Un déjeuner bien sympathique et extrêmement convivial à Cabestany !

by

collage

Nos élus,  Colette Appert, Patrick Sperring, Lydie Roger et Philippe Gleizes organisaient leur traditionnel repas d’automne.  Car c’était bien notre équipe des élus de l’opposition qui était à l’initiative de ce sympathique déjeuner du samedi 7 novembre 2015 à la Germanor.

Un événement auquel participait également l’association « Trait-d’Union-Cabestany » qui apportait son concours logistique, ses adhérents ayant installé, et décoré la salle. Une association qui prend toute sa place dans le paysage Cabestanyenc. Une association qui s’ancre de plus en plus dans la société civile, avec des dirigeants dynamiques qui se bougent sous la présidence d’Eric Poupet. Une association qui attire de plus en plus de citoyens.

Colette Appert remerciait les convives pour leur participation. Elle faisait le point sur son action et celle de son équipe, qui joue son rôle d’opposition au sein du Conseil Municipal, mais de façon constructive et positive. Les critiques de certains de nos adversaires, disait elle, n’étant que la démonstration de notre efficacité et un encouragement à poursuivre sur la même voie.

Et jusqu’à nos adversaires socialistes de leur reconnaitre un engagement sans faiblesse et souvent pertinent et sage,  même si par solidarité ils se rangent au moment du vote du conseil municipal, derrière leur patron. Mais pour ceux qui vivent à Cabestany depuis des décennies, on ne peut que reconnaitre,  sans pour autant généraliser, que nous avons trop souvent connu des équipes d’opposition plutôt passives, voire inexistantes. Et comme par hasard, c’était celles que Monsieur le Maire trouvait les plus compétentes !?  Si être compétent, pour lui, c’est accepter de se soumettre à toutes ses lubies, il est vrai qu’il est assez mal tombé avec nos élus qui font un travail remarquable !

Pour nos élus, la devise reste « Cabestany d’abord », et elle prend tout son sens dans leur action au jour le jour. Selon les questions posées, Colette ou bien Patrick s’il s’agissait de finances, mais également Phil ou Lydie répondaient avec clarté, et précision aux questions des Cabestanyencs qui demandaient la parole. Et qui paraissaient satisfaits des réponses qu’on leur apportait.

Un convive aura bien évidemment posé une question sur le « contentieux », selon sa propre formulation,  qui opposerait Colette Appert et Monsieur le Maire. « Mais il n’y a aucun contentieux entre nous » répondait elle. « J’ai détecté ce qui m’a « semblé » être une anomalie de procédure dans la rédaction d’un compte rendu d’un conseil municipal. Mais ce n’était pas à moi de l’apprécier et je ne recherche que la vérité que je dois à mes électeurs et même à tous les Cabestanyencs. Mon conseil juridique a estimé que c’étaient aux autorités judiciaires et administratives de trancher la question, de constater s’il y a bien une anomalie. Et seulement dans l’affirmative de savoir qui en serait alors à l’origine, sans préjuger de quoi que ce soit et mettre qui que ce soit en cause. Il y aura une suite ou il n’y en aura pas, mais je n’interviens d’aucune manière dans le cheminement du dossier, et je ne suis même pas en relation avec ceux qui devront le traiter ». Selon la formule consacrée, Colette Appert n’aura donc fait aucune déclaration. Mes ses propos auront permis qu’on ne s’attarde pas sur le sujet et cette clarification s’avérait nécessaire.

Chez Blog-Cabestany, on ne sait rien de plus que ce qu’on a lu dans l’Indép. On se dit quand même que pour que deux journalistes de qualité se mettent ensemble pour écrire cet article, il fallait qu’elles disposent de plusieurs sources d’information, qu’elles les recoupent, et qu’elles ne pouvaient évidemment pas étayer leurs dires uniquement sur ce que Colette Appert leur aurait ou non  déclaré. Elles sont des professionnelles qui ne sont pas du genre à écouter le dernier qui a parlé. Pour le reste, on verra bien, et nous non plus on ne s’attardera pas inutilement sur le sujet. Mais on espère qu’il y aura une suite, quelle qu’elle soit.

On aura beaucoup parlé de la Maison des Jeunes et de son utilité mais le débat n’aura pas été tranché. Chacun ayant son opinion, sur sa nécessité, son emplacement, ses dimensions, sont coût, son opportunité. Nos élus, qui ont évidemment un avis, se seront contentés, du moins pour le moment, d’écouter le citoyen. A notre table, un spécialiste du BTP qui n’aura pas souhaité prendre le micro publiquement nous faisait partager son expérience acquise dans ce genre de projet initié par des élus, qu’ils soient d’ailleurs de droite ou de gauche précisait il, et peu importe la région. On assiste trop souvent, nous disait il, à des dépassements importants et non sanctionnés dans le coût de la construction et de la réalisation et les élus à l’origine du projet se font généralement passer pour des victimes qui doivent supporter des aléas et pleurer une rallonge auprès du contribuable, alors qu’en réalité, ce sont ces mêmes élus qui sont les organisateurs et les instigateurs de ces surcoûts. Plusieurs personnes a notre table déclaraient qu’elles ne l’admettraient pas si cela devait arriver à Cabestany. Une prise de conscience du citoyen qui est excédé de payer des impôts dont il se demande ce qu’on en fait. Et une prise de position qui nous semble relativement nouvelle. C’est tant mieux !

On aura parlé de la communauté de communes et de ce qui va changer au 1er janvier. En réalité pas grand chose si on a bien compris. Nos élus rappelant que la problème est de savoir si on présente les choses avec ou non de la mauvaise foi. Bien entendu, une municipalité qui est opposée à ce regroupement que constitue une communauté de communes pourra toujours choisir de faire en sorte, même à contre cœur, que les choses tournent rond. Quand une autre préférera saper le système de manière à dire que si ça ne marche pas c’est de la faute des autres. Les citoyens qui étaient présents à ce déjeuner ont reconnu ne pas tout comprendre de cette nouvelle organisation. Mais ils sont sans préjugés et il seront attentifs à la suite des événements.

On aura parlé aussi des régionales. Il est rarissime qu’un candidat à des élections régionales sorte un projet aussi abouti, aussi exhaustif que celui que vient de sortir le candidat de la droite, Dominique Reynié. Et c’est en cela qu’il se distingue du microcosme politique en fixant à l’avance des caps et des objectifs clairs et précis. On aura compris que pour lui qui est originaire et attaché à une ville dont la population est égale à Cabestany,  la stratégie n’est pas de faire en sorte qu’une métropole exerce sa primauté par rapport à une autre, mais bien que tous les citoyens de la même région se sentent égaux. Et les catalans, depuis bien des années avec la gauche, n’ont jamais vraiment eu cette impression. Un projet que Bernard Dupont, notre chef de file dans les P.O. nous aura d’ailleurs récemment expliqué en précisant, comme l’avait fait précédemment Jean Marc Pujol, qu’il y a dans ce projet régional de la Droite Républicaine, un réel espoir que les choses changent, en bien, à la condition que la Droite prenne la région. Et ce regroupement en communauté de communes est un passage incontournable pour qu’à Perpignan, nous existions enfin. Le 6 et le 13 décembre, nous n’aurons aucune hésitation pour voter pour nos candidats.

Colette Appert aura paru satisfaite que les citoyens lui confirment avoir apprécié le dernier numéro du « Infos Cabestany », tant pour sa présentation, que son contenu éditorial. Elle aura expliqué que pour mettre un tel document dans des milliers de boite aux lettres, trouver des volontaires n’était pas le problème à Cabestany où nombreux sont les militants et les sympathisants de notre camp prêts à s’engager. Mais nos élus n’ont pas de budget, et Colette espère qu’il lui restera un tout petit quelque chose sur l’organisation d’un repas comme celui d’aujourd’hui, pour investir dans le coût d’un prochain numéro. Ce que tout le monde souhaite et espère. Pas si simple !

Un repas convivial, sympathique, que tout le monde aura apprécié. On attend déjà le prochain.

-o-

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :