A Cabestany, les citoyens interpellent la mairie sur leur sécurité !

by

dr

Dans votre quotidien local on vous relatait qu’il y une dizaine de jour, Madame la Préfète,  accompagnée de représentants de nos institutions, s’était déplacée jusque dans notre cité pour y parler de sécurité. L’indép vous dévoile la teneur de l’une des réunions. Mais il se trouve que nous, nous en savons un peu plus sur cette visite. Le titre d’ailleurs de l’article est édifiant. Et Madame la Préfète a surement bien d’autres chats à fouetter que de devoir venir jusqu’à Cabestany pour remettre les pendules à l’heure !

prefete

On ne vous reparlera pas de ce qu’a été cette mascarade de réunion municipale, mercredi dernier, mais vos commentaires nous rassurent. Vous êtes nombreux à abonder dans notre sens. Faire partie de l’opposition ne veut pas dire qu’on a tort. Et vous nous encouragez à résister. Résistons !

Sur la sécurité, si on ne peut tout révéler,  on peut dire beaucoup de choses.

voleur-dans-un-masque-et-avec-l-39-argent

Il est certain que lorsqu’un Cabestanyenc interpelle, à une réunion, Monsieur le Maire pour lui dire qu’il a été cambriolé et que celui ci pour toute réponse lui dit qu’il a été lui même cambriolé trois fois, cela n’est pas de nature à faire retomber la pression.

Les Cabestanyencs nous le disent, nous l’écrivent, et le réécrivent : ils ne demandent par une police municipale équipée avec des pistolets 9mm parabellum.

Certains voudraient peut être voir un militaire avec un Famas devant chacune des portes de leur maison. D’autres ont peut être un véritable arsenal chez eux. Qu’il prennent bien garde de ne pas tirer sur le chien…. ou belle-maman.

Et nous,  nous vous conseillons plutôt des caméras miniatures (à partir de 50€) dont le champ ne déborde pas de votre cour ou de votre jardin (c’est la loi),  et des alarmes silencieuses (à partir de 100€) qui vous enverront un SMS sur votre portable et/ou un message vocal sur le téléphone fixe de votre voisin (4 correspondants). Un projecteur extérieur avec détecteur de présence coute : 8,95€. C’est très efficace. Ces gadgets, il faut les installer vous mêmes avec le mode d’emploi en anglais (ou en chinois), mais vous y arriverez.

Et puis nous n’avons pas attendu qu’on réinvente les Voisins Vigilants, une excellente organisation au demeurant qui travaille généralement en parfaite coopération avec la gendarmerie, à la condition de respecter certaines règles. On n’est pas au far west.  La citoyenneté de voisinage existe depuis un siècle, outre rhin, outre atlantique, et surtout outre manche où dans une ville comme Cabestany les anglais ne fermeraient pas leur maison à clef. Vous y risqueriez vous ? Ce n’était peut être pas jusqu’ici dans la culture française, et beaucoup de coincés du cervelet voient partout des atteintes à nos libertés, mais maintenant il s’agirait de s’y mettre. Et ça ne coûte rien !

Nos gendarmes n’ont pas un gros effectif à Cabestany, mais la situation s’est amélioré par rapport à l’époque où il n’y avait pas encore de gendarmerie dans notre ville et où il fallait les contacter à Perpignan.

On cambriole à Cabestany, …. comme à Perpignan ou à Canohés. Des chiffres on en a, contradictoires, car ils ne tiennent pas compte des tentatives d’effraction, parfois classées en bris de matériel ou autres, ou pas déclarées, mais seulement des intrusions établies suite à un dépôt de plainte. Car combien ont constaté des traces de tentative d’effraction sur leur portes, ont fait fuir un inconnu dans leur jardin, ou ont constaté seulement – si on peut dire – le vol d’un râteau dans leur casot pour lequel ils ne vont pas porter plainte. C’est aussi cela la réalité.

Vous êtes plusieurs à nous écrire pour nous dire que vous savez oû, à Cabestany, on peut acheter des sachets de romarin ou de sucre en poudre. On vous croit mais aux heures tardives que vous nous indiquez on est déjà au lit. On se couche – de bonne heure – comme les poules (pas avec). Mais vous dites aussi que ces lieux sont des endroits où l’on peut voir arriver une voiture de loin, et où il y a de multiples échappatoires. La gendarmerie n’enverra pas le GIGN pour appréhender un consommateur qui a juste sur lui de quoi se faire un pétard ou un bang. A côté de cette réalité, il y le secteur des enquêtes sur lequel l’administration judiciaire ou la gendarmerie n’ont pas pour habitude de communiquer.

Et pour revenir  à ces cambriolages, une ville comme Cabestany est complexe car il y a beaucoup de sentiers par derrière vos maisons. Dans la rue vous ne voyez rien mais derrière il y a peut être échelle posée sur votre mur arrière. L’un d’entre nous a récupéré une échelle puis un escabeau de cette manière (que personne n’est venu réclamer !), plus un vieux matelas qui était prévu pour enjamber ses fils de fer barbelés et encore du matériel (de quoi se mettre à son compte !). Et on cambriole quand vous êtes partis au boulot ou que vous êtes allés acheter du pain ou chercher vos gamins à l’école.

Rejeter l’idée d’installer des caméras de video protection est dogmatique, doctrinaire et condamnable.

Qu’on ne puisse mettre une personne jour et nuit pour visionner des écrans est une évidence.

En zone rurale, on connait des communes qui placent des caméras, indépendantes et autonomes,  hors réseau avec une simple carte mémoire,  qui peut enregistrer votre carrefour ou prendre votre rue en enfilade sans visualiser votre façade et ce n’est en rien une atteinte à vos libertés. Elle réécrira sur sa mémoire tous les trois jours. Dans votre rue, l’après midi, vous nous dites qu’il y passe peut être dix voitures au maximum. Huit sont des riverains, la 9ème est la poste, ou Darty, et la dixième vaut peut être que la gendarmerie s’y intéresse le lendemain si vous avez été cambriolé. Quand Google ne respecte pas cette confidentialité et vous permet de savoir que votre voisin derrière son mur a creusé une piscine ou changé de voiture.

Nous avons nos sources et savons que la plupart des individus arrêtés pour des cambriolages, dont des faits relatifs à Cabestany, résident en dehors de notre ville. Et n’ont pas cette chance que de pouvoir fréquenter la maison des quartiers !!!!   Mais ils avouent choisir des quartiers, à Cabestany, à Canet, ou ailleurs, où il n’y a pas de video surveillance, peu de chiens, pas beaucoup de passage, et des gens absents ou peu curieux. Et en tirent des informations qui les amèneront à repasser plusieurs fois au même endroit, là où ils ont fait une évaluation de la situation, plutôt que de se risquer dans un endroit où ils ne sont encore jamais venus ! L’explication d’un acharnement sur certaines rues, quand d’autres sont épargnées. Demandez à un inconnu dans votre rue si vous pouvez l’aider. Fixez son numéro d’immatriculation s’il est en voiture, sans pour autant le mémoriser. S’il n’avait rien à faire devant chez vous, vous ne le reverrez pas. Les conseils d’un gendarme en retraite qui a arrêté, par hasard – mais sans doute par flair – un ennemi public recherché depuis de longs mois par toutes les polices.

On connaît par cœur ce leitmotiv, que répètent en boucle, comme des perroquets, les élus de la gauche de la gauche, comme quoi, exercer une quelconque surveillance est une atteinte aux libertés, mais c’est surtout un prétexte pour ne rien faire. Et la délinquance ce serait de la faute de la crise, du capitalisme, de Sarko, et ils se rangent ainsi du côté des agresseurs plutôt que de celui des victimes. Cela porte un nom : le communisme.

Mais parce que les citoyens de tous bords le demandent, l’exigent, et quelques soient les moyens,  qu’il s’agisse de caméras ou de bien d’autres méthodes, il y a des améliorations faisables, à Cabestany. Madame la Préfète – elle même – ne nous lit surement pas mais elle ne nous démentirait pas !!!!!   Et si les citoyens qui ne sont sans doute pas tous de droite se tournent vers nous, c’est que la mairie ne répond pas à leurs attentes.

L’opposition municipale, incarnée par la Droite Républicaine, ne se démobilisera jamais sur ce problème tant qu’elle estimera que la mairie ne remplit pas ses obligations vis à vis de ses administrés.

Et pour joindre Colette Appert, ou nos élus, vous savez que passer par nous est un bon canal, même si ce n’est pas le seul !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :