Josiane et le « camp des saints » à Cabestany !

by

Josiane nous écrit en ce dimanche 6 septembre :

Madame ou Monsieur on ne sait jamais à qui l’on s’adresse lorsqu’on écrit au Blog mais disons Postmaster quelle est cette expression dont on nous rebat les oreilles mais à laquelle des gens comme moi ne comprennent rien à savoir ce « camp des saints » dont les intellectuels semblent friands ?

Postmaster :

Amie Josiane, lorsque votre mail est arrivé dans un coin de notre tablette, nous étions en train d’y regarder Jean Pierre Chevènement sur la 3. Jean Pierre Chevènement, à savoir « JPC » ou le « che », aura toujours eu des idées intéressantes. A notre avis, et ça n’engage que nous, il ne les aura pas mises au service des bonnes personnes. Pas plus hier qu’aujourd’hui. Mais l’homme est passionnant, et il est resté un bon débatteur et un excellent orateur.

jean pierre chevenement

L’un d’entre nous, à la rédaction de notre Blog,  se rappelle, et c’est une histoire authentique, car s’il ne se souvient pas de la date exacte, il se souvient du lieu :

« c’était durant la campagne du Général de Gaulle pour ce référendum qu’il aura perdu, non pas à cause de ses idées, mais d’un certain ras le bol ambiant des français contre sa personne. Nous étions allés à un meeting de ce jeune JPC qui se lançait en politique. 300 chaises, 50 personnes dont certaines étaient parties avant la fin. A l’issue de son meeting, nous étions allés le voir. Nous nous étions présentés comme des « Jeunes Gaullistes » que nous étions et dont le père de l’un était Secrétaire à l’U.D.T.   Nous lui avions demandé :   «  » comment se fait il que vous vous présentiez comme étant de Gauche, que vous appeliez à voter NON au référendum du Général, mais que vous ayez – ou à peu près – les mêmes arguments que lui ? «  » 

«  Il avait souri et répondu.  « En de Gaulle, ce que je déteste par dessus tout, ce ne sont pas les idées, mais l’homme qu’il est » . Tout semblait être dit. Et peut être est ce l’une des clefs pour comprendre un personnage politique hors du commun, et un « homme d’état » qui nous aura toujours désorientés. Mais en 40 ans, ou plus, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas, et contrairement à bien d’autres, il aura semble t’il évolué.

Quand à ce « Camp des Saints » auquel vous ne comprenez rien, rassurez vous, 99% des français sont sans doute comme vous, mais on retrouve cette semaine l’expression dans Le Point, Valeurs, Marianne, et bien d’autres, et sur plusieurs Blogs ou sites, sauf  Libé. Il s’agit du titre d’un livre que certains disent prémonitoire. Plus agréable à lire que du Houellebecq. Un récit, écrit il y a 40 ans et que nous n’avons pas ouvert depuis car il est sur un étagère tout en haut de notre bibliothèque, surement plein de poussière. Un livre signé par un écrivain du nom de Jean Raspail, dont l’œuvre aurait mérité d’en faire un académicien. Mais nul n’est prophète en son pays.
Le scénario : 100 bateaux chargés d’ un million de réfugiés, sans indication de race, ou de religion, ce qui est « hors sujet », mais  qui débarquent tous en même temps, un matin, sur la plage de Bandol, ou de Canet ou Saint Cyprien, mais qu’importe ? Qui ont fait le tour de l’Afrique et le périple a pris des mois. Mais durant tout ce temps, le récit dépeint les atermoiements d’un gouvernement, d’une administration, d’une population qui sont restés tétanisés, ne faisant rien, sinon se disputer entre eux, imaginant s’être préparés à ce qui s’avérera être un déferlement qui balaiera et piétinera tout et tous sur son passage. Aussi bien ceux qui ont un fusil que ceux qui ont un cierge ou une bouteille d’eau. Mais pourquoi ne pas le lire ?

Ce livre dont on dit qu’il a été écrit en 1970 et n’a trouvé un éditeur pour la première fois qu’en 1973 et dont le texte, en 2015, est resté inchangé au mot le mot, semble avoir été réédité en 2010, et il est disponible sur Amazon. Mais si vous le souhaitez on va sortir notre échelle et tacher de le retrouver pour vous le prêter.

 le camp des saints

Étiquettes :

2 Réponses to “Josiane et le « camp des saints » à Cabestany !”

  1. voyance Says:

    voyance

    Josiane et le « camp des saints  à Cabestany ! | «

  2. Kenza Says:

    Jean Vila dans l’independant d’aujourd’hui se dit prêt accueillir des migrants ; voilà bien la difference entre la gauche qui est humaniste par nature et les droitistes qui dérapent de plus en plus vers le fachisme

    POSTMASTER : voilà qui méritera peut être qu’on vous réponde sur le Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :