Affluence record, aujourd’hui samedi, pour désigner les instances du parti « Les Républicains »

by

 

Colette Appert et Patrick Sperring scrutateurs de l'élection

Colette Appert et Patrick Sperring scrutateurs de l’élection

Autour de Colette Appert, élue très rassembleuse à Cabestany, et de ses co-listiers,  il n’y a pas que des militants du parti «Les Républicains » puisque l’on connaît des Valoisiens, des Gaullistes, des Centristes, et l’on pourrait aussi en énumérer bien d’autres. Et tous ne sont pas en-cartés. Mais l’élection des instances du parti majoritaire à Droite, aujourd’hui,  était un événement.

Chez Blog-Cabestany où la diversité est à peu près la même, ceux d’entre nous qui étaient à jour de leur cotisation se retrouvaient à deux pas du Palais des Expositions, dans un bureau de vote qui regroupait plusieurs circonscriptions.

Toute la journée l’affluence aura été maximum et il fallait à certains moments plus de 20 minutes pour accomplir le circuit des quatre urnes où il fallait mettre quatre bulletins de couleurs différentes. Tout était bien organisé, fléché, balisé, mais si on compte le nombre de fois où l’on aura quitté sa file d’attente pour aller discuter avec nos amis de Baho, du Soler, ou d’ailleurs qu’on avait pas vu depuis un moment comment s’étonner qu’on y ait passé presque la journée entière.

Il fallait désigner ceux qui allaient siéger dans des instances différentes et en plus choisir notre futur(e) Président(e). Mais cela ne ressemblait guère à un affrontement entre nos deux amis candidats pour le poste. François Lietta, infatigable, débordant d’idées et excellent Président des Jeunes Républicains, qu’il est toujours difficile de contrer dans un débat oratoire avec nos adversaires de gauche, et Maïté Sanchez-Schmid, ex-Député Européenne, assidue, organisée, travailleuse acharnée, qui se sera fait remarquer pour l’excellence de sa production législative à Bruxelles, et qui a, tout comme son compétiteur, une vision d’avenir pour notre département.

Quant à choisir au nom du capital sympathie, là encore c’était mission impossible et si on préfère compter leurs points communs plutôt que leurs points de divergences durant leur campagne, au moins sommes nous assurés que tous deux pourront travailler à l’avenir en parfaite harmonie. Et partout où leurs deux noms figuraient sur une même liste, on aura coché les deux cases.

Colette Appert et Patrick Sperring étaient des scrutateurs attentifs de cette élection. Et il n’y manquait sans doute qu’un bar (à jus de fruits) tellement on y retrouvait nos voisins, nos amis ou connaissances de Cabestany. Au point d’entendre l’un de nos élus du département dire, en nous faisant un clin d’oeil, et de façon complice et amusée : « Tout Cabestany est là ! »

A l’heure où nous mettons en ligne, on ne connaît pas les résultats. Mais on est sur et certain que ceux qui auront remporté ces élections sont nos amis.

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :