« On ne vous a pas gâtés !!! », dit ce proche de la mairie en parlant de notre rubrique de l’opposition dans le dernier Cabes’infos municipal

by

sous marinierlégende de la photo ci-dessus : sous-marinier à bord du Vigilant lisant la Tribune de l’opposition du dernier Cabes’Infos à l’aide de son périscope.

-o-

C’est vrai ! « On ne nous a pas gâtés » : et c’est sans doute l’expression que nous préférons à toutes les autres. Du moins à toutes celles que nous avons reçues, qu’il s’agisse de railleries qui nous laissent de marbre comme d’atermoiements et de lamentations qui ne font pas partie de nos gênes. Et pourquoi pas de la compassion en plus ? On en a vu d’autres. On verra sans doute pire ! Et on boit frais.

Pour lire notre rubrique de l’opposition dans le Cabes’infos, ce mois ci, il faut une loupe grossissante et bientôt il faudra sans doute un microscope. Des caractères minuscules sur un fond qui pourrait bientôt devenir noir. Quoique si on écrit notre texte en blanc sur fond noir pourquoi pas ?

Et il se trouve, que vous êtres plusieurs à revendiquer être à l’origine de cette discrimination : comme si on vous croyait !!!! Et si c’était vrai, vous feriez mieux de vous taire. Que vous disiez « que vous approuvez », « que vous vous en réjouissez », on veut bien car plus rien ne nous étonne à Cabestany,   Mais le service communication de la Mairie est connu pour sa petitesse et son étroitesse d’esprit. Et selon nous il n’a pas besoin de votre renfort et de votre avis pour démontrer sa mesquinerie proverbiale.

Allons nous pleurer, gémir, nous rouler par terre ? Si vous saviez combien cette façon de faire nous conforte dans notre certitude qu’on n’a pas de véritables responsables politiques en face de nous mais des amateurs qui se la jouent pour donner le change. D’ailleurs, lorsqu’on traite tous les autres d’incapables c’est que l’on commence à douter de soi même. Tout cela nous fait hurler de rire et en regardant  les contorsions pitoyables de nos adversaires, nous leur disons : « rassurez vous, le ridicule ne tue pas ».

Et puis il a cet éditorial de notre maire dans le Cabes’infos de cette semaine. Et vous êtes nombreux à nous expliquer ce que vous y avez lu, compris, décrypté, ….. comme si nous mêmes risquions de ne pas avoir compris.  Mais rassurez vous, on ne vous en veut pas et ce serait même plutôt le contraire, car c’est souvent grâce à vous qu’on apprend ce qui nous passerait peut être par dessus la tête. Et sans vous, nous ne serions pas grand’ chose pour ne pas dire rien. Croyez le ! Et croyez qu’on a besoin de vous. Et de vos infos ! et de ce que vous nous racontez.

Ainsi donc Monsieur le Maire avouerait, selon vous, que sa majorité (désormais une minorité donc) serait réduite à 10 élus communistes ou plutôt « progressistes ». Vous ne vous attendiez pas quand même, lorsque la CGT fond comme un morceau de banquise dans de l’eau croupie, et que le PCF est sous perfusion et attend l’euthanasie, que Monsieur le Maire défende Manuel Valls et son brouillon de loi qui est une vraie « Khomry »

Ne prenons pas nos adversaires pour des imbéciles, et cette phrase qui tendrait – selon vous – à prouver qu’il n’y a plus de majorité à Cabestany, nous l’attendions car nous savions – à l’avance – qu’elle allait sortir (mais ne nous demandez pas comment). Chaque phrase, chaque expression est pesée, soupesée et réfléchie avant d’être mis en ligne dans le canard de la mairie. Et rien n’est le fait du hasard !

Alors, ne vous réjouissez pas trop vite. Les socialistes, du moins ceux  qui siègent à la mairie de Cabestany (padamalgam), avalent depuis des années toutes sortes de couleuvres sans broncher, lapent une soupe dans la gamelle de la mairie qui a souvent fort mauvais goût, mais cela reste de la soupe et ils ferment les yeux avec un sourire forcé en se forçant à croire qu’elle est bonne. Il n’y a qu’à les voir voter tout et n’importe quoi à chaque conseil pour voir jusqu’où ils sont descendus : bien bas. Comme notre Président dans les sondages. Mais il suffira que Monsieur le Maire claque des doigts pour que tout le monde se retrouve au garde à vous devant lui, le doigt sur la couture du pantalon. Sauf nos élus de la Droite mais cela,  était il besoin de le préciser ?

Rien ne change vraiment à Cabestany sur Oural ! Et pas même nous.

cliquez sur l’image si dessous pour l’agrandir

tribune de l'oppositionDERNIERE HEURE : l’un d’entre vous nous affirme que dans un journal municipal, la tribune de l’opposition, selon des règles que nous ne connaissons pas mais que nos élus doivent connaitre, se doit d’être imprimée avec des caractères identiques et sur le même fond que le reste.

Mais, cher lecteur, si la Mairie ne nous donnait pas du grain à moudre et des raisons rêvées de la critiquer car on dirait qu’elle les cherche, et en redemande, quelles belles occasions d’écrire des articles nous échapperaient !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :