Blog-Cabestany répond à ses lecteurs…… sur les « crèches de Noël » !

by

creche de noel a cabestany

Ce sont « vos » mails qui donnent le ton sur Blog-Cabestany, et nous obligent le plus souvent à parler d’autres sujets que ceux que nous avions programmés. Mais s’il n’en était pas ainsi, à quoi servirions nous ?

Le citoyen qui s’exprimait autrefois dans les urnes, traverse une crise de confiance, et a envie de s’exprimer tout de suite, plus directement, et notre Blog reprend vraiment des couleurs après le très relatif passage à vide qui avait suivi les municipales. Nos internautes ont largement envie de donner leur avis, et il n’y a pas tellement de Blogs, du moins au plan local, pour le faire. Et  en plus des Cabestanyencs,  de plus en plus nombreux sont les Perpignanais à nous écrire, et  qui nous parlent déjà…….. des cantonales ! On va peut être les faire un peu patienter !

Les nombreux mails que nous avons reçu depuis plus d’une semaine traitent souvent des crèches de Noël.

Nous n’enfourcherons pas le sujet des crèches comme un cheval de bataille. Et sur ce Blog nous ne relayons pas les propos extrémistes ou provocateurs. Mais il se trouve que la plupart d’entre vous se montrent inquiets, plutôt qu’agressifs, et que nous avons reçu des mails provenant de personnes de confessions religieuses différentes et d’opinions politiques diverses. Cela nous honore !

Comme nous honore l’audience de notre modeste Blog, qui ne s’imagine pas déjà jouer dans la cour des grands, mais qui est lu de plus en plus, « urbi et orbi ».

Tout comme nous satisfait la notoriété de Colette Appert qui incarne désormais et de façon durable et incontournable,  sur le plan politique, la Droite Républicaine, à Cabestany.

Mais pour en revenir au sujet principal de cet article,  derrière ce problème de crèches sur lesquelles vous ne faites pas – et c’est heureux – une fixation, vous nous faites part de votre crainte  que sous prétexte de laïcité, l’on ne s’attaque un prochain jour à la fête de Noël, et cela dites vous, vous ne l’accepteriez jamais, quitte à «descendre dans la rue et peut être même devenir violents». C’est vous qui le dites !

Rosette dit : « Pied noir », à moitié F.N., (et l’autre moitié ?), de confession israélite, comment pourrais je expliquer à mes petits enfants que je ne leur installerais plus le sapin et qu’on ne fêterait plus Noël, pour des prétextes qu’ils sont bien trop jeunes pour comprendre. Cela ne  ferait que renforcer le sectarisme et le communautarisme dont les ayatollahs de la laïcité vont nous faire crever . »  Rosette poursuit : ma voisine du dessous, musulmane, pense exactement la même chose. Elle se prive et économise à longueur d’année pour offrir un vrai Noël à ses enfants. Il y a 60 ans en Algérie, dans ma classe de primaire, nous étions des gamins de confessions et races différentes mais nous avions tous le même plaisir à installer, tous ensemble la crèche de Noël »

Henri, l’un de nos internautes, socialiste bon teint, et pas vraiment complaisant avec nous, nous interpelle vertement : « êtes vous tellement ignorants à Droite, que vous ne savez pas que bon nombre d’entre nous, à gauche, sommes de fervents catholiques, croyants pratiquants.  Notre premier ministre et plus encore son ministre du budget en font partie. Et nombre de nos ministres ou députés dont je ne vais pas vous faire une liste le revendiquent. Êtes vous tellement sectaires, à Droite, que vous imaginez que nous resterions les bras croisés si nos amis au pouvoir s’attaquaient à notre culture chrétienne qui repose sur deux millénaires ? Je vous accorde que nombre de nos partenaires, à la gauche de la gauche, (mais pas tous), sont des anti cléricaux, et qu’il s’agit là d’un des fossés qui existent entre nous. Mais lisez donc le Cabes’Infos de décembre, et ayez le courage de reconnaître que déjà on y parle de Noël et ce, en des termes agréables.

Henri, du courage,  nous n’en manquons pas puisque nous mettons vos propos d’opposant en ligne.  Et nous sommes pas des sectaires,  puisque dans le Cabes’infos, où l’on nous fait une place plus que réduite, nous reconnaissons avoir apprécié la page 17 où l’on parle de Noël et nous le disons sans nous sentir obligés.

Notre ami Maxime Tandonnet,  ancien conseiller à l’Élysée, dans son blog, écrit :
« Que raconte la crèche ? Elle illustre l’histoire d’une famille en fuite persécutée, chassée par un tyran sanguinaire, un occupant romain, Hérode, qui a décidé le massacre de tous les enfants de moins de deux ans. Ce jeune couple, en errance, trouve refuge dans une étable. C’est à cette belle histoire d’une famille persécutée, que nos dogmatiques d’une laïcité mal comprise, donnent une chasse impitoyable à travers leur phobie de la crèche, dans un climat de silence complaisant ou apeuré de la classe dirigeante » .

Nous conclurons sur cette phrase d’Alexis de Tocqueville, dans son ouvrage « La démocratie en Amérique », (le volume 2 de 1840, un de nos livres de chevet) qui fustige « ceux là» qui s’imaginent investis d’une mission supérieure, s’arrogent des droits qu’ils n’ont pas, et croient qu’ils sont sur terre pour  faire le bonheur du peuple contre et malgré lui.

Tocqueville écrit  :

« quand « ceux la » attaquent les croyances religieuses, ils suivent leurs passions et non leur intérêts. C’est le despotisme,  qui peut se passer de la foi, mais non la liberté ».

-o-

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :