Archive for mai 2016

Cabestany : Joyeuse Fête des Mères entourée par tous les vôtres !

29 mai 2016

Des Cabestanyencs écœurés nous demandent de relayer une pétition nationale !

28 mai 2016
cgt
La rédaction communique :
Mettre en ligne votre nombreux courrier ne fera pas avancer le débat. Que nous le commentions ne changera pas grand’ chose. Mais plusieurs d’entre vous, tout comme nous, qui se disent écoeurés par la situation ambiante, nous demandent de relayer cette pétition. C’est fait. « c’est vous qui le dites » !
 
-o-

Stop au financement public des syndicats !

 

Pétition remise au président de la République M. François Hollande.

Monsieur le président de la République,

La grève générale paralyse notre économie. Nos raffineries sont bloquées, la majorité des centrales nucléaires sont passées aux mains des grévistes, le pays marche au ralenti, des scènes de débordement se répètent chaque jour.

Le jeudi 26 mai, les journaux qui refusaient de publier un tract de deux pages de la CGT se sont vu refuser l’impression de leur : une atteinte incroyable à la liberté de la presse !

Les syndicats abusent de leurs pouvoirs pour défendre leurs seuls intérêts sur le dos des Français.

Je ne veux plus que mes impôts et taxes financent des syndicats anti-démocratiques qui immobilisent le pays et sont contre toute réforme !

Les syndicats sont abreuvés de dizaines de millions d’euros par l’État chaque année, qui s’ajoutent aux subventions communales, départementales et régionales.

Comme si les subventions directes ne suffisaient pas, depuis le 1er janvier 2015, grâce à un arrangement avec votre gouvernement, une contribution obligatoire de 0,016 % du salaire brut est prélevée directement sur la fiche de paie de chaque travailleur pour être reversée aux syndicats de salariés et patronaux.

Monsieur le président de la République, je vous demande la suppression de tout financement public aux syndicats !

JE SIGNE LA PÉTITION

vers le lien pour signer la pétition ci-dessous :


JE SIGNE !

Une préfète s’en va, un préfet s’en vient !

24 mai 2016

SUIVEZ L’INFORMATION AU JOUR LE JOUR SUR

directsud.eu

 » une préfète s’en va « 

http://www.directsud.eu/?p=30257

 » un préfet s’en vient « 

http://www.directsud.eu/?p=30169

cliquez sur les liens ci-dessus pour prendre connaissance de deux articles forts intéressants de nos amis de DirectSud.eu

et nous ?

NOUS, C’EST CABESTANY QUI RESTE NOTRE CENTRE D’INTÉRÊT PRINCIPAL !

-o-

Demain, ça va rouler mieux !

24 mai 2016

demain

Dépêchez vous de vous inscrire pour le déjeuner du 4 juin de l’association Trait-d’Union-Cabestany ! il reste quelques places.

22 mai 2016

trait union

DERNIER RAPPEL

il reste quelques places ! mais ne tardez pas,

cliquez – ci-dessous – sur le lien  vers notre article qui inclut un bulletin de participation :

https://blogcabestany.wordpress.com/2016/05/10/reservez-vite-vos-places-pour-le-prochain-repas-organise-par-trait-dunion-cabestany/?preview_id=16538&preview_nonce=985295c86d&preview=true

ou rendez vous sur leur blog :

https://traitunioncabestany.wordpress.com/

mais venez :

on vous y attend chaleureusement !

Blog-Cabestany clarifie pour ses lecteurs. Les autres ? On ne leur adresse pas la parole et on n’écrit pas pour eux !

20 mai 2016

blog

L’EDITO DU VENDREDI

On aimerait tourner la page et passer à autre chose lorsqu’on lit, jour après jour, le dernier rebondissement, le dernier communiqué, sur cette affaire du refus par notre mairie d’une salle de réunion au Front National. Comme s’ il n’y avait pas des sujets plus importants à traiter lorsqu’on caillasse des policiers, qu’on casse des bâtiments publics, qu’on détruit des commerces, sous le regard impassible d’un pouvoir que cela sert peut être de laisser pourrir la situation. Un Président et un Ministre de l’Intérieur qui estiment sans doute que les fonctionnaires du maintien de l’ordre sont payés pour se faire casser la gueule ! Mais que n’aurait on pas dit, si, bien qu’en état de  légitime défense, ces policiers avaient dégainé leur arme ?

Que la Mairie de Cabestany refuse une salle au Front National ne nous empêche pas vraiment de dormir. On aurait presqu’envie d’écrire en d’autres termes, un peu plus crus, mais on ne peut malheureusement pas le faire sans déroger à notre ligne de conduite que beaucoup trouvent d’ailleurs trop aseptisée : «Le FN qui n’a pas d’élus à Cabestany n’est il pas capable de trouver d’autres endroits ailleurs dans le département pour y être accueilli plutôt que chez nous ? »

Charbonnier est maitre chez lui. La mairie a pris sa décision et l’assume. Où est l’ambiguïté ? Et en quoi nous à droite serions nous concernés ? Sauf que les propos outranciers ne sont pas ce qu’on préfère, chez nous, comme chez les autres.

Ce qui nous fait bondir est qu’on puisse amalgamer nos élus de la Droite Républicaine à cette décision, qu’elle fut positive ou négative. Et qu’on leur prête des propos qu’ils n’ont pas prononcés. Pour leur faire dire, pour certains qu’ils regrettent cette décision et par d’autres qu’ils l’approuvent. Nos élus ont découvert cette affaire en même temps que tout le monde. Qu’on ne les associe pas à cette histoire. Ils n’ont rien à y voir. Et qu’on leur foute la paix. Point final.

Mais nos adversaires paraissent singulièrement en manque d’arguments lorsqu’ils ressentent le besoin de vouloir associer les uns avec les autres (ou les autres avec les uns) pour démontrer n’importe quoi. Un jour c’est le FN qui prétendrait que la Droite Républicaine à Cabestany roule pour  le PCF, et le lendemain les militants  du PCF qui diraient que la droite défend les intérêts du FN.

La Droite Républicaine s’oppose chaque jour à l’idéologie marxiste de la mairie. Mais la Droite Républicaine qui défendrait les intérêts du FN ?  Quelles foutaises !

Blog-Cabestany aurait t’il mis le feu aux poudres en révélant que lorsque Madame Appert, élue du peuple à Cabestany a demandé à rencontrer le DirCab – dont on a jamais cité le nom mais seulement la fonction – on lui a opposé une fin de recevoir ? Et pourtant, elle n’est pas violente ……., croyons nous.

A quoi servirions nous si nous ne faisions pas notre boulot d’information ? Mais la censure rôde comme un noir volatile qui plane au dessus de nos têtes !

Le courrier que nous avons reçu de la part de nos internautes nous le confirme. On aurait tant voulu que l’on écrive qu’on estimait que le le Front National n’était pas un parti républicain. Nous sommes tellement peu attirés par les extrêmes que nous restons à la maison lorsque le FN est opposé au PCF dans une cantonale. Mais le Front National est aussi républicain que nous, que le PS, le PCF, et dans notre combat pour les idées ce ne sera jamais un argument politique. Mais des arguments, on n’en manque pas pour affronter nos adversaires, quels qu’ils soient, si cela peut vous rassurer.

On a estimé que le DirCab exagérait avec ce terme de « violences physiques », en parlant du FN : des propos sur lesquels il n’est pas revenu. Est ce que nous on écrirait – pour se défouler – que les casseurs qui ont essayé de tuer des policiers mercredi appartiennent – évidemment – à la gauche ? Surement pas car on n’en sait rien. Et on saura raison garder. On laisse aux autres les procès d’intention.

Et on aurait écrit que nos élus demandaient la démission du DirCab ? Jamais. On a juste dit que c’était à Monsieur le Maire de défendre son subordonné et par conséquent d’assumer les propos de ce dernier, ou …. de s’en désolidariser. On maintient. Nous avions raison de poser le problème en ces termes.  Monsieur le Maire a précisé  au dernier Conseil qu’il défendait ses subordonnés. C’est juste ce qu’on voulait qu’il clarifie.

Nous sommes dans une démocratie. Et Blog-Cabestany est la courroie de transmission de nombreux citoyens internautes qui, parce qu’ils ont minoritaires à Cabestany, se sentent discriminés et  nous demandent de les aider à comprendre les choses en posant leurs questions et en relayant leurs propos. Ce qu’on essaye de faire : une fois qu’on a tenté de retirer de leurs mails tout ce qui pouvait être diffamatoire, injurieux, exagéré, ou trop partisan, et ce n’est pas le plus facile. Pour ne garder que l’essentiel.

Ce qui nous énerve est que ceux qui nous lisent et rapportent apparemment nos propos à Monsieur le Maire n’ont pas du fréquenter bien longtemps l’école. Comprennent ils même ce qu’ils lisent ? A moins qu’ils en rajoutent pas plaisir. Qu’ils prennent leurs désirs pour des réalités. Et qu’ils se croient au Festival de Cannes en se faisant des films dans leur petite tête.

On a gardé le meilleur pour la fin. On nous écrit que demain, nous pourrions bien avoir à affronter un blog de la gauche qui va nous « tayer en piesses » :  Hé, ho, mais c’est qu’on a déjà peur ! De l’humour, ce mail ? On pourrait le croire si nous n’en recevions comme cela des tonnes.

Messieurs, vous n’êtes nullement obligés de nous lire et on n’écrit pas pour vous. On vous conseille plutôt « Pif le chien ».

pif le chien

Cabestany : Conseil Municipal mardi 17 mai 2016 à 18 h 30 !

16 mai 2016

ORDRE DU JOUR :

Jury d’assises.

AFFAIRE N°01

Individualisation des subventions.

 AFFAIRE N°02

Octroi d’une subvention exceptionnelle au Secours Populaire de  Cabestany.

AFFAIRE N°03

Octroi d’une subvention exceptionnelle au titre de l’aide à la création au profit de l’associacio Canço Catalana.

AFFAIRE N°04

Octroi d’une subvention exceptionnelle au profit de la coopérative scolaire de l’Ecole Prévert (scrabble)

AFFAIRE N°05

Création d’un nouvel atelier municipal (drones): Approbation de tarif.

  AFFAIRE N°06

 Création d’un nouvel atelier municipal sportif (baby rugby) : Approbation de tarif.

AFFAIRE N°07

Réalisation d’un espace jeunesse avec hébergement collectif: lot n°2. Gros oeuvre : avenant n°1

AFFAIRE N°08

Aménagement de la Place des Droits de l’Homme: Lot n°1 Terrassements généraux – voirie – espaces verts – Avenant n°1

AFFAIRE N°09

Aménagement de la Place des Droits de l’Homme: lot n°3. Serrurerie  avenant n°1 moins value.

AFFAIRE N°10

Réhabilitation du Gymnase Pierre de Coubertin :   Mise en conformité électrique – Aménagement intérieur :   Lot n°4 Serrureries – Fermetures : Avenant n°1.

AFFAIRE N°11

Réhabilitation du Gymnase Pierre de Coubertin :   Mise en conformité électrique – Aménagement intérieur :   Lot n°7   Electricité – courants faibles – chauffage : avenant n°1 moins value

AFFAIRE N°12

Réhabilitation du Gymnase Pierre de Coubertin :   Mise en conformité électrique – Aménagement intérieur :   Lot n°5  Peinture intérieure Ravalement : avenant n°1 moins value

AFFAIRE N°13

Réhabilitation du Gymnase Pierre de Coubertin :   Mise en conformité électrique – Aménagement intérieur :   Lot n°3  Sol résine:  avenant n°1 moins value

AFFAIRE N°14

Acquisitions foncières

AFFAIRE N°15

Logement social – Garantie d’emprunt partagée Communauté urbaine/Commune

AFFAIRE N°16

Décision modificative n°1 Budget Commune   

     AFFAIRE N°17

Décision modificative n°1 Budget Les Hauts du Moulinas     

AFFAIRE N°18

Décision d’admissions en non-valeur    

   AFFAIRE N°19

Interruption de la procédure d’adhésion au Syndicat Intercommunal Scolaire et de Transport Perpignan-Méditerranée

 AFFAIRE N°20      

Répartition intercommunale des charges de fonctionnement des écoles publiques entre commune d’accueil et commune de résidence.

 AFFAIRE N°21      

Accord du conseil municipal pour l’achèvement de la procédure de révision du plan local d’urbanisme.   

 AFFAIRE N°22      

Mise en œuvre de prairies fleuries sur le site de Sainte Camille :  Approbation d’une convention  

 AFFAIRE N°23      

Recrutement d’agents non titulaires pour un besoin saisonnier.

 AFFAIRE N°24      

Convention de mise à disposition de locaux à titre gratuit pour les Francas

 AFFAIRE N°25

Convention de collaboration entre la commune et la MECS Sant Jordi Apprentis d’Auteuil.  

   AFFAIRE N°26    

Approbation des tarifs : Inscription des enfants issus de la MECS Sant Jordi dans les accueils de loisirs de la commune.

 AFFAIRE N°27

Convention de mise à disposition gratuite d’un défibrillateur externe semi-automatique et d’un coffret de protection et de maintenance.

Informations.

Décisions.

-o-

 

 

Les rédactrices (et les rédacteurs) de Blog-Cabestany solidaires !

15 mai 2016

Dix-sept-anciennes-ministres-de-gauche-et-de-droite-s-engagent-dans-le-JDD._pics_390

Le monde de la politique est une chose. Celui du travail une autre.

  Mais le harcèlement dans la rue, dans les transports, dans les magasins,  est une manifestation du sexisme ordinaire dans sa forme la plus banale et la plus intégrée. Rien que cela, nous ne devons plus l’accepter.

-o-

 » de la démocratie  » à Cabestany !

12 mai 2016

marianne censure

Hier soir mercredi, comme prévu dans notre calendrier, les forces vives – et les moins vives – du collectif de rédaction de Blog-Cabestany, étaient réunies en conclave, hors de la présence de nos élus comme c’est le plus souvent le cas, pour aborder des sujets divers et variés.

On aura débattu de ce mail, d’un présumé Cabestanyenc et soi disant communiste, qui nous  lance à la figure, au sujet des articles écrits ou repris ailleurs, et concernant Madame la Préfète, que nous n’étions que des « courtisans ». On pourrait argumenter. L’une de mes consœurs coupera court en disant que « la bave du crapaud…… « 

Car nous sommes en force chez Blog-Cabestany, à nous revendiquer du sexe dit « faible » et nous avons reçu plusieurs mails envoyés par des Cabestanyenques qui se disent outrées de ce qui se passe chez les Verts,  mais qui nous disent également  être de plus en plus les victimes, dans les transports en commun de l’agglo , dans la rue ou ailleurs, de ces sifflements insupportables à leurs égards, de ces regards pervers et sournois à l’égard des femmes, qui ne sont pas, disent elles, les reflets de ce que nos politiques prétendent faire partie de nos valeurs. On en reparlera une autre fois. 

Et puis on aura beaucoup parlé de cet article mis en ligne sur le site DirectSud.eu et qui est intitulé : « CABESTANY, DÉMOCRATIE EN DANGER »

en cliquant vous atteindrez l’article en référence :

http://www.directsud.eu/?p=29830

Nous n’écrivons pas que la démocratie n’existe pas à Cabestany, et ce n’est pas non plus ce que dit le site DirectSud.eu, mais reconnaissons que le terme « démocratie » n’a pas la même signification que presque partout ailleurs dans l’hexagone, dans notre ville de l’oural des PO. Et que nos élus, qui font le boulot, ont bien du mérite.

De quoi s’agirait il ? Louis Aliot, Député Européen, et élu d’un parti républicain, aurait demandé une salle de réunion à la mairie de Cabestany. La mairie aurait répondu par la négative et il n’est pas de nos compétences de nous prononcer sur la validité d’un tel refus. Mais si les propos reproduits sur le site DirectSud.eu sont avérés et nous le croyons, les termes de ce refus nous font bondir. 

Les propos du DirCab de la mairie, qui parle d’agressions physiques, nous paraissent être à la limite de la diffamation.

Mais cela nous remet en mémoire un événement qui doit dater de quelques semaines. Alors que nous faisions la queue chez notre boulanger préféré pour acquérir notre « pain quotidien », nous nous sommes retrouvés derrière Colette Appert, élu et chef de file de l’opposition. Et elle nous paraissait particulièrement remontée  ce qui est plutôt inhabituel chez elle. Comme on a la réputation d’être un peu lourdingues, on a insisté et cherché à comprendre la raison de cette exaspération. On n’aura pas réussi à en savoir beaucoup plus car l’intéressée est toujours très discrète mais nous avons compris qu’elle avait demandé un rendez vous à ce même DirCab concernant un sujet « grave et important » et que ce dernier  n’avait pas même pas daigné lui accorder cette entrevue, ce qui en dit long sur cette conception de la démocratie propre à Cabestany.

Colette Appert, au Conseil Municipal, assume ses propos avec force et conviction, au point de déstabiliser souvent nos adversaires, mais toujours sans se départir de son calme et sans jamais répondre à la moindre provocation. A son énervement, nous avons compris ce jour là que la démocratie avait été une nouvelle fois bafouée dans une ville de plus en plus mal gérée. La politique de la mairie se résume à de la propagande sans consistance, du faire-valoir,  et de la poudre aux yeux, et à des impôts correspondant à des dépenses inconsidérées et injustifiées. Lorsque nos concitoyens  se réveilleront, ils tomberont de haut.

Nous avons contacté nos élus qui ne se sentent ni impliqués, ni incriminés par cette affaire. Ils nous ont simplement dit ne pas avoir l’intention de communiquer…. pour le moment. Ce « pour le moment » veut il dire qu’ils le feront plus tard ?  Ils nous ont clairement dit qu’ils condamnaient de tels propos. Et lorsque, de façon un peu triviale nous avons demandé à nos élus s’ils considéraient que le DirCab devait démissionner ou être démis de ses fonctions, ils nous ont répondu que c’était à Monsieur le Maire d’assumer ses responsabilités. « Soit déclarer être solidaire de son collaborateur et en assumer les propos, soit s’en  désolidariser ».

A suivre donc ….. ! Mais nous en retiendrons que la condamnation de nos élus concernant des propos outranciers, est sans aucune équivoque !

DONT ACTE !

-o-

En bref ! pour parler français…. de la réception de départ de Madame la Préfète !

11 mai 2016

OUI, Madame la Préfète avait convié plus de deux cents personnes.

NON, Blog-Cabestany n’y était pas invité mais cela est dans l’ordre des choses et nous n’en avons nul ressentiment.

Beaucoup de nos amis, par contre,  étaient invités et vous en reconnaitrez plusieurs sur les photos. Et si vous n’en voyez pas d’autres, cela ne veut pas dire qu’ils n’y étaient pas !

Et pour en savoir plus :  le plus simple est sans doute d’aller directement sur le site qui relate de façon quasiment exhaustive l’événement.

Vous avez juste à cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.directsud.eu/?p=29747

-o-

Réservez vite vos places pour le prochain repas organisé par Trait-d’Union-Cabestany le samedi 4 juin !

10 mai 2016

—-

Votre association, TRAIT-D’UNION-CABESTANY,

  si vous n’êtes pas adhérent, vous êtes les bienvenus – dans la limite des places disponibles – et ne serez nullement obligé d’adhérer, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire ….

trait union

vos élus

conseillers

vous attendent pour participer à un repas citoyen toujours très convivial, le samedi 4 juin à midi, dans la salle qui est à l’entrée de la Germanor

le formulaire à télécharger – ci-dessous –  au format PDF en cliquant :

Déjeuner Trait Union Cabes 4 juin 2016

ou au format image, également téléchargeable et imprimable, en cliquant ci-dessous :

Déjeuner Trait Union Cabes 4 juin 2016_page_001

Nombreux sont nos amis qui nous disent déjà avoir très envie de participer à ce repas. 

Alors ne tardez pas trop ! 

Pour la bonne organisation de cet événement toujours attendu, auquel les adhérents mettent eux mêmes et bénévolement la main à la pâte et facilitons donc leur engagement, …. et parce que les murs de la salle ne sont pas extensibles !

A BIENTÔT

Un 8 mai pluvieux à Cabestany, mais les anciens comme les plus jeunes étaient là !

8 mai 2016

commémo

Avec un « mur d’images » de quelques photos prises tout à l’heure par l’un de nos amis dans des conditions que son objectif n’a pas toujours apprécié.

Mais nos anciens, nos voisins ou amis habitués de cette commémoration, tout comme des plus jeunes pour lesquels c’était peut être la première fois, s’étaient déplacés pour le plus grand plaisir des uns et des autres.

Une commémoration pleine de solennité mais où l’amitié était bien présente.

le 8 mai 2016 à Cabestany

cliquez sur l’image ci-dessous pour l’agrandir

mur images

Commémoration du 8 mai 45, dimanche à Cabestany !

4 mai 2016

drapeau-francais2-1

DIMANCHE 8 MAI 2016

10 H 45 : rassemblement place du 8 mai 45 à Cabestany (à côté de la coopé)

11 h 00 : constitution d’un défilé

à suivre : départ vers le monument aux morts pour la France (Centre Culturel)

Dépôt des gerbes et allocutions

Tous les Cabestanyencs sont conviés à assister à cette commémoration

RÉGION : JOLI MOIS DE L’EUROPE (repris à partir de DirectSud.eu)

3 mai 2016

Repris avec l’aimable autorisation du Site DirectSud.eu

http://www.directsud.eu/

Des manifestations sur tout le territoire Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

LE DOSSIER COMPLET

A télécharger : cliquez sur le titre ci-dessous

Joli_mois_de_mai_dossier_complet

Du 1er au 31 mai 2016, la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées et l’État en région organisent la première édition du Joli Mois de l’Europe à l’échelle du nouveau territoire régional.

LE DOSSIER COMPLET PAGE 01Cet événement fédère et valorise les initiatives des dizaines d’associations, collectivités territoriales, et entreprises qui participent à cette fête et proposent aux visiteurs plus de 125 manifestations près de chez eux.

Balades européennes, spectacles, café-débats, concerts, expositions, villages européens, dégustations…, autant de manifestations différentes pour évoquer et faire découvrir l’Europe à tous les habitants de la région et qui permettront d’aborder des thèmes divers tels que :
– Quelle place occupe l’Europe dans notre quotidien ?
– Comment intervient-elle sur notre territoire ?
– Comment fonctionne-t-elle ?
– Envie d’étudier ou de travailler en Europe ?

La journée de l’Europe le 9 mai, est fêtée en mémoire du discours prononcé en 1950 par Robert Schuman, alors ministre des affaires étrangères en France, au cours duquel il développait sa vision de l’unité européenne, et célébrait la paix et l’unité. Sa déclaration marque symboliquement l’origine de la construction européenne. Construction que le Joli Mois de l’Europe met à l’honneur tous les ans au mois de mai.

Le programme complet est consultable sur :
http://www.europe-en-lrmp.eu/le-joli-mois

 

le 1er mai à Cabestany !

1 mai 2016

POUR VOUS TOUS

cabestany