos bureaux, et où l’on a oublié, semble t’il, d’installer la clim’.  Sauf à l’étage de la Direction.

Avec mes collègues, nous buvions un rafraichissement, dans le café où nous avons nos habitudes de déjeuner – vite fait – d’un sandwich, et regardions l’écran de télévision récemment installé pour l’Euro.

A midi pile, dans cet établissement, nous avons tous observé une minute de silence tout comme cette immense foule massée sur la Promenade des Anglais à Nice. Certains passants déambulant sur le trottoir devant notre bistro se sont même arrêtés pour se recueillir avec nous.

Aujourd’hui, est le jour de l’hommage de la nation aux victimes, et nous nous y associons.

L’arrivée d’une partie du gouvernement, et du premier ministre, à Nice, déclenchèrent dans la foule des huées, des cris de démission ; des insultes telles qu’ « assassins ». Mais sur les pancartes c’était bien le Président de la République qui était visé. Il s’était empressé d’envoyer son Premier Ministre affronter la colère de la foule tandis que lui se recueillait Place Beauvau à Paris, protégé par un quintuple cordon de barrières qui aurait davantage eu son efficacité à Nice, jeudi dernier. Courage, fuyons !

Puis la foule applaudissait les policiers, les pompiers, les secouristes, alors que nos ministres n’avaient guère l’air triomphant.

La Droite Républicaine ne s’associe pas à ces huées, et ces cris, car aujourd’hui est un jour d’hommage aux victimes et ces manifestations d’une colère du peuple, tout à fait légitime, ne peuvent pas être une fin en soi.

Mais demain sera un autre jour. Et il faudra bien ouvrir le débat. Et peut être faudra t’il que la Droite et la Gauche travaillent ensemble sur ce sujet du terrorisme car il ne s’agit en aucun cas d’un combat droite-gauche ou d’un affrontement politicien. Et nullement d’une opposition qui ne chercherait à s’opposer que pour le plaisir de contester ceux qui gouvernent car demain la situation pourrait être inverse, la droite aux commandes, et le problème nullement réglé.

Mais reconnaissons l’immobilisme de ce gouvernement. Il faut déplorer les dérives coupables d’une Garde des Sceaux qui aura sévi durant 4 années avant qu’on ne lui demande de partir et de s’arrêter de nuire. Peut être que Manuel Valls aurait été plus efficace s’il n’avait été empêché par ces frondeurs socialistes, ces communistes, ces front de gauche, ces verts, qui se montrent incapables de faire leur examen de conscience et de reconnaître leur responsabilité due à leur laxisme coupable. Mais le dogmatisme rend aveugle.

C’est dans le contexte d’un gouvernement incapable, incompétent, d’une mollesse extravagante, que les citoyens ont élus un jour – démocratiquement – et acclamé des hommes supposés providentiels qui s’appelaient Hitler, ou Mussolini, Franco, Pinochet. On connait la suite. Lorsque les clefs sont sur le tableau de bord, le chauffeur dormant sur le siège arrière, n’importe qui peut s’emparer de la voiture. Et si des gens autoritaires prennent un jour le pouvoir en France, ce sont ceux par la faute desquels cela sera arrivé qui seront les premiers à se lamenter et prendre les autres à témoin. Quand 15% des français, plus que ceux qui défendent encore ce gouvernement, disent qu’ils souhaiteraient en France…. un coup d’état !

Si notre Président s’avère incapable de diriger la France et s’il n’y a plus de pilote dans l’avion, se retirer prouverait qu’au moins il aime son pays et ne lui veut que du bien.

La Droite Républicaine et la gauche peuvent sans doute travailler ensemble, mais à une seule condition : que les socialistes de bonne volonté coupent leurs liens définitivement avec tous ces nuisibles qui sont sur leur aile gauche.

L’histoire se répète. Nous sommes au bord du précipice. Allez plus qu’un pas en avant !

Gersende. Ecrit le 18 juillet 2016 sur mon Samsung Galaxy Tab.

-o-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :