Et si… « René la casquette » avait raison, à Cabestany !

by

Un article qui devait s’appeler :  « Quelle chance on a, à droite, à Cabestany, d’avoir des élus d’opposition qui font le job ». Gersende préférait : « on veut la vérité » . Alors on a mis un cabestanyenc à l’honneur, René, pour que tout le monde soit content.

indep samedi 26-9-15 001

Il était évident que l’article de l’Indépendant, samedi matin, sur ce présumé « faux en écriture publique », à Cabestany, allait générer des commentaires. Et même jusqu’à nos « confrères » mais néanmoins amis, de s’étonner que l’on n’ait pas aussitôt « pris position ». Mais quelle position ? Et on découvre au passage qu’ils nous lisent ! Alléluia !

Il y a de tout et son contraire dans ce que vous nous écrivez. Et on ne mettra rien en ligne. Il y a des commentaires pour enfoncer Monsieur le maire, des commentaires pour le défendre. Mais là n’est pas du tout la question de fond à ce qu’il nous semble.

Chez Blog-Cabestany, on ne s’en prend jamais aux personnes. On fait de la politique. Nos adversaires, on les respecte, même si la réciproque n’est pas toujours vraie. Peu importe. On ne changera pas contre vents et marées. C’est notre honneur. Ou notre naïveté comme  d’autres le disent. De cela on se contrefout.

Quant à Colette Appert, qu’on connaît bien, il serait mensonger ou diffamatoire, de lui reprocher d’en faire une affaire de personnes. Elle fait de la politique et rien d’autre et jamais on ne l’aura entendu parler – même en privé – de ses adversaires en leur manquant de respect. Ce qui l’honore, elle aussi, et qui fait que nous sommes derrière elle depuis bien des années en raison de ses qualités morales et de son honnêteté intellectuelle irréprochable. Mais c’est ce qui la rend aussi vulnérable, dans un monde politique où trop considèrent qu’il n’y a aucune règle du jeu, que tout est permis, et le citoyen un mouton qui n’existe que pour finir sacrifié. Ailleurs qu’à Cabestany, une affaire comme celle là ne serait peut être pas sortie. Mais Colette peut se regarder sans rougir dans son miroir. Lui reprocher autre chose serait lui faire un procès d’intention. Qui déshonorerait leurs auteurs. Mais il semble que cela, presque tous, vous l’avez compris quelles que soient vos idées. Et cela nous rassure.

Et il serait même presque malvenu de considérer que dans ce différend, notre élue de l’opposition, en ferait une affaire « politique ».  Et pourquoi pas, politicienne, tant que vous y êtes ?  La Droite Républicaine à Cabestany ne fonctionne pas comme cela. Nous sommes en face d’une affaire citoyenne, présumée,  où il s’agit de savoir si le droit a été ou non respecté. Rien d’autre ! Et en matière de droit, lorsque la justice ouvre la porte de leur cellule à des prévenus pour des vices de procédure, elle doit aussi faire son travail en toute indépendance dans toutes les affaires, même dans celles où comme l’un de vous écrit « il n’y a pas mort d’homme !? ».

Alors bien sur, si j’étais l’avocat de la mairie, (c’est de la fiction) je dirais :

  • «  mais c’est comme cela que ça se passe à Cabestany  depuis bien des années sans que personne ne s’en formalise ».
  • « En Catalogne on n’est pas à Paris et on fait les choses dans la décontraction sans jamais se prendre au sérieux ».
  • « Le conseil, on le tient mais c’est une formalité inutile dont on pourrait bien se dispenser et le citoyen ne s’y déplace plus »
  • « l’ordre du jour ? Juste un pense bête pour ne pas oublier de parler de certaines choses ».
  • « le compte rendu ? Un résumé approximatif mais on a bien autre chose à faire que de tout retranscrire, surtout ce que dit l’opposition et d’ailleurs qui le lit ? ».
  • « Et de toutes les façons les élus de la majorité sont toujours d’accord avec leur maire. C’est même Blog-Cabestany qui l’écrit : les conseillers lèvent la main pour voter et marquer leur approbation avant même qu’on leur a posé la question ». Mais je préfère ne pas être impliqué. Je ne suis l’avocat de personne. Et je répète : « ce que je dis est de la pure fiction ».

ALORS ?  A Cabestany on en serait rendu à un point ou ce ne serait même plus  la peine de  » s’emmerder » à poser les questions aux élus, et les faire voter….. puisqu’on connaîtrait déjà leur réponse ? «  Une conception étrange de la démocratie si cela était avéré. Dans laquelle le citoyen serait la dernière roue de la charrette. Et il semblerait qu’à gauche on soit plus sensible à cette affaire, qu’à droite ou le citoyen paraît blasé. Quant à ceux qui parlent d’un acte « volontaire », voire « prémédité » on leur en laisse l’entière responsabilité, mais on ne les publiera pas et nous ne nous prenons pas pour des juges.

De tout cela on ne sait rien. Et on ne dira rien. Et on considère que c’est à la justice de dire les choses.

Mais quand « René la casquette », qui prend des notes à quasiment chaque Conseil Municipal, et on a de la peine pour lui, nous écrit, de son écriture malhabile, et sur des feuilles de brouillon qu’on ne conserve pas et qu’on a parfois du mal à déchiffrer : « je ne me souviens pas qu’on ait parlé de cela ».  Ou au contraire, « bizarre, le compte rendu n’en parle pas » Quand René écrit «je ne me souviens pas qu’on a voté pour telle ou telle chose au Conseil, ou alors ……. c’est que je deviens sénile », aurait il raison ?

René, rassures toi, ce n’est – peut être – pas encore « Alzheimer ».

Et il nous parait normal que dans une démocratie, l’Indépendant ait donné un « Droit de réponse » à Monsieur le Maire. La démocratie on y croit toujours, ….. sur notre iceberg en train de fondre. 

Et on ne veut rien d’autre que la vérité !

indep samedi 26-9-15 002—–

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :