« Nous, les élus de la Droite Républicaine à Cabestany, sommes en colère » écrit Colette Appert aux médias !

by

Le communiqué de Colette Appert, chef de file de la Droite Républicaine, à Cabestany, et élue municipale, lequel est arrivé dans notre boite aux lettres cet après midi alors que nous étions absents.

Un communiqué précise Colette Appert qui a été envoyé aux médias.

Un communiqué que nous reprenons ce soir à peine rentrés.

oyez cabestanyencsOyez Citoyens de Cabestany

-o-

La réaction de nos élus à l’issue du dernier Conseil Municipal de Mardi dernier.

Monsieur le Maire voudrait il nous faire croire que Cabestany est le « pays des merveilles » ?

Et dans notre ville les Conseils Municipaux ne serviraient ils plus a rien ?

 Nous en avons eu, hélas, encore la preuve ce mardi 28 juin.

Nous avions l’habitude depuis des lustres, des dérives autoritaristes de notre édile qui nous font penser de plus à plus, par ses attitudes politiciennes – qu’on s’entende bien –  à la manière de gouverner de certains empereurs du temps de la Rome antique. 

Mais là, on assiste à un sectarisme d’un bien mauvais cru, qui atteint des sommets encore inviolés et qui arrive sans doute à son paroxysme.

Nonobstant le fait que l’on nous présente sous l’œil attendri des pseudos-socialistes de la majorité municipale un ordre du jour qui n’a fait l’objet d’aucune relecture…. QUATRE conventions étaient mises aux votes.

 Il s’agit donc de l’attribution des salles de l’espace Coubertin qui a été récemment remis en état.

Dans l’ordre ou le désordre, et c’est à vous de voir, il est déjà question de TROIS salles à titre gratuit pour un sculpteur originaire de BAIXAS afin d’entreposer ses œuvres. Et pas de les exposer ? Peut être n’a t’on pas tout compris ? Mais peut être que les choses n’ont pas été exprimées clairement dirait Monsieur Jourdain.

Une autre  pour les Éclaireurs (et les Éclaireuses) de France. Respectons la parité.

Encore une, (en plus ?) OU parmi les autres ? ne cherchez pas, pour le Billard Club Catalan moyennant 400 € de loyer mensuel alors même que cette association s’est proposé – semble t’il – d’organiser pour les scolaires de la commune en période de vacances à titre gratuit des activités autour de ce loisir.

Mais aux yeux du maire il semble que ce loisir soit un loisir de capitaliste.

On nous parle encore de locaux  mis à la disposition du Secours Populaire – toujours à titre gracieux – au  17 de la rue des Pyrénées. Ils auraient donc reçu la recette de la Cabestanyenca, soit 3170 € et une subvention annuelle de 950€.

Les associations de la commune en manque de salle apprécieront. Celles qui sont apolitiques et qui oeuvrent au quotidien dans l’intérêt général avec leur misérable aumône aussi.

DEUX POIDS – DEUX MESURES.

Concernant les divers personnels – administratif et autre – derrière lequel Monsieur le Maire se retranche trop souvent, nous pensons tout simplement qu’ils ont un patron…. et qu’ils exécutent les ordres de leur patron et c’est dans l’ordre des choses.  « Ou sinon les têtes tomberaient » nous disent de plus  en plus  souvent certains ?!

Monsieur le Maire est pris en flagrant délit de mauvaise foi absolue, écrit encore Colette Appert dans son communiqué, ajoutant : il s’agit de dogmatisme poussé à l’extrême. Il s’époumone,  couvre les voix, tente de diviser l’opposition. Tourne tout en dérision avec un humour de mauvais aloi et d’un gout incertain. Il censure l’opposition qui n’a pas le droit d’émettre le moindre avis.

Comment – dans ce contexte – pouvez vous encore défendre sérieusement l’intérêt général alors que pour Monsieur le Maire,  CABESTANY n’est devenu qu’une vitrine du Parti Communiste ?  Telle est la question que nos amis nous posent, à nous les Conseillers Municipaux de l’opposition.

Mais que nos amis se rassurent : des Conseils Municipaux, mal préparés, brouillons, où tout est organisé pour qu’on n’y comprenne rien est monnaie courante.

Et on tient bon la rampe ! Ce n’est pas demain qu’on va se laisser submerger par une vaguelette à la hauteur du nombre d’électeurs d’un parti en décomposition.

Colette APPERT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :