Les lecteurs de Blog-Cabestany se souviennent !

by
un 22 juin 2012 à la Gendarmerie de Cabestany

un 22 juin 2012 à la Gendarmerie de Cabestany

Nos lecteurs nous écrivent :

José nous écrit pour nous parler de ce « fait divers », plutôt un drame à nos yeux qui voyait en 2012 l’assassinat de « deux gendarmettes », pour nous deux gradées de la Gendarmerie Nationale au sein de laquelle il ne saurait y avoir de différence relative au fait qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes. Toutes et tous ont du courage et font leur devoir de façon exemplaire.

Le meurtrier, pas un « souchien » (?!) nous écrit X, passera le reste de sa vie en prison : « justice est faite ». Nous, ce n’est pas comme cela que nous raisonnons. On aurait préféré que ce drame n’ait jamais existé, et que les familles de ces fonctionnaires ne fussent pas anéanties à jamais. Et aucune décision de justice ne ramènera les victimes à leurs enfants.

Un autre de nos internautes nous dit qu’il s’agissait « déjà » d’un acte lié au terrorisme ambiant. De cela on ne sait rien ou pas grand chose. Mais, qu’une voiture fonce dans la foule, ou qu’un autre événement se produise et on lira dans les journaux qu’il s’agissait d’un acté isolé, et l’auteur un déséquilibré. Comment savoir ? Mais ne tombons pas non plus dans la paranoïa.

C’était un 22 juin 2012, qu’était organisée une cérémonie dans la cour de la Gendarmerie à Cabestany en hommage à ces deux victimes. La Droite Républicaine y était : mais « pas que ». Pour nous il  n’y avait que des « français », des citoyens, des patriotes, partageant les mêmes valeurs quelles que soient leurs opinions politiques ou religieuses. Quelles que soient leurs origines.

o
Mais faisons le vœu qu’il y ait le moins souvent possible des événements qui seraient des occasions pour ces rassemblements. Les français que nous sommes n’ont pas besoin de descendre dans la rue pour faire savoir que l’esprit de résistance que  nos parents ou grands parents ont montré dans les années 40 est intact et que s’il le fallait, on serait capable de refaire la même chose si nos libertés et nos valeurs étaient menacées.

L’esprit du 11 janvier 2015 ?  Il semble bien que cet esprit existait déjà, ce jour de juin 2012 à Cabestany.

-o-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :