Des abeilles à Cabestany : nous sommes pour ! Une ruche idée !

by

8b80ae41

Cela me fait tout drôle de reprendre la plume après de longues semaines. Mais c’est un plaisir. Et chargée, cette semaine,  de lire et trier vos mails, faut il s’étonner que vous paraissiez davantage passionnés par la vie politique nationale que locale ? Mais je vais vous parler de l’implantation de ruches dans notre ville. Qui recueille notre adhésion.

Nous en avons entendu parler à un dernier Conseil Municipal, au moment où nous allions nous endormir en écoutant les explications d’un intervenant sur les finances de la ville. Lequel intervenant ne connaissait visiblement pas son sujet. Ou le connaissait trop bien mais n’y croyait pas lui même ce qui serait plus vraisemblable. Mais tout n’est qu’improvisation et amateurisme dans un Conseil Municipal à Cabestany, comme vous nous le dites vous mêmes, chers internautes, qui vous ne précipitez plus pour vous y rendre, car à chaque fois vous êtes tellement déçus !!! « C’est vous qui le dites ». Et qui reconnaissez que NOS élus ne font pas, loin s’en faut, que de la figuration et y participent de façon constructive. Et qu’ils ont bien du mérite !

A un Conseil Municipal à Cabestany, il est vrai que c’est toujours la même impression qui vous envahit. On se demande si les choses sont préparées à l’avance, si quelqu’un y a travaillé, si quelqu’un a des connaissances sur le sujet. Et pourquoi faire un ordre du jour ? On commence souvent par le dernier article pour finir par le premier escamoté en 5 secondes. Mais est ce vraiment si innocent ? Et qui nous parle d’heure de l’apéritif ? On se demande si on ne va pas nous éteindre les lumières. Quant à  la solennité que devrait avoir un tel rendez vous  : c’est toujours un grand moment de flottement, parfois poétique, parfois artistique, le plus souvent au ras des pâquerettes, mais on assiste toujours à ce qui ressemble à une grande impréparation.

Et pourtant il y a des commissions préparatoires en amont. Comme partout ailleurs. Et les commissions, on connaît leur importance et on sait de quoi il retourne pour y avoir participé en d’autres lieux, en d’autres temps. Les commissions c’est le cœur du débat, et la véritable et nécessaire préparation d’un Conseil Municipal. Mais pas à Cabestany visiblement.

NOS Conseillers de l’opposition participent assidûment à ces commissions. Et nous tiennent régulièrement informés de ce qui s’y dit. On les en remercie par ailleurs de chercher à informer le citoyen. Mais, hélas, on ne retrouve rien de ce qui s’est passé dans ces dites commissions le jour du Conseil. Pire, quand on lit le compte rendu d’un conseil, on se demande si on ne s’est pas trompé de jour !!!!

Cela se termine toujours de la même manière : quand le Grand Chef parle, tous les conseillers de sa majorité, qui ne savent pas de quoi il retourne, lèvent la main pour voter « oui » parfois avant même qu’il a posé la question. Parfois même quand il ne la pose pas…..  Ainsi va la démocratie à Cabestany.

Alors qu’une jeune Conseillère de la Majorité ait une idée, ce qui est déjà en soi un événement, et une bonne idée serait presque rafraîchissant. L’idée d’implanter des ruches à Cabestany. Une idée dont on regrette qu’elle n’ait pas davantage reçu d’approbation de la part de ses propres collègues. Mais nul n’est prophète en son pays. Une idée que la Droite avait dans ses cartons, suggérée par un apiculteur des Fenouillèdes, lors de la dernière campagne municipale. Et parce que l’on approuve que cette conseillère la concrétise, espérons pour elle qu’elle ne sera pas mise en quarantaine par le Politburo !

Dans un département où le bilan écologique est si dégradé : pesticides, métaux lourds, niveau des réserves en eau plus qu’insatisfaisant, et on vous fait grâce du reste, que l’on nous parle de biodiversité nous réjouit. Car ce n’est pas la lecture de l’Agenda 21 qui va nous réconcilier avec le sujet. On dirait qu’il a été écrit dans les années 50. Mais ceux qui l’ont écrit étaient sans doute déjà là dans les années 50… Alors tout s’explique.

Installer des ruches obéit à des règles, mais la loi le permet en milieu urbain : il faut les déclarer à la Direction des Services Vétérinaires, s’entourer de précautions, être assuré. Mais si c’est un professionnel qui s’en occupe tout sera fait comme il le faut. Et les abeilles c’est la vie, et pour les hommes : sa survie. Quand on sait qu’elles sont décimées dans nos cantons par, on le suppose, tous ces produits qu’on déverse pour que – c’est juste un exemple – les pommes que nous consommons ressemblent à des objets en plastique dignes de notre Centre de Sculpture.   Et les abeilles ne sont pas agressives pour l’homme comme le sont les guêpes, frelons, ou autres. Encore faut il expliquer aux jeunes enfants comment se comporter.

Je bénis mes compatriotes catalans, qui, peut être pas de gaieté de cœur, acceptent de voir des éoliennes dans notre si beau paysage. Mais cela valait mieux qu’une belle centrale nucléaire aux portes de Canohès ou à Salses. Et nous avons une centrale solaire.  Et bientôt les éoliennes seront dans la mer, au large, et même ensuite sous l’eau.

Je suis pour les circuits courts. Pour le bio. Pour la consommation de produits locaux. Je milite pour  la défense des bêtes d’abattoir (OABA). Pour réintroduire la biodiversité au coeur du débat. Et j’achète mes légumes à « La ruche qui dit oui », devant le Nell’s à Mas Guerido :        https://laruchequiditoui.fr/fr

Pour nous chez Blog-Cabestany, l’écologie n’est ni de Droite, ni de Gauche, et elle doit être dissociée de la politique politicienne.

Et si l’on nous parle de biodiversité en ces termes, j’achète !

-o-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :