Archive for avril 2016

[Archives 2016] A Cabestany, notre amie Joëlle Ogier décorée de l’Ordre du Mérite

30 avril 2016

ARCHIVES 2016Ordre_du_mérite_chez

Joëlle Ogier, Cabestanyenque aimée et respectée de tous, a été décorée de l’Ordre du Mérite par Madame la Préfète lors d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée récemment  à Perpignan.

Hier soir, vendredi, à Cabestany, au Centre Culturel, elle avait organisé le « pot de l’amitié ». En l’occurrence un buffet dînatoire alléchant et fort sympathique qui aura ravi tous ses invités. Les convives présents étaient nombreux car elle n’avait pas hésité à inviter des Cabestanyencs en grand nombre, mais il faut reconnaitre qu’elle a tellement de connaissances, et d’amis. De vrais amis. Des amis dont certains avaient amené leurs amis ! Et qui lui auront manifesté leur joie de la voir ainsi récompensée ne tarissant pas d’éloges ou plus simplement de mots gentils jusqu’à l’émouvoir.

Le Général Josz retraçait la carrière exceptionnelle de Joëlle Ogier, infirmière spécialisée, formée à pouvoir intervenir sur tous les théâtres d’opérations, qui aura connu de nombreuses affectations, missions choisies, ou qui aura simplement suivi son époux,  souvent loin de la  métropole, et qui aura valu à la récipiendaire cette décoration méritée et prestigieuse. Il aura également évoqué son profond engagement pour des œuvres caritatives dont certaines plus orientées vers de jeunes enfants souffrant de maladies très graves ou invalidantes. Puis c’était au tour de Jean Michel Serve, Président du Souvenir Français de prononcer un bref discours la remerciant pour son dévouement au sein de cette association. Joëlle remerciait ses amis et invités de lui avoir manifesté hier soir un haute marque d’amitié en se déplaçant.

On rappellera que l’idée de la création de l’ordre national du Mérite date de 1958, officialisée en 1963. Le grand chancelier à l’époque était le Général Catroux. Un ordre voulu par le général de Gaulle, qui après avoir fondé l’ordre de la Libération pendant la seconde guerre mondiale, estimait qu’il manquait dans nos décorations une récompense spécifique qui se distingue de la Légion d’Honneur sans en être pour autant le parent pauvre. Ses critères seraient même encore plus sélectifs et ne récompenseraient que des personnes ayant accompli des actes de grande valeur, de grande bravoure et/ou ayant montré tout au long de leur vie des qualités humaines hors du commun. Une décoration qui ne serait jamais attribuée – en principe – à des chanteurs, comédiens, ou …. diplomates étrangers.

Les anciens combattants étaient présents. Et on aura beaucoup parlé de Jacques, le mari de Joëlle, qu’on aimait tant et qui sera disparu bien trop tôt.

Photo ci-dessous : Joëlle et ses amis

vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir

Joëlle et ses amis

                                                                              

 Le site DirectSud.eu nous aura fait l’amitié de reproduire notre article. Merci à eux, merci pour Joëlle. http://www.directsud.eu/

Une journée du souvenir de la déportation particulièrement suivie à Cabestany et partout dans le département !

25 avril 2016
Les anciens défilent au camp du Struthof

Les anciens défilent au camp du Struthof

« La Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation », est devenue plus simplement la Journée nationale du souvenir de la déportation. Car on y associe désormais, outre les anciens combattants et les anciens déportés ou prisonniers qui sont de moins en moins nombreux,  les veuves, les enfants, les familles de ceux qui sont encore avec nous mais également de ceux qui ont disparu, à l’époque ou depuis, de ces anonymes qui ont tant souffert pour que puissions parler aujourd’hui de Liberté. Pour les descendants de ces victimes ou de ces héros, maintenir la flamme est très important. Parmi lesquels souvent de jeunes enfants des générations montantes

Cette journée a lieu le dernier dimanche d’avril, qui était donc hier le 24 avril 2016. Et à Cabestany elle aura été très suivie malgré un vent violent au point de faire annuler une régate qui était programmée de longue date à Canet.

Cette journée aura été instaurée par le sénateur Edmond Michelet, en 1954, qui faisait partie du réseau de résistance Combat, et qui fut lui même déporté à Dachau.

Colette Appert, notre conseillère de la Droite Républicaine, conduisait un groupe conséquent de citoyens à cette commémoration organisée par la municipalité.

Un discours gouvernemental y était prononcé.

Plusieurs de nos amis de Cabestany qui sont nés dans tel ou tel ville ou village des PO avaient préféré suivre cette cérémonie dans leur terroir d’origine, pour y retrouver parents, amis, connaissances. 

A Perpignan, cet événement était également très suivi. A noter que Madame la Préfète, dont c’est peut être la, ou une des dernière cérémonie officielle avant son départ était très entourée. Et nombreux étaient de simples citoyens, inconnus et anonymes,  qui voulaient à tout prix lui serrer la main, lui dire un mot gentil. Très émue, elle se sera prêtée avec beaucoup de gentillesse et de spontanéité à cet élan de sympathie qui semblait quand même la surprendre. Et elle se sera attardée pour rendre la poignée de mains à tous ceux qui l’entouraient et pour ne décevoir personne.

Un moment privilégié, que cette cérémonie revêt,  en dehors de l’actualité, de la politique. Un moment de recueillement où tous, nous nous sentons solidaires, unis, appartenant à une même patrie, à une même famille qui rassemble tous les citoyens de France.

[Archives 2016] Ce matin, vendredi 1er avril, à 00 h 01, avait lieu l’inauguration de la nouvelle « base nautique de Cabestany » !

1 avril 2016

Archives 2016poisson blog-cabestany

Le bassin d’orage en face de la gendarmerie, où se construit le Casot des Jeunes a été aménagé de façon durable en base nautique sur les conseils de Cécile Du Flot et Emmanuelle Petits Poids. Tout le Conseil Municipal de Cabestany était là pour inaugurer ce nouvel équipement appelé aussi « complexe aquatique » qui fait rêver la région « Catalogne-Ses Petites Manies », et ce malgré cette heure inhabituelle de la nuit. La cérémonie était éclairée par un feu d’artifice, lancé pour l’occasion. Il est d’ailleurs question que l’éclairage public, partout dans Cabestany, soit bientôt remplacé de cette manière.

Base Nautique Cabestany 001

Base Nautique de Cabestany (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Étaient là apparemment mais on ne les connait pas tous de nombreux élus du département, des journalistes qui appartiendraient à : L’Indépendant, France Bleu Roussillon, France 3 Roussillon,   des rédacteurs des Blogs que nous lisons : Ouillade, Direct Sud, Le Bourricot Fr, c’est P-O litique,  et bien d’autres.

 A noter les camions de reportage de : C.N.N., BFM TV,  NHK

Les envoyés spéciaux de : Yandex Ru,  Baidu China

Certains de nos amis étaient encore en robe longue, smoking, et casque de sécurité, revenant du traditionnel Dîner de Gala du Travailleur Catalan, et ils allaient se coucher. D’autres étaient déjà en pyjama. Ce qui paraissait aussi normal.

Mais, étonnamment, beaucoup de nos concitoyens étaient fortement dévêtus malgré la température un peu fraiche de la nuit, certains quasiment en haillons. Renseignements pris, ils rentraient d’une soirée de charité, à but caritatif, organisé par la mairie au Centre Culturel pour renflouer les caisses de la commune. Une soirée au cours de laquelle, spontanément, 70% des participants avaient donné montre et carte bleue, mais aussi leur tee-shirt ou leur caleçon, lors de la quête, sur l’air de « sans chemises, sans pantalons » .

Nos amis les rédacteurs de Blog-Cabestany étaient en maillot de bain, déterminés, et à peine le ruban coupé, accompagnés par la musique « Maman, les petits bateaux », ils s’élançaient dans l’eau.

En ressortant de l’eau, certains paraissaient avoir quelques furoncles et quelques bubons, mais l’un avait quand même réussi à pêcher un hareng saur.

cabestany

Une bien belle fête pour une bien belle réalisation.