Cabestany, la campagne continue !

by

Nicolas Sarkozy

Alors que Nicolas Sarkozy est annoncé jeudi, à Perpignan

perpignan

« Jacques » (un pseudo qu’on a choisi aléatoirement à sa requête, mais il est pour nous parfaitement identifié), ancien élu de notre département, retiré totalement de la vie politique en même temps qu’il prenait une retraite bien méritée, il y a quinze ans ou davantage, écrit à Blog-Cabestany :

« Je suis furieux contre tous ces médias qui nous font passer, nous les politiques représentant la Droite Républicaine dans notre département, pour des gens qui nous accrochons à nos fauteuils.

Comme si ils [les médias] oubliaient que le Conseil Général sortant dans notre département des Pyrénées Orientales était à gauche, que sur les 31 Conseillers Généraux dont 9 vice-présidents, il y avait 21 élus de gauche, et pour ma famille de droite (ex RPR) certes autrefois divisée, seulement 4 UMP identifiés comme tels.

Pour la Droite Républicaine, unie,  il ne s’agit donc absolument pas, comme on voudrait le faire croire,  de défendre un bastion, et nos sièges, une pure invention, mais bien de partir à la conquête d’un département, en concurrence avec le Front National, mais avec un programme différent. Ce que Nicolas Sarkozy qui a prévu trois déplacements dans l’hexagone cette semaine, et qui pourrait bien choisir de venir à Perpignan, nous dira qu’il vienne ou non.  A nous de nous battre pour en sortir vainqueurs.

Alors qu’on a envoyé le citoyen voter pour des représentants du peuple dont la loi n’a pas encore complétement défini les compétences. 

Et que cette institution [le conseil départemental] était en passe de devenir, dans les mains de cette gauche qui en avait fait son hochet, et était complétement inféodée à Montpellier, une machine à payer le RSA et rémunérer une pléthore de fonctionnaires, sans véritable projet. Il n’y a qu’à voir l’importance qu’ont pris les frais de fonctionnement. Alors qu’on y prenait, il y a encore 20 ans, au delà de clivages politiques moins accentués qu’aujourd’hui du moins une fois les élections passées, et dans un certain consensus de promotion de notre département, des décisions économiques d’aménagement du territoire et de création d’emplois,  de première importance, à partir de dossiers étudiés avec sérieux, et avec beaucoup moins d’effectifs.

Telle est une vérité que je vous demande de m’aider à rétablir. Merci d’avance.

Blog-Cabestany répond :

Monsieur, et Cher Compagnon,

Même si le monde a changé en 20 ans, le combat continue, et les candidats de la Droite Républicaine ne sont nullement dans un combat défensif, et d’arrière garde, mais bien offensif et tourné vers l’avenir. Quand un certain parti arrivé plus en moins en tête dimanche dernier, n’existait pas ou à peine lorsque vous étiez en politique, mais que l’objectif à atteindre dimanche est de le dépasser, gagner le département, et pas de nous user et nous affaiblir en cherchant  à le descendre en flammes, plutôt qu’en nous montrant constructifs pour faire la différence. Qu’il faut battre la gauche dont la politique archaïque est éculée. Il nous faut donc rassembler nos électeurs par des propositions sérieuses et réalistes plutôt que de guerroyer avec les uns ou avec les autres dans des joutes stériles. Mais c’est bien dans ce contexte que nous sommes tous derrière Jean Castex, et décidés à perpétuer le combat des idées transmises par nos ainés.
Oui, rassurez vous, le combat continue, et quels que soient les résultats dimanche, il continuera …..    

C’est nous qui vous remercions de votre intervention. Respectueusement et bien cordialement.

2 Réponses to “Cabestany, la campagne continue !”

  1. liberté66 Says:

    « Qu’il faut battre la gauche dont la politique archaïque est éculée. » écrivez-vous. Et donc … on laisse le candidat communiste gagner notre canton dimanche prochain? Est-ce bien la position des candidats UMP qui ont représenté la droite à Cabestany?

    • Colette Appert Says:

      Monsieur ou Madame, Elue depuis 2008 à Cabestany, commune bourgeoise, dans l’opposition de Jean VILA maire communiste cessez donc de gesticuler sur tous les blogs.. la critique est aisée mais l’art est difficile. Si ce monsieur est en place depuis 37 ans c’est bien que les bourgeois ont voté pour lui depuis des décennies et n’attendent pas nos consignes de votes. Nous concernant nous irons bien sur voter. Je n’ai JAMAIS raté une élection depuis que je suis en age de voter. J’ai déplacé des vacances, des déplacements, des obligations en fonction du calendrier électoral établi bien en amont. Aussi demain je ferais mon devoir de citoyenne responsable que je suis sans avoir de compte à rendre à personne. Au pays des Soviets nous subissons au quotidien une dictature. Entre la peste et le choléra j’ai choisi. La configuration de notre canton est particulière. Ceci dit je rêve que le peuple de Cabestany mette enfin Jean VILA à la retraite. Bien à vous Colette APPERT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :